scie sur table peugeot energysaw 254 dc

  • Auteur de la discussion lion10
  • Date de début
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #1
bonjour.
J'ai acheté cette scie d' occasion. Je souhaite régler la lame parallèle aux rainures de la table. Pour l'instant le guide parallèle est ok par rapport à la table. Mais pour la scie je ne vois pas de réglage digne ce nom.
Partagez votre expérience, comment en gardant la même scie avez vous réussi à faire ce réglage ?
Je ne parle pas du moyen de contrôle avec un comparateur par exemple, mais du correctif a faire sur la scie, son support. Je ne vois pas de lumière sur le point de fixation.
Cdlt lion10
 
Dernière édition:
alainbiggun
alainbiggun
Compagnon
21 Oct 2012
988
Marseille
normalement le reglage ne se fait que par l’intermédiaire du guide de coupe,pas sur la scie elle meme.

le fabricant n'a pas du prévoir ce reglage ..('il y a dejà la hauteur de coupe et l'inclinaison à gérer..)

peut etre est il possible de faire ce reglage par l’intermédiaire de la table elle meme?
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Pour l'instant le guide parrallele est ok par rapport à la table
Bonjour, veux-tu dire que le guide est // au bord de la table ?, perpendiculaire au bord avant ? parallèle à la rainure ?
Est-ce cette scie ?
1567946272534.png
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Autre question : as-tu un éclaté dans ta doc ?
PG
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Normalement tu dois pouvoir jouer sur la position de la table en jouant sur les vis de fixations visibles sur la photo ci-dessous :
1567946735029.png
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir
le fabricant n'a pas du prévoir ce reglage ..('il y a dejà la hauteur de coupe et l'inclinaison à gérer..)
peut etre est il possible de faire ce réglage par l’intermédiaire de la table elle même?
De ce que j'ai vu la scie est fixée en 2 points sur la table comprenant les rainures, puis la table est fixée sur son socle, mais ce dernier point n'est pas utile pour le réglage attendu.

Bonjour, veux-tu dire que le guide est // au bord de la table ?, perpendiculaire au bord avant ? parallèle à la rainure ?
Est-ce cette scie ?
Le guide parallèle peut être serré perpendiculairement au bord de la table , ce qui se traduit par un guide parallèle aux rainures qui sont fraisées dans la table en aluminium.

Autre question : as-tu un éclaté dans ta doc ?
Ci dessous l'éclaté et je reviens avec des photos. La version pdf ci jointe est peut être plus nette si on l'agrandit.

scie peugeot energy 254 dc.pdf4 (Large).jpg

cdlt lion10
 
Fichiers joints
Dernière édition:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir
Comme promis 3 photos, batterie déchargée entre temps !
La scie que j'ai achetée sans le chariot que le propriétaire m'a dit ne pas avoir, la documentation est elle générique , elle en parle.
De même je n'ai pas la rallonge de droite facilement réalisable ni l'option défonceuse ni le système d'aspiration.
C'est la photo qui déforme la table, elle est plus plane en réalité.
IMG_4995 (Small).JPG


Le point de fixation de la scie sur la table par la plaque carrée noire.
La tige filetée verticale sur la photo est celle qui commande l'inclinaison de la lame, une plus courte horizontale commande la hauteur de coupe.
Le volant pour l'inclinaison est sur le coté droit du socle tandis que le réglage de profondeur est sur le devant à coté de l'interrupteur.
Ceux sont deux vues prises par en dessous.
1567970454084.jpeg


Il me semble que c'est la plaque n° 99 qui serre un axe n°100 avec les 4 vis n°240. Mais l'éclaté n'est pas très compréhensible pour moi.

1567970454042.jpeg


cdlt lion10
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
donc, à te comprendre, le bloc entier scie/moteur tient après la table uniquement par cette plaque carrée? alors c'est sur elle que tu dois jouer.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonsoir
J'ai donc démonté en partie la scie, j'ai retiré le socle comportant les 4 pieds puis, j'ai posée la scie sur le sol via la table, puis j'ai démonté non sans mal la table du bâti de la scie.
Vue du dessous de la scie, table sur le sol.reposant sur son chant c'est à dire sur la largeur de la table, bord de l'arrière de la table à l'opposé du bord de devant sur lequel est fixé la règle profilé pour y serrer le guide parallèle.

IMG_4999 (Small).JPG


Vue du support de l'axe de la scie, une partie formée par une rainure concave creuse compris dans la table constitue une sorte de palier, il n' y a aucun ajustement possible. Il y a un espace entre les 2 rainures pour y laisser passer la tôle du bâti de la scie.
La plaque carrée vue précédemment fixée par 4 vis n'est qu'une plaque en fer plat qui serre l'axe dans la rainure concave.L'axe mesure environ 10 mm de diamètre.

IMG_5007 (Small).JPG


Vue de l'axe de la scie reposant sur le palier.
L'axe est fixé à la scie et à l'articulation gérant la hauteur de coupe via 4 vis trcc dont on aperçoit ici les écrous, pas d'ajustement réalisable ici avec un réglage facile. C'est une vue coté du dessus du bâti de la scie, pour remonter la scie il faut faire pivoter cette partie de 90 degrés pour la remettre à l'horizontale et placer les trous de fixation du bâti en concordance à ceux inclus dans la table de la scie.

IMG_5008 (Small).JPG


Vue de l'axe de la scie serré dans la rainure concave avec la plaque. On voit les écrous serrant les vis trcc. La table est ici posée au sol et on visualise donc l'intérieur de la scie.

IMG_5017 (Small).JPG



J'ai découvert une rondelle dans la rainure concave je l'ai retirée mais cela n'explique pas le problème du parallélisme de la lame de scie par rapport à la table. Comme elle est incurvée sa présence ne fait aucun doute avant le démontage. Au pire compte tenu de son emplacement cela aurait eu tendance à relever le devant de la lame mais à priori cela n'a pas pu interférer sur le parallélisme de la lame de scie avec la table et ses rainures.

IMG_5009 (Small).JPG


Donc pour l'instant la scie est en cours de remontage et je ne vois pas de solution facile à mettre en œuvre avec un réglage facile qui puisse tenir avec les efforts de sciage.

Actuellement donc l'axe du moteur au lieu d'être rigoureusement parallèle au bord de devant de la table est divergent et il faut s'imaginer qu'il serait sécant avec le bord frontal de la table sur une longue distance à gauche de la table si on prolongeait par tracé les lignes. En effet de mémoire la lame est plus proche de la fente du trait de scie de la table devant qu'à l'arrière.

Solution 1)
Mettre une planche sur la table et y faire 2 rainures parallèles à la lame de scie, en quelque sorte recréer une table avec des rainures // et un bord perpendiculaire et y fixer le rail le profilé qui sert à serrer le guide via l'excentrique et sa poignée.
=> perte de hauteur de coupe, la table en aluminium avec ses rainures pour faciliter la glisse du bois serait perdue.
=> solution moins satisfaisante et durable car pas mécanique, la table pourra s'user à la longue.

Solution 2)
Intercaler des entretoises entre le bâti de la scie et la table pour créer un écart, mettre dans cet espace libéré le dispositif de réglage.
Ce dispositif de réglage comporterait :
- une nouvelle pièce P1 faite d'un pavé avec une rainure concave sur lequel serait fixé l'axe de la scie avec la plaque d'origine à 4 vis, ce pavé serait fixé sur P2,
- un système d'ajustement permettant de faire une rotation selon l'axe Z de l'axe moteur de la scie. Ce système serait un dispositif style glissière à boutonnière.
Une plaque P2 pivoterait sur une plaque P3 et serait ensuite serrée dans la position souhaité sur P3. Cette dernière P3 serait quant à elle fixée sous la table via les 6 vis et se superposerait à la rainure concave initiale .
IMG_5011 (Small).JPG


En première approximation la perte de hauteur de coupe est évaluée à :
Perte = épaisseur P1 + épaisseur P2 + épaisseur P3
= profondeur rainure concave dans P1 + marge matière P1 + épaisseur P2 + épaisseur P3
= 10 (prof rainure) + 5 (marg mat P1) + 5 (ep P2) + 5 (ep P3) = 25 mm !
=> perte de hauteur de coupe pour y loger le système d'ajustement de la scie.
=> création d'un espace entre les bords supérieures du bâti et la table de la scie, l'espace serait à combler pour éviter le passage des sciures. Au minimum sous le devant et l'arrière de la table il faudrait y mettre une tôle pour des raisons de sécurité car ceux sont des bords dans la trajectoire tangentielle de la lame de scie.
=> l'écart crée par les entretoises pourrait avoir un impact défavorable en terme de bruit, le bâti de la scie serait fixé sous la table qu'en 8 points via des entretoises. Actuellement le bâti repose via des pliures de la tôle sur la table de sciage.
=> nécessite des moyens de fraisage dans l'idéal, un travail long avec des limes serait théoriquement faisable.
=> lumière du bâti en arc de cercle pour le réglage d'inclinaison à éventuellement reprendre, mais c'est à confirmer étant donné qu'elle est assez large.
=> dispositif de réglage de l'inclinaison avec tige filetée sur la droite du bâti à revoir si le jeu actuel n'accepte pas une rotation de la scie selon l'axe Z afin de régler le parallélisme.

Solution 3)
Similaire à la solution précédente mais en supprimant la rainure concave de la table afin de limiter la perte de hauteur de coupe dû à l'empilement des plaques et de la rainure concave d'origine.
=> risque de fragiliser la table de sciage.
=> nécessite de surfacer le dessous de la table pour faire sauter la rainure concave.

Solution 4)
Modifier la position de l'axe de la scie fixé sur le palier via 4 vis trcc en tentant de jouer sur un éventuel jeu des vis dans les trous.
=> pas évident à faire, la scie remontée sur son socle on a l'avantage de visualiser directement le correctif avec une équerre fixée sur la table. On peut aussi s'aider de cale d'épaisseur.
=> table retournée sur le sol on accède plus facilement aux écrous, on pourrait éventuellement corriger l'orientation de la lame en mettant la table de la scie en intercalant des cales en bois dessous pour la surélever du sol et faire ressortir la lame par dessous.
Dans cette position la clé aurait tendance à tomber contrairement à la position inverse table sur son socle.
=> les flancs du bâtit de la scie sont vissés si l'un était démontable facilement sans nuire à la rigidité de la scie cela permettrait de dégager de l'espace pour la clé, je pense notamment au flanc gauche coté moteur.

Vue montrant la position du miroir.
IMG_5018 (Small).JPG


Vue réfléchie sur le miroir.

IMG_5016 (Medium).JPG


Solution 5)
Agir sur la position du moteur par rapport à son support orientable en intercalant des cales comme précisée par @serge91

cdlt lion10
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
As-tu une estimation de l'écart à l'angle (à l'entrée de lame et sortie de lame par rapport à la référence fixe, ici c'est ta table et ton guide // ?
Cela permettrait de voir quelle valeur de jeu tu as besoin pour recaler cette scie à l'équerre.
A+
PG
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
L'axe est fixé à la scie et à l'articulation gérant la hauteur de coupe via 4 vis trcc dont on aperçoit ici les écrous, pas d'ajustement réalisable ici avec un réglage facile.

img_5008-small-jpg.jpg
Mais je ne vois que là pour pouvoir justement jouer sur l'angle puisque l'autre partie est bloquée par la rainure de table...
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 164
FR-91 Brétigny sur Orge
Bonjour,
Comme on voit rien sur le plan et pas grand chose sur les photos...
Le bloc moteur doit être fixé sur un support pour monter/descendre et tourner.
Tu dois pouvoir régler le parallélisme de la lame avec des cales là
1568112469751.png
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour
Merci de vos réponses.

As-tu une estimation de l'écart à l'angle (à l'entrée de lame et sortie de lame par rapport à la référence fixe, ici c'est ta table et ton guide // ?
Je ne l'ai pas mesuré ce que je peux dire en première approximation et à reconfirmer c'est que la lame devant est écartée de 3 mm vers la droite du guide parallèle quand celui ci appuie sur l'arrière de la lame. Mais ce n'est pas évident car le guide tangente sur le flanc des pastilles carbure de la lame. J'ai bien tenté avec une règle plus courte qui n'appuie que sur une ligne horizontale un peu plus courte que le diamètre de la lame, la lame étant sortie au maximum afin de parfaire la mesure.

Mais je ne vois que là pour pouvoir justement jouer sur l'angle puisque l'autre partie est bloquée par la rainure de table.
C'est ce que j'ai détaillé dans mon message précédent en solution 4 que j'avais mal formulé au début en parlant de rondelles sans objet ici.

Le bloc moteur doit être fixé sur un support pour monter/descendre et tourner.
Tu dois pouvoir régler le parallélisme de la lame avec des cales là
Je vais regarder cela ce qui pourrait être une 5ème solution.

cdlt lion10
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
lame devant est écartée de 3 mm
Sur une lame de 250 ça fait effectivement beaucoup... pour affiner, tu peux percer un morceau de bois bien dressé au diam de ton comparateur et mesurer ensuite l'écart réel entre deux dents de même côté (si besoin, règle ta hauteur de lame pour que les dents soient bien à hauteur de la touche). mais bon, si c'est aussi flagrant, il va falloir solutionner le truc, soit jeu sur les 4 vis, soit calage comme proposé par Serge.
A+
PG
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonjour
Petite avancée, j'ai démonté la lame et j'ai pu dévissé sans risque 2 des 4 vis trcc tenant l'articulation de la scie. C'était risqué avec la lame soit pour les pastilles carbure et plus encore pour mes mains compte tenu de l'espace restreint dans le bâti de la scie.
Pour accéder aux 2 autres écrous, j'ai entrepris le démontage d'un morceau du bâti coté moteur. Cela me permettra aussi dans un second temps d'inspecter facilement les charbon du moteur.

En ce qui concerne la solution n°5 (que je n'ai pas encore listée parmi les autres) je pense qu'elle n'est pas possible facilement.
L'articulation de la scie est telle une portion de chappe surlignée sur la photo suivante, à moins qu'il s'agisse d'intercaler les rondelles cales sur la fixation du moteur ce que je comprends maintenant en relisant.
IMG_4999 - Copie (Medium).JPG


Je ferai une photo plus explicite lorsque j'aurai démonté le flanc du bâti.

cdlt lion10
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonsoir

Poursuivant sur la solution 4, j'ai donc réalisé des découpes dans le bâti de la scie pour démonter le coté gauche, en fait il s'agit d'une paroi en plastique, je m'en suis rendu compte après démontage.

IMG_5037 (Small).JPG


J'ai réalisé plusieurs découpes à l'aide d'une Dremel et d'un mini disque à tronçonner, enfin une petite fraise m' a permis de réaliser des petites découpes là où le disque à tronçonner ne passait pas.

La paroi n'est pas prévue pour se retirer par le dessous en raison des bossages, c'est pour cela que j'ai dû usiner le bâti. Je pense que ces entailles seront sans conséquence sur la solidité de la scie.
En premier lieu des découpes pour laisser passer une sorte d'écrou moulé dans lequel se visse les vis de fixation sur le bâti métallique pour assembler la paroi plastique au bâti métallique de la scie..

IMG_5039 (Small).JPG


IMG_5023 (Small).JPG


Fort de ces premières découpes je ne pouvais pas extraire le coté, certes je dégageais un passage en bas pour y passer une clé mais je souhaitais un dégagement total.

IMG_5024 (Small).JPG


IMG_5038 (Small).JPG


Les découpes ultimes pour laisser passer les bossages sur la photo suivante.

IMG_5027 (Small).JPG


Enfin une prise électrique me gênait pour défaire câble qui passait au travers de la paroi.

IMG_5025 (Small).JPG


Ensuite en tirant la paroi a enfin été démontée laissant un accès total au moteur et un accès dégagé pour passer une clé pour dévisser les 2 autres écrous des vis trcc.

IMG_5026 (Medium).JPG


On y voit enfin clair !

IMG_5028 (Medium).JPG


Après avoir dévissé les 2 derniers écrous j'ai pu constater qu'un mouvement de liberté permettra normalement de corriger le parallélisme de la lame.

On peut se demander dans l'état comment font les utilisateurs de cette scie lorsqu'elle est neuve pour régler facilement la lame une fois qu'ils ont assemblé le tout.

J'ai donc maintenant un accès facilité aux écrous, toutefois il faut noter le peu d'espace pour tourner la clé.
Pour la suite il va donc me falloir trouver la bonne méthode pour faire le réglage, le contrôler et serrer facilement les écrous.


R1) Le réglage avec la lame montée, table à l'envers surélevée du sol pourrait se faire mais le contrôle de l'alignement de la lame ne sera pas évident. En effet la lame serait en bas de la table face au sol , il faudrait que je maintienne une règle parallèle aux rainures de la table avec 2 serre-joint, cette règle devant se situer dans l'alignement de la bonne graduation de la règle graduée qui sert à faire une coupe calibrée en largeur. (Le guide de coupe parallèle pourrait être utilisé mais ce ne serait pas suffisant.)
Une autre référence serait sans doute de considérer le bord de la lumière de passage de la lame en écartant la lame de la bonne distance, au préalable il me faudrait m'assurer que la lumière est parallèle aux rainures de la table. L'avantage de cette référence c'est qu'elle est visible au verso de la table de la scie.

R2) Le réglage table à l'endroit poserait le problème pour accéder aux écrous, il faudrait la scie étant sur son socle faire avec de longs bras pour les 2 écrous du coté de la lame de scie; pour les 2 autres écrous la paroi resterait démontée et éventuellement remplacée par des barres de fer pour rigidifier la structure du bâti.
A défaut d'être sur son socle la scie pourrait être posée sur une hauteur plus réduite avec quelques planches.

Régler la scie sur son socle à l'endroit présente des difficultés d'accès des écrous mais il serait peut être bon de valider cette manipulation car si le réglage ne tenait pas dans le temps il serait bien d'avoir valider une méthode de réglage scie in situ sans avoir à la démonter de son socle et la retourner.

Pour faire ce réglage en toute sécurité compte tenu du danger inhérent aux dents de la lame je réfléchis quel élément de substitution calibré je pourrais mettre en lieu et place de la lame. L'idéal serait une lame sans dent ou un carré de tôle plan qui présenterait l'avantage d'avoir une longueur plus importante pour tangenter la règle ou une équerre par exemple.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 164
FR-91 Brétigny sur Orge
en toute sécurité compte tenu du danger inhérent aux dents de la lame
Mets des gants de cuir et fait attention , c'est dangereux quand ça tourne, à l’arrêt on ne risque que de s'égratigner.
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonjour
Mets des gants de cuir et fait attention , c'est dangereux quand ça tourne, à l’arrêt on ne risque que de s'égratigner.
Je crains aussi d'abimer la lame en serrant avec la clé une des 2 vis trcc située coté lame. Une solution sera sans doute de serrer modérément pour la défaire facilement puis une fois le réglage du parallélisme effectué et un premier serrage modéré des vis trcc fait il me faudra enlever la lame pour bien serrer les vis trcc , de cette façon je dégagerai de l'espace pour la clé et ne craindrai ni pour mes mains ni pour la denture de la lame si la clé ripe de l'écrou.

J'approche donc du réglage final !

cdlt lion10.
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Tu peux aussi desserrer, puis brider lame + tasseau d'équerre assez gros (genre carré de hauteur de sortie de lame) mais en dégageant le passage des dents pour vraiment appuyer sur le flanc de la lame, le tout bridé sur le guide et la table par des serres-joints...
Après tu positionnes ta scie pour être au mieux pour serrer tes boulons !
Courage Lion10, tu en vois le bout !
Cdlt
PG
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
e crains aussi d'abimer la lame en serrant avec la clé une des 2 vis trcc située coté lame.
Si tu serres déjà tes 3 autres boulons, puis démontage de la lame (si tu crains vraiment de toucher !), serrage du dernier et remontage...
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonsoir

Finalement je me suis donc orienté sur R2 pour la solution 4, j'ai donc réglé la lame de scie table au dessus et j'ai choisi de poser la scie sur table légèrement surélevée du sol en la reposant sur d'anciennes pierres réfractaires de chauffage à accumulation Bauknecht.

IMG_5040 (Small).JPG


Je n'ai pas regretté cette mise en position avant réglage me permettant d'opérer ensuite une révision accroupi ou allongé sur le sol.
Bien entendu le flanc gauche du bâti de la scie était toujours démonté.

J'avais pensé rigidifier le bâti de la scie avec des barres métalliques mais cela n'est pas indispensable.

Pour le réglage la lame a été montée au maximum et positionnée à 90 degrés et j'ai serré le volant de réglage de profondeur, ainsi le seul mouvement de liberté offert à la scie provenait des vis trcc desserrées.
Je n'ai pas remplacé la lame par un carré en tôle ou un disque n'en ayant pas.

Pour régler le parallélisme j'ai donc positionné avec des serre-joints une règle de maçon assez récente achetée pour ma petite scie sur table adaptation Peugeot. Pour tangenter sur la lame je n'avais pas de tasseau en bois bien équarri, j'ai donc utilisé un morceau de fer plat épais laminé ou plutôt étiré je pense.J'ai vérifié sa géométrie au pied à coulisse et celle ci m'a pas parue suffisante.

IMG_5041 (Small).JPG


La barre présentait aussi l'avantage d'avoir une longueur limitée permettant de tangenter la lame sur son flanc et pas sur les pastilles carbure.
Au final ma règle était placée un peu trop sur la gauche, par conséquent la lame ne frottait pas contre le fer plat, mais j'ai poursuivi le réglage en ajustant le jeu avec un jeu de cale d'épaisseur. Après serrage j'ai constaté que c'était ok.

Pour le serrage des fameuses vis trcc à priori difficiles à atteindre coté lame de scie, j'ai donc serré les 2 cotés flanc du bâti démonté.
Constatant qu'une clé mâle, mixte, série micro-mécanique ne passait pas j'ai pensé utiliser un mini cliquet ou autre dispositif, malheureusement l'écrou nécessite une clé de 14 mm et je n'en ai pas en douille 1/4 radio. Du reste j'ai constaté qu'il n'y avait que très peu d'espace et puis passer une clé est une chose mais il faut aussi pouvoir exercer un couple de serrage avec cette clé.

IMG_5048 (Small).JPG


J'ai donc pensé aux solutions suivantes :
- faire un écrou spécial avec une tête de vis btr afin de le serrer avec un embout btr 6.35 mm que j'avais en stock quitte à couper un accessoire bas coût,
- avoir des écrous de hauteur différentes coté lame, l'idée était qu'ils soient plus hauts pour ne pas être inaccessibles derrière les 2 premiers écrous coté bâti,
- avoir une clé polygonale ou contre coudée mais je n'en n'avais pas,
- percé le dessus de la table pour y passer la clé mais cela aurait été risqué puisque les trou auraient dû être positionné à proximité d'une fixation sur la face inférieure de la table.

Mais finalement j'ai trouvé une solution bien plus simple :idea:, il m'a suffit après serrage des 2 premiers écrous d'incliner la scie et là les écrous étaient tous bien accessibles !

IMG_5044 (Small).JPG


A noter que pour le réglage de la lame je ne me suis pas focaliser sur les graduations de la règle et la concordance avec la lame, en effet j'ai constaté que cette règle pouvait coulisser avant serrage, cela me laissera une possibilité par la suite.

Idéalement pour régler le parallélisme de la lame une cale équarrie de 20 à 23 cm de long voire plus avec deux entailles pour laisser passer les dents idée de @Papygraines; et de hauteur 50 mm serait bien. On peut sans doute aussi faire le réglage avec une règle de mécanicien à 45 degrés ou une cale en bois découpée en biseau à 45 degrés, mais encore faut il l'avoir!

IMG_5046 (Small).JPG


IMG_5047 (Small).JPG


Après réglage de la lame j'ai constaté que le devant du carter de la lame en plastique pouvait butter contre le dessous de la table notamment à 45 degrés , j'ai donc usiné le plastique sans grande difficulté avec une petite fraise à la Dremel. Il m'a semblé que ce défaut pourrait me faire perdre quelques mm en capacité de coupe mais je n'envisage pas de telles découpes pour l'instant.

IMG_5049 (Small).JPG



Depuis j'ai nettoyé l'interrupteur, le boîtier plastique était plein de sciure. J'ai aussi dépoussiéré les charbons et j'ai constaté qu'ils faisaient 11 mm. Sachant qu'il est préconisé de les changer lorsqu'ils ne dépassent plus 6 mm , j'ai donc de la marge, encore faut il avoir une idée sur la rapidité de l'usure des charbons !

Pour remonter le coté gauche du bâti, la scie reposant toujours sur les pierres réfractaires je n'ai eu qu'à la soulever sur le coté gauche pour incliner la table et passer le coté par le dessous sans trop de difficulté.
Je pense que je vais pouvoir l'essayer très prochainement, j'en aurai besoin pour rajouter une étagère sur mon support de tour et pour d'autres choses.

Puis viendra sans doute le temps d'y faire quelques améliorations ou à minima réparations concernant le guide parallèle. J'espère que mon achat de 50 euros d'occasion sera une bonne affaire.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonjour

Dernière préparations et réglages réalisés puis j'ai enfin pu essayé cette nouvelle scie sur table.
J'ai donc réalisé les opérations suivantes :
- resserrage de 3 vis sur 4 fixant le le moteur sur son articulation, une dernière étant difficile d’accès, mais les 3 premières étaient quand même encore bien serrées, heureusement,
- ajout d'une vis manquante fixant le carter plastique au moteur et serrage avec pose de frein filet normal pour éviter tout dévissage avec les trépidations de la machine,
- remontage du couteau diviseur,
- remontage de l'insert "zero clearance" en plastique cachant l'espace entre le flanc droit de la lame et la table de la scie,
- vérifier sur une autre scie prudence oblige que j'avais bien monté la lame dans le bon sens,
- regarder le comportement du cache lame là l'arrêt lorsque du bois sera poussé pour être scié,
- réalisé des essais de démarrage à vide,
- réalisé un petit test d'endurance à vide et mesure du bruit,

Ce mercredi j'ai enfin coupé une planche d'aggloméré de récupération 'donc 100 % gratuite et j'ai donc pu en combinaison avec les opérations précédentes faire une liste de problèmes sur cette scie. Bien entendu ils sont inhérents à ce genre de matériel mais j'espère prendre le temps de les résoudre.
Pour l'instant je pense que cela fera un excellent complément à ma scie sur table Peugeot adaptation bloc moteur qui est plus petite de moindre capacité, limitée à 34 mm et de l'ordre de 22 mm avec un chariot de tronçonnage, mais qui m'a permis de faire quelques coupes il y a quelques temps.
Cela ne remplacera pas un rail de scie circulaire mais pour de la découpe de petit panneau cela fera l'affaire. Une petite dégauchisseuse raboteuse, une lamelleuse et une scie radiale pour de l'épais devraient suivre dans l'idéal mais plus tard. Il faut apprendre à faire avec les moyens du bord à budget limité sauf à en faire une passion débordante ou un application professionnelle ce qui n'est pas mon cas.

La liste des problèmes déjà formulée par écrit sera très prochainement listées et détaillées. Rédaction en cours !

cdlt lion10
 
Dernière édition:
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #24
Bonjour

Voici donc la liste des problèmes que j'ai trouvés sur cette scie, je les énumère ci-dessous, certains sont déjà résolus j'en décrit donc la solution. Pour d'autres que j'espère résoudre plus tard je n'aborderai pas sauf exception la solution qui me faudra décrire quand j'y aurai passé du temps pour une réalisation concrète, les idées sont déjà élaborées dans les grandes lignes. Certains problèmes devraient être résolus par le même correctif, je dirai qu'à plusieurs effets même solution.

Pour toute personne du forum je pense que cela est loin d'être impossible. Nous ne sommes pas ici sur l'appréciation des clients sommaire de site de vente en ligne où certains critiquent un équipement voire le renvoient sans analyser et résoudre les problèmes.
Cependant il faut comprendre que l'attitude de certains acheteurs c'est de croire qu'il suffit d'acheter même à bas coût pour avoir quelque chose d'irréprochable.

1) La scie présente un bruit désagréable en tournant le volant de réglage de profondeur à cause d'une rondelle en métal de trop diamètre.
2) Le volant de réglage de l'angle d'inclinaison est mal maintenu par une fixation avec une goupille radiale, il semble même voilé.
3) Le jeu entre l'axe du volant de réglage de profondeur et la lumière incurvée pour l'excursion selon l'angle d'inclinaison de la lame semble excessif.
4) L'angle d'inclinaison de 0 degré ne correspond pas à une lame bien perpendiculaire.
=> Résolu en réglant une butée à contre écrou sur la scie.

5) La lame de scie n'est pas parfaitement parallèle aux rainures de la table et le guide parallèle une fois serré n'est pas parallèle à la lame de scie.
=> Résolu en réglant la lame cf sujet à l'origine de ce fil..

6) Un pied n'a plus de patin en caoutchouc et selon le sol plus ou moins plan la scie pourrait être bancale.
7) L'interrupteur de la scie n'est pas accessible facilement en particulier si on scie un panneau qui recouvre le devant de la scie.
8) Il manque un flanc sur le cache lame coté gauche.
9) La fixation de la prolongation de la rallonge arrière de la table n'est pas pratique, elle n'est ni amovible ni rabattable rapidement.
10) La fixation de la rallonge arrière est mal conçue, les vis de fixation sont placées à raz en dessous de la rallonge et sont difficiles à visser avec une clé hexagonale.
11) Le câble secteur une fois débranché traine au sol, il n'y a rien pour le supporter.
=> Résolu

12) La tôle du bâti de la scie est fixée à la table de sciage par des vis au bord de la tôle et difficile à visser ou dévisser.
=> Résolu en utilisant un embout de vissage 6.35 mm long, fort utile par ailleurs pour démonter de l'électroménager ou accéder à des vis profondes avec un cliquet ou un tournevis électrique.

13) Une vis de la table serrant la table contre le bâti était bloquée et sa tête abimée.
=> Résolu en mettant du dégrippant puis en utilisant une pince étau pour serrer la tête de la vis abimée.

14) Présence inexpliqué d'une rondelle coincée sur l'articulation de la scie.
=> Résolu en retirant lors du démontage.poussé pour régler la lame.

15) Difficulté pour démonter la lame il faut une clé de 24 mm et une de 22 mm, la scie m'a été revendu sans ces clés.
=> Résolu en utilisant des vielles clés, je n'avais pas sur place un coffret de clé de qualité incluant ces diamètres.

16) Poussière dans l'interrupteur mal placé nécessitant des nettoyage régulier.
17) Démontage du flanc gauche du bâti impossible par le dessous.
=> Résolu en faisant des entailles, description faite dans le présent sujet.

A noter que depuis Peugeot a prévu un flanc amovible facilement, ce qui permet au moins d'accéder très facilement aux charbons.
18) La fixation du couteau diviseur butte contre le flanc arrière de la scie à la descente ou à la remontée de la scie.
=> Résolu en calant bien la table par rapport au bâti de la scie, description fait dans le présent sujet.

19) La lame étant bien réglée le carter de la lame bloque sous la table sur le devant de la lumière du trait de scie, cela pourrait aussi engendrer une déviation du trait de scie.
=> Résolu en coupant un morceau du carter, description faite dans le présent sujet.

20) Il manquait une vis de fixation du carter plastique de la lame.
=> Résolu en rajoutant une vis et en mettant du frein filet en mesure préventive.

21) Il y a un léger décalage du couteau diviseur par rapport à la lame, il semble débordé du bord gauche de la lame et donc être en retrait par rapport au bord droit de la lame, cependant il est un peu souple et la lame à une voie de sciage.
22) L'insert "zéro clearance" n'est pas suffisamment ajusté par rapport au flanc droit de la lame.
23) Une vis du cache lame une se visse pas, les 2 flasques ne sont pas parfaitement serrés ensemble.
24) Le cache lame est constitué d'une partie centrale qui ne descend pas facilement après serrage sur le couteau diviseur car celui ci n'a pas la place pour passer, il est coincé.
=> Résolu en fraisant un passage avec une dremel.

25) Le flanc droit du cache lame ne coulisse pas facilement quand je pousse un morceau de bois simulant un sciage.
=> Résolu en desserrant une des vis avec écrou frein sur le devant du cache lame.

26) Lors d'une poussée du bois vers la lame le cache lame ne se soulève pas facilement et ça fait bouger le couteau diviseur car il est souple et lié au cache lame.
27) Le cache lame et ses flancs ( gauche non présent) ne peuvent pas couvrir la lame si je scie un morceau de 80 mm d'épaisseur. Même en prolongeant les rainures des flancs du cache lame c'est impossible car il n'y a pas assez de matière.
28) Le flanc droit du cache lame monté par l'action du bout de bois à scier a tendance à s'arc-bouter et le bout de bois à proximité du couteau diviseur coince, pourtant il y a du jeu dans la vis arrière fixant le flanc.
29) Le bois peut butter contre l'insert coté couteau diviseur en fin de table car il n'affleure pas la surface de la table.
=> résolu provisoirement en mettant 2 rondelles dessous pour ajuster la mise en position une fois serré.

30) Le flanc droit du cache lame à tendance à rester bloqué en haut après y avoir passé un morceau de bois.
31) Le démarrage de la scie est brutal ce qui secoue la scie et bouge un peu le couteau diviseur de gauche à droite.
32) Le socle de la scie est assez flexible au sol couché et cela même sans la scie dessus.
33) Avec la rallonge fixée à l'arrière de la table le bord arrière de la table est inaccessible pour y apposer une équerre à chapeau pour contrôler l'équerrage du guide parallèle.
34) L'interrupteur de la scie est vraiment inaccessible même pour de la découpe de petits morceaux.
35) Le cache lame et le couteau diviseur fixés ensemble ce n'est pas pratique à l'usage.
36) Couché à plat le guide parallèle ne se plaque pas parfaitement contre la table.
37) Il n'y a pas d'aiguille rouge à gauche du système de serrage du guide parallèle ce qui est gênant pour une coupe calibrée entre le flanc droit de la lame et le bord gauche du guide.
38) Il faut une rallonge de table sur la largeur pour couper un panneau large qui peut être en déséquilibre.
39) Le presse étoupe de la prise d'alimentation remise en remplacement de celle d'origine ne serre pas bien le câble apparemment.
40) Lorsque je soulève la table de scie devant pour la faire rouler il faut la soulever beaucoup car les pieds à l'arrière frottent.
41) Il n'y a rien pour reposer les guides de sciage , gabarit ou poussoir.
42) La scie ne permet pas de faire des coupes très éloignées du guide parallèle.
43) La coupe de longs panneaux nécessite un soutien des planches en entrée de la table devant et en sortie de la table derrière, mes servantes actuelles plutôt dédiées métallerie ne répondent pas au besoin, petites elles ne sont pas assez larges ni assez stables pour scier en toute sécurité.
44) Il manquait dans les accessoires fournis des vis de fixation pour le guide de tronçonnage.
=> Résolu en utilisant 2 vis trcc et en limant leurs têtes afin qu'elles glissent dans le profilé du guide.

45) Il n' y a pas de butée micro-mécanique pour régler finement la longueur d'une pièce à tronçonner avec le guide d'onglet.
46) La lecture des graduations en concordance avec l'aiguille rouge du guide parallèle n'est pas facile.
47) Bruit strident de la scie en phase d'arrêt, à noter qu'elle semble s'arrêter plus vite qu'elle ne démarre.
48) L'insert "zero clearance" ne recouvre pas l'espace à gauche de la lame puisque c'est le coté où la lame s'incline.
49) Pour couper une fine lamelle d'un panneau en s'appuyant sur le bord droit d'un panneau plaqué contre le guide parallèle à droite de la lame, la coupe tomberait dans l'espace à gauche de la lame non recouvert par un insert "zero clearance".

cdlt lion10
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Bonsoir Lion10,
De tous ces points évoqués, je ne vois rien de plus ou de moins que lors de toute acquisition (en moins nombreux mais potentiellement possibles, et ce, peu importe le prix mis !)...
Je suis même certain que tu en retrouveras encore !
Je te souhaite de poursuivre dans tes améliorations avec succès, courage !
PG
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #26
Bonsoir
@Papygraines merci pour vos encouragements !
Pour l'instant je ne l'ai que très peu utilisée, j'ai découpé des planches pour faire une étagère et c'est assez pratique de pouvoir couper avec des dimensions voulues bien calibrées.
De tout ce que j'ai listé il y a au moins 3 points prioritaires, la capacité de coupe en terme de distance de coupe entre la lame et le guide parallèle.
Je pense que je vais procéder en 2 étapes, une rallonge moyenne sur la droite éventuellement rigidifiée par 2 pieds au sol car c'est de ce coté que la distance lame guide est plus grande puis une table à roulette que je pourrai attacher à la table à droite ou à gauche. .
Deuxième point un dispositif qui pourra réceptionner les morceaux coupés à l'arrière de la table.
Troisième point l'emplacement de l'interrupteur de la scie, il faut qu'il soit sur un bras en hauteur au dessus de la table.

D'autres points sont moins prioritaires mais seront sans doute traités assez rapidement car ils présentent l'avantage d'être résolus plus rapidement ou parce ce qu'ils font appel à des domaines qui m'attirent plus..
cdlt lion10
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Si tu permets, je t'invite à être plus succinct si tu veux être lu et suivi ! Mieux vaut des messages courts et précis sur un point, si tu veux partager, voire si tu veux recevoir des propositions ou variantes... Donc coupe tes messages pour prendre un point après l'autre. De longs messages ne sont pas lus ou au pire survolés et passés...
Par exemple, si tu t'interroges sur "" optimiser la surface "", c'est déjà bien ! Faire un grand listing de toutes les idées ou questions en 1 fois n'est pas constructif.
Ta réflexion ne doit pas se noyer ! prends les choses une après l'autre... et tu y trouveras ton compte ! les autres compagnons aussi.
Je partagerai avec toi quelques pistes sur le point évoqué. et on verra un autre plus tard, et d'autres encore...
Mes propos n'engagent que ma bienveillance !
Prends le temps d'y réfléchir.
A tantôt
Papygraines
 
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Bonsoir Lion10,
Comme promis je me suis penché sur le point "Augmentation des surfaces" ; si tu es un adepte des recherches sur internet tu peux chercher table saw extension. C'est que les scies comme la tienne sont plutôt monnaie courante chez les Américains et canadiens. Il y a aussi une revue bois "Finewoodworking" dans laquelle tu trouveras plein d'idées. C'est l'équivalent de SystèmeD mais spécialisé bois.

Voici déjà quelques pistes en photo :
Annotation 2019-10-01 183813.png

Ce système permet la découpe de grand panneau.
41PTsCkoI8L.jpg

Là tu as un système de table rabattable.
jet-table-saw-extension-jet-router-table-extension-jet-planer-extension-table.jpg

Là tu as le déport de l'interrupteur en plus.
Table2-main.jpg

Ici, guide pour débit large et servante.
1-outfeed-table-w167me_v.jpg

Et cette dernière totalement indépendante si besoin de tronçonnage de pièces longues.

A tantôt pour te lire et aborder un autre point.
PG
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour

Après avoir listé tout ce que je pressens qui devra être modifié en quelques sorte une "road map", savoir où je devrai aller, ce avec quoi il faut faire un compromis peut être, j'ai entrepris un premier correctif.

Correctif du pb 11 le câble secteur qui traîne au sol :
Pour ce faire je suis parti de pieds de chaise que j'ai pris depuis quelques temps l'habitude d'utiliser, faute de n'avoir pu les vendre sur le forum, mais maintenant un coup de tour et j'en fait quelque chose.
Pour éviter que la partie plastique tourne; elle est normalement clipsée; j'ai percé puis j'ai taraudé M3 pour mettre une vis qui serre le plastique. Cela ne bloque pas totalement la rotation de la partie en plastique noire si on la tourne mais pour ici cela suffira !
IMG_5156 (Small).JPG


IMG_5157 (Small).JPG


Concernant la surface de la table qui est insuffisante à mon goût :
J'ai répertorié ce que je souhaite couper à court terme. Enfin les solutions présentées ci dessus sont à mon sens dédiées pour des grands panneaux et pour certaines nécessitent une place importante.

Une table petite entraînera assurément un déséquilibre de la planche qui pourra donc basculer avant sciage, après être sciée du coté droit ou du coté gauche de la table et aussi en fin de table. Je laisse pour l'instant le cas de l'entrée de la planche sur la table, admettant le fait de mettre une chandelle en entrée, du reste s'il me fallait faire quelque chose les calculs devraient être assez proches à ceux de la planche coupée en fin de table car la table de scie est relativement symétrique devant ou derrière la lame quand on se trouve en position de travail face à la règle graduée.

Pour les conditions de basculement de la planche j'ai considéré qu'il fallait que deux tiers de la planche soient maintenus et non la moitié me donnant une marge de sécurité, les calculs ne tiennent évidemment pas compte d'une planche en forme de losange mais d'une forme symétrique.

J'ai considéré le risque de basculement de la planche, mais pas celui de la scie qui est aussi bien avéré dans des cas limites, des pieds sous les rallonges seront assez simples à ajouter au besoin.

IMG_5086 (Medium).JPG


Pour la rallonge arrière :
J'intègre dans mon calcul la longueur de la table à l'arrière de la lame, éventuellement si je dois la déduire car on n'arrête pas de pousser le bois juste à temps cela reviendrait à ne pas déduire la profondeur de la rallonge de 185 mm qui s'approche des 200 mm à l'arrière de la lame. Quant à la différence de 15 mm dans ce cas elle ne serait pas dramatique puisque j'ai fait mon calcul avec 2/3 et non 1/2 ce qui me laisse une marge.

Pour la rallonge à droite j'ai considéré le cas d'une distance "dcoupe" limitée lorsque le guide est à gauche de la lame. Dans ce cas ce qui est prépondérant c'est la condition de non basculement de "largeur chute totale", "dcoupe" n'entre pas en considération après calcul, le risque de basculement de la chute à droite levé cela implique que la planche ne basculera pas à droite avant le sciage.

Puis j'ai considéré une distance "dcoupe" plus importante en passant le guide parallèle à droite de la lame. Dans ce second cas il faut alors prévoir une rallonge à gauche de la table car la chute "dcoupe" nous y contraint au delà de 409 mm. C'est là aussi un résultat similaire au cas précédent, le risque de basculement de la chute à gauche levé cela implique que la planche ne basculera pas à gauche avant le sciage.

J'obtiens donc les données suivantes qui sont limitées à une coupe de 850 mm de large et à une longueur de planche de 1200 mm. Le tout est compatible avec mes besoins actuels.
IMG_5173 (Medium).JPG


Suivant les calculs faits j'en arrive aux grandes lignes suivantes concernant les rallonges :
- Une rallonge de 200 mm (191 mm théorique) sur la droite., voire plus selon les points de fixation de la rallonge .
Les points d'ancrage devrait permettre une certaine course de la rallonge à confirmer après maquettage.
- Une rallonge de 300 mm (293 théorique) sur la gauche.
- Réaliser une table à roulette de profondeur 415 mm qui permettra aussi d'être placée en tant que rallonge droite à condition de ne pas couper un panneau à la fois large et de longueur supérieure à 577 mm (condition de non basculement planche à l'arrière soutenue sur 2/3, avec seulement 1/2 longueur soutenue on peut admettre 770 mm). Un usage à gauche serait sans doute aussi envisageable.
L'idée d'une table à roulette serait pour moi l'opportunité d'une réalisation relativement rapide, j'ai un plateau renforcé par un cadre métallique, il resterait juste à mettre des pieds à la bonne hauteur.

Problématique de la règle graduée:
Je n'envisagerai pas une modification des capacités de la scie sans que la règle graduée puisse suivre en amplitude, sinon à mon sens on perd en rapidité de réglage des coupes. Au début je pensais attacher le guide à la rallonge mais cela me parait plus simple de séparer le rail avec la règle de la rallonge. Du reste la rallonge comme le tableau ci-dessus l'indique n'a pas forcément besoin de soutenir toute la planche alors que le guide lui doit aller toucher l'extrémité droite du panneau à déligner.

La règle est collée sur un profilé en aluminium qui permet le serrage du guide parallèle via une manette excentrique.
Détail du profil du guide en aluminium.
IMG_5105 (Small).JPG


Une des 3 vis qui fixent le profilé en aluminium. De mémoire je dois avoir 90 mm environ entre le bord de la table et le point de fixation le plus proche du profilé en aluminium.
IMG_5117 (Small).JPG


J'entrevois plusieurs solutions :
- S1) Décaler le profilé en aluminium en dévissant les vis qui le fixent en dessous de la table . L'idée serait donc de fixer le profilé en aluminium sur une partie qui coulisserait facilement par rapport à la table à droite lors des coupes plus importantes. Un serrage par un ou plusieurs excentriques reliés à une seule manette permettrait de serrer le tout en position ou plus simplement des vis à lobes.
Pour le déplacement du profilé en aluminium on pourrait envisager un déplacement avec 2 ou 3 valeurs espacées d'un pas puis ajuster la distance précise entre le guide et la lame en ajustant la position du guide parallèle sur le profilé .Les 2 ou 3 valeurs seraient indexées par une vis de pression à bille par exemple ou par une butée fixée sous la table et ajustée une fois via une vis avec un épaulement anti matage. Eventuellement un dispositif rotatif à barillet tel celui qui sert à régler la profondeur d'une défonceuse pourrait apporter un réglage astucieux mais aussi compliquer le système de butée en dégageant toutes les butés sauf une celle correspondant au pas pour agrandir la distance de sciage.

Contrairement à ce que l'on voit sur les scies couramment, la règle servirait donc toujours pour ajuster la position du trait de coupe avec le guide.
=> Il faudrait sans doute un renfort "jambe de force" pour soutenir l'extrémité du profilé en aluminium translaté sur la droite.
=> Comme la rallonge droite ne soutiendrait que la largeur de panneau requise pour éviter le basculement du panneau ou de la chute à droite, il faudrait apporter une surface d'appui à l'extrémité du guide parallèle puisque celui ci ne serait plus en appui sur la table ni même la rallonge droite rajoutée. Pour ajouter cette surface d'appui une barre qui coulisserait parallèlement au bord arrière de la table pourrait convenir. On se rapprocherait alors de la solution implémentée sur la scie Dewalt mais sans crémaillère, la roue ne serait pas encore réinventée !

- S2) Prévoir un autre rail profilé d'aluminium (ou autre ?) avec un second guide , ce rail serait placé plus bas que l'existant, cela éviterait une erreur de lecture puisque l'on pourrait ajouter une autre règle avec toujours un système d'appui pour l'extrémité du guide.

- S3) S''inspirer du système de la scie Dewalt avec une crémaillère mais là c'est plus long. La crémaillère actionnée par une manette permet de commander la translation simultanée du guide en face de l'utilisateur et de la barre qui soutient l'extrémité du guide.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
Papygraines
Papygraines
Compagnon
21 Jan 2019
2 708
Lorraine
Bonjour Lion10,
Une petite photo quand tu auras finalisé ce point, ce sera un bon partage.

Sinon pour tes tables, j'ai repensé à un système très simple et déplaçable aussi bien devant, derrière ou sur le côté :
Tu prévois un panneau mélaminé blanc de 18 ou 20mm
Tu fixes sur le bord de ta scie à -18mm ou -20 des bois sur lesquels le panneau viendrait se poser en affleurant donc ta table, avec des vis solidarisant panneau et support(trous fraisés pour ne pas raccrocher)
Sous le panneau bien sûr prévoir une jambe de soutien (tes pattes de chaises feraient peut-être l'affaire) mais le sol n'étant pas toujours égal, prévoir un pied à vis réglable (une règle de maçon sur panneau et table pour ajuster la surface).

Ce système simple me permet de passer des bois longs et lourds sur ma combinée à bois (limon d'escalier de 4m parfois) aussi bien en dégau qu'en rabotage.

A tantôt
Papygraines
 
Haut