moteur a courant continu

speedfender
Compagnon
16 Février 2013
525
Nancy 54
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour, j'ai une question à vous poser..

Y a t-il des personnes qui utilisent des moteurs à courant continu à la place des pas a pas ? avec bien entendu un retour de position. Ce serait possible de gérer ça avec linuxcnc par exemple? et avec quel type de carte electronique?

par avance merci
 
pinou29
Compagnon
18 Mars 2009
2 508
Toulon ( Var )
Bonjour.
Je n'ai pas vraiment la réponse, je pense que c'est difficilement réalisable sur de grandes longueurs.
Le principe existe sur les radiocommandes où le servo, par l'intermédiaire d'un potentiomètre de recopie fait tourner le moteur qui lui-même fait tourner une série de pignons qui déplacent l'axe de commande et l'axe du potentiomètre et fonction des impulsions transmises par le récepteur, de là, à l'appliquer sur une CN par exemple..............
Mais d'autres bien meilleurs que moi te donneront sûrement une solution.
Bonnes bricoles.
Bernard.
 
Le bleu fou
Ouvrier
13 Septembre 2014
304
Toulon
a mon avis c'est jouable de je faire un petit montage pour convertir l'info brute en sortie de codeur (absolu si possible ) en position "lisable" par un arduino mais j'ai pas essayer
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 518
Harnes (Pas de Calais)
Oui c'est sûrement faisable, mais plus délicat à mettre en oeuvre, on doit gérer des tensions analogiques, il faut certainement une électronique en aval de l'arduino plus élaborée que pour des moteurs PAP. Mais on trouve facilement des schémas d'alimentation de moteur CC, il faut les piloter par un asservisement (PID en général) avec la roue codeuse comme référence de position.
Il y avait sur ce forum (en 2013 ?) un très bon article de Ferdinand Ferdinand Piette, on peut certainement le retrouver (pas moi, pas doué pour ça...:???:). Je crois que c'était une régulation de vitesse, mais l'adapter avec prise en compte de la position ne doit pas poser plus de problème.
 
speedfender
Compagnon
16 Février 2013
525
Nancy 54
  • Auteur de la discussion
  • #8
merci beaucoup je vais potasser tout ça.
Je me trompe peut - être mais à mon avis c'est moins couteux de mettre en place un petit moteur dc avec roue codeuse qu'un moteur pap avec son driver. Par contre derrière ça doit être plus complexe à gérer d'un point de vue informatique, pour le piloter avec un logiciel comme linuxcnc.
Je vais creuser un peu pour vérifier ça avec les liens que vous m'avez fourni :wink:
 
coredump
Compagnon
8 Janvier 2007
4 139
FR-06
merci beaucoup je vais potasser tout ça.
Je me trompe peut - être mais à mon avis c'est moins couteux de mettre en place un petit moteur dc avec roue codeuse qu'un moteur pap avec son driver. Par contre derrière ça doit être plus complexe à gérer d'un point de vue informatique, pour le piloter avec un logiciel comme linuxcnc.
Je vais creuser un peu pour vérifier ça avec les liens que vous m'avez fourni :wink:
Le problème c'est que la plupart des moteurs DC ne sont pas bon en usage servomoteur a cause de leur variation de couple, les servos DC utilisent un rotor "tordu" (skewed) pour éviter ca. Le mieux se sont les moteurs coreless, mais c'est très cher et en voie de disparition, les moteurs brushless les remplaçants.
 
Le bleu fou
Ouvrier
13 Septembre 2014
304
Toulon
merci beaucoup je vais potasser tout ça.
Je me trompe peut - être mais à mon avis c'est moins couteux de mettre en place un petit moteur dc avec roue codeuse qu'un moteur pap avec son driver. Par contre derrière ça doit être plus complexe à gérer d'un point de vue informatique, pour le piloter avec un logiciel comme linuxcnc.
c'est comme ça que les technologies s'imposent a tour de rôle en fonction des avancées de la technologie de commande. De manière industrielle le coût de développement est plus important que le coût des pièces.

Le parfait exemple c'est les moteurs elecs,

avant l’avènement de l’électronique de puissance c’était le règne des moteurs synchrones et cc, l’asynchrone était limité au petites puissances avec un réducteur au besoin.

Puis l’électronique de puissance est arrivée avec notamment les variateurs de vitesse et ont a foutu de l’asynchrone partout, les synchrones et les réducteurs ont quasiment disparus, les cc relégués au toutes petites puissances.

Et depuis quelques années le synchrone revient sur le devant de la scène avec l’apparition du moteur synchrone auto-piloté ou brushless et éclipse au passage les moteurs cc du monde de asservissement...

bref un éternel recomencement
 
fred03800
Compagnon
19 Mai 2009
515
Pour piloter un servo moteur DC correctement, c'est plus rapide et moins chère de prendre quelque chose de tout fait. comme rar exemple des drivers Gecko (environ 100€), Dugong (environ 120 à 150€), on trouve maintenant qlq driver chinois à environ 80€, mais bon....pour 20€ de plus....

Ces driver fonctionne en STEEP/DIR donc rien de plus facile pour nous, et la solution port // est très bien, et y a de la marge pour arriver au limite.

A cela vient s'ajouter un encodeur :
l'encodeur rotatif sera une bonne solution car pas chère, environ 12 à 15€ en chine.
Un encodeur linéaire serai le top, on trouve bien du ruban pas chère, mais pas très adapter pour une CNC car difficile de le tenir droit sans allongement..., je ne parlerai pas des règles optique en verre qui ne sont pas abordable pour nos petite cnc amateur.

Dès que l'on a de bon moteur et un peu de masse à déplacer, il faut évité les carte d'interface comme Ardiono et autre, j'en ai vu planté en cour de travail, sur une petite imprimante 3D oké, rien de grave, mais sur une bonne CNC attention la casse.

Pour ce qui est du moteur DC, je suis sur qu'un moteur de trottinette électrique bien piloté sera plus performant qu'un bon PaP.
(teste a venir sur la motorisation de la table sur ma Laser avec un Gecko)
 
speedfender
Compagnon
16 Février 2013
525
Nancy 54
ah ok, je ne m'étais pas attardé sur les types de moteurs mais si j'ai bien compris un servo moteur est un moteur dc ou pas a pas assorti d'un encodeur rotatif..
Je me demande s'il est possible de coupler des encodeurs rotatifs aux pas a pas que je possède déjà, et surtout comment gérer ça.. je vais fouiller dans le forum et surtout décortiquer les liens qui ont été donnés.
Je vais suivre de près ta motorisation de table fred30800
en tout cas merci pour vos infos
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 518
Harnes (Pas de Calais)
s'il est possible de coupler des encodeurs rotatifs aux pas a pas
normalement si on utilise les PAP c'est pour utiliser le comptage des pas comme détection de position. Donc ta question semble un peu surprenante. Maintenant techniquement ça doit être possible, pourquoi pas. Mais sans doute avec une méthode d'asservissement particulière.
C'est l'avis d'un non-spécialiste....
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut