Protection de la vis mère

Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 488
Cannes
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bon, c'est une discussion qui a déjà eu lieu, mais sans réponses claire.
J'envisage d'installer une protection de la vis mère de mon tour. J'en ai assez de nétoyer régulièrement les copeaux, et comme je ne suis pas un modèle de soin, j'imagine que ces copeaux qui trainent ne font pas du bien à la noix du trainard.
Voici une photo de mon tour.

J'envisage d'acheter une protection en spirale comme celle là :
Il y a du pour et du contre, j'ai du mal à me faire une opinion. Avez-vous une expérience sur ce genre de protection ?
Quelles dimensions faut-il prendre ?
La vis mère a un diamètre de 20 et la distance entre la boite Norton et le trainard est de 610 lorsqu'il est le plus possible coté poupée mobile.
Ces protections en spirale se monte sur des espèces de viroles. Si le diamètre de la vis est 20, le diamètre interne de la virole doit bien faire 24, épaisseur de paroie1mm, cela fait un diamètre externe de 26. Donc spirale de 25 ou 30 ?
Peut-être avez-vous d'autres solutions pour la protection.
Merci de vos conseils.
JM

IMG_20190315_182550[1].jpg


IMG_20190505_193507[1].jpg
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 488
Cannes
  • Auteur de la discussion
  • #3
Oui, j'ai vu. Avec un mandrin, cela ne gène pas apparemment, mais avec un porte pince, cela gène un peu. D'après mes mesures, on arrive bien jusqu'à la pince, mais en utilisant le petit chariot vers la course maximum, un peu donc en porte-à-faux, donc pas terrible. Mais je n'usine que des petites pièces avec une prise en pince, donc le porte à faut ne devrait pas trop gêner.
Enfin, j'espère. De toute manière, avant de me décider pour l'achat, il faut que je reprenne des cotes sérieuses une fois que j'aurais les dimensions exactes de la protection.
 
pierremertus
Nouveau
4 Novembre 2018
45
bonjour j'en avait un sur le mien j'ai du l'enlever pour travailler avec le plateau
 
francis75
Ouvrier
19 Septembre 2013
398
Paris 10e
Bonjour,

Pour ma part j'ai opté pour un soufflet :

Cependant, fixé à chaque extrémité, il limite la course du chariot, ou alors il faut prévoir plusieurs soufflets de tailles différentes.

Mais il me semble qu'on pourrait imaginer un soufflet tenu qu'au niveau du chariot, car finalement les salissures sont concentrées dans les quelques centimètres à gauche de l'outil.

Idem pour le ressort que vous prévoyez, sa longueur pourrait être limitée, et il pourrait être fixé au charriot.
Évidement ce n'est pas aussi bien qu'une protection complète, mais c'est moins contraignant.
 
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Bonjour
Pour protéger la vis mère des copeaux , il y a ce tube télescopique qui se fixe avec deux vis à gauche du trainard , la plaque de fixation est soudée sur le tube ,
Ici elle est conçue pour être montée sur un tour Myford super 7
Protection Vis mère -1.jpg

Protection Vis mère -2.jpg

A+
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 832
F-69400 villefranche sur saone
Je vais faire hurler les puristes
en 30 ans de métier j’ai jamais rarement vu des protections pour la vis mère et je n’ai jamais nettoyer la vis avant de m’en servir. Je sais c’est pas bien, mais je n’ai jamais eu de problème
j’ai vu par contre apparaître les sécurités pour ne pas se faire accrocher par la vis en rotation
Comme sur ce lien et là il n’y a pas de protection anti copeaux , juste une barre de sécurité pour protéger l’ouvrier
 
Dernière édition:
Dombes69
Ouvrier
29 Mars 2019
479
Je vais faire hurler les puristes
en 30 ans de métier j’ai jamais rarement vu des protections pour la vis mère et je n’ai jamais nettoyer la vis avant de m’en servir. Je sais c’est pas bien, mais je n’ai jamais eu de problème
j’ai vu par contre apparaître les sécurités pour ne pas se faire accrocher par la vis en rotation
Comme sur ce lien et là il n’y a pas de protection anti copeaux , juste une barre de sécurité pour protéger l’ouvrier
Bonsoir
C'est un tord de ne jamais nettoyer la vis mère .
La vis mère ne risque pas grand chose vu qu'elle a subit un traitement thermique + rectification , mais les 1/2 noix , elles ne sont pas à la noce
quand elles sont pleines de copeaux bleuis très agressifs . En plus les 1/2 noix c'est cher , il faut pouvoir en trouver pour les tours anciens donc il faut les soigner comme le reste .
On distingue les gens de part leur habileté , mais si à celle ci on peut ajouter le fait d'être soigneux c'est tout bénéfice pour le compagnon si une opportunité se présente ………...
A+
 
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 832
F-69400 villefranche sur saone
Oui c’est ton point de vue
je ferais remarquer qu’on parle vis mère et pas des demi noix
par contre si tu veux nettoyer les demi noix il faut me dire comment procéder
il est vrai que je ne l’ai jamais fait . Mais même sans cela , à l’endroit où elles se trouvent , il me semble que ce n’est pas du tout facile à aller chercher
tu dis que la vis est traitée , peut être, je n’ai jamais verifié , mais à mon avis c’est au Max un acier pré traité genre 35CD4
pour ma part les 12 tours qui étaient dans l’atelier je n’ai jamais vu personne nettoyer quoi que ce soit avant de fileter
 
Sologne_eng
Apprenti
18 Mai 2008
203
Sologne
Deja dit cidessus...... mais j'ai du démonter pour approcher le trainard lors de travail en plateau, cela fait qq années pas de pb avec la vis mere.
 
guy34
Compagnon
4 Mars 2010
3 397
nord montpellier
salut ,
il semble qu'il y aurait un manque de logique dans les photos de ce tour : on voit que la vis a le filetage arrêté avant la fin à droite ; et par contre il est présent bien près du palier sous la broche ; où se trouvent les demi-noix sous le tablier ? on dirait que la vis est à l'envers ;
il y a un automatisme en transversal ? à ce moment-là , la vis aurait une rainure et sa protection deviendrait obligée ....
A+++++
 
Jmr06
Compagnon
14 Février 2017
1 488
Cannes
il semble qu'il y aurait un manque de logique dans les photos de ce tour : on voit que la vis a le filetage arrêté avant la fin à droite ; et par contre il est présent bien près du palier sous la broche ; où se trouvent les demi-noix sous le tablier ? on dirait que la vis est à l'envers ;
il y a un automatisme en transversal ? à ce moment-là , la vis aurait une rainure et sa protection deviendrait obligée ....
La vis à l'envers ? Je ne pense pas : d'un coté il y a une clavette (coté boite) et de l'autre il y a un palier avec un graisseur. Je ne pense pas qu'on arrive à la mettre à l’envers. Mais je regarderais, pour vérification.
Non, il n'y a pas d'avance sur le transversale, donc pas de rainure sur la vis.
Pourquoi tu dis qu'une protection serait obligatoire s'il y avait une rainure ? C'est plus critique dans ce cas ?


Le professionnel, lui, il usine
Quand j'étais jeune, à l'atelier de prototypage, on ne pouvait pas donner de pièce à faire le vendredi après-midi parce que les compagnons nettoyaient les machines. Lorsqu'on arrivait un peu tard dans la matinée le vendredi, cela sentait bon l'anis .... un autre temps.
Bien plus tard, j'ai été amené à travailler presque 9 mois dans un atelier de mécanique pour monter des machines spéciales. Les CNC avaient peuplé les ateliers, et cela turbinait sans discontinuer, on ne parlait plus de nettoyage, plus de séance "de cohésion d'équipe" ... des temps nouveaux !
 
Haut