Recherche composants...

  • Auteur de la discussion gaston83
  • Date de début
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,
Depuis des décennies, j'ai décroché en ce qui concerne les composants électroniques. Je possède des 4066 (quad bilateral switch). Je recherche la même chose mais avec plus (beaucoup plus) de switch ou un module déjà câblé .
 
SANDMAN
SANDMAN
Ouvrier
30 Avr 2011
282
Rouen
Quand tu dis beaucoup plus, c'est combien ? le plus simple est de faire une carte avec autant de 4066 que tu as besoin.
 
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #3
Une bonne dizaine...


le plus simple est de faire une carte avec autant de 4066 que tu as besoin.
J'y ai pensé, avec une plaque à trous... si ça avait été tout fait... c'était pas plus mal... :smt002
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 712
bonjour. Je ne sais pas ce que vous voulez faire, je souligne juste un point. Si vous commutez beaucoup de signaux proches les uns des autres vous pourriez avoir de la diaphonie. Donc c'est un point a considérer quand bien même vous trouveriez un t'en circuit. Analogique ou logique ? Dans les 2 sens. Cf multiplexeur, cf 4051, 4052, 4053, cf 74150, ... Cdlt lion10
 
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour lion10

vous pourriez avoir de la diaphonie
Tout à fait...... mais c'est une commutation lente, voire très, très lente... et une à la fois.
 
C
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 393
FR-06
C'est un peu vague comme cahier des charges.
Type de Switch?
Voltage?
Boitier?
Etc... De toute façon de nos jours c'est 100% CMS et de plus en plus difficile a souder pour un amateur.
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
Connaître ce qui doit être commuté peut permettre éventuellement de trouver des solutions plus simples, par exemple si les signaux sont déjà sur une matrice multiplexée (clavier).
 
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #9
par exemple si les signaux sont déjà sur une matrice multiplexée (clavier).
Non, c'est encore plus simple.... j'ai un (CI) module de clavier sans fil. J'utilise un arduino et en sortie c'est du logique 0-1. Les sorties des switch permettent simplement de remplacer certains contacts de la matrice du clavier.
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
C'est bien ce que je disais... Les switchs, c'est la méthode brute, simple dans le principe, un peu lourde à câbler, mais elle fonctionne.
Le clavier est une matrice, il y a des fils en sortie et d'autres en entrée. Il solution plus élégante serait donc de se mettre en écoute sur les sorties et en parallèle sur les entrées, pour simuler l'appui d'une touche. Nécessite plus de réflexion mais se fait ensuite directement avec le processeur. Et beaucoup moins de câblage. Nécessite quelques mesures préalables sur le clavier auquel il faut se connecter, et quelques lignes de code.
 
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #11
Il solution plus élégante serait donc de se mettre en écoute sur les sorties et en parallèle sur les entrées, pour simuler l'appui d'une touche.
Ha, là... tu piques ma curiosité et c'est vrai qu'il y aurait moins de câblage... peux-tu m'en dire plus ?

J'émule un clavier classique avec un prog qui tourne sous arduino. Je compte mettre des MCP23017 en IC2 pour augmenter le nombre de sorties. Mais si il y a une solution soft... je prends... :lol:
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
Par exemple, un clavier de 64 touches sera fait avec une matrice 8 lignes x 8 colonnes. Le circuit d'origine va mettre successivement chaque ligne à 1 (3.3V probablement) et va regarder quelle colonne passe à 1 au lieu de rester à 0. Il suffit donc de se brancher sur ces lignes et colonnes pour simuler l'enfoncement de n'importe quelle touche (8 entrées et 8 sorties, pas "simplement" 64 switchs). Il faut bien sûr être compatible avec les niveaux logiques et ne pas faire de conflit sur les sorties (résistances, collecteur ouvert, diode...) mais avec un peu d'analyse et d'astuce, on peut s'en sortir avec 16 fils et au maximum 8 composants passifs, et probablement 0.
Ca, c'est si on veut garder le clavier et se brancher en parallèle. Si le clavier ne sert pas, on peut carrément l'émuler, c'est assez facile normalement, et standardisé avec les modèles USB. La complexité de l'USB est alors heureusement masquée par les librairies. J'ai fait ça par exemple pour des lecteurs de badge RFID, connectés sur un PC et reconnus comme un clavier. Ce n'est pas non plus trivial, mais câbler 10 circuits 4066, plus les commandes, cela fait un paquet de fils (plusieurs centaines), beaucoup de temps, un risque de casse et de panne non négligeable. Passer ce temps sur une solution plus futée ne sera pas perdu.
 
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #13
Il te manque des infos... j'essai de faire une radio commande pour Mach3. En filaire USB, branché sur le PC, tout va bien.
A partir de là, j'ai récupéré, sur un clavier sans fil, la partie émettrice et le dongle USB.

La partie émettrice comporte deux séries de connections. (R0 à R7 et CO à C17). Chaque intersection correspond à une touche du clavier.
C'est donc une matrice de 8 rangées sur 18 colonnes.

Je ne me servirais que de quelques "touches" mais il me faut 33 contacts secs pour le faire. Je ne vois pas comment faire ça en soft... :smt017

Voici le clavier... les neufs sorties vont sur l'Arduino et plusieurs touches remplissent deux fonctions avec une Fn (CTRL).



IMG_20200724_200845[1].jpg
 
T
tronix
Compagnon
6 Mar 2012
1 428
Toulouse
Le clavier émetteur ayant 8 lignes et 18 colonnes ( ou l'inverse), il faut au maximum autant de fils pour simuler n'importe quelle touche. En pratique, certainement moins, certaines lignes ou colonnes n'étant probablement pas utilisées dans l'application prévue.
J'avais deviné le problème car il y a plus de 35 ans, pour connecter une machine à écrire électronique à un ordinateur, j'avais commencé de la même façon, avec des 4066 et beaucoup trop de fils. Avant de reprendre le problème par le bon bout, en attaquant la matrice directement, avec une eprom à l'époque et sur une idée trouvée dans une revue. Bien plus malin, bien plus efficace que ma première idée, je débutais...
La solution des contacts secs branchés sur un clavier a l'avantage d'être simple sur le papier, mais sa réalisation est vite encombrante et délicate.
 
Dernière édition:
gaston83
gaston83
Compagnon
17 Fev 2016
1 439
FR-71520
  • Auteur de la discussion
  • #15
Ok...
Est-ce que tu peux m'aider... sans que ça te bouffes trop de temps, car je présume que tu n'as pas que ça à faire. Tes idées seront le bien venu.
++
 
Haut