perçage en "grande" série

  • Auteur de la discussion pierrepoulpe
  • Date de début
P

pierrepoulpe

Nouveau
Bonjour,

J'ai conçu une machine avec l'objectif d'essayer de la commercialiser. Et pour ça, j'ai simplifié au plus le design, et notamment en rendant le bidule assemblable en kit (rivet pop, boulonnerie classique)

Il s'agit d'assemblage de tôles découpées au laser, et de profilé alu.
Côté découpes laser, pas de soucis, je file tout à un sous traitant.

Pour les découpes et perçages des profilés alu, ça se corse. J'ai des séries à mon avis trop petites pour rester économiquement compétitif si je sous traite tout. Trop de travail de mise en place, outillage.
Donc le but c'est de faire ça avec l'outillage dans le garage.
Découpe, pas de soucis, j'ai une scie radiale, la bonne lame spéciale profilé alu, des cales à "mémoire", et ça roule.

Pour le perçage... j'ai une centaine de trous par unité, certains sont à des positions symétriques sur la même pièce, certaines pièces dupliquées, mais d'autres uniques sur une pièce. Au final j'ai de l'ordre d'une trentaine de perçage unique.

En première intention, j'ai utilisé une petite fraiseuse CNC que j'utilise pour mes circuits imprimés.
Avantage, écrire les 30 programmes gcode, ça m'a pas pris beaucoup de temps.
Inconvénient, même si ce sont principalement des trous de 4, la motorisation comme le chassis sont limite sous dimensionnés. Le profil de descente fut délicat à mettre au point pour ne pas "caler" et faire de beaux copeaux (et trous), même avec des forets spécial CNC.


Donc je réfléchissait à construire des gabaris de perçage pour utiliser une perceuse sur colonne classique, que j'ai. Plus de problème de sous dimensionnement, 4mm d'alu on rigole. Facile d'en acheter un ou deux de plus si on veut se faire des week-end "production de masse en parallèle".

Je sais qu'il existe des guides qui viennent s'insérer dans un support pour quider le foret sans se préoccuper de la rigidité du foret/jeu de la colonne.

Je ne veux pas avoir à serrer la pièce, trop de manutention. je prend la pièce, la cale à la main contre trois faces, je perce, et j'enquille la suivante.


Ma question est, avez vous déjà fait ça, et si oui auriez vous des plans/photos pour que je m'en inspire?


Les profilés à percer sont des cornières 20x20x2, 30x30x2, et tube carré 20x20x2.
Tous les trous sont perpendiculaires à la face percée.

Une autre idée entre la cnc et la conventionnelle perceuse sur colonne?
Quelle est le prochaine étape pour industrialiser encore plus?
Sachant que je m'étais renseigné sur la découpe laser sur tube/profilé, 20x20 c'était considéré comme de l'horlogerie, en plus sur de l'alu... les laseristes n'aiment pas.
 
PUSSY

PUSSY

Lexique
Bonjour,

Si tu ne veux pas serrer la pièce sur le montage, il faut abandonner l'idée de guider le foret.
Quelle est la précision de positionnement des trous ?
Tu dis n'avoir que des cornières et tubes à percer.
sur une pièce, les trous sont-ils sur un seul axe ?
Si oui et si la précision le permet, je verrai bien une règle guide (fixe) avec divers repères (ou butées) pour mettre en position le profilé suivant le longueur.
Si besoin, un guide pour chaque cas de perçage, avec un système de positionnement du guide sur la perceuse.

Peux-tu envoyer un ou deux plans de tes perçages ?

Cordialement,
PUSSY.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Il y a la solution d'un gabarit de perçage par contre il faudra un indexage du gabarit et eventuelement un blocage qui peut être une simple bride ou une sauterelle
Ci c'est pour 10 pièce directement dans de la tôle de 5 d'épais
Si c'est pour 100 pièces il faudra mettre des canons de perçage et une tôle plus épaisse
Par exemple ici
http://www.fer-forge-industrie.org/acc-portail/125t600t01_detail.htm
Il y a cette image
125-600-01gm.jpg
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

ça s"appelle un montage de perçage

La pièce est positionnée isostatiquement, serrée, et le montage comporte des canons par où passe le foret pour chaque trou.

Si il y a plusieurs directions (par ex percer les 2 ailes des cornière ) on tourne le montage sur la table de la perceuse et on continue.
Si plusieurs diamètres de trous , il faut plusieurs perceuses sensitives ou a colonnes: c'est à ça que servent les perceuse fixées sur la m^rmr table...

Le pb est que le montage doit être très précis : on disait tolérances 1/10 ème des tolérances de la pièces finie....

Si tu as une fraiseuse, tu peux réaliser ça à partir d'élément mécano soudés, fer plats etc ...
L'idéal ce sont de canons de perçage trempé, mais pour un nombre de trous pas trop grand ( 1000 ? ) , dans de l'alu mince, si tu passes, par exemple pour un foret de 4, à travers un acier plat épais de 15mm ça tiendra la distance !

Travaille bien !
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Dodore a repondu pendant que j'écrivais ...

Au fait les montages peuvent comporter TOUS le canons pour plusieurs def de pièces : suffit de prévoir un moyen de ne pas se tromper de canons pour chaque pièce : couleurs + bouchon, sinon , une erreur va vite faire mal !
 
Mpeter

Mpeter

Compagnon
Salut,
Tu as réfléchi à la solution du poinçonnage ?
Pour les cornières, ça me semble evident. Pour les tubes, ca se fait aussi, mais avec un système de souris, comme pour le cintrage.
Mpeter.
 
sevictus

sevictus

Compagnon
Bonsoir,
Je dis peut-être une bêtise, mais si tu as la CNC, pourquoi ne pas interpoler tes trous de 4 avec une fraise plus petite (2 ou 3 selon ce qui passe au niveau rigidité). Le gcode ne doit pas être bien plus compliqué ?
 
PUSSY

PUSSY

Lexique
Une autre idée, si percer avec la CN pose un problème : se contenter de pointer l'emplacement des trous et finir sur la perceuse à colonne.

Cordialement,
PUSSY.
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Sachant que la fraiseuse est "faible", l'idée de Pussy est excellente !!!
 

Sujets similaires

D
Réponses
1
Affichages
466
cacajou
C
ptit Fred
Réponses
17
Affichages
568
ptit Fred
ptit Fred
yvon29
Réponses
5
Affichages
827
yvon29
yvon29
Castor24
Réponses
19
Affichages
2 484
vieuxfraiseur
vieuxfraiseur
K
Réponses
51
Affichages
1 769
Pervenche
Pervenche
G
Réponses
8
Affichages
366
dh42
Haut