Réglage petit chariot pour tournage cone morse 3

Compagnon
7 Novembre 2013
742
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous
Une toute petite astuce que j'ai utilisé pour régler l'inclinaison de mon petit chariot, n'ayant pas de cône morse étalon prenable entre pointes. Par contre j'avais une réduction CM3/CM2 quasi neuve.

J'ai d'abord vérifié que le chanfrein d'entrée intérieur était bien concentrique au cône exterieur en montant la réduction sur la broche de ma fraiseuse et en vérifiant au pépitas.

Puis j'ai tourné un chanfrein sur une bague et, sans démontage bien sur, j'ai installé la réduction, dont le coté tenon avait un point de centre.
La bille (neuve !) permet la rotation de la réduction en vue de régler la contre pointe

Ensuite, réglage du centrage de la contre pointe au petits oignons avec les deux comparateurs : Aller-retour le long de la réduction avec le trainard, jusqu’à ce que pour un déplacement donné, les deux comparateurs indique la même quantité. Il faut que les touches des comparateurs soient à la même hauteur, et à hauteur de centre.

Puis après, réglage classique de l'inclinaison du petit chariot avec un comparateur sur le flan de la réduction.
Le plus difficile c'est de rebloquer le petit chariot sans le faire tourner, faut vraiment y aller progressivement.

DSCF6771.JPG
 
Lexique
25 Octobre 2010
5 024
FR-17800 Charente maritime
J'ai d'abord vérifié que le chanfrein d'entrée intérieur était bien concentrique au cône exterieur en montant la réduction sur la broche de ma fraiseuse et en vérifiant au pépitas.

Puis j'ai tourné un chanfrein sur une bague et, sans démontage bien sur, j'ai installé la réduction, dont le coté tenon avait un point de centre.
Tu pouvais te dispenser de cette vérification (qu'aurais-tu fais si le chanfrein n'avait pas été concentrique au cône intérieur ?) :
Tu tournais une fausse pointe et tu plaçais le cône comme tu l'a fait, mais tu contrôlais la position de la contre pointe en deux fois, en faisant un demi tour au cône entre les deux vérifications !
Tu pouvais même trouver la position (à 90° des position d'excentration maxi) où le cône était "balancé" symétriquement dans un plan vertical !

Cordialement,
PUSSY.
 
Compagnon
7 Novembre 2013
742
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Pussy pour les conseils, je débute !
Je comprends l'idée de la fausse pointe pour remplacer la bille, au départ j'avais imaginé de tourner une fausse pointe avec une portion sphérique qui se serais positionnée à l'intérieur du cône CM2 pour m'affranchir du chanfrein d'entrée.
Je ne comprends pas après comment tu vérifie l'alignement de la contrepointe en faisant faire un demi-tour au cône ; avec un seul comparateur ?
 
Lexique
25 Octobre 2010
5 024
FR-17800 Charente maritime
e ne comprends pas après comment tu vérifie l'alignement de la contrepointe en faisant faire un demi-tour au cône ; avec un seul comparateur
Que tu aies deux comparateurs donnant la même indication ou que tu n'en aies qu'un qui affiche le même résultat avant et après le demi tour, cela revient au même (la contre pointe sera bien alignée) !
Avec deux comparateurs, c'est plus rapide. Le demi tour était là pour "rattraper" l'éventuel défaut de concentricité entre le chanfrein et le cône intérieur.
La fausse pointe n'est pas pour remplacer la bille (que tu as mis sur la contre pointe).
La bille est d'ailleurs un peu superflue vu les faibles angles dus au défaut d'alignement de la contre poupée.

Cordialement,
PUSSY.
 
Compagnon
7 Novembre 2013
742
FR-74
  • Auteur de la discussion
  • #6
@saquet : j'avais pensé au foret, mais les quelques que j'ai en CM3 ont le cône en mauvais état, et j'avais pas envie d'investir...

@PUSSY : J'aime bien comprendre, sur le croquis ci-dessous, si ma contrepointe est désaligné, comment je vais m'en rendre compte avec un seul comparateur et un cône ? Le fait de faire tourner le cône sur lui même ne change rien.

J'aurais pu prendre la méthode classique d'alignement de la poupée mobile : le socle du comparateur sur le mandrin, et palper la pointe de la contrepointe tournante, avant d'installer ma réduction.

CCF29032019_00000.jpg
 
Lexique
25 Octobre 2010
5 024
FR-17800 Charente maritime
Au temps pour moi, il faut bien deux comparateurs !
Mais le vérification de la concentricité n'est pas indispensable.
J'aurais pu prendre la méthode classique d'alignement de la poupée mobile : le socle du comparateur sur le mandrin, et palper la pointe de la contrepointe tournante
C'est selon moi la méthode la plus simple et la plus "juste" car tu peux, avec cette méthode, placer la contre pointe là où elle sera quand tu usineras ton cône (avec un support plus ou moins long pour tenir le comparateur).

Cordialement,
PUSSY.
 
Sujets similaires

Haut