Paramètres transition laser de l'Holmium

Smartcut
Nouveau
11 Novembre 2006
10
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour !

On ne sait jamais ! Quelqu'un connaîtrait-il les paramètres physiques de la transition laser de l'Holmium ? (energies des différents niveaux, temps de relaxation, section efficace etc).

Par avance merci !
 
Smartcut
Nouveau
11 Novembre 2006
10
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour !

J'essaie déjà sur des tas de forums ... mais pas encore de réponses.

Je vais me rapprocher du milieu universitaire ! (Français et Anglo-Saxon !)

Merci !

P.S. : à toutes fins utiles, je précise que les ions Ho3+ sont hébergés dans un barreau de YAG (Y3Al5O12).
 
Doctor_itchy
Compagnon
20 Avril 2007
4 158
Morlanwelz
si tu as se genre de question sur laserfreak oui mais , ceux de la partie french ne saurais pas te repondre a part peu etre hololab ( qui est ici aussi ^^ )

par contre chez les amis germain la tu devrais trouver la reponçe , niveaux laser c'est l'allemagne en tete :wink:
 
HoloLab
Compagnon
Ben il suffisait de demander... Non je plaisante, j'ai ramé dur pour trouver ça. C'est avec co-dopants Chrome et Thulium.

Note bien que le temps de fluorescence pour la transition radiative est de 8.5ms. A comparer avec les 230µs du Nd:YAG !!!!

En plus dans le data sheet, il y a deux références biblio intéressantes.

Pour plus d'info, tu peux appeler un gar que j'ai rencontré à Laser Münich 2007, il est de Northrop Grumman, division cutting edge Optronics :
Jason Fluckey
20 point West Blvd
St Charles, MO 63301
Tel : 636-916-4900 x208
jason.fluckey@ngc.com

J'utilise ce forum pour te répondre car je n'arrive pas à répondre à tes mails (j'ai une notification de non distribution en retour).

Quand je repense à ton solénoïde, je me demande si tout simplement c'est pas une sécurité (laser médical oblige). Ce qui me chagrine c'est qu'un Qswitch ça génère des pulses ultra-courts (quoique 8.5ms de fluo, ça se discute), donc des densités de puissance crêtes énorme qui empèchent un couplage par fibre (sinon on explose la face d'entrée). Donc voir si tout simplement ce n'est pas un bête élément de sécurité pour éviter qu'un pulse parte dans l'oeil de l'infirmière quand elle passe la fibre au chirurgien ... Bon mais sans plus de chiffres, je parle pour ne rien dire, il faudrait regarder ça de plus près.

@+Voir la pièce jointe CrTmHoYAG.pdf[div=initial][arrow]Le data sheet complet ![/arrow][/div]Voir la pièce jointe CTH_YAG_graph.pdf[div=initial][arrow]Le spectre d'absorption.[/arrow][/div]
 
HoloLab
Compagnon
Sinon, si tu as 79$ à "perdre", avec 364 pages exclusivement consécrées à l'étude spectroscopique des matériaux lasants, ce bouquin devrait t'intéresser:

ISBN 978-981-02-1580-4 / 981-02-1580-0
Title LASER MATERIALS
Price US$ 79

dispo chez https://www.worldscibooks.com/physics/2192.html

Petite boutade, comme dit le Doc Itchy, nous sommes bien sous développé en laser en France, donc nous devrions pouvoir rentrer dans la catégorie ci-dessous :
"Special prices are available to developing countries & some Eastern European countries"

@+
 
HoloLab
Compagnon
Sinon, il y a cette these dont je ne comprends pas toutes les finalités because écrit en Spountz.... A priori c'est un laser Holmium co-dopé dans une matrice verre fluoré et pompé par diodes. Voir page 90. Intéressant je pense pour contacter les auteurs et leur demander les infos qui t'intéressent.

Sinon en février dernier, il y a eu une journée intéressante pas loin de chez nous, mais je n'arrive pas à trouver les proceedings :
Doped materials. for infrared laser sources. Journées scientifiques de l’ONERA, Clamart 5-6 février 2007.
Par contre, je connais un type à l'Onera de Lille qui a développé des lasers chimiques et il pourrait te renseigner : M. Leporcq (un nom qui ne s'oublie pas...). Il enseigne tout comme moi à Lille : http://www.univ-lille1.fr/dess-lasers/e ... nglish.htm


@+

edit : le fichier de la thèse pèse 4MO donc ça passe pas. Dès que j'ai résolu mes problèmes de mails je te l'envoie.

Ho dans les verres fluorés.jpg
 
HoloLab
Compagnon
Smartcut
Nouveau
11 Novembre 2006
10
  • Auteur de la discussion
  • #9
Mais c'est génial !!!

Je viens juste de découvrir toutes tes infos que je vais exploiter très attentivement. J'ai l'impression d'être au pied d'un sapin de Noël au matin du 25 décembre !!

Je vais te renvoyer un mail à partir d'une autre messagerie ... peut-être que cela va mieux marcher.

Pour info, j'ai envoyé un mail hier au labo de recherche sur les matériaux fluorescents de l'uni de Lyon. Ils ont obligatoirement la réponse.

Mais avec toutes les infos que tu viens de me donner, je pense avoir ce qu'il faut.

Tu viens également de satisfaire un de mes voeux les plus secrets : que le temps de relaxation du niveau haut soit le plus long possible, à cause du temps d'ouverture de la cavité (7ms au mieux avec un taux de fonctionnement de 25% du solenoïde, ce qui est inférieur aux 8,5 ms fatidiques !!). Sérieusement, je présentais très fortement une telle valeur, sinon, le laser ne pouvait pas fonctionner.

On peut racourcir encore le temps d'ouverture en passant à 10% (solénoide), mais à 30Hz, on dépasse justement ces 10% et si on maintient ce régime, on risque de le détruire.

Bon, je regarde en détail tes infos et te contacte par Gmail.

Amicalement.

Philippe



:-D :-D :-D
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut