système camlock

  • Auteur de la discussion c.phili
  • Date de début
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #1
j'ai ce système sur mon tour et maintenant j'ai plus qu'a me fabriquer les faux plateaux pour pouvoir monter mes mandrins mais avant une petite question, au mandrin d'origine les 3 plots bougent un peu, est-ce normal pour une meilleure mise en place dans leur logement ou ils doivent être bloquer ?
 
L
LOK7725
Compagnon
2 Sept 2008
1 156
Belgique - région d'Arlon
Re: système camlook

je dirais que c est normal, une fois en pression les plots ne bougent absolument plus et c est seulement la surface d'appui du mandrin qui repose sur la broche...
c.phili a dit:
j'ai ce système sur mon tour et maintenant j'ai plus qu'a me fabriquer les faux plateaux pour pouvoir monter mes mandrins mais avant une petite question, au mandrin d'origine les 3 plots bougent un peu, est-ce normal pour une meilleure mise en place dans leur logement ou ils doivent être bloquer ?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous .

Salut c.phili, je dirai comme LOK7725 aux nombre de démontage et remontage les plots prennent du jeux, à l'origine il sont bien bloquer voir coller.
Pour refaire un plateau le mieux c'est de bien bloquer les trois plots et de passer le tout sur diviseur pour tailler les empreintes.

Le plus dur c'est d'ajuster la portée conique au nez de broche il faut qu'il te reste une réserve de traction sur la portée conique pour ne pas toucher le fond du plateau à la face du nez de broche.

Cordialement A+
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #4
En effet la partie conique risque de me causer du souci d'autant que je vais à chaque fois devoir enlever le mandrin pour essayer.
Mes recherches sur le net n’aboutissent à rien et je me demande si camlook est bien orthographié
 
C
CBMat
Apprenti
13 Nov 2008
228
Toulouse
camlock? comme "verrouiller"?
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
c.phili a dit:
En effet la partie conique risque de me causer du souci d'autant que je vais à chaque fois devoir enlever le mandrin pour essayer.
Mes recherches sur le net n’aboutissent à rien et je me demande si camlook est bien orthographié
RE

Pour faire le relevé du cône qui n'est pas évidente du tout car très cours, moi je collerai à la cyano un bout bout d'acier à clavette de petite section et d'une longueur de 120mm sur le cône du nez de broche bien à l'horizontal et ensuite tu fais un relevé au comparateur sur 100mm, tu auras déjà une indication ou tu règle directement ton petit chariot.
Mais au faite l'autre tour ne marche plus car la c'est plus facile tu fais ton cône sur le chinois, essai du cône sur le Promac et reprise sur le chinois pour un ajustement parfait, je pense qu'aux niveau manip c'est le plus simple et sure

A+
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsoir
donnes nous les dimensions du cone de centrage, il faut d'abord voir s'il correspond a un standard...
A+
Robert
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #9
Les dimensions du cône sont +- 62,8/61 sur 11mm de longueur, les plots font 16mm de diam.
Bonne idée de coller une longueur de clavette pour régler le chariot, j'ai bien sûr encore mon tour chinois mais le problème c'est que je pense pouvoir être plus précis avec le Promac en réglant le chariot au comparateur sinon je devrais uniquement me fier a l'angle relevé.
C'est pas encore pour demain, je n'ai pas encore fini le rangement de l'atelier mais certainement d'ici fin de semaine et je reviendrais a l'attaque avec des photos :lol: mais j'aime bien me renseigner avant pour ne pas être pris de cour et en tous les cas merci pour votre aide :wink:
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Re.

Si je ne me suis pas planter çà fait 4°40.

A+
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Ça se rapproche d’un camlock D1 4''

L’angle d’inclinaison à appliquer au petit chariot est de

7° 7’ 30’’

(petit dia du cône : 60.73)

grand dia du cône : (63.12) 63.51

hauteur du cône 11.11

grand dia du nez : 117.475

edit () corrections avec une autre source
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #12
salut gaston, c'est bien possible vu la difficulté de mesurer un cône par contre le grand diam du nez fait 117 (116,8 relevé au comparateur)
même connaîssant l'angle je ne vois pas comment régler avec précision l'inclinaison a par bien sûr la solus de Liaudet mais le plus difficile sera encore de verifier si c'est juste, au pire je peux toujours faire un petit épaulement de 3mm sur le grand diam (117mm)
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Bonjour c.phili
Pour régler l’angle, tu t’inspires de la même méthode que la barre sinus
Notre angle fait donc 7.125 °
Tu montes entre pointes ou en l’air, une barre calibrée
Tu montes un comparateur sur un porte outils
Tu règle la hauteur pour que la mesure se fasse bien à mi diamètre
de la barre
Tu palpes en déplacent le traînard et pour avoir un zéro stable, tu
tapotes sur la barre calibrée si impossible tu usines la barre.
Tu bloques le trainard
Tu choisis un déplacement, au vernier, du petit chariot de 50 mm par
exemple
Avec un peu de trigo ça donnera un déplacement du tranversal de :
6.202 mm
Donc, zero au comparateur, zero au vernier du petit chariot,zero au
tranversal
Tu recules au transversal de 6.202 en rattrapant le jeux
Tu avances de 50 mm le petit chariot.
L’angle est bon si tu retrouves le zéro du comparateur.

L’usinage d’un plateau n’est pas très critique, normalement cônes en contact
Tu doit avoir encore avoir une réserve de serrage de 2 ou 3 centièmes, avant
que les épaulements soient en contact
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
gaston48 a dit:
Bonjour c.phili
L’usinage d’un plateau n’est pas très critique, normalement cônes en contact
Pas très critique... Tu dis ça pour nous faire enrager ! :axe:

gaston48 a dit:
Tu doit avoir encore avoir une réserve de serrage de 2 ou 3 centièmes, avant que les épaulements soient en contact
C'est vrai quoi ! C'est quoi, deux centièmes à mesurer sur l'enfoncement d'un cône sur l'autre...:roll:

Ca dépend de beaucoup de choses, état de surface des cônes, couple de serrage... Telle que je vois les choses, cette valeur de 2/3 centièmes ne doit pas être si évidente que ça à obtenir pile poil.

Je pense que ce ne serait pas idiot de se fabriquer une sorte de vérificateur d'alésage cônique avant de se lancer dans la fabrication.
J'imagine un barreau plat venant se plaquer sur l'épaument du faux plateau à contrôler, avec d'un côté une butée qui viendrait s'appuyer sur une des parois de l'alésage, et de l'autre, un comparateur à levier (pupitas) qui viendrait palper la paroi diamétralement opposée.
Le système fonctionnerait ainsi comme un vérificateur d'alésage classique, mais en permettant une mesure comparative à profondeur constante. Ca vous paraît clair ? :siffle:
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Je te signale que l’angle qui nous intéresse correspond quasiment à celui
d’un SA40 ! rien à voir avec les 1° et des brouettes d’un cône morse

"l’idéal" est d’avoir une réserve de serrage de 2 à 3 centièmes en vue de l’usure
et du matage futur

Tu ébauches jusqu'à environ 1 mm de jeu, les cônes en contact,
(la notion de contact sur un SA40, ça te semble accessible ? bon !)
avec un jeu de calles et un peu de trigo tu calcules tes dernières passes
et c’est bon.
Si tu as 0 de jeu c’est bon ! , si tu descends à -0.05 tu auras 0.012 d’incertitude
de faux rond au mandrin, c’est pas encore dramatique, tu redresses 0.05 sur la
face + 0.02 pour le serrage et c’est bon !
 
D
deckelite
Compagnon
1 Mai 2008
1 210
Holaholahola !!! Attention Gaston. A nous relire, je pense que tu as pu prendre mon commentaire pour un peu piquant, mais il ne faut pas !
Je fais de la mécanique pour m'amuser, et rien de ce que j'écris n'est jamais à prendre à 100% au sérieux... En plus, j'ai un naturel rigolard et -reconnaissons le- assez taquin.

Bon cela dit, la possibilité de mesurer le jeu entre épaulements avec des cales en cours d'usinage suppose que tu disposes d'un cône mâle de référence.
Il y aurait bien la possibilité de démonter la pièce avec le mandrin mais ce n'est possible qu'avec un nez camlock. Pas avec les nez américains ISO qui utlilisent pourtant le même cône court (ceux avec trois trous de fixation traversant le mandrin autour de l'alésage).

Or on n'a pas toujours deux tours sous la main et en plus, une mesure fiable avec une pige de contrôle aussi lourde qu'un mandrin avec la pièce dedans ne me paraît pas évidente.

Enfin, je partais dans l'idée qu'on s'imposait plus ou moins l'usinage du cône et de la face d'appui en *UN* montage, sans rien toucher entre deux. Ceci pour avoir des surfaces associées et une précision optimale. C'est sûr qu'on peut bien calculer l'erreur associée à un dépassement de la cote et trouver que dans tous les cas ça ira bien, mais mon expérience personnelle est que quand je vise l'excellence, j'arrive à peine à l'acceptable, alors...

C'est pour ça que je suggérais la confection rapide d'un appareil permettant de savoir où on en est en cours d'opération.

Voilà. C'était pas complètement con non ? :smt055
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Pas de problème Etienne :goodman: , c’est normal que des passionnés lèvent le tons entre
eux, au sujet de discussions techniques. Ajoute que c’est par l’intermédiaire
d’un clavier, avec le maniement d’une orthographe à la con et que me concernant
ça me gonfle au plus haut point...
Mais c’est un peu comme notre discussion sur les règles optiques, je crains que
ça apporte beaucoup plus de confusion et de doutes chez le demandeur
Ici c.phili a un promac 968 avec un camlock et son mandrin.
En espérant qu’il ait des mors extérieurs ou sinon qu’il approvisionne des doux ,
Il ébauchera très facilement ses plateaux avec démontage du mandrin (juste
un repère angulaire), vérification sur le nez devenu accessible, remontage
et finition.
Le calibre, que tu proposes, c’est finalement une bonne idée, :wink: il peut d’ailleurs le régler
sur son plateau de mandrin existant. A lui de voir.
Mais surtout, qu’il se prenne pas trop la tête, l’important c’est la qualité d’usinage
de la face du plateau qui viendra en appui sur l’épaulement du nez camlock
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Salut gaston48, si je prend tes Ø et un calcul derrière çà nous donne 6°13'91''ont va dire 6°14'

( D 63.12-d 60.73)=2.39
2.39 :(11.11x2)=0.107560.........
0.107560......... tangente=6.13917......

Attention c.phili à la matière que tu vas prendre, je te conseil un 100kg de résistance car ce plateau va être maintenu par traction.
Moi je laisserai aux moins 0.2 à 0.3mm entre le fond du plateau et la face du nez de broche et tu verras que dans même un an le fond touchera le nez de broche(c'est du vécu).

Pour ce qui des réglage du cône et çà réalisation je le ferais sur le tour chinois puisque tu la encore.
Pour faire le réglage du cône tu peut toujours trouver une chute de tube tourné l'extérieur propre montage mords doux et usiné le cône intérieur et paufiné le réglage au fur et à mesure avec le nez du Promac il faut
que cela porte nikel, et ensuite tu bloque le petit chariot.

Une fois que tu à trouver l'angle il faut trouver l'avancement du cône, pour cela tu vire le cône que tu viens de faire et tu en recommence un autre en prenant bien soin de mettre les verniers à zéro celui du trainard et celui du transversal quand ton outil touche le bord intérieur du tube.

Donc tout est à zéro, et là tu à deux solutions soit tu recule le transversal et tu ne touche pas au trainard ou l'inverse tu avance le trainard et tu ne touche plus au transversal et à chaque fois que tu avance l'un ou l'autre tu fait ta passe et tu relève l'avancement, il faut y aller tout doux car çà avance vite.

Bien tout cela çà ce calcul mais moi j'aime bien voir les choses en grandeur nature.

Donc notre cône est trouvé et tu connais l'avancement, reste plus qu'à faire le plateau en sachant que le petit chariot reste légèrement incliné à toi de t'arranger pour travailler tels quel, mais c'est facile si tu peut orientée ta tourelle porte outil.

Fait le sur ton chinois tu vas moins galèré c'est plus facile un cône long que court, surtout que la il faut bien géré avancement.

Si tu as besoin d'autre infos tu sais ou me joindre.

A+
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Bonsoir Liaudet, tu as raison, ce sont les spécifications d’un prospectus Schaublin
et les cotes sont redondantes en plus…
Je pencherais plutôt pour un angle de 7.125° et 11.11 de hauteur et des diamètres indicatifs...
Des l’ébauche il faudra valider qu’elle angle est le bon, ils sont suffisamment différents
pour que ça boite

Edit: Voilà j'ai trouvé

http://shopswarf.orconhosting.net.nz/chuckmt.html
 
TREBOR_7
TREBOR_7
Compagnon
24 Avr 2008
1 460
Saint Martin de Crau (13)
Bonsor
perso j'aurais essayé cette méthode...
confectionner un CM4 (ou+??) qui va dans la broche, avec une tige filetée comme tirant.
Souder dessus un support et par exemple 3 cales de 8 ou 10.
dresser en place
fixer par vis le plateau à usiner
(apres avoir réglé le chariot sup à l'angle sur nouveau le tour!)
ébaucher le cone, essayer, ...etc
l'avantage c'est que le montage sur cone garantit la concentricité à chaque reprise....
lorsque le cone est réussi, finition en place...
A reflechir.... :roll:
A+
Robert

Sans titre.JPG
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #22
Moi j'aurais pensé autrement, a vous de me dire si c'est possible.
Le plateau brut a une épaisseur de 20mm, alléser a la fraiseuse avec une tête a allésé au petit diamètre puis implanter les plots et fraiser les empruntes à l'aide du diviseur comme Liaudet l'a suggéré, enlever les plots.
régler l'inclinaison du petit chariot, monter en mors intérieurs le plateau sur 6mm de profondeur pour pouvoir aléser le cône, dresser la face puis monter les plots et usiner le cône et pour vérifier retirer le mandrin et retourner l'ensemble sans retirer le plateau du mandrin puis remettre a l'endroit jusque quand c'est bon, si je retire de trop je peux toujours refaire une passe sur le plateau.
Je dois préciser que j'ai déjà un mandrin de 160mm qui est juste avec le plateau d'origine.
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
Deux remarques, en mors intérieures par l’alésage et sur 6 mm un disque
de 150 mm ça risque (peut être) de vibrer et faut y aller molo quand même

Quand tu démonteras le mandrin pour vérifier, comme je le disais, repère
bien un plot et son alésage, pour remonter de la même façon. Pareil
avec des mors durs, on remonte souvent une pièce sans perte de concentricité
si on s’arrange pour retomber dans les même marques respectives de chaque
mors
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Re

c.phili a dit:
Moi j'aurais pensé autrement, a vous de me dire si c'est possible.
Tout est possible le but c'est d'arriver au résultat escompté
c.phili a dit:
Le plateau brut a une épaisseur de 20mm,
Là il faut pas se planté c'est presqu'une épaisseur fini.
c.phili a dit:
alléser a la fraiseuse avec une tête a allésé au petit diamètre
Pourquoi sur la fraiseuse tu peut le faire sur le tour
c.phili a dit:
puis implanter les plots et fraiser les empruntes à l'aide du diviseur comme Liaudet l'a suggéré, enlever les plots.
Non c'est à faire à la fin quand toute la partie arrière du plateau est fini.
c.phili a dit:
régler l'inclinaison du petit chariot,
C'est à faire avant, il faut absolument être sure que l'inclinaison à la seconde près soit parfait avant d'usiner la portée conique. La combine pour réglé le cône que j'ai mentionné plus haut c'est une grosse approche mais il n'est pas dit que ce soit parfait, tu sais c'est assez difficile de réglé un angle on ne là rarement du premier coup surtout sur une petite longueur.
c.phili a dit:
monter en mors intérieurs le plateau sur 6mm de profondeur pour pouvoir aléser le cône, dresser la face
C'est faisable en serrant bien fort, faire attention quand tu vas faire l'ébauche la pièce ce dilate et elle tient moins bien donc serrer en cour d'usinage. Car tu est obligé de faire l'ébauche avant d'usiner ta portée pour libéré les contrainte de l'acier.
c.phili a dit:
puis monter les plots
Tu n'as pas besoin des plot pour l'instant.
c.phili a dit:
et usiner le cône et pour vérifier retirer le mandrin et retourner l'ensemble sans retirer le plateau du mandrin puis remettre a l'endroit jusque quand c'est bon, si je retire de trop je peux toujours refaire une passe sur le plateau.
C'est la que çà craint car étant serrer sur 6mm à l'intérieur, démonter, essayer, remonté sans que tout cela bouge ce serait du pot en plus çà va être assez lourd.
c.phili a dit:
Je dois préciser que j'ai déjà un mandrin de 160mm qui est juste avec le plateau d'origine.
Donc tu n'a pas de mords inverses, cela aurait été mieux pour faire l'usinage comme tu le dit.

Ne prend pas mes remarques comme une critique c'est mon point de vue pour que tu galère le moins possible.

A +
 
G
gaston48
Compagnon
26 Fev 2008
9 574
59000
« à la seconde près » :shock:

sur 11 mm, ça fait 50 nanomètres d’erreur !

vraiment tout pour fiches la trouille à c.phili :roll:
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
re.

Non c'est vrai on va pas lui faire peur, surtout qu'une seconde change toute les seconde dur dur pour suivre!!!!!!!

0.01 par mètre fait deux secondes, non la minute suffira, c'était pour lui faire comprendre que mieux la portée sera nickel moins il aura de problème pour l'avenir.

A+
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #27
PEUR ???? j'ai même pas peur de ma femme :lol: :lol:
Des critique ?? je prend plutôt ça pour des explications claires et précises sinon je ne serais pas sur ce forum mais déjà en train de bricoler et surement perdre de la matière :wink:
Si je parle d'aléser à la fraiseuse c'est que je pars d'une pièce brute carrée dont je vais couper les coins et je ne peux pas encore employer de mandrin 4 mors ou alors je devrais quand même remettre mon ancien tour en route, mon problème pour ça c'est que je dois le brancher sur un fréquenseur et j'en ai plus ou alors je dois le brancher sur un autre par exemple celui de la perceuse. Mais après réflexion ce serai peut-être pas plus mal, surtout que j'en ai 3 à faire + 1 en réserve.
Je n'ai malheureusement pas plus que du 20mm ou alors je devrais les faire en deux fois, le premier a 120mm (4 mêmes) et les autre au diam du mandrin, l'avantage que j'aurais dans ce cas serait de pouvoir directement travailler en mors intérieur et au cas ou je rate je perd moins de matière, dans ce cas je pourrais prendre du 15mm d'épaisseur, je viens de récupérer une plaque de +- 1000x700, l'assemblage se ferait avec épaulement.
 
c.phili
c.phili
Compagnon
14 Fev 2007
4 284
Comines Belgique près du 59 (Fr)
  • Auteur de la discussion
  • #28
a propos des plots, quel acier ? j'ai des axes de pistons en 20mm qui sont assé dur mais des boulons de M20 en 8.8, n'est-ce pas suffisant?
 
jajalv
jajalv
Administrateur
22 Août 2007
11 824
Rhône-Alpes-Auvergne
Bonjour c.phili
c.phili a dit:
a propos des plots, quel acier ? j'ai des axes de pistons en 20mm qui sont assé dur mais des boulons de M20 en 8.8, n'est-ce pas suffisant?
En 8.8, j'ai peur que ça se mate avec le temps !
Le plot sera suffisant en résistance, mais l'excentrique va repousser la matière.
Essaie de prendre un peu plus costaud.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 183
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Bonjour à tous.

Salut c.phili, Ok pour le fraisage je pensai que tu avais des disques. Oui en plus tu en à plusieurs à faire, et bien alors pourquoi pas faire le contraire. Tu te fais une pièce mâle qui porte bien dans le faut-plateau du Promac en aillant soins de laisser 0.2 de jeux entre le fond, et cette pièce tu sers de contrôle pour les plateaux à usinés. Tu peut faire cette pièce dans du tube épais.

Pour tes plots les axes de piston c'est assez dur la j'ai un doute pour l'usinage. Du boulon en 8.8 devrait le faire car c'est prévu pour la traction, mais comme dit jajalv il y a peut-être un risque de matage à la longue.
Vois aussi avec de la BTR c'est costaud aussi. Fait les le plus juste possible 0.1 de jeux est le grand maximum.

Aller ont est avec toi bon courage.

A++
 
Haut