realisation d'un pasteurisateur a jus de pomme

  • Auteur de la discussion ramses
  • Date de début
ramses
ramses
Compagnon
bonsoir a tous,

suite au questionnement de JimFells lors de l'achat de thermostat Gefran100, voici le reportage de la realisation d'un pasteurisateur a debit constant. Le reportage est la collage de divers post mis en ligne a l'epoque. J'ai realise cet equipement en 2008.

Ayant plante un petit verger dans les annees 1995, nous nous sommes vite retrouves a ne plus pouvoir "conserver" et manger la totalite de la production qui, par chance et vu la qualite du terrain, n'a fait que d'augmenter d'annee en annee. Il y avait bien les voisins mais il était bien dommage de ne profiter du verger que jusqu'au mois de mars au plus tard ou au mieux en conservant la compote au congelateur.
Une solution consistait a faire du cidre, voir meme de distiller pour faire du calvados … malheureusement pour moi , je n'aime ni un ni l'autre (c'est ma femme qui apprecie …). J'ai donc potasse un peu et me suis decide d'essayer de pasteuriser le jus de pomme pour le conserver.

Un petit rappel : Pasteur decouvre la pasteurisation au XIX eme siecle. Ce procede permet, par traitement thermique, de tuer les moisissures et d'inactiver les organismes qui pourraient altérer le jus. Les levures, responsables de la fermentation, sont détruites à la température de 68°C. Cependant, afin de pallier à un défaut de l'homogénéité de température du jus ou de la précision du thermomètre, le jus se chauffe à la température de 75°C. Une élévation supérieure de la température dénaturerait le jus qui perdrait alors ses qualités gustatives et nutritionnelles. (extrait du site http://www.jus-de-pomme.ch )

Je suis donc passe a l'acte. Pas de bol pour moi a l'epoque, je n'avais rien trouve comme plan ou info sur le net pour realiser un pasteurisateur en continu, je me suis donc lance.


On commence donc avec un automate M3 de Crouzet, un fut a biere vide, un serpentin inox et quelques "brol" de recup ?

03%20millenium3.jpg
01%20fut.jpg
02%20serpentin.jpg




Et on tue le temps d'un WE pluvieux d'automne pour fabriquer ce "machin-la" :
05%20pasteurisateur.jpg





Pour la realisation, on commence par decouper un trou de +/-30 cm de diametre sur le dessus a la torche a plasma. Ensuite, on realise 2 decoupes dans le cul du tonneau pour y introduire 2 resistances de recup de machine a laver.
06%20%20int%20cuve%20et%20resist.jpg





On visse 2 bouts de chevron comme pieds au fut et on en profite pour cabler les resistances (1x1500W + 2x1500W soit un total de 4500W) et tout ca en triphase 230V (ben oui, chez nous on a 2 type de reseau.
07%20cul%20cuve%20et%20resist.jpg





Dans le couvercle obtenu lors de la decoupe, on fait qlq trous-trous pour fixer le serpentin avec entree-sortie, on passe un doigt de gand pour une PT1000 et on fixe un thermometre "a l'ancienne"
08%20cuve%20et%20serpentin.jpg





On passe l'alim tri par un relais de puissance pour pas tuer le M3, et on interface les PT1000 avec les cartes faites maison qui vont bien de conversion "PT1000 0-10V".
09%20commande.jpg





Comme on veut casser la stratification, on recupere un melangeur que l'on visse au bouchon du fut.
10%20melangeur.jpg





Reste a visser le bouchon "melangeur" sur la bete, glisser une PT1000 dans le doigt de gand et une seconde PT1000 dans le tuyau silicone en sortie du serpentin.
Ben voila, on a quasi terminee, toute en inox la bete!

Reste a finaliser la chose en remplacant le M3 qui a servi aux essais et reglage par 2 thermostat que je viens de trouve sur le forum, pousser tout ca dans un petit coffret et le tour est joue.
11%20pasteurisateur.jpg


La "mise au point" de la "bete" est assez facile si l'on respecte qlq points :

-Le serpentin doit etre suffisamment long pour permettre l'echange thermique complet (25m de diam 8mm recup ancienne pompe a biere)

-sureleve le reservoir de jus pour permettre une "pression" suffisante pour vaincre la perte en charge du serpentin. il me faut le monter a 2,3m pour obtenir un debit de 1l/min tellement la perte en charge est importante !!! Mais le niveau de jus descendant dans le reservoir, le debit diminue ... c'est un peu "chiant" mais pas catastrophique. Comme ca m'enm..dait pour mes tests, :idea: j'ai resolu le probleme en stokant le jus dans des tonneaux a biere que je mets sous pression a 230gr me donnant ainsi un debit constant (tonneau a biere de recup)
12%20cuve%20stock%20debit%20constant.jpg


-adapter le debit a l'apport en calorie du systeme. Dans mon cas, les resistances faisant 4500W, pour un jus a 15°C au depart et 75°C en final me donne 4500x0.86/60°= 64litre / heure . J'ai donc table sur 60l/h soit 1l/min. Ce qui, apres les tests, semble exacte puisque qu'a ce debit le chanffage ne s'est coupe que moins de 10% du temps sur une pasteurisation de presqu'une heure ! Depasser le debit limite fait inexorablement tomber la temperature en sortie du serpentin puisque l'apport calorifique est plus faible que la "prise" de calories par le serpentin :evil:

-surveiller la temperature du jus en sortie de serpentin afin de s'assurer que l'on ne descend pas sous les 75°C sans quoi le jus ne sera pas pasteurise ! c'est le role de la sonde PT1000 en sortie du serpentin.

-Le melangeur que j'avais mis en place pour casser la stratification ne s'est pas revele necessaire du tout apres les tests avec et sans ... bonne affaire, ca fait un brol en moins a trouver :mrgreen:


Il est evident que je ne vais pas monopoliser mon automate M3 pour cela ! mais son utilisation lors les tests m'a fait gagner beaucoup de temps.
Le thermostat que je viens d'acquerir sur le forium est tout indique pour la regul de temp des resistances (a regler avec valeur min 74°C et max 76°C).
Le controle visuel de temperature de la cuve est realise avec un thermometre a steriliser a 2 sous.
Le controle visuel de temperature sortie serpentin est donne par un second thermostat (j'en ai acquit 4) dont on n'utilise que l'afficheur.

Si vous vous interessez a la pasteurisation, je vous recommande le site http://www.jus-de-pomme.ch


Encore un truc ! les bouteilles a large goulot utilisees pour les jus sont couteuses a l'achat. Les recup de bouteille perdues des jus du commerce ne sont pas toujours des solutions faciles car il existe presqu'autant de diam de goulot et de systeme de fermeture qu'il n'y a de marque de jus ....

A 3,3€ de consigne pour le casier et 6 bouteilles (grand marque de jus en Belgique) ... c'est mechament moins couteux que d'acheter les bouteilles a pres de 0,9€ la bouteille + le couvercle. Ah, les couvercles ! ... comme ils ne sont pas consignes, je m'en suis fait un stock en les recuperant sur d'autres consignes.

me voila donc equipe d'un pasteurisateur de qualite pour qlq € de thermostat , un thermometre a steriliser a 2 sous et 50 casiers soit 300 bouteilles d'un litre pour - de 160€ que je peux recuperer puisque consignees. Le reste du matos a ete recupere a gauche et a droite pour "peau de balle". Et meme s'il avait fallut payer la mitraille d'inox au poids, ce n'est pas ca qui aurait greve le budget.

La partie boulot est a la portee de tous, elle necessite juste du matos de base et qlq soirees.

Ah, encore un dernier truc ! l'inox se brase tres bien et tres facilement a l'argent ... c'est interessant a savoir ne fusse que pour faire des doigts de gants !

Reste donc a presser les pommes et a pasteuriser tout ca pour que toute la famille profite des bienfaits du jus des pommes du verger pendant toute une annee. :D

Si certains desirent se lancer, c'est avec plaisir que je repondrai a leurs questions.

Voici un petit reportage d'un WE POMMES de la Toussaint en 2010 ! on a mis 220l en bouteille cette annee-la et tout ca bien de cote a la cave.

Rendement de pres de 75% sur base des pommes du verger auquelles nous avons ajoute des pommes plus "acidulees" d'un copain venu partager le plaisir de presser avec nous. Lui est reparti avec 50l juste "pour voir" ... A mon avis, c'est tout vu, faudra doubler la production l'an prochain pour passer a 400l :roll:

Les premiers cagots
1001.jpg


elles sont particulierement belles cette annee
1002.jpg


Tout le monde met la main a la pate
1003.jpg


Quand y'en a plus y'en a encore
1004.jpg


Zou, tout dans le broyeur
1005.jpg


J'etrenne la nouvelle presse hydraulique d'une capacite de 70l que mon epouse et mes potes m'ont offert pour mes 50 balais. C'est le jour et la nuit niveau "rendement"
1006.jpg


Les premieres gouttes de nectar sont degustees par les forces vives :-D
1007.jpg


Apres la degustation, faut "pomper", comme les shadoks ...
1008.jpg


Ca pousse quand meme a 350 bars :shock:
1009.jpg


Y a plus qu'a mettre en tonneau inox pour abreuver le pasteurisateur
1010.jpg


Quand on parle du loup ... voila donc la "bete" et sa "chaine" de nettoyage ! Mais si y ades gars interesses, je peux toujours vous faire un reportage sur la realisation d'une chaine de nettoyage de bouteilles … que du bonheur.
1011.jpg



C'est partis mon kiki et vous remarquerez que le pilote est assiste par son co-pilote ! on ne lesine pas avec la securite :lol:
1012.jpg


Sortie du breuvage divin a 75°C avec regulation et controle par M3 et cartes PT1000 "quivontbien"
1013.jpg


Les casiers se remplissent de bouteilles "tete en bas", ca garanti la pasteurisation du couvercle
1014.jpg


Petit essai cette annee de mise en bouteille de 20cl pour les gosses ... pas triste a remplir ...
1015.jpg


Elle est pas belle la vie ?

PS : je suis dispose a offrir 1 ou 2 serpentins inox alimentaire "quivontbien" a celui ou celle qui voudrait se lancer. Une seule exigence de ma part : le port est a votre charge, vous vous engagez a realiser la bete dans les 2 mois et vous faites un petit "retour" avec qlq photos.

Bien a vous tous
 
Dernière édition par un modérateur:
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonjour a tous,

oups, petit oubli ... voici une petite video du pasteurisateur en action en 2010.

Bien a vous tous
92

8611
 
Dernière édition par un modérateur:
F
fred250
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Merci pour ce reportage très intéressent, ça au moins c'est du vrai jus de fruit qui a un autre gout que celui de supermarché.
 
M
moissan
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

j'en etait a une methode beaucoup plus archaique ... remplir les bouteille , fermer et metre dans un grand bac d'eau avecun feu de bois dessous , et laisser chauffer jusqu'a ce que ça commence a bouillir , et enlever le feu ...

ça marche bien pour du jus de raisin , mais c'est vrai que ça chauffe plutot trop , et qu'une methode plus precise ne fait pas de mal

ne pas oublier : remplir d'eau vraiment bouillante les bouteille juste avant de recevoir le jus pasteurisé a 75°C ... car cette temperature est suffisante pour steriliser le jus ... pas forcement pour steriliser les bouteilles

autre raison de passer les bouteille dans l'eau bouillante : le verre peu casser avec un choc thermique qui depasse 40° ... il vaut mieux que ça arrive dans l'eau bouillante qui ne coute rien qu'avec le jus a conserver
 
Pierreg60
Pierreg60
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

je trouve que le partage de ce genre de travail avec les enfants est vraiment très important!
ça leur laisse en mémoire à vie des souvenirs qui n'ont pas de prix!


belle réalisation au passage!
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Bonjour

Superbe réalisation et super reportage :-D

Le complément de moisson sur le traitement des bouteille est intéressant aussi :wink:

Il est vrai que l'investissement matériel n'est pas énorme, hormis que tu na pas donner le prix du broyer et de la presse, outils indispensables pour la bonne réalisation de ta petite entreprise :smt007

En tout cas c'est super :-D

Tu a combien de pommier pour arriver à faire une telle production ?
 
P
pierrepmx
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Salut Ramses,

quand tu tombes dans les pommes, le moins qu'on puisse dire, c'est que tu fais ça TRÈS sérieusement !

ramses a dit:
Une solution consistait a faire du cidre, voir meme de distiller pour faire du calvados … malheureusement pour moi , je n'aime ni un ni l'autre (c'est ma femme qui apprecie …).

Vu tes sources d'approvisionnement en matériel de récup, tu sembles avoir plus d'affinités avec les boissons houblonnées :wink:
 
wika58
wika58
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Génial...

Belle ligne de production :supz:
 
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonsoir a tous,

merci pour vos commentaires.

Fred250 : oui le gout est totalement different au point qu'a la maison, personne ne sait plus boire le standard du commerce tellement il est "fade".

moissan : j'ai, avant tout ca, essaye la methode "a l'ancienne" en faisant chauffer les bouteilles dans un sterilisateur (1/2 tonneau de 200l) mais en chauffant les bouteilles debordes et ensuite les bouteilles collent ... c'est un enfer ! De plus, une fois au dessus de 80°C, le jus "compote", l'agreable gout de pomme disparait ainsi que beaucoup de "bonnes choses" dans le jus ... a eviter absolument, c'est d'ailleurs pour cela qu'il y avait un bon vieux thermometre au centre du couvercle des bouilleurs-pasteurisateurs d'antan.
st%C3%A9ril.jpg


pierreg60 : les 4 "grands" a la coupe sont mes enfants et futur beaux-enfants et le gamin qui "pompe" est mon filleul. Comme tu le dis bien, grand ou petit, c'est important de leur montrer de genre de truc et de les faire participer, je ne le fais que parce que j'ai eu la chance que l'on fasse la meme chose avec moi pendant ma jeunesse et que ce sont des souvenirs fantastiques qui restent a jamais. Je fais d'ailleurs la journee verger pour la classe de mon epouse tous les 3 a 4 ans entre autres pour cette raison.

patduf33 : pour le broyeur, c'est de l'occas "nouvelle" chez un vendeur de mat de jardinage qui s'etait tromper a la commande avec des broyeurs de branches ... en fait, c'est exactement le meme systeme qu'un broyeur de branches rotatif si ce n'est le plateau de coupe en inox et la peinture alimentaire. Si l'un de vous etait interesse, je lui refilerais volontiers les ref du plateau ou meme les dimensions pour en fabrique un ... Pour juste ce petit plateau inox tout simple et le coup de couleur, le broyeur de pomme est 4 fois plus couteux que le broyeur de branches ... A mediter.

Pour la presse, j'utilisais un presse de famille de 20l en bois vernis. Voici 2 ans, les copains se sont cotises pour mes 50 berges, sinon ben ca coute bonbon pour ce volume de 70l avec systeme hydraulique. Mais il existe des asso qui louent ce type de matos a la journee a des prix vraiment rikiki, encore faut-il reserver tot assez ... (voir le net)

Tu vas etre etonne mais mes arbres ont seulement 15 ans ? les 5 pommiers (mi-tige) ont commence a porter apres 4 ans et aujourd'hui ils donnent plus de 100Kg chacuns. Ce sont des varietes anciennes, pas de traitement, pas d'engrais, je les entretiens comme je peux mais je dois reconnaitre que le terrain est vraiment tres bon.

pierrepmx : : etonnant pour un belge surtout au vu du gabarit en rondeur :mrgreen: mais non ... je n'ai vraiment aucune affinité avec les boissons houblonnées, j'ai horreur de ca ! Par contre, si je te dis que j'ai un pote qui travaille dans la branche, tu comprendras maintenant ma source de recup. L'avantage de l'inox pour ce genre de truc c'est la garantie d'avoir une chaine qui se nettoye et se sterilise facilement. Sans cela, y a des risques de "rater" le jus et de perdre tout. En plus l'inox n'apporte aucune odeur au jus ... ca semble con dit comme ca mais vous n'imaginez pas ce que le jus de pomme est sensible niveau prise de gout ou d'odeur. Meme les couteaux utilises pour couper les pommes en 4 sont en inox et je ne vous parle pas de ceux qui ont essaye de pasteuriser avec du tuyau de cuivre ... une veritable infection. C'est d'alleurs une des raisons pour eviter d'utiliser une presse a vis d'acier centrale, preferez une presse en U inverse !

wika58 : voici la "ligne" en pleine production. On installe la tente pour 2 jours dans la pelouse, c'est bien plus simple et facile que de squater le garage ... vous n'imaginez pas l'enfer du jus de pomme sur le sol du garage, les chaussures qui collent, les dechets du pressage, ... c'est marrant mais c'est a l'emplacement de la tente que la pelouse est la plus belle...
Donc, je disais que la ligne de production est bonne mais je compte y ajouter une presse automatique pour couper les pommes en 4. J'ai trouve l'an dernier un verin pneumatique d'occas et un distributeur sur ce forum, il me reste a "monter" une lame sur la bete et lui mettre un peu d'automatisme pour que ca "coupe" tout seul, il ne restera plus qu'a trier avant de broyer. Une tite photo de l'installation a la Toussaint de chaque annee sauf l'an dernier car juste juste assez de pomme pour la reserve et rien pour le jus mais ... comme j'ai toujours 100l d'avance d'annee en annee, pas de tracas.
pomme.jpg



Allez, pour leplaisir, qlq photos de la derniere operation verger pour les enfants de la classe maternelle de mon epouse :

Tous a l'ecoute confortablement assis sur des bancs improvises
002.jpg


Assez de parlote ... c'est partis pour le ramassage et la cueillette des pommes.
003.jpg


On ne rate bien evidemment pas l'histoire d'Albert le ver qui squate une pomme, les gosses adorent ... :lol:
005.jpg


Et les gosses passent un a un pour remplir leur verre directement sous le bec de la presse ! Que du bonheur quand on voit le plaisir qu'ils ont.
004.jpg


Bien a vous tous
 
M
moissan
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

je ne te contredit pas ... steriliser les bouteille pleines c'est la galere ... chez mois je sterilise les bouteille bouché ... la pression a l'interieur monte un peu mais les bouchon font soupape de securité

j'utilisait aussi des bouchon a bascule qui se montent sur les bouteille de champagne : atention quand ça a fait soupape avec une surpression le joint n'est plus en bonne position et ça fuit : il faut donc une fois la sterilisation terminé ouvrir et fermer toutes les bouteille pour etre sur que le joint soit a sa place

ton sterilisateur a serpentin est une très bonne idée

le broyeur , j'avais cru que c'etait un broyeur de branche normal , et je me disait que le trou pour faire passer les branche est plus petit que les pomme ... mais tu vient d'expliqué que c'est un modele special

pour ecraser des pomme , j'ai aussi utilisé un fouloir a raisin : avec 2 rouleau cranté entrainé par une manivelle : ça ecrase bien les pomme aussi et on peut les mettre entiere , pas besoin de les couper en 4
 
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

rebonsoir a tous,

je comprends mieux pourquoi tu ne te plains pas de ce systeme ! figure-toi que je n'ai jamais ose steriliser bouteilles fermees de peur de voir le couvercle a visser bomber sous la pression ! Mais, dis-moi, aucun probleme a la montee en temperature ? pas d'explosion ? tu remplis les bouteilles completement ou tu laisses qlq mm sans jus ? Bouchon, capsule ou couvercle a visser ? type de bouteille ?

Pour ce qui est de couper les pommes en 4, ce n'est absolument pas pour qu'elles puissent rentrer dans le broyeur :mrgreen: En fait, j'essaye de travailler le plus propre possible et pour ce faire nous coupons les pommes en 4 pour controle ... et contrairement a ce que peuvent laisser penser les pommes, certaines qui semblent impeccables sont abimees a l'interieur, "habitees" voir completement pourries alors qu'elles ont un bel aspect exterieur. A voir les mauvais resultats obtenus quelques fois par d'autres qui sont moins regardant et apres avoir lu pas mal de chose sur le net, ils semblent que notre facon de faire soit efficace.

Pour te donner une idee, une annee, nous avons elimine 15Kg de dechets de cette facon sur un total de pres de 320Kg de pommes ... ca fait quand meme quasi 5% ! et je parle de belles pommes ramassees de moins de 7 jours et de pommes cueillies. En fait, 4 semaines avant le ramassage-cueillette, j'arrete de tondre au pied des arbres pour que l'herbe amortisse la chute des pommes et on les ramasse tous les 2-3 jours. Nous pressons au conge de Toussaint debut novembre soit 2 a 3 semaines apres la cueillette-ramassage finale, le temps que les pommes "murissent" un peu et montent en arome.

Avec mes paluches, pas de probleme pour couper les pommes en 4, ca va tres vite mais ceux qui m'aident dans cette tache fatiguent vite car ils n'ont pas les memes paluches ... voila pourquoi j'ai decide d'automatiser la coupe des pommes ... il ne restera plus qu'a trier :prayer:

Pour rappel, s'il y a des amateurs de serpentins, j'ai largement de quoi leur faire plaisir :supz:

Bien a vous tous
320
 
M
moissan
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

très bonne idée de couper les pomme avant de les ecraser ! quand on jete les pommes dans un broyeur , il est trop tard pour retirer les mauvaise ... quand on veut de la qualité il faut s'en donner les moyen ! tu a tout a fait raison

steriliser les bouteille fermé ne risque pas de les faire exploser : a 100°C la pression de la vapeur est tout juste egale a la pression atmospherique ... pour faire une pression plus forte il faudrait plus que 100°C , mais c'est impossible tant qu'il y a de l'eau a faire bouillir dans le bac

il y a quand même une surpression dans la bouteille plutot due aux gaz dissous dans le jus qui veulent partir avec la chaleur

il ne faut pas remplir les bouteille trop haut sinon le liquide essaie de sortir et sali le joint qui risque de ne plus etre definitivement etanche

j'ai fait une grande quantité de jus de raisin dans des bouteille de champagne avec bouchon adaptable a levier ... un peu dans le style des vieille bouteille de limonade , mais puisqu'il n'y a pas de trou dans le verre c'est un colier en tole galvanisé qui a le trou

j'ai utilisé aussi des bouteille avec capsule twist cap ... mais la il y a plus de defaut , soit a cause d'etancheité defectueuse des capsule de recuperation ... soit casse de bouteille qui sont vraiment trés fine

il faut dire que ce n'etait pas un vrai sterilisateur , mais un bidon de 200l coupé sur un feu de bois : les bouteille de champagne sont tres solide ... les bouteille de jus de fruit ne font pas le poids

autre raison de preferer steriliser les bouteille bouché : l'eau dans le bidon rouillé , n'a pas vraiment l'air de qualité alimentaire

il faut dire que ça se passait avant internet ... maintenenant on trouve plus facilement des fournisseur de capsule neuve pour mettre sur les bouteille de recuperation

les bouchon style limonade venaient d'une vieille quincaillerie d'angouleme

maintenant on trouve ce qu'il faut la
http://www.econologie.com/shop/faire-ses-conserves-c-56.html

autre detail pour eviter que les bulles de vapeur fassent taper les bouteille sur le fond du bidon : un grillage fin genre poulailler au fond du bidon
 
Dernière édition par un modérateur:
metalban
metalban
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonjour,

trop bien ce reportage sur la fabrication de jus de pommes :supz: et merci de publier ces photos explicites :prayer:

j'ai pas assez de production de pommes parce que c'est une solution pour conserver le jus.

je rajouterai un système (?) pour protéger la bouteille et son contenu au moment du remplissage-bouchage, à cette étape il y a un risque de contaminer le jus ( une mouche peut s'installer dans la bouteille par exemple ).
ce qui annulerait la pasteurisation.
 
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonjour a tous,

merci pour vos commentaires.

Dans nos contrees du Nord, au mois de novembre, il y a belle lurette qu'il n'y a plus rien comme mouches ... :mrgreen: c'est a ce point que les chauve-souris sont obligees d'hiberner par manque de bouffe et que les corbeaux volent sur le dos pour ne pas voir la misere qu'il y a en-dessous :smt003 :mrgreen:

Treves de plaisanterie, je confirme qu'il n'y a plus rien comme insecte a la Toussaint. Et si meme, au vu d'un litre de jus a 75°C et le poids d'une mouche, je te garanti qu'elle serait pasteurisee sur le champs et que le jus ne "bougerait" pas dans la bouteille... De la a le boire, une mouche dans "l'godet" c'est quand meme pas tres ragoutant.

Bien a vous tous
 
L
Le Doc
Apprenti
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

hello,

par chez moi, on pasteurise avec un appareil à électrodes en charbon comme ici
dans des bonbonnes en plastique ou en verre

pour ne pas que les bouteilles pètent quand on les rempli, il suffit des les poser dans un bac en inox
 
M
moissan
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

vraiment scabreux ce systeme a electrode dans le liquide

il faut absolument que le recipient soit isolant electrique ... en triphasé ça reduit un peu le danger mais il suffit de couper une ou 2 phase pour avoir 220V dans le liquide ... la securité ne repose que sur un bon disjoncteur differentiel 30mA que tout le monde n'a toujours pas encore

et il n'y a pas que la securité ... il y a les effet chimique de l'electrolyse en vrac dans le jus de fruit ... il est quand même plus sur de chauffer simplement par contact avec une resistance

le probleme d'un chauffage trop concentré , que ce soit a resistance ou a electrode est de risquer de surchauffer autour de la resistance alors que la temperature est encore basse ... donc une certaine quantité de jus se fera denaturé en se faisant surchauffer au contact de cette source de chaleur trop petite

le chauffage en continu dans un serpentin est beaucoup mieux

le chauffage dans un grand recipient est pas mal non plus , ne surchauffe pas mais est plus lent ... ça reste donc longtemps a des temperatures moyenne ce qui n'est pas bon non plus
 
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonsoir a tous,

ben ecoute, il semble que ce systeme a electrodes soit un systeme adapte pour la pasteurisation en tourille et utilise sans probleme avec des resultats de qualite. Une tite visite sur le site Centre Roman de Pasteurisation vaut vraiment la peine pour voir les choses sous un autre angle.

Pour ce qui est de "l'effet chimique de l'electrolyse en vrac sur le jus" ..., la je n'ai vraiment aucune competence ... J'ai prefere "jouer" avec un serpentin inox alimentaire, plus "simple" pour moi meme si un peu plus de boulot pour la realisation et avec un resultat final de pasteurisation reussit a chaque fois. Comme ca marche super bien et que l'utilisation est toute simple, je ne change rien :mrgreen:

Voici 2 photos extraites du site pour vous permettre de "visualiser" ce systeme a electrodes. Une vue de la "bete" et une autre avec la "bete" en action dans la tourille.

thermoplongeur.jpg
T2.jpg


Bien a vous tous
 
vax
vax
Modérateur
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Félicitations pour vos partages d'expériences.
ça donne envie de tester... 5 vieux pommiers sur notre nouvelle propriété. Ils ont besoins d'une sacré taille vu leur triste état, mais après une bonne remise au clair et peut-être une année assez faible en production nous devrions pouvoir vous donner des nouvelles...
Ramses tu nous fait un topo sur la chaine de nettoyage ?
 
G
gralo
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

Bonjour

La saison du jus de pomme arrive je compte me fabriquer un pasteurisateur inspirer du votre

Quelques questions sur le votre.:

Quelle est le diamètre du serpentin. Quelle est le nombre approximatif de spire et leur longueur?
Merci
 
ramses
ramses
Compagnon
Re: realisation d'un pasteurisateur de jus a debit constant

bonjour,

halala, en plus c'est ecrit dans le post :mrgreen: le serpentin inox fait 8mm interieur et 25m de longueur. En fait, il s'agit de serpentins de refroidissement de groupe a biere.

Comme propose dans le post, si tu ne trouves pas ton bonheur, j'en ai qlq un en stock :mrgreen: , si tu veux je t'en mets un en boite et te l'expedie. Le prix ? si tu t'engages a realiser le pasteurisateur dans les 3 mois et que tu nous fais qlq photos que tu publies sur le forum, ben c'est gratos, juste le cout de l'envoi en sachant que l'envoi sera fait en colissimo en France car je suis belge mais frontalier.

Pour info, j'en ai fourni a 2 personnes voici qlq mois; on devrait donc avoir des photos en retour dans les mois qui suivent 8-)

Bien a vous tous
 
G
gralo
Compagnon
J'avais cru tout lire mais je suis passé a coté de ce détail!!!

T'as proposition m’intéresse, je compté utilisé du tuyau cuivre recuit.

Je m'engage bien sur a en réalisé un avant le broyage des pommes, d'ici deux a trois mois le temps de récupérer les résistances qui vont bien.

Si tu as besoin de quelque chose c'est avec plaisir pour un échange.

Matos électrique (contacteur, disjoncteur, capteur, borne, automate, bouton et sectionneur, câble et câble blindé,rail din, alim 24vcc et 24vca, ... enfin a peu tous ce qui est utilisé dans l'industrie.)
Matos pneu, (tuyau, raccord, vanne ...etc)
ou autre demande j'ai peu être dans mon bordel
 
M
moissan
Compagnon
le probleme du cuivre , est qu'il s'oxyde a l'interieur , et le vert de gris ce n'est pas bon a la santé !

on resoud le probleme dans les alambic en faisant passer du vinaigre dans le serpentin en cuivre pour le nettoyer

le tuyaux en inox evite ce problème
 
G
gralo
Compagnon
le probléme de vert de gris n'est pas présent dans les installation sanitaire.

Est ce juste le fait de laisser a l'air libre le serpentin en fin de pasteurisation qui va oxyder le cuivre comme ça?
 
ramses
ramses
Compagnon
bonsoir a tous,

alors surtout surtout surtout pas de cuivre pour le jus de pomme ! c'est une infection niveau gout incroyable... j'en ai fait l'experience ... la seule solution est de jeter le jus tellement c'est degueulasse, indescriptible comme gout ! J'ai d'ailleurs fournis un serpentin inox voici 2 ans a un gars qui s'est essaye aussi au cuivre ??? il n'en revenait pas non plus de ce que le cuivre pouvait rendre le jus aussi infame.

Manifestement ce n'est pas lie directement a une oxydation anterieure mais au cuivre qui reagit avec le jus de pomme, mon beau-fils chimiste m'avait explique cela en son temps mais je ne me rappelle plus exactement de l'explication ! je lui demanderai de me rafraichir la memoire.

Pour le serpentin, envoi-moi tes coordonnees en MP.

Bien a vous tous
 
G
gralo
Compagnon
Bonjour

As tu reçut mon MP Ramses?

J'ai enfin amassé tout le matériel sauf le serpentin :-D Si l'offre tient toujours ça m'arrange bien 8-)
 
B
bajus
Nouveau
bonjour a tous je suis tout nouveau sur le site et j ai profite beaucoup de votre savoir. suite a cette visite je viens de fabriquer avec du materiel de recup un
pasteurisateur a jus de pomme cuve inox de laiterie de 120 litres inox avec serpentin inox un fut inox biere et 3 ou 45 vannes inox de recup

merci pour vos conseils
je vais essayer de vous joindre quelques photos
a tous merci
 
G
gralo
Compagnon
Bonjour

J'ai aussi fait mon pasteurisateur et jus de pommes.

-serpentin d'une pompe a biere
-bac en galva de recup, brasure galva inox a l'etain
-chauffage pas trépied au gaz plus résistance électrique de 2kw dans le dernier serpentin pour les coup de boost.

Un pompe de cafetière expresso permet de tirer le jus de pomme des sceaux et l'envoyer dans le serpentin, le débit doit être entre 1 a 2 litre minute.

Copie de P1020273.JPG


Copie de P1020283.JPG


P1020302.JPG


P1020304.JPG
 
M
moissan
Compagnon
ramses a dit:
bonsoir a tous,

alors surtout surtout surtout pas de cuivre pour le jus de pomme ! c'est une infection niveau gout incroyable... j'en ai fait l'experience ... la seule solution est de jeter le jus tellement c'est degueulasse, indescriptible comme gout ! J'ai d'ailleurs fournis un serpentin inox voici 2 ans a un gars qui s'est essaye aussi au cuivre ??? il n'en revenait pas non plus de ce que le cuivre pouvait rendre le jus aussi infame.

Manifestement ce n'est pas lie directement a une oxydation anterieure mais au cuivre qui reagit avec le jus de pomme, mon beau-fils chimiste m'avait explique cela en son temps mais je ne me rappelle plus exactement de l'explication ! je lui demanderai de me rafraichir la memoire.

Pour le serpentin, envoi-moi tes coordonnees en MP.

Bien a vous tous

merci pour l'info ! ma petite explication : pour un alambic l'alcool qui condense dans le serpentin en cuivre n'est pas acide , donc si le serpentin a été nettoyé parfaitement avant distilation ça va ... mais le jus de fruit contient des acide qui boufferont le cuivre en permanence
 
metalban
metalban
Compagnon
bonjour
moissan a dit:
mais le jus de fruit contient des acide qui boufferont le cuivre en permanence

pas sûr car quand on fait des confitures, les gamelles en cuivre ne s'usent pas tant que ça !
 

Sujets similaires

V
Réponses
16
Affichages
816
v tec
V
yves 26
Réponses
3
Affichages
2 628
yves 26
yves 26
C
Réponses
19
Affichages
1 095
montfort95
M
^BOU^
Réponses
69
Affichages
3 656
^BOU^
simon74
Réponses
11
Affichages
524
simon74
simon74
"Antoine61"
Réponses
16
Affichages
1 220
"Antoine61"
"Antoine61"
C
Réponses
1
Affichages
881
pinou29
pinou29
Haut