Récupération d'une plaque d'acier très dur

  • Auteur de la discussion Jope004
  • Date de début
Jope004

Jope004

Compagnon
Bonjour,

Il y a quelques années, j'avais récupéré une plaque de ferraille démontée d'une ancienne cheminée quand j'ai rénové ma maison.
Cette plaque ne payait pas de mine : environ 70cm x 70cm x 1cm, rouillée et avec une grosse fissure. J'avais hésité à la mettre à la décheterie. Je pensais que c'était de l'acier à ferrer les ânes.

Récemment, j'ai eu besoin de matière première pour réaliser plusieurs entretoises circulaires pour monter des roulements. Comme c'était pour un usage unique, j'ai pensé à utiliser cette vieille plaque.
Donc découpage avec une disqueuse, sans problème.
Ensuite surfaçage à la fraiseuse. C'est là que les ennnuis ont commencé. La première fraise (HSS-Co de finition) couinait.
J'ai donc pris une autre fraise d'ébauche en HSS-Co. Elle ne couinait pas, mais la fraiseuse vibrait avec de petites passes de 0.2mm.
Au fur et à mesure, la fraiseuse vibrait de plus en plus, jusqu'à ce que son fusible fonde.
C'est là que je me suis aperçu que la fraise était complètement émoussé en bout. Quasiment morte.

Je me suis dit que c'était de l'acier un peu dur, et j'ai continué avec une fraise carbure. Ca s'est passé assez bien.
Acier_dur_1.jpg
Acier_dur_2.jpg

Une face était rouillée en profondeur, mais ça ne me gênait pas trop.

Je devais ensuite percer au centre à 20mm, en commençant un avant-trou de 2mm au forêt HSS-Co. Un forêt chinois via Amazon de qualité douteuse quand même !
Le forêt a déclaré forfait après avoir percé 2 à 3mm de profondeur.
C'est là que j'ai arrêté les frais et que j'ai recommencé sans aucun problème avec une autre plaque d'acier doux (ancien socle de parasol).
outillage.jpg


La question qui me taraude, c'est de savoir en quel acier est ma plaque de cheminée.
J'ai pensé à de l'acier trempé, mais avec les chauffes de la cheminée, il aurait été recuit depuis longtemps.
J'ai pensé à de la fonte, mais ça n'en a pas l'aspect.

Alors, quel acier ?
 
Dernière édition:
Jope004

Jope004

Compagnon
Il y avait des étincelles lors de la découpe au disque fin, mais je n'ai pas fait attention à la couleur.
 
Dernière édition:
R

Rom'

Compagnon
Plaque de cheminée ?
Donc du métal, du feu, et du carbone... Est ce qu'il ne faudrait pas chercher par là ?
 
Jope004

Jope004

Compagnon
Plaque de cheminée ?
Donc du métal, du feu, et du carbone... Est ce qu'il ne faudrait pas chercher par là ?
Une cémentation, en quelque sorte ?
Il faudrait que j'essaie d'usiner dans la tranche pour vérifier.
 
moufy55

moufy55

Modérateur
Cassante, oui.

Tu peux essayer de faire un perçage, c’est vraiment parlant.
Si tu en sors de beaux copeaux longs, ce n’est pas de la fonte :mrgreen:
 
moufy55

moufy55

Modérateur
J’avais bien vu que tu avais fraisé, mais pas pour le percage.
Refaire un essai serait sûrement parlant :wink:
 
Jope004

Jope004

Compagnon
En tout cas, je peux affirmer que la deuxième plaque n'était pas en fonte blanche ! :roxxx:

1635627870714.png
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

Il est toujours important de regarder l'allure des copeaux pour toutes les matières indéterminées en particulier lorsqu'il s'agit de recup'...

Copeaux longs : acier
Très très courts et même poussière : fonte grise.
Petits copeaux accompagnés de poussière : fonte GS ou fonte aciérée.

La fonte blanche est le premier produit issu du haut fourneau.
Elle est ensuite retraitée pour obtenir fonte grise GS etc et aciers.

Extrêmement dure, pas rentable de l'usiner (trop cher vs les carac mécaniques...) souvent utilisée brut de fonderie pour des pièces d'usure : mâchoire de concasseur ou tambour de moissonneuse batteuse.

Et aussi dans les cheminées poêle chaudière fours etc...
Et c'est ce que tu as du récupérer....

=====> on fait tous de la recup'

Ce qu'on peut préconiser (enfin, ce que je ferais...) :

1 étincelles ou
2 lime
3 essai d'usinage sachant que l'outil risque de déguster....
Donc, Faible vitesse de coupe + forte puissance pour arriver à sortir des copeaux (ou pas...)

_____________________________

J'adore :
Un forêt chinois via Amazon quand même !
Si tu t'imagines que Ama... trie ce qu'il refourgue...

De vrais marchands d'outils et de MO vérifient ce qu'ils reçoivent...
On les connaît bien.

Ce qui justifie un prix ++, mais eux ou alitruc ne cherchent qu'à écouler n'importe quoi.
 
la bricole 76

la bricole 76

Compagnon
bonjour

un ami de mon père il y plus de 35 ans m'avait donné lorsque j'ai récupéré le tour environ 50 kilos de rond en acier

certain pourtant se coupaient très bien a la scie mais lors de l'usinage désaffutaient tous mes fraises ou mes outils de tour hss

après recherche c'était des aciers coulés farci de pailles même les outils carbures ne duraient pas longtemps
 
Dernière édition:
Vergobretos

Vergobretos

Compagnon
Hello,
cette plaque de cheminée de serait-elle pas déjà de la récup que quelques fours de traitement par hasard (le rayon sur un seul bord me fait penser que si cela avait été une plaque d'origine pour les cheminées elle aurait été autrement réalisée...) en acier réfractaire ?

rouillée en profondeur ou attaquée ?

slts
 
la bricole 76

la bricole 76

Compagnon
il se peut aussi que ce soit une plaque de blindage seconde guerre acier de récupération ???
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Hs
tiens les aciers de recup de la guerre
j’ai usiner de entretoises dans des canons réformés je n’ai jamais chercher à savoir s’il genre de canon c’était d’après mes souvenirs la longueur devais faire un mètre environ
tout ça pour dire que ça s’usinait très bien , un acier quand même coriace mais un bel état de surface
le plus délicat c’était l’usinage des cannelures , il fallait prendre iune passe suffisamment grosse pour les enlever en une fois
 
geger

geger

Compagnon
Bonjour,
je pense à une sole foyère, (dimensions, fissure...)
non, :neo_xp: pas une sole meunière !

est-elle était-elle bien plane ? (légère courbure dans une direction, plus que dans l'autre)
le chant (1cm) est-il rayonné vers une face, et plus vif vers l'autre face ?
généralement, une face est plus lisse (celle au bord rayonné) que l'autre... :wink:
 
Jope004

Jope004

Compagnon
Bonjour,
Je viens de faire quelques essais.

Test de meulage :
Il y a peu d'étincelles. Elles sont orange (ou rouge ?) tout le long de leur trajet (20 à 30cm). Quelques rares étincelles forment des Y ou explosent.
Edit : je ne l'ai pas fait au touret, mais avec une petite meule dans la perceuse. La vitesse de la meule était plus faible qu'au touret, ce qui peut jouer sur la production et la longueur des étincelles. J'obtenais des étincelles uniquement en appuyant assez fort, sinon nada !
La vidéo prise avec le téléphone est de trop mauvaise qualité pour être exploitable.

Test de la lime :
Ma vieille lime mord bien, mais je sens que c'est plus dur que de l'acier doux

Test de perçage dans la tranche :
Le vieux forêt HSS de 4mm (affuté par mes soins à main levée) rentre très bien. Il fait de petits copeaux.
20211031_122648.jpg


Nouveau test de perçage dans la plaque qui m'a posé problèmes :
Avec le même forêt de 4mm, à proximité du trou de 2mm avorté, ça rentre bien en faisant de petits copeaux
20211031_123845.jpg


Avec un autre forêt HSS-Co de 2mm chinois du même lot que celui qui a foiré : ça rentre assez bien, toujours en faisant de petits copeaux. J'ai dû avoir la main lourde sur l'avance car je l'ai cassé avant qu'il débouche de l'autre côté.
20211031_124418.jpg


Test de cassure :
Comme il y avait déjà une fissure, je n'ai eu qu'à monter sur la plaque en appui sur deux côtés pour casser ce qui restait de matière.
La cassure montre du gros grain, de couleur grise.
20211031_120342.jpg
20211031_120548.jpg


Remarque ;
Il y a quelques "pailles" dans l'épaisseur de la plaque.
20211031_121750.jpg


le chant (1cm) est-il rayonné vers une face, et plus vif vers l'autre face ?
Oui, c'est le cas.
 
Dernière édition:
Jope004

Jope004

Compagnon
Bilan : je pense à de la fonte grise en raison principalement de la couleur de la cassure, et aussi de la facilité de perçage lors de l'essai d'aujourd'hui. Perçages effectués avec une vitesse de coupe bien inférieure à celle de la semaine dernière.

Alors pourquoi ai-je obtenu d'aussi mauvais résultats la semaine dernière ?
J'ai utilisé en premier une fraise qui n'était probablement pas adaptée à un matériaux plutôt dur.
Ensuite, la fraise d'ébauche s'est usée très vite. Peut-être une vitesse de coupe trop élevée ? Je m'étais basé sur de l'acier doux. Peut-être aussi que la rouille use les arêtes plus vite ? Ou encore, que la passe de 0.2mm était trop petite ?
Ensuite le forêt de 2mm émoussé en qq secondes. Peut-être une avance trop lente ? Ou le forêt déjà défectueux avant de commencer ? Peut-être une hétérogénéité plus dure dans la matière juste à cet endroit ?
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

Couleur c'est effectivement celle d'une fonte
Un acier est plus brillant.
Nb il faut observer une rupture récente et pas matée
Récente : faut pas qu'elle ait eu le temps de s'oxyder ( comme le côté droit de la fiss9)

Pas matée : au sens de martelée

Grosseur du grain indique une fonte ou alors un acier vraiment très ba6de gamme.

Rupture brutale sans déformation : un acier se serait déformé (aurait plié) avant rupture.
Par exemple essayer de casser un fer plat en le pliant à 180 degrés.... Il sera complètement déformé. C'est pas le cas de la fonte.
 
Jope004

Jope004

Compagnon
Bonjour,
J'ai tenté d'aller un peu plus loin pour identifier la matière.
Selon les avis et les docs, ce serait de la fonte blanche ou grise lamellaire.

1 - Nouvel essai de cassure de l'autre côté de la plaque. La cassure paraît plus claire que le gris que j'avais observé de l'autre côté, mais l'éclairage est aussi différent.

2 - D'après les docs, la fonte blanche contient du carbone sous forme de particules de "cémentite" ou carbure de fer. La fonte grise contient des particules de graphite en lamelles.
Donc j'ai eu l'idée de libérer ces particules en attaquant la fonte avec de l'acide chlorydrique. Dans l'espoir de pouvoir identifier les particules par un moyen quelconque.
J'ai plongé un petit morceau de la plaque dans un bocal en verre contenant environ 200 ml d'acide et j'ai laissé agir. Il a fallu 2 jours pour "épuiser" l'acide.
Résultat : l'acide est devenu un liquide jaune (chlorure de fer). Il reste une petite partie du fragment de plaque et une petite quantité de poudre noire (au sens propre, pas l'explosif !).
Donc cette poudre noire est bien composée des particules extraites du fragment de plaque.
Je voulais sortir le reste de métal du bocal au moyen d'un aimant, pour ensuite rincer et filtrer la poudre noire pour l'observer au microscope. L'aimant a attiré la poudre noire en même temps que le métal. Cette poudre noire n'est donc pas du graphite car ce dernier n'est pas magnétique.

Est-ce que c'est de la cémentite ou carbure de fer ?
D'après Wikipedia, la cémentite est ferromagnétique, ce qui explique qu'elle soit attirée par les aimants.

Je n'ai pas vérifié que toute la poudre était attirée par l'aimant, mais une grande partie oui.
Pour cette raison, je reviens sur mon opinion du message n° 28, et je pense maintenant à de la fonte blanche, comme suggéré par @coredump dès le message n°2 !
 
Dernière édition:

Sujets similaires

Noufab
Réponses
29
Affichages
1 860
DATOUR
D
A
Réponses
18
Affichages
826
anthropovergnat
A
M.Dufilet
Réponses
12
Affichages
781
dubleu
dubleu
J
Réponses
5
Affichages
136
dh42
dh42
F
Réponses
39
Affichages
1 456
F
M
Réponses
21
Affichages
1 276
dh42
dh42
M
Réponses
20
Affichages
1 724
gerard crochon
G
P
Réponses
35
Affichages
1 831
piapiapia
P
Haut