Modification butée pour scie radiale

lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir

Afin d'avoir la possibilité de faire des coupes répétitives sur ma scie radiale Einhell je suis entrain de faire une butée, somme toute assez simple avec un rail de tringle à rideau. Cette première version qui me permettra de faire des petites découpes sera limitée en encombrement et j'en ferai sans doute une plus longue plus tard.

Pour couper à la même longueur une pièce différente à chaque fois, il faut donc une butée à gauche de la scie, la pièce étant maintenue par une presse à gauche de la scie, la chute à droite de la lame est alors libre.
Pour couper des morceaux identiques à partir d'une même pièce il faut donc une butée à droite et maintenir la pièce sur la gauche de la scie après l'avoir positionnée contre la butée à droite. Là encore la pièce est maintenue sur la gauche de la scie, sauf peut être lors des dernières coupes quand il restera une chute à gauche trop petite.
J'ai vu que certains prévoient une butée droite escamotable, sauf à attendre que la lame soit arrêtée avant de remonter la scie radiale, est ce bien nécessaire, est ce qu'il y a dans le cas contraire un risque avéré de rejet ? Attendre que la scie soit arrêtée est pénalisant même si je ne bricole jamais "à la chaîne".

Pour compléter je précise qu' il y aurait forcément qu'une seule butée en place à la fois et je scie toujours avec un serrage de la pièce avec la presse d'origine avec une clame improvisée avec une chute de bois s'il le faut, en effet le presseur n'est pas génial pour des petites pièces.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
FB29

FB29

Rédacteur
un risque avéré de rejet ?
Si la chute est en butée à droite sans être maintenue, il y aura forcément un rejet à la remontée de la scie, puisque la chute va se soulever en biais et venir se coincer contre la lame. Rejet d'autant plus important que la pièce sera haute.
 
Dernière édition:
hozut

hozut

Compagnon
Une cale, toujours la même en plus de la butée, retirée au moment de la coupe. Je fais comme ça sur ma scie à ruban métal.
 
S

speedjf37

Compagnon
Bonjour,

Il y a longtemps que je dois en fabriquer une.
Je n'ai pas trouvé le profilé idéal ! (la tringle à rideau a minima pourquoi pas)

Par contre je voudrais avoir plusieurs butées escamotables.
Les coupes ne sont pas toujours modulo avec la longueur initiale. (genre dans la planche coupe de 2 grandes et 2 petites).
Le fait d'avoir plusieurs butées permet de ne pas perdre les réglages .

JF
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour
Si la chute est en butée à droite sans être maintenue, il y aura forcément un rejet à la remontée de la scie, puisque la chute va se soulever en biais et venir se coincer contre la lame. Rejet d'autant plus important que la pièce sera haute.
Là j'ai du mal à imaginer ce qui va se passer, cependant je vois 2 scénarios :
- la chute va quitter sa position d'appui horizontale sur la table de la scie radiale et elle va partir de biais par un angle croissant entre le plan horizontal de la scie et le plan délimité par le dessous de la pièce utile coupée à droite de la lame. La pièce s'envole à cause de la position du point bas de la lame (diamètre ) par rapport au plan vertical délimité par le guide servant d'appui à la pièce à couper. En quelque sorte elle s'enroule sur la lame avant que le cache rétractable recouvre la lame. ( condition en rapport avec une portion d'arc de la scie qui remonte)

- la chute va quitter sa surface d'appui avec un angle de biais s'éloignant du plan vertical de la lame, c'est sans doute dépendant du rapport hauteur pièce / hauteur butée ou parce que la butée est peu épaisse alors que la pièce à couper peut être assez profonde. Là la pièce serait projetée en s'écartant du coté droit de la scie avec un certain angle.

Une cale, toujours la même en plus de la butée, retirée au moment de la coupe. Je fais comme ça sur ma scie à ruban métal.
Il s'agirait donc d'une cale entre l'extrémité droite de la pièce et la butée que l'on retire avant sciage ce qui laisse la pièce à droite libre, elle sera donc coupée sans être projetée. Ici elle ne serait donc pas fixée sur son coté droit. La largeur de la cale devra être inclue dans le calcul lorsque l'on configure la butée à moins qu'une règle sous forme de ruban autocollant ait été décalée avant collage. Comme la pièce est maintenue sur la gauche , la côte est respectée.
Cela me fait penser à la procédure lorsque l'on veut tronçonner avec une scie sur table en appuyant momentanément le bout de la pièce sur le guide parallèle suffisamment reculé pour ne pas guider la pièce lorsqu'elle est glissée sur la table afin d'être tronçonnée.

En définitive il faudrait donc une butée rétractable ou une cale sinon il faut fixer la pièce aussi à droite avec tout le problème que cela pose si la pièce à couper à droite est mince.

Il y a longtemps que je dois en fabriquer une.
Je n'ai pas trouvé le profilé idéal ! (la tringle à rideau a minima pourquoi pas)

Au début je pensais faire une rainure en té dans un morceau de bois dégauchi et raboté. Mais compte tenu du dispositif de guide de la scie radiale qui n'est pas haut les trous que j'ai percés dedans sont tels qu'ils me laissent peu de place pour la position verticale de la rainure. Trop haute la rainure tomberait en face de ces trous. Si le tasseau raboté est trop haut il empêche le mouvement de la scie car le moteur butte dedans et je peux donc augmenter la marge.
Je devais faire avec les quelques fraises en té que j'avais et la seule utilisable était finalement trop grande. Pour rajouter à mes contraintes le morceau de bois, ex bois de lit récupéré gratuitement une fois raboté ne mesure que 20 mm de profondeur.
Je peux aussi souligner qu'un fraisage de rainure en té est plus délicat car il nécessite plus de puissance machine même en fraisant au préalable le passage de la tige de la fraise, chose à considérer si j'envisage de faire une butée plus longue par la suite à moins que je prévoie un raccord avec une éclisse pour abouter les guides selon le bricolage à faire.
Je mettrai des photos quand ce sera terminé.

A noter que ce qui me motive de faire cette butée c'est non seulement par ce que je l'avais noté comme chose à faire mais parce que je me suis rendu compte dernièrement que l'absence d'une butée de coupe peut générer de mauvais réflexes avec un risque de sécurité. La cause en est qu'on peut rapprocher ses doigts de la lame afin de positionner la pièce à couper, le risque étant que pour dégager la lame on abaisse la scie et il y a risque de la mettre en route si on appuie sur l'interrupteur.

cdlt lion10
 
FB29

FB29

Rédacteur
j'ai du mal à imaginer ce qui va se passer
La pièce est soulevée par la lame qui remonte. Elle vient donc s'arc bouter entre la lame et la butée, et est fatalement éjectée par la rotation de la lame, amha :prodigy554:.

Capture d’écran 2022-08-22 181335.jpg
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir

Ok un mélange de mes 2 suppositions. Je vais donc partir sur la solution de la cale interposée entre la pièce et la butée ou bien faire une butée relevable. Il y aussi l'idée de la butée à ressort vu dernièrement sur le forum qui nécessite plus de travail, en plus j'ai prévu le rail de tringle à rideau monté différemment mais ça doit pouvoir s'adapter.

cdlt lion10
 
Dernière édition:
PUSSY

PUSSY

Lexique
lion à dit : ou bien faire une butée relevable. :smt023
De cette façon, pas besoin de chercher la cale !
 
Satamax

Satamax

Compagnon
Une solution toute bête. Avoir une servante à gauche, ou une table sur laquelle le bois repose de tout son long. Se servir de la radiale de la main gauche, et tenir la pièce découpée de la main droite pour éviter qu'elle se relève. Bon, si ce n'est pas des tout petits bouts. Qui eux peuvent se tenir avec un poussoir.
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonsoir

Voila donc ma réalisation de butée pour ma scie radiale pour laquelle les étapes principales auront été :
- le choix de la fixation du tasseau guide incluant le rail dans le guide transversal coulissant de la scie radiale,
- le calcul des marges et choix du diamètre des trous, pour vis m6 ici,
- la détermination de la hauteur du tasseau de bois soit 50 mm juste ce qu'il faut pour avoir une marge de matière aux bords des trous en évitant que le moteur de la scie surtout à droite ne butte contre le tasseau en coupe non biseautée,
- le perçages de 2 trous sur chaque guide judicieusement placés afin de ne pas empêcher le coulissement des guides équipés des tasseaux,
- le sciage et le corroyage d'un ancien morceau de bois de lit afin d'obtenir un morceau calibré de 850 mm x 50 mm x 21 mm,
- l'étude de la possibilité de faire une rainure en té pour finalement choisir d'encastrer une chute de tringle à rideau moins encombrante,
- le fraisage d'une rainure d'encastrement en l'occurrence de 10 mm de profondeur et 15 mm de large, avec ajustement avec le guide micrométrique parallèle,
- le montage provisoire sur la scie du tasseau et le tronçonnage initial correspondant au trait de scie du passage de la lame,
- le marquage du centre des trous à percer pour les vis de fixation avec des mini pointeaux de transfert achetés ( cylindre avec épaulement et centre pointu),
- la réalisation de l'équivalent d'un écrou dans le bois, j'abandonnais l'idée d'un insert taraudé trop encombrant et trouvai la solution consistant à coller une entretoise ronde m6 de diamètre externe 8 mm,
- le perçage des tasseaux au diamètre 8 mm en suivant les centres transférés,
- la mise à la longueur de 15 mm des entretoises et celle de 2 vis btr m6 à 22 mm,
- le collage des entretoises avec une colle type e7000 de banggood,
- l'ajustement des trous dans le guide transversal les passant à 6.5 mm puis 7 mm afin d'avoir du jeu indispensable au montage,
- le marquage du passage de la lame en coupe d'onglet afin de délimiter la zone dans laquelle aucune partie métallique doit être présente, mon guide n'est pas prévu pour mais par précaution je prévois l'oubli qui aurait pour conséquence le sciage d'un morceau de tringle à rideau,
- le sciage des morceaux de tringle à rideau respectivement 32 cm à droite et 45 cm à gauche, par conséquent il me restera encore 171 cm de rail de rideau pour le futur,
- la fixation des rails de tiroir par des petites vis fraisées de 3 x 13 à tête torx de qualité bien supérieure à des posidriv pz1 que j'ai par ailleurs inutilisables, je choisis de ne pas fraiser les trou d'encastrement dans le rail de rideau par simplicité,
- la conception de la vis de fixation de la butée à savoir une chute de vis m6 réduite localement à 5.5 mm au tour afin de coulisser facilement dans le rail du rideau, vis collée au scelle roulement sur une chute de fer plat façonnée à la lime,
- la découpe de la butée dans une chute de contreplaqué de 18 mm d'épaisseur, de 45 mm de largeur et 50 mm de hauteur,
- quelques ajustements sur la vis de serrage afin qu'elle coulisse aussi bien sur chaque partie du guide,
- le choix d'un écrou moleté en stock pour un serrage rapide.

Au final ma butée me permet de découper lorsqu'elle est à gauche un morceau de 44 cm à 1.35 cm voire 52 cm en coulissant le guide. Lorsqu'elle est à droite, les capacités sont de 30.5 cm à 0 cm voire 39 cm en coulissant le guide. Les limites sont modifiables en changeant la pièce de contreplaqué.


Dans l'état ma butée de scie radiale me donne entière satisfaction et me permet de reproduire rapidement 2 morceaux calibrés. J'ai commencé par me faire une collection de cale de 10 cm pour mon étau croisé de perçage et des supports de tournevis.

IMG_6441 (Small).JPG


IMG_6448 (Small).JPG


IMG_6449 (Small).JPG


IMG_6451 (Small).JPG



Quelques problèmes rencontrés :
- en l'absence de table multifonction trouée, le workmate m'a obligé de faire le fraisage en reprise en déplaçant les points de serrage des mors, cela engendre une perte de temps,
- le guide parallèle de la défonceuse parkside en l'absence de l'ajout d'un morceau de baguette de bois séparré en 2 parties souples butte contre le morceau de bois et glisse mal au début d'un usinage,
- la géométrie de la scie n'est pas parfaite, la partie coulissante du guide n'est pas parfaitement d'équerre, cela nécessiterait une refonte d'une pièce de la scie avec une fraiseuse, dans l'état cela ne nuit pas au maintien d'équerre d'une pièce à scier.

Des améliorations sont possibles :
- l'adjonction d'un ruban gradué autocollant ou le collage d'une chute de vieux mètre ou tout autre solution,
- l'ajout d'une butée escamotable à ressort,
- l'ajout d'une butée micrométrique afin de déplacer la butée par pas de 0.5 mm par exemple pour une mise à longueur précise,
- la réalisation d'une butée pour coupe d'onglet biseauté.

cdlt lion10
 

Sujets similaires

U
Modification Scie DEWALT 7492
Réponses
17
Affichages
1 974
59300
5
X
Réponses
7
Affichages
541
sébastien62
sébastien62
Y
Réponses
5
Affichages
5 545
yannlossouarn
Y
J
Réponses
16
Affichages
2 102
jejedu67
J
Z
Réponses
4
Affichages
963
zgood
Z
dmin
Réponses
74
Affichages
6 176
dmin
tatave
Réponses
7
Affichages
2 329
tatave
tatave
bucheronze
Réponses
54
Affichages
5 898
Jack bel
J
D
Réponses
11
Affichages
1 063
guy34
G
Haut