realisation d'un pasteurisateur a jus de pomme

  • Auteur de la discussion ramses
  • Date de début
vax
vax
Modérateur
Bonsoir Ramsès, et très bonne année à tous.

S'il te reste un serpentin je suis toujours très intéressé.

Nous serons deux à utiliser le système, j'ai remis en route le broyeur de mon amis cette année (un gros truc à roues dentées monté sur la prise de force de son tracteur). Cette année la production à donné plus de 1000 litres de jus ou de cidre...

Encore merci pour le partage, le reportage est top.
 
M
michel52
Nouveau
bonjour Ramses,
A la demande de mes enfants (de 28 et 36 ans), je souhaitais leur offrir un pasteurisateur. Depuis plusieurs jours, j'ai pris connaissance de ton expérience, de tes explications et de ta vidéo qui m'ont épaté. Dans un 1er temps, je me sentais incapable de réaliser ce que tu as fait. Puis le temps passant, je me dis qu'avec l'aide de mon beau-frère artisan serrurier-métallier et les conseils que tu proposes, je pourrais peut-être bricoler quelque chose qui ressemblerait un peu à ton chef d'oeuvre. Je suis menuisier à la retraite (dans 2 jours) et pourrais toujours faire le socle en bois et quelques branchements électriques si tu me donnes quelques tuyaux. Peut-on envisager une telle collaboration ? Devon-nous le faire en messagerie privée ou directement sur le site. Je suis nouveau et novice en la matière.
Merci d'avance et encore bravo pour cette réalisation
 
T
thatsme
Nouveau
Bonsoir chers lecteurs
Tout d abord chapeau pour ce sujet et cet "invention" , c est un pasteurisateur avec technique bien reflechie , bravo !
Je souhaite comme vous me lancer dans la pasteurisation de jus, j"ai créé avec un collegue une petite entreprise de transformation de fruits, jusqu a maintenant on commence un peu avec la realisation de la confiture artisanale, on souhaite , puisque en travaillera avec beaucoup de fruits, nous lancer dans la production de jus , notre probleme est biensure le moyen de concervation " pasteurisation" , les pasteurisateurs les moins chers que j ai trouvé c est en moyenne de 1400 euros pour un 100l/ heure, je voulais en fabriquer un a partir d'un auto cuisseur en adaptant a l interieur un serpentin , thermos ...il ya un fournisseur etranger qui le fait a 1400 euros ( sur la photo en dirait un auto cuisseur) mais il fait la pasteurisation nickel, qu en pensez vous , pensez vous que c est realisable ?

merci pour vous conseils
 
W
ward
Nouveau
Bonjour a tous.

D'abord excusez-moi pour mon français, je suis flamand.

@ramses; j'ai tout lu, et ton report est vraiment beau.

Je veux aussi réaliser un appareil comme vous.

J'ai encore une petite question:

j'ai vu sur les photos que l'entrée de jus vient d'abord par le haut, après le jus descends (spiral) en après il vient par le haut pour sortir et remplir dans des flacons.

Sur autre sites, par example http://www.tompress.com/A-1329-pasteurisateur-a-jus-a-serpentin.aspx
J'ai vu le jus vient d'abord par le bas pour sortir après par le haut (spiral).

Est-ce-que vous avez un raison pourquoi vous faites la contraire?

Bien à vous,
Ward
 
Dernière édition par un modérateur:
ramses
ramses
Compagnon
Bonjour a tous,

Durant le WE de Toussaint, nous avons presse et pasteuriser 210l de jus. Tres bonne annee pour le volume de pommes et la qualite du jus par contre, la conservation des pommes va etre limitee cette annee, elles "gatent" deja chez moi et je ne suis pas le seul a faire ce constat !!!

je vois que j'ai rate qlq message dans ce post, desole !!!

Pour la question de Ward : que le jus entre par le bas ou par le haut, ca ne change rien ! La seule chose importante est d'avoir une temperature la plus homogene dans toute la cuve et pour cela, plus elle est grande et mieux c'est ! (vous comprenez maintenant pourquoi j'ai choisis un fut a biere de 50litres !!! )
Pour mon serpentin, c'est par facilite que j'ai choisi entree-sortie comme cela !

Pour la question de thatsme : on s'est longuement entretenu par telephone a ce sujet, grand merci d'ailleurs pour cette conversation bien agreable. Pour info aux autres, il est bien plus facile d'utiliser une cuve plus grande pour y glisser un serpentin et des resistances de recup et ici, le coup du fut a biere est "pil-poil" ce qu'il fallait. En plus de permettre un cout quasi nul pour le matos, je ne vois pas comment realiser un serpentin "maison" et l'introduire dans un petit volume comme celui d'une cocotte en sachant qu'il faut encore y mettre des resistances et le thermostat !!! Et dernier point le plus important !!! plus le volume d'eau est important et plus le systeme "regule" bien car le volume "lisse" la temperature par inertie. Pour le mien, j'ai une sonde de temperature en sortie jus et j'ai au max 1°C de delta ... Difficile de faire mieux en aussi simple !!!

Pour les demandes de serpentin : desole les gars, j'ai tout donne, y'en a plus !!! Pour votre info, j'en ai ainsi distribue gracieusement une 20aine avec la promesse d'avoir qlqs photos de realisation en retour mais a ce jour .... rien, pas une seule photo ni MP ... :sad:


Pour information, cet hiver je compte fabriquer une pompe peristaltique pour remplacer mon systeme de tonneau a pression. Je pourrai ainsi pomper directement dans une grande cuve et regler le debit en variant la vitesse du moteur DC. Mais je vous ferai qlqs photos de la realisation et des essais.

Bien a vous tous
 
ramses
ramses
Compagnon
rebonsoir a tous,

en relisant ce post, je constate que la publication que j'ai faite l'an dernier n'est pas passe!!! je m'en excuse et je la republie telle quelle :

par ce temps "de m...de", voici quelques photos de la saison pomme 2013 pour laquelle j'ai realise un coffret "gestion pasteurisation-lavage" pour mettre un peu d'ordre dans mon "cagot de filerie d'antan" ...

Juste avant les conges de Toussaint, les enfants de l'ecole de ma chere et tendre m'ont rendu visite au Verger. Faut dire que cette annee a ete exeptionnelle pour la production de pommes.
1300.jpg




Y'a des pommes a en faire trainer les branches au sol alors que j'avais deja "fais un peu de place" en juillet ... Meme pas besoin d'echelle pour cueillir, les pommes sont a hauteur des enfants.
1301.jpg




Le temps etait tellement a la pluie que j'avais monte la tente pour l'ecole qui venait en 2 groupes.
1302.jpg




Tous bien installes sur des bancs et poutrelles deposees sur qlq blocs,c'est parti ...
1303.jpg




Pour agrementer le cours de calcul et de sciences, on pese, on mesure, on compte, on divise, on multiplie, ...Tout ca va bien servir de "fil conducteur" en classe de primaire pendant au moins 3 semaines
1304.jpg




Pas de bol ! l'an dernier, du jus s'est infiltre et a seche dans le dispositif de securite du broyeur et bien entendu ... en panne ! Une bonne occasion pour les enfants de constater que les "adultes" rencontrent aussi des problemes et qu'il faut trouver des solutions ! Les enfants ont fini par trouver la solution et on a broye les pommes avec une volige bien lavee et ... ca marche comme ils "disent".
1305.jpg




Remplissage du gobelet pour chacun en sortie directe de la table de la presse; ca ils adorent !
1306.jpg




Et on en reprend une tournee !
1307.jpg





Et pour les enfants de maternelle de mon epouse, si on en est pas encore au calcul de haut vol, on decoupe, on compte et on travaille le theme "artisitiquement"
1308.jpg




Et on est parti pour l'epluchage des pommes pour faire la compote que l'on mangera en dessert.
1309.jpg




Et voila pour les gosses de l'ecole.
Pendant qu'ils sont en conge, c'est au tour de la famille et des copains. Le WE de Toussaint, on met tous la main a la pate par une journee pourrie.
1313.jpg




Et quand je dis pourrie, c'etait vraiment pourrie ...
1314.jpg




de chez pourrie ...
1315.jpg





Mais on s'en fout, c'est une chouette occasion de se retrouver ensemble pour des moments bien conviviaux.
1316.jpg




Operation lavage et "nettoyage" ... Quand je vous disais l'an dernier que nous coupions les pommes en 2 ou 4 juste pour vois si elles sont nickels ... ben voila un visu du resultat ... Sur un peu plus de 400 Kg de pommes, on elimine +/- 40kG de "merde" ! ca vous donne une idee de ce qu'il y a dans le jus quand les pommes sont "juste" lavees ... bon appetit :oops:
1317.jpg




Resultat en sortie du broyeur
1318.jpg




Toujours la meme equipe, broyeur et presse hydraulique
1319.jpg




La c'est le pied quand le jus coule a flot des les premiers coups de piston. On en a sorti 300 litres cette annee.
1320.jpg



Et les 300 litres finissent dans les tonneaux a Biere de 50 litres.
1321.jpg




Lendemain encore plus "mer...que", c'est meme plus pleuvoir, c'est "degu...ler" de la flotte comme jamais. Pas fache d'avoir monte la tente et surtout que le sol draine pas trop mal !
1322.jpg




C'est parti pour 5 heures de coulee a la cadence d'1 litre minute.
1323.jpg




Une photo de la bete. J'ai recupere des thermostats electronique GEFRAN sur ce forum (merci au vendeur qui se reconnaitra ! ). L'afficheur de gauche affiche la temperature du bain marie et celui de droite la temperature en sortie de serpentin. Un STOP d'urgence, un switch chauffage et son temoin et sur la droite, le regulateur de pression bien precis pour mettre le fut sous pression (le regulateur aussi vient du forum ! ). En bas a gauche, le M3 qui pilote le systeme de lavage. On voit le temps en seconde qu'il reste pour la phase lavage.
1324.jpg




Tout est dispose a portee de main (je suis gaucher)
1325.jpg




Voici le stock de bouteilles vides attendant le "lavage" avant remplissage
1326.jpg




Et voici les premieres bouteilles en casier la tete en bas pour bien pasteuriser le bouchon. Apres refroidissement, elles sont retournees avant stockage.
1327.jpg




Cette annee, nous avons produits 300 bouteilles de jus de pommes et avons fait des essais de gelee de pommes. Resultat genial et surtout tres facile et rapide a realiser quand on a deja le jus.

Nous voila donc "pares" pour une annee tant en jus qu'en "confiture" a mettre sur le pain le matin. Avec tout ca, 40 Kg de compote au congelateur et 50 kG de pommes a couteau en conservation a la cave.

Bien a vous tous.
10100
 
D
ducran lapoigne
Compagnon
joli reportage

la presse a bien évolué entre les premières et dernières photos

une question:
le broyeur: est ce un broyeur "spécial pommes ? "
(j' avais regardé sur un site et tombé sur le Q à la vue du prix)

à ce propos si un forumeur avait les plans d' un broyeur a pommes je serais preneur

Antoine
 
W
ward
Nouveau
Bonsoir

Merci pour la response Ramses.

Moi, je vais utulisé un fut d'almentaire de 80 litre pour le jus non pasteurisé.
Hier, J'ai commandé un pompe pour laisser circuler le jus dans le serpentin. (Mon serpentin vas etre dans un fut de inox de 55 liter). C'est aussi un serpentin de recup de pompe à bière, avec diametere 7.5mm.

J'ai commandé la pompe ici : http://www.solarproject.co.uk/page2.html
J'ai choisi le pompe de 8 watt.

Je vais ausi utulisé un truc pour regler voltage https://www.conrad.nl/nl/voltcraft-usps-1500-stekkernetvoeding-instelbaar-3-vdc-45-vdc-5-vdc-6-vdc-75-vdc-9-vdc-12-vdc-1500-ma-518372.html
Comme ça j'espere de regler le debit.

Je pense de chauffez avec du gaz, come ca je vais avoir plus de energy (killowatt)
Environ 9 kw donc 90l/h, ca c'est assez.

(Désolé pour mon français)

Ward
 
Dernière édition par un modérateur:
M
metalux
Compagnon
Pour les demandes de serpentin : desole les gars, j'ai tout donne, y'en a plus !!! Pour votre info, j'en ai ainsi distribue gracieusement une 20aine avec la promesse d'avoir qlqs photos de realisation en retour mais a ce jour .... rien, pas une seule photo ni MP ... :sad:

ça me troue le c.. :mad: y'en a vraiment sans scrupules


super reportage!
j'ai comme toi un pommier ( un seul et qui donne ! ) et je fais ca (a beaucoup plus petite échelle :wink: ) a la centrifugeuse, le gout est incomparable comme tu le dit

bonne continuation
 
ramses
ramses
Compagnon
metalux a dit:
ça me troue le c.. :mad: y'en a vraiment sans scrupules

Bah, c'est pas pour moi que je dis ca, simplement que plus on a de retour des realisations et plus ca peut aider a passer a l'acte en voyant ce que chacun a concocte comme systeme et trouve comme solution en fonction du matos.

Attention Ward, si tu fais le choix d'une pompe mecanique, sois vraiment vigilant niveau des meteaux mis en oeuvre pour la realisation, voir meme qualite "alimentaire" des plastiques utilises et surtout la forme du corps de la pompe pour le nettoyage car il faut vraiment eviter les "coins morts" .... surtout pour l'annee suivante car il y a un risque d'infection important, ne pas hesiter de tremper le tout dans une solution de soude caustique "mordante" et a 60°C pdt 1 heure et rebelote l'an prochain avant de couler. C'est dans une volonte de facilite la desinfection et le nettoyage que je veux fabriquer une pompe peristaltique car il n'y a pas de coin "mort" avec ces pompes, simplement du tuyau en silicone alimentaire Ht° tout simple a laver et desinfecter !

Encore une chose importante, meme tres importante !!! Bien comprendre qu'une puissance de chauffe definit un debit maximum a ne pas depasser, c'est primordiale mais il faut necessairement egalement respecter un temps minimum d'exposition du jus a temperature de pasteurisation hein !!! En fait, la pasteurisation ne se limite pas a "exposer" le jus a une temperature donnee, encore faut-il que le temps d'exposition soit suffisant ! (voir tableau de pasteurisation que l'on trouve sur le net, exemple ci-dessous ) Mais attention, ce temps n'est qu'indicatif car il faut egalement tenir compte du degre de "contamination" du jus (voila pourquoi je coupe les pommes en 4), du taux de sucre dans le jus, du Ph du jus, de la qualite de desinfection des bouteilles, ....
-1-exemples-de-bar%C3%A8mes-pour-la-pasteurisation.jpg


Mon debit d'1 litre minute pour la longueur de mon serpentin est bon pour moi mais peut etre qualifie de "limite-limite". L'an dernier, dans un esprit de me mettre a l'abri d'eventuels enmerdements (ce serait trop con de perdre des bouteilles pour qlqs secondes de plus a la coulee), j'avais double ma longueur de serpentin pour doubler le temps "d'exposition" mais ... les pertes en charge deviennent vraiment importantes ! Au second fut, je suis repasse en serpentin simple et j'ai diminue mon debit pour couler 1 litre en 1min 20 . J'ai repris cette procedure cette annee : je "coule" un peu moins vite, ca ameliore la qualite du nettoyage-desinfection-rincage des bouteilles et c'est moins "la course" car finalement, j'suis en conge moi quand je fais ca :smt003 :smt003

Bien a vous tous
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Beau boulot Ramses, et super reportage avec les enfants, c'est autrement plus pédagogique qu'une émission télé, et la ils on vraiment eu le bon jus de pomme 100% naturel :smt023 :drinkers:

Pat
 
W
ward
Nouveau
Bonjour,

Merci pour la response Ramses.
La pompe est food grade et je vais aussi utuliser les tuyaux de silicone alimentaire.
La pompe vient just aprés le stockage jus (avant le serpentin).

J'ai faites encore des calcules:
Mon serpentin a un diametre de 0,58cm à l'intern et un longeur de 1850 cm.
Donc la volume intern est 0.29cm X 0.29xcm x 3.14 X 1850 cm = 488 ml. Environ 0.5 l.

Si je laisser tourner la pompe à 1,5 l/min (90l/h), le jus vas etre exposer seulement 20 sec à la temperature.
20 sec ce n'est pas beaucoup.

Si je laisser tourner la pompe à 1,0 l/min (60l/h), le jus vas etre exposer seulement 30 sec à la temperature.
30 sec ce n'est pas beaucoup. A quelle temperature je dois etre? Est-ce que vous avez plus de chiffres comme dans le tableau?

J'ai un thermometre à la sortie.

J'ai encore un question: Si le jus sorts avec un temperature par example de 80°C en j'ajoute dans les bouteilles à 20°C, est-ce-que les bouteilles ne vas pas casser à cause de shock thermique?

Cette annéé j'ai pasteurisé 150 liter de jus dans un marmite de weck (30 minutes à 85°C). Dans un marmite je peut seulement faire 7 bouteilles de 1 litre.
J'ai 2 marmites, donc je vais 2 X 7 X 2 = environ 28 bouteilles par heure. Ca prends trop de temps.

Merci

Ward
 
M
metalux
Compagnon
bonjour

C'est dans une volonte de facilite la desinfection et le nettoyage que je veux fabriquer une pompe peristaltique car

j'en ai une qui traine dans mon fourbi, démontée dont le petit moteur 12 v démultiplié entraine un disque avec des rouleaux qui pressaient un tuyeau silicone , ca ne tourne pas très vite et je ne connais pas le debit mais assez faible

elle est a toi gratos (hors fdp ) si tu es intéressé

dscn0677.jpg
 
ramses
ramses
Compagnon
Bonsoir a tous,

Metalux, merci pour ta proposition bien agreable, je t'ai envoye un MP.

Bien a vous tous
 
G
gralo
Compagnon
Bonsoir

Un petit retour sur ma pasteurisation de l'année dernière.

A l’époque je n'avais pas connaissance de ce tableau de temps suivant la température. Je contrôler juste la température de sortie du jus. Et au final une bouteille sur trois a développé de la moisissure, donc mauvaise pasteurisation...

Cette année je suis revenue a la bonne vielle méthode des bouteilles porté a température par bain marie. juste une trentaine de litres donc pas trop long a faire.

Je retenterais l’année prochaine en augmentant la puissance de chauffe.

Il faut que je vois aussi si préchauffer les bouteilles ne serait pas un plus.
 
ramses
ramses
Compagnon
Bonsoira tous,

pour Ward, j'ai un serpentin dont le volume approche le litre et "j'estime" que c'est limite en l'exposant 1 minute, c'est pour cette raison que depuis l'an dernier, je suis passe a 1min 20 ! je ne pense pas qu'il soit "raisonnable" de descendre en dessous de ces valeurs. Mais tu peux toujours essayer qlq bouteilles et voir ce que ca donne en "tenue dans le temps" !

Comme deja explicite dans ce post, il faut etre au-dessus de 75-75°C mais ne pas depasser les 80°C sans quoi, le jus "compote" comme on dis dans le jargon. Ce "compotage", pour en avoir fait l'experience volontaire change radicalement le gout du jus et lui fait perdre ce bon gout de jus frais en bouche, par contre, pas de probleme au niveau de la qualite de la pasteurisation !

Pour le remplissage des bouteilles avec un jus a quasi 80°C, aucun probleme d'eclatement a ce jour sachant quand meme que j'utilise specifiquement des "bouteilles a jus" de chez Looza !!! mais d'autres copains utilisent des bouteilles d'un peu toutes les sortes et memes des bouteilles a vin "standard" sans jamais de probleme non plus.

Pour le travail avec un pasteurisateur marmite Weck, je comprends que ce sois penible en temps pour un volume pareil !!! :oops:

pour ducran lapoigne, oui c'est un broyeur specifique pour les pommes, mais 95% du broyeur est commun a un broyeur a branche !!! seul le plateau monte sur l'arbre du moteur est specifique et les parties tolees du broyeur en contact avec les pommes sont simplement peintes avec une peinture alimentaire !!! . Un simple plateau circulaire en inox comportant une tete centrale taillee et en inox (un "bete" U en plat d'inox) et 2 lames inox "specifiques" (comme 2 grosses lames Gilette) que l'on peut retourner et qui sont des "pieces d'usures" qui sont dispo chez le fabriquant ... pour ma part, je les "reafute" simplement sur une pierre d'affutage de faux et je "finis" sur une pierre fine, a ce jour je ne l'ai fait qu'une fois et elles me survivront largement avant d'etre usee a l'affutage :mrgreen:

Ce type de broyeur est vraiment genial et n'est aucunement a compare avec le modele a l'ancienne. Le resultat au pressage est sans appel !!! C'est d'ailleurs apres avoir essaye les 2 que j'ai opte pour celui-la. Comme tu dis, ils vendent ca un "pont" parceque c'est "specifique" fruit mais faut "contourner" ... Neanmoins, comme je le disais, la qualite et la rapidite du broyage est sans appel. Ne voulant pas me faire "flingue" pour ce type de broyeur, j'ai fini par faire une superbe affaire en tombant sur un vendeur de matos de jardin qui s'en "debarassait" suite a une erreur de commande (il en avait commande 2 au lieu du modele a branche !!! j'suis con, j'aurais du prendre les 2 et faire un heureux ... )

le mien est un MTD "musermax" pour les fruits. Je ne trouve pas en vente en france ou belgique sur le net mais on le trouve en Allemagne !!! voici la gueule qu'il a
45778312.mtd-musermax.jpg


voici le mien en action :
21%20broyage.jpg


Voici une vue du plateau trouvee sur le net (site allemand)
Federblech_verbiegen.jpg


Par contre, je viens de trouver le plateau, les lames et l'ecrous en pieces detachees en France : le plateau est a 40€, les lames a 12,4€ pieces, le U a 34€, ... ils y vont de bon coeur la :evil:
vous trouverez le site de vente en ligne avec les eclates et les prix a l'adresse : http://www.motoruf.fr/n/diagrammes.html?id=546676

Neanmoins, si on se limite a l'achat du plateau et des lames, qu'on se "tape" le U inox tous simple, qu'on se degote un moteur, et qlq tole et feraillerie, il reste a passer qlqs heures pour se faire le broyeur et faire la finition a la peinture alimentaire pour ce qui est en contact avec les fruits ! Pour ma part, au vu du plateau en piece detachee, je partirai d'un standard a branche d'occas pour y adapte le plateau inox.

Si besoin, je peux prendre qlqs photos et dimensions du mien.

Bien a vous tous
 
D
ducran lapoigne
Compagnon
Merci pour ces renseignements

j' avais déjà construit un broyeur mais je n' en suis pas satisfait à 100%

l' erreur a été de monter le disque verticalement a la place d' horizontalement
de temps en temps il s' engorge et je dois pousser les pommes avec un bâton

maintenant il me reste un an pour corriger le tir

Antoine
 
ramses
ramses
Compagnon
bonsoir a tous,

comme tu as pu le lire, au nettoyage et triage des pommes, nous les coupons en 4. Si le but est d'eliminer ce qui est abime mais qu'on ne voit pas sans ouvrir, c'est par contre un vrai confort pour le broyeur car nous n'avons jamais de "blocage" ni de "bourrage" !!!

Bien a vous tous
 
W
ward
Nouveau
Bonjour à tous

@gralo: ( A l’époque je n'avais pas connaissance de ce tableau de temps suivant la température. Je contrôler juste la température de sortie du jus. Et au final une bouteille sur trois a développé de la moisissure, donc mauvaise pasteurisation...)
Est-ce que vous avez plus de information de votre setup: volume serpentin, temperature bain marie, temperature de sortie, ect...

@ramses: mon serpentin est plus petit comme vous. Donc 1l/min vas etre trop.

J'ai trouver encore d'information sur l'internet:

1) source http://en.wikipedia.org/wiki/Flash_pasteurization

The liquid moves in a controlled, continuous flow while subjected to temperatures of 71.5 °C (160 °F) to 74 °C (165 °F), for about 15 to 30 seconds.

2) source http://www.dairyengineering.com/applejuice.asp

High-Temperature, Short-Time pasteurization gets its name from the relatively short "Hold Time" of 15 seconds. The "High Temperature" is typically 161 degF for whole milk. It is the industry standard in the milk industry due to its simple adaptation to continuous processing. A "Hold Time" of 15 seconds can easily be achieved in a continuous process by installing a "Hold Tube". A Hold Tube is simply a length of tubing included in the system after the point where the product is heated. The tubing length/diameter is sized so that it takes a minimum of 15-20 seconds for the product to travel completely through it. If the product temperature is still at or above the pasteurization temp at the end of the Hold Tube, then the product is considered to be pasteurized.

3) google: Emerging Preservation Methods
for Fruit Juices and Beverages

High temperature short time (HTST)
HTST treatment could minimise those undesirable quality changes made by batch heating
due to the much less duration of heat treatm
ent. Currently, HTST pasteurization is the most
commonly used method for heat treatment of fruit juice. For example, orange juice is
processed by HTST at 90 to 95°C for 15 to 30 s
(Braddock 1999). And apple juice is treated by
HTST at 77 to 88°C for 25 to 30 s (Moyer & Aitken 1980).



4) source http://www.fda.gov/Food/GuidanceRegulation/GuidanceDocumentsRegulatoryInformation/Juice/ucm072557.htm

For apple juice at pH values of 4.0 or less, we are recommending the following thermal processes to achieve a 5-log reduction for oocysts of Cryptosporidium parvum (in addition to the three aforementioned vegetative bacterial pathogens) based upon a conservative evaluation of the available scientific data;

160 degrees F for 6 seconds (recommended treatment conditions in New York),
165 degrees F for 2.8 seconds,
170 degrees F for 1.3 seconds,
175 degrees F for 0.6 seconds, or
180 degrees F for 0.3 seconds

4) google book: Food Processing: Principles and Applications

Clarified apple juice is typically pasteurized at 95°C for 10-30 sec or at 85°C for 15-120 sec


Cette annéé, j'ai pasteurisé le jus à 85 degree pendent 25-30 minutes et le jus a encore un gout fraiches.
J'ai aussi pasteurisé jus de raisin (85°C/30min) est cette jus a perdu la fraicheur.

L'annéé prochain, je vais faire le test avec quelque bouteilles et suivre dans les temps si il y a des moisissure.
Je pense que je vais prendre 85 - 88 °C à la sortié avec un debite de 0.5 à 0.7L/min. C'est seulement un idee.

Merci pour tous les reponses.
Ward
 
Dernière édition par un modérateur:
F
fidele76
Nouveau
Bonjour Ramses je veux me lancer dans la réalisation d'un pasteurisateur et aussi une chaîne de lavage semi automatique des bouteilles.
je compte utiliser un microcontrôleur avec un écran lcd qui affichera les informations sur la température à l’intérieur de la cuve contenant le serpentins et aussi la température récupérer par une sonde a la sortie du jus pour.Le microcontrôleur permettra aussi la gestion de la température grâce a des relais qui mettrons en marche les résistances on fonction de la température souhaité (celle-ci sera prédéfinie par l'utilisateur).Le microcontrôleur devra gérer aussi la pompe qui approvisionne le serpentin en fluide.c'est tout une chaîne semi-industrielle que je veux réaliser .
Mais j'ai des zones d'ombres qui sont les suivantes.
j'aimerai utiliser une pompe avec un débit de 2l/min et j'arrive pas a trouver quel diamètre et longueur de serpentin je dois utilisé
sachant que mon fluide doit faire environ 1min dans le serpentin a 77°c.

aussi puis-je voire comment tu as réalisé ta laveuse de bouteille.
aussi je peux avoir un telle serpentin ?
voici le lien d'un serpentin ils disent 20L mais quand je calcul sa fait tout juste 0.6L de contenance .
https://www.toutpourlabiere.com/refroidisseur-de-mout-10-braumeister-20-l-976.html
cordialement
Ps:desolé pour les fautes .
 
Dernière édition:
ramses
ramses
Compagnon
Bonsoir Fidele76,

en fait, tu peux prevoir le debit que tu veux ... mais dans ce cas, il te faut necessairement apporter les calories necessaire au jus !

Allez, re-petit calcul comme en debut de post mais pour un debit de 2l/min. T° de depart 15°C, t° d'arrivee 75°, soit une delta de 60°. Pour 2l/min ou 120l/h il faudra donc 120l x 60° x 1,163 = 8,4KW. Il te faudra une puissance de chauffe d'au moins 8,4KW pour garder le debit de 2L/min.

Pour la determination de la section et de la longueur du serpentin c'est tout simple. Tu t'impose la section et il te suffit de determiner la longueur qui va "contenir" 2 litre pour obtenir la longueur necessaire pour un debit de 2L/min dans ton exemple.
Neanmoins, attention, l'exposition d'une minute est vraiment limite pour pasteuriser correctement ...

Bien a vous tous
 
F
fidele76
Nouveau
Merci pour ta reponse .donc si j'ai bien compris et si je veux aller sur une exposition de 2min il suffit juste de passer mon debit à 60l/h .
je prefaire opter pour une telle solution n'étant caller sur les calcules hydraulique .

Par contre vous m'avez pas dit si le serpentin present sur le lien ci-dessous conviens
https://www.toutpourlabiere.com/refroidisseur-de-mout-10-braumeister-20-l-976.html

Il est marqué 20L mais quand je calcule avec les informations présente dans la description je suis a 0.6L ce qui est loin de 20L .
 
Dernière édition par un modérateur:
ramses
ramses
Compagnon
Salut,

en fait, il te faut aborder le probleme en partant de ce que tu as comme matos et les possibilites d'alim electriques !!!

Quelle puissance max de chauffe as-tu niveau resistance et alim reseau (mono-tri) ?
Quel serpentin inox as-tu (longueur et section) ?

C'est a partir de ca qu'il te faut travailler !

Pour ton serpentin sur le site, ben oui il fait au max 0,6l mais je tablerais plutot sur 0,5l car une partie du tuyau n'est pas immerge !!! Et 0,5l ca fait pas beaucoup en debit (max 20-25L si tu veux 1min30sec d'exposition ...) Ce serpentin-la n'est pas fait pour ca ! cherche plutot un gars qui travaille dans l'equipement de bistrot pour te degoter un serpentin de pompe a biere ! Et inox alimentaire hein le serpentin, rien d'autre !

Bien a vous tous
 
F
fidele76
Nouveau
salut Ramses .en faite je n'est rien comme matériel a part l'électronique .niveau résistance de chauffe je vais partir sur 3 résistance de 2000w ce qui me fera environ 8000w déja .
en ce qui concerne les serpentins je ne sais vraiment pas ou en trouver a part sur internet .
par contre pour le serpentin si tu peux m'aider a en trouver je verrais dans quel mesure te donner les frais par paypal si il se trouve en belgique.
de mon coté je continue à chercher.

En gros pour une production de 60L/h quelle materiel je doit me procurer ?

Excellente soirée
 
Dernière édition:
S
Sampic
Nouveau
Bonjour à tous, et un super bravo à Ramses pour sa réalisation et ses infos qui m'aident beaucoup dans l'étude d'un projet similaire.

Je souhaite réaliser un pasteurisateur qui utilisera du propane en bouteille 13kg, afin de m'affranchir du risque de se retrouver en défaut de puissance électrique en utilisation "nomade". Deux bouteilles alimentant deux trépieds type "tri-patte" de 8kw chacun devraient tenir une puissance suffisamment élevée en continu sans que les bouteilles ne gèlent.

Ces tri-pattes porteraient deux marmites à ébullition, qui constitueraient, en même temps que de produire l'eau chaude alimentant la chauffe, une commode possibilité de stériliser les bouteilles.

Une vanne trois voies mélangeuse et un circulateur de chauffage réguleraient les 75°C dans le réchauffeur à serpentin (donc indépendant des marmites sur le gaz), tout en assurant une circulation et une agitation suffisante pour garantir une homogénéité des températures (pas de stratification).

Pour la circulation j'aime bien le principe du fût de bière pressurisé, mais une pompe péristaltique pourrait emporter mon choix... si je la trouve!

J'ai récupéré 3 serpentins inoxs de tireuse, 2 de 27m et un de 20, en Ø8 ext (probablement 6 int). Je pense utiliser une bouteille de gaz comme cuve de réchauffeur, le fût en inox c'est très joli mais plus dur(cher) à trouver. Les deux marmites pourraient bien être aussi être tirées de deux bouteilles de gaz. La cuve tampon pour le jus serait probablement un fût alimentaire "polyéthylène bleu".

Je compte publier mes avancées ici, ce forum est une belle bible! Par contre c'est du loisir je ne suis pas pressé.

Bon bricolages à tous!
Sam
 
ramses
ramses
Compagnon
Bonjour a tous,

et bien que voila un beau projet ! Mais chez nous, point de pommes cette annee suite aux gelees tardives et quand je dis points de pommes, ce sera rien de chez rien hein:evil:

Pour ma part, si je devais la jouer au gaz, je la jouerais plus simplement !
Une simple vanne de poele au gaz sera bien plus simple pour tenir la temperature "qui va bien" dans la cuve. On en trouve a volonte chez les chauffagistes lorsqu'ils les demontent, juste qu'il faut en trouver qui etaient sur reseau propane ou se demerder pour changer le gigleur.
Ca ressemble a ca, y'en a plein de modele mais ils tous adaptablent.
gp900-1.jpg



Le principe est simple, on amene le gaz a 30mBar (detendeur standard) sur la vanne. En sortie de vanne on a 2 sorties : l'une pour la veilleuse que l'on recupere integralement et l'autre pour la "puissance" qui allait a la rampe et que l'on raccordera sur le trepied. On profite de la securite existante (thermocouple) pour la remonter sur le trepied. C'est le seul truc qui tombe en panne sur ces vannes, mais ca se trouve pour qlqs € (thermocouple universel)
Comme le thermostat (c'est un bulbe comme sonde) n'est pas fait pour travailler dans la plage voulue (70 a 80°C), il suffit de "l'enfiler" dans une petite resistance ceramique bobinee (recup sur vieux televiseur) ou plus simplement "coller" le bulbe a une petite resistance de 2 W.
Voila, c'est pret a fonctionner, juste faire son choix dans un thermostat avec sonde type PT100 ou PT1000 (qlqs10aine d'€ sur le net) et d'utiliser sa sortie NO pour alimenter la resistance avec du 5 ou du 12V d'une alim (PC par exemple). La PT100 ou 1000 suivant le modele, est "enfilee" dans un tube inox bouche a son extremite et immerge dans la cuve. Y'a des moins couteux que l'image ci-dessous, mais ces modeles sont precis et avec affichage ! On peut aussi en trouver d'occas sur le net ou sur ce forum comme je l'ai fait pour mon pasteurisateur.
196979_LB_00_FB.EPS_1000.jpg

Quand y'a besoin d'arreter la chauffe, le relais se ferme et alimente la resistance qui chauffe le bulbe qui en 4 a 5 secondes, va fermer l'alimentation du trepied ! La veilleuse reste allumee, le volume refroidi avec le soutirage jusqu'a ce que le thermostat electronique ouvre le relais. La resistance se coupe et le bulbe se refroidi en qlq secondes ce qui realimente le trepied en gaz qui s'enflamme instantanement puisque la veilleuse est presente. Et meme si l'inertie du bulbe est plus important, il faut garder en tete que l'inertie des 50l d'eau de la cuve l'est egalement ...

Niveau securite, ben le thermocouple surveille la flamme de la veilleuse et si la flamme s'eteint, le thermocouple bloque l'arrive gazl; pas de stress !

Voila, voila, c'est aussi simple que cela.

Nos amis brasseurs de biere amateurs possedent des forums en francais tres interessants ou tu trouveras ce type de montage qu'ils utilisent pour chauffer leurs brassins a des temperatures precises. Si j'ai bon souvenirs, puisqu'on parle de biere, je pense qu'un membre de ce forum a realiser ce type d'installation et a ouvert un post a ce sujet voici qlqs annees.

Bien a vous tous
 
S
Sampic
Nouveau
Flûte Ramsès, ces gelées tardives sont bien tristes. Ici je ne sais pas trop j'en ai pas entendu parler je crois que c'est bon (dans le Gers). Il y aura aussi probablement des utilisations autres, avec du jus de raison par exemple...

Mille mercis pour tes encouragements et tes remarques avisées! J'ai caché que je suis chauffagiste... et donc j'avais bien pensé à un bloc gaz régulé comme ceux qui équipent les Styx par exemple (chauffe-eau à gaz), mais avec la régul sur vanne mélangeuse ce que j'aime beaucoup c'est l'idée de pouvoir utiliser éventuellement le bois un jour, avec ces sortes de grosses marmites à cochon que l'on voit encore dans nos villages pour plumer la volaille. Et pour tout t'avouer ça me semble pas plus compliqué, c'est simplement deux principes de régulation différents. Je laisse la réflexion mûrir, avec en parallèle un gros sujet à propos du procédé de gestion de l'écoulement dans le (ou les ) serpentins, si je trouve sans me ruiner la bonne petite pompe péristaltique ou à piston qui va bien je l'adopte, mais c'est pas gagné. Et là j'hésite, l'idée d'une alimentation en gravitaire améliorée par rapport à ton premier système me paraît sympa, avec un bac à 2.3m de haut (j'ai un serpentin similaire au tien), un trop-plein qui retourne dans le bac tampon d'entrée, et une pompe qui maintient un débit supérieur à l'écoulement des serpentins. On est en gravitaire à h constant, mais on brasse un peu de jus pour rien (pas trop si cette pompe est bien adaptée en débit, à peine plus que le soutirage qui part à l'embouteillage). Que penses-tu de ce principe? (la mise en oeuvre un peu folklo me dérange un peu mais bon 2.3m c'est pas non plus la tour Eiffel!).

Bref sujet passionnant, y a du grain à moudre!!

J'aurais bien aimé avoir aussi des données un peu plus précises sur les temps de montée en T° conseillées en fonction des jus, en prenant bien en compte qu'on ne force pas le refroidissement, comme il font dans l'industrie j'imagine...

@++, merci encore
 
ramses
ramses
Compagnon
bonsoir a tous,

en fait, le systeme gravitaire est difficilement appliquable avec du jus de pomme pour obtenir un debit constant, j'en ai fait la malheureuse experience avec le fut "pendu" a une echelle et un p'tit treuil elec bon marche ... En fait, c'est simplement parce que la viscosite change fortement d'un fut a l'autre, sans parler de l'influence de la t° du jus "froid" en fonction de l'heure de pasteurisation dans la journee; On a donc une variation importante de la perte en charge dans le serpentin a laquelle il faut ajouter une "charge" progressive de l'interieure du serpentin tout au long de la coulee.

C'est ce qui m'a de suite fait passer au fut sous pression constante qui me permet un reglage fin et rapide pour obtenir le debit qui va bien. J'avais, a l'epoque, pense a une pompe peristaltique mais n'en possedant pas et ayant sous la main tout ce qu'il fallait pour mettre mes futs sous pression (matos de mise en pression pour la biere) ben j'ai pas chipote !!! Mais j'ai recu une pompe d'un membre, je vais faire des essais et probablement en realiser une adaptee si besoin.

Pour ta vanne melangeuse, je trouve ton projet tres louable, neanmoins il faut bien penser que quand on est a "couler", c'est vraiment pas le moment de se retrouver avec des trucs a regler, a chipoter pour la chauffe et tout et tout .... Pour ma part, j'ai double le matos de regul pour ne pas etre enmerde au moment de la coulee.

Une autre solution moins "mangeuse" en temps et qu'un copain au village utilise est le chauffage au four. En fait, il a recupere un four de resto a chaleur tournante dans lequel il sait mettre 81 bouteilles de jus ! Il remplit les bouteilles a froid, les ferme, remplit le four et lance une chauffe jusqu'a 76-78°C qu'il maintient 15 minutes avant de sortir les bouteilles (thermostat de qualite avec controle dans une bouteille. Et il fonctionne de cette facon pour la totalite de son jus. Juste un probleme pas facile a gerer pour tous, c'est que le four est en tri 400V et il bouffe 8KVA ...

Bien a vous tous
 
S
Sampic
Nouveau
Bonjour à tous,

MErci Ramsès pour ces plus amples précisions, ça alimente sérieusement mes recherches!

Ok pour le système gravitaire, c'est tout vu c'est galère, j'oublie (je n'avais pas imaginé autant d'impondérables qui viennent influencer le débit).

Pour la vanne mélangeuse je n'ai strictement rien à régler à la main, une PT1000 au milieu des serpentins, une régul tout bête qui ouvre ou ferme la mélangeuse sur le delta T° mesuré/T° consigne, elle a un temps de rotation de 2mn pour la course totale, il faut que j'ai assez d'inertie dans le tampon de l'échangeur pour pas avoir un déficit de température au lancement des coulées. J'imagine qu'un bon automaticien proposerait un super programme pour anticiper les départs de coulées avec un correctif basé sur l'analyse des précédents comportements, mais je ne suis pas un bon automaticien, et quelques degrés de variations ne vont pas torpiller le résultat.
En tout cas je suis conscient qu'il ne faut pas avoir à tripatouiller pour obtenir la T° souhaitée, d'ailleurs si je me lance c'est suite aux retours d'une équipe qui en ont un avec un simple "tri-patte", qu'ils montent et baissent au petit bonheur la chance... résultat des après-midi pas très drôles, une bouteille de butane qu'ils mettent dans de la flotte pour pas qu'elle gèle (on dira plutôt pour qu'elle gèle moins vite....), et des litres et des litres de loupés qui dans le meilleur des cas sont bus comme jeune cidre....

La solution du four est certes plus simple mais cette chauffe lente dénature certains jus me semble-t-il? Et pour une utilisation nomade c'est mort pour l'alim électrique.

Pour le pompage je risque de finir par adopter le même système que toi! Le copain qui m'a déjà dégoté trois serpentins de tireuse pourra peut-être me trouver la poignée de raccordement au fût.

Je me demande tout de même s'il ne serait pas possible d'utiliser des petites pompes 12V immergées, du style qu'on trouve dans les réservoirs de flotte potable de camping-car, en plaçant un débit-mètre à ludion + un robinet d'équilibrage à pointeau en inox (quelle galère de pas pouvoir utiliser du laiton, quand j'ai appris ça c'était la tuile...), peut-être qu'il serait possible de régler facilement ces foutus débits (je parle au pluriel parce que je pense que je vais placer deux serpentins identiques en parallèle, pour débiter 2l/mn au total).

Voilà où j'en suis, je crois que je vais commander une de ces pompes et expérimenter, l'idéal serait de savoir comment simuler la viscosité du jus de pomme tiens... qui saurait-ça, de l'eau sucrée peut-être?

A bientôt
 
gégé62
gégé62
Compagnon
Beau sujet, belle réalisation, bravo !

une question, j'ai lu "inox alimentaire". En quoi un inox courant, genre 304L, 316L (à choisir selon les conditions de corrosion) pourrait-il ne pas l'être ?
 

Sujets similaires

yves 26
Réponses
3
Affichages
1 238
yves 26
yves 26
F
Restauration Avance sur Guinot...
Réponses
2
Affichages
6 483
Rich
albatros_del_sur
Réponses
26
Affichages
1 186
albatros_del_sur
albatros_del_sur
D
Réponses
30
Affichages
2 097
djalex1664
D
M
Réponses
16
Affichages
449
marc le gaulois
M
T
Réponses
17
Affichages
4 112
toffer81
T
Haut