Perceuse à colonne PRECIS (et allez encore une)

ValShepard
Nouveau
30 Mai 2018
9
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous,

Je vous présente aujourd'hui ma perceuse fraîchement arrivée à la maison.
Certains ont pu voir des bouts dans la section "Manutention, levage".

En premier lieu quelques photos.





La plaque est en relativement bon état.


Partie électrique d'origine j'ai l'impression vu la tête des câbles.


Numéro de série, je n'ai pas vu de sujet regroupant les différents numéros des possesseurs de PRECIS, ce serait intéressant de les recenser.


Détail rigolo, elle servait chez Air France avant.


Le moteur, un E.Ragonot en 220/380 triphasé, je la câblerais avec un condensateur en premier lieu n'ayant que le monophasé 230V à la maison. Je tiens au passage à saluer le travail de Monsieur La Bobine pour son site méga complet et précis.


Le volant, où j'ai du légèrement limer l'arbre car il bloquait en fin de course.


Et c'est maintenant que j'aurai besoin de vos lumières, le vernier refuse catégoriquement de partir, j'ai fait levier ou essayé de taper sur l'arbre (ce qui est une erreur après avoir vu les plans de Cudrouc qui indique qu'une vis est présente derrière.


Si je comprends bien ces plans, la partie extérieure avec les graduations est "clipsée" à une pièce qui, elle, est vissée sur l'arbre du cabestan.
Seulement cette fameuse pièce extérieure de ne veut pas partir, je vais continuer de la noyer dans du dégrippant mais si certains ont une autre technique je suis preneur.
Le ressort est là mais je devrais peut-être le remplacer, quand je tourne le vernier il arrive qu'il sorte sur le côté.


Et pour couronner le tout,après y être allé un peu fort avec un serre-joint, j'ai cassé la petite patte de visualisation de la mesure. Sur la photo ci-dessus vous pouvez voir ses derniers moments de vie.

La colonne en elle même est gommée comme il est arrivé à pas mal de possesseurs de PRECIS.
Donc chauffage, tige filetée tout ça.
J'aurais d'ailleurs une question à ce sujet, faut-il chauffer le bâti en balayant équitablement avec le décapeur ou est-ce que je peux mettre le décapeur dans la "bouche" en bas de la colonne pour la chauffer de l'intérieur ? (peut-être faut il faire les deux).

La broche également refuse de s'en aller, ou alors je pourrais l'enlever après avoir retiré l'arbre du cabestan ?

Bon en tout cas à pars ces "petits" points, la perceuse est en plutôt bon état, il va y avoir du boulot sur la peinture.
Pour la rouille je pensais utiliser du vinaigre blanc pour les pièces à laisser trempé, mais vous conseillez peut-être quelque chose de plus puissant, j'ai vu que certains utilisaient de l'essence.
 
KITE
Compagnon
25 Décembre 2008
2 719
Pas de Calais
Excellente machine qui va t'occuper un moment mais dont tu seras fier!
Et puis, ça permet de "se faire la main" avant d'attaquer un tour ou une fraiseuse.
Seul risque ne pas aller au bout...
Bon week-end,
Kite
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 829
FR-29 Brest
Bonjour,

Bravo pour cette belle acquisition :smt041 !!! Une Air France qui plus est :-D ! ...

La peinture a visiblement souffert mais dessous c'est de l'inusable :-D !!! ....

Numéro de série
Intéressant !!! la mienne a le numéro 23882 ... si les numéros se suivent, ce qui est probable, la tienne avec le numéro 5758 serait sensiblement plus ancienne :roll: .... par contre la typo semble identique :-D ! ...

cette fameuse pièce extérieure de ne veut pas partir
Sur ma machine elle tourne folle sur le tambour pour la remise à 0. Est-ce la cas présentement sur la tienne :roll: ? ...

Par ailleurs ce tambour gradué est en aluminium sur la mienne ... J'ai posté quelques photos complémentaires ici (lien).
faut-il chauffer le bâti en balayant équitablement avec le décapeur ou est-ce que je peux mettre le décapeur dans la "bouche" en bas de la colonne pour la chauffer de l'intérieur
Sur ma machine la colonne était gommée ... dans ce cas il me semble qu'il faut une chauffe en masse prolongée pour ramollir la gomme. A la limite peu importe le moyen de chauffage, mais il faut que toute la surface de contact tête / colonne soit à température de ramollissement. Concrètement cela revient à chauffer toute la tête et toute la colonne simultanément :itm:.

Cela prend du temps, et je ne suis pas sûr que le décapeur thermique soit le meilleur moyen de chauffage, car la chauffe me semble trop forte et trop ponctuelle.

Personnellement j'avais mis une lampe d'environ 100 W dans la colonne pendant une semaine nuit et jour pour en venir à bout :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
nono748
Apprenti
27 Février 2012
128
Il y a encore la plaque inventaire Air France...:o C'est marrant car toute outillage réformé est supposé en être dépourvu avant de sortir de l'entreprise.
J'aimais bien travailler avec ces petites perceuses.
 
ValShepard
Nouveau
30 Mai 2018
9
  • Auteur de la discussion
  • #8
Salut tout le monde,
Petite mise à jour du chantier :
Après la suggestion de FB29 j'ai utilisé un spot de chantier de 400W, 2 fois 7h de chauffe.
Dans la colonne on vois un petit spot de 20W que j'avais mis au début mais que j'ai vite retiré


Le troisième jour je suis passé à LA mission : le démontage de la colonne.
D'abord, on retire le ressort :
Donc mise en place d'un serre-joint afin de soulager les vis de la plaque en alu afin de les remplacer par des tiges filetées (en M6)


On dessert un peu le serre-joint, ça s'ouvre !


Maintenant toute la contrainte est sur les tiges.


Et petit à petit ça vient. On peut apercevoir la pièce qui sert à maintenir la partie perceuse sur le pied.


J'avais coupé mes tiges filetées un peu au hasard eh bien c'était juste ce qu'il fallait. A ce stade le ressort est presque complètement détendu mais j'ai dû maintenir la plaque à la main pour desserrer les derniers tours d'écrous.


Je les ai coupées à 27cm en tout mais 1 ou 2 cm en plus n'aurais pas été du luxe.


Également à savoir, la pièce en aluminium possède une gorge dans laquelle le ressort se cale, donc pendant la sortie le ressort ne va pas essayer de partir dans tous les sens.




Et voilà le ressort libre !


L'opération est un peu longuette mais on se pose 20 minutes en y allant tranquillement avec un peu de musique ça passe.
Maintenant la fameuse opération de poussée de la colonne :
Je me suis basé sur le schéma, maintenant classique du forum, que je rappelle ici.
capture-jpg.jpg


On fait avec ce qu'on a sous la main, la cale en bois est remplacée par un fond d'extincteur et, pour éviter tout marquage, j'ai mis un vieux t-shirt entre les pièces.


Et rebelote en tourne alternativement chaque côté, jusqu'a ce que ça force et là on tourne moins vite. J'avais peur de devoir attendre un peu mais en forçant une dernière fois avant de laissé le tout joué à sa vitesse, j'entends un "poc", "poc poc poc", et effectivement madame commençait à coulisser. J'étais bien content.


J'avais lu je ne sais plus où sur le forum que les filetages des vis pour le bouchon en aluminium pourraient être trop faibles pour tenir la force exercée pour sortir la colonne, mais, en chauffant bien, la colonne est sortie plutôt "facilement". Après mon cas était peut-être particulier mais testez quand même et quand vous sentez que ça force trop n'insistez pas. Laissez chauffer, metttez du dégrippant et attendez, ce sera peut-être pour le lendemain.

Bon sinon voici la photo finish.


Prochaine étape : trouver un moyen de démonter ce f*cking vernier.

A plus !
 
Famille40
Compagnon
10 Avril 2015
5 398
Prochaine étape : trouver un moyen de démonter ce f*cking vernier.
Bonjour,
Sur la mienne, ce n'est pas une vis mais une bille sur ressort qu'on peut pousser pour faire sortir le vernier.
De mémoire, je l'ai fait sortir en faisant tourner le vernier tout en le tirant.
Je viens de regarder les photos, je n'ai pas pris de photo de ce vernier.
Je regarderais cet aprèm si je peux le ressortir pour te faire des photos :wink:
@ bientôt!
Jean-Philippe
 
ValShepard
Nouveau
30 Mai 2018
9
Bonjour, c'est très gentil de ta part Famille40 mais FB29 a été plus rapide que toi et a posté des photos du fameux vernier et de son système de montage ici.
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 829
FR-29 Brest
Bonjour,

Bravo pour ce magnifique tuto :smt041 !!

Laissez chauffer, metttez du dégrippant et attendez, ce sera peut-être pour le lendemain.
Cela illustre le fait que dans le cas d'une colonne gommée il faut chauffer fort et longtemps (plusieurs jours). Je vois que tu n'as pas lésiné sur les moyens ! :-D ...

Je me suis basé sur le schéma, maintenant classique du forum
C'est une méthode qui marche, mais il a été identifié un risque au niveau de la tenue des taraudages de la tête de diamètre assez faible (8 mm) suite à une discussion très intéressante ici. En cas de doute, si il faut forcer encore plus, on sera donc préférable d'utiliser une tige filetée externe de plus gros diamètre.

Cordialement,
FB29
 
Famille40
Compagnon
10 Avril 2015
5 398
Bonjour,
Bonjour, c'est très gentil de ta part Famille40 mais FB29 a été plus rapide que toi et a posté des photos du fameux vernier et de son système de montage ici.
Ca marche! :wink:
Je posterais quelques photos de la rénovation sur le forum à l'occaz même si je ne suis pas allé aussi loin dans le démontage.
Bon courage pour la suite, c'est en bonne voie! :wink:
@ Bientôt!
Jean-Philippe
 
ValShepard
Nouveau
30 Mai 2018
9
Mise à jour :
Alors là on va parler du démontage du vernier grippé qui refusait obstinément de bouger.
Pour démonter un tel montage je ne voyait pas de meilleur moyen qu'avec un arrache moyeu, seulement je n'en avais pas, je n'avais pas non plus envie d'attendre, étant assez pressé d'en finir avec ce démontage.

Bon eh bien j'en ai fabriqué un. (attention Facom, j'arrive). Cette création est basée sur un goujon d'ancrage M12x180 et quelques fers plats.

Admirez la qualité industrielle des soudures

Bon eh bien le vernier en a décidé autrement voyez plutôt. Il m'a cassé une patte.


C'est vraiment que le tambour extérieur était décidé à ne pas bouger.

ATTENTION, ATTENTION :
A partir de maintenant je vais demander aux mécanos cardiaques qui aiment le bon boulot de ne pas regarder, c'est pour votre santé mentale que je dis ça.

La procédure a été simple : on pose un serre joint pour isoler le corps central du vernier, on protège les surfaces avec de la tôle fine (ici des truelles) et on vient "bourriner sa gueule" (c'est le terme technique, faites moi confiance) avec des burins.


Croyez le ou non mais cette technique peu catholique a fonctionné.
Ça s'est un peu soulevé.


Un peu plus.


La Gorge !! On avance !



LES MECANICIENS PEUVENT REVENIR : je m'adresse à vous, sachez que j'ai réussi à la force mentale à faire un peu grimpé le tambour du vernier.
Je peux ainsi reprendre avec mon arrache moyeu de professionnel.


On remonte petit à petit. A ce stade j'avais limé les pattes pour qu'elles fassent pile l'épaisseur du tambour afin de ne pas buter sur le corps central.




Je me permet d'envoyer mes hommages.


L'arrache moyeu m'a également servi à démonter le corps du vernier.


Vous pouvez voir ici le haut de l'outil qui m'a sauvé la journée.


Et les victimes du jour.


Le ressort est certes légèrement déformé mais en plutôt bon état.

L'arbre a peut-être un peu souffert dans le passé.


Et du coup j'ai pu démonter l'arbre du cabestan ainsi que la broche.


Et voici le bâti de la perceuse, tout nu.



En tout cas c'etait une grosse journée et je suis bien content d'être arrivé à bout de cette partie.

Prochaine étape, peut-être démonter l'ensemble broche, pour voir comment c'est monté, si jamais je dois changer de mandrin.
Et décapage de toutes les pièces possible.
Est-ce qu'un décapage à la soude fonctionne ?
Sinon je vais tester le bain de vinaigre.
Que me conseilleriez-vous pour le décapage ?

A plus !
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 829
FR-29 Brest
Bonjour matinal,

Ma suis levé tôt pour venir admirer le travail d'un couche-tard :-D ! ...

Cette création est basée sur un goujon d'ancrage M12x180 et quelques fers plats
J'aime le côté artistique et spontané de la chose :smt041 ! ...
Admirez la qualité industrielle des soudures
On sent comme une tentative d'optimisation du rapport efficacité / temps passé :rolleyes: ... peut-être même une première ébauche de démarche personnelle de recherche de compétitivité ? :meganne: ...
on vient "bourriner sa gueule"
Ben ... quand toutes les manières douces ont échouées :roll: ... même si on n'aime pas trop ça :oops: ... faut bien en arriver là, avec les fortes têtes :twisted: ...
j'avais limé les pattes pour qu'elles fassent pile l'épaisseur du tambour afin de ne pas buter sur le corps central
Bien vu :smt041 ! ...
Vous pouvez voir ici le haut de l'outil
Ah ! la vue qui manquait :7dance: !!! là on voit mieux la conception ... les pattes ne sont pas radiales ... mais légèrement décalées dans le sens de rotation anti-horaire :meganne: ...

Comme une improbable tentative de contrecarrer le couple de serrage (ou de desserrage car cette tête semble réversible) ? ... à moins que ce ne soit dans l'optique de créer un objet dérivé dans un futur qui resterait à construire ? ... une roue à aubes peut-être ? ou alors un semblant de rotor d'hélicoptère (à trois pales) :smt017 ? ... quoi qu'il en soit, les futurs usages potentiels semblent innombrables :-D !!! ....
Le ressort est certes légèrement déformé mais en plutôt bon état
Il me semble même en très bon état :tumbsupe: ! ...
L'arbre a peut-être un peu souffert dans le passé
C'est le moins que l'on puisse dire ... je me demande comment il a pu être massacré de la sorte :cry: ...
j'ai pu démonter l'arbre du cabestan ainsi que la broche
On dirait l'ensemble noyé dans de la graisse ... au remontage il faut juste huiler les pièces puis mettre une goutte à chaque usage par le graisseur en tête de poulie. Jamais de graisse.
Est-ce qu'un décapage à la soude fonctionne
Je pense que oui car la première couche de peinture ne semble pas d'origine. Un décapant à base de soude devrait faire l'affaire.
peut-être démonter l'ensemble broche
Je n'ai jamais fait. A ma connaissance le mandrin est emmanché sur un cône. Le chasser peut être très difficile ... avoir en tête que l'ensemble broche est fragile.

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
petitnicolas
Ouvrier
8 Juillet 2012
452
Drome
Très important de rendre hommage :)

En tout cas bien débrouillard, ces ce qu'il faut pour avancer.
Bien joué,
On attend la suite.

Cdt,
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut