Mise aux normes vielles machines Guillet

CreusetLab
Nouveau
26 Avril 2015
26
Agen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Notre association possède, une scie à ruban, une dégau et une raboteuse (720) Guillet. Nous les avons équipé il y a quelques années de coup de poing mais elles n'ont pas de frein moteur. Il nous a été suggéré de se renseigner si il était possible de changer les moteurs d'origines pour y installer des moteurs avec frein.

Cela est t-il possible ?
 
Rom'
Compagnon
26 Octobre 2011
1 385
Bonjour,
Oui c'est bien sûr possible mais !!!!
Je vais me faire l'avocat du diable... déja c'est qui " il " ? L'inspection du travail ?
C'est des machines avec des grosses inerties, qui tournent très vite.... Le frein va ramasser, ou les courroies, ou ...
Un doigt coupé c'est quelques milisecondes,
Un déclenchement du coup de poing, c'est une a deux secondes si il est bien placé,
Alors même avec un frein ....

Pour moi sur ce genre de machines le seul intérêt du coup de poing, c'est en cas de défaut électrique... Mais dans ce cas mieux vaut un coup de poing au centre de l'atelier pour que ce soit qqn d'autre qui puisse appuyer et qui coupe toutes les machines ... Si il y a qqn bien sur...
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 762
FR-29 Brest
CreusetLab
Nouveau
26 Avril 2015
26
Agen
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci pour vos réponses,

Le "il", c'est notre affuteur. Ensuite, étant ébéniste de formation, je connais les limites d'une telle sécurité. Mais aux yeux de l'inspection du travail, c'est un argument qu'ils peuvent nous sortir facilement. Actuellement, vu l'inertie des arbres et volants de ces machines, par exemple, l'arbre de la dégau met bien 2 minutes à s’arrêter. Avec un frein moteur, cela passerai à quelques secondes. Je sais bien qu'une main n'attendra pas quelques secondes avant de se faire prendre mais il n'y a pas que les mains : vêtements, problèmes mécaniques divers... Je me pose en effet la question des courroies et de la charge qu'elles endureraient avec un frein moteur digne de ce nom. Mais après tout, les machines récentes en possède. Nous allons sollicité lundi un spécialiste des machines à bois d’occasions qui semble bien maitriser ces problèmes de mise aux normes, je venais au devant de cette solicitation sur ce forum car je sais qu'il y a des pointures ici :)
 
Rom'
Compagnon
26 Octobre 2011
1 385
Limite toi en temps d'arrêt au temps que mets la machine a démarrer... Ca préservera la mécanique...
Prudence avec certains montages anciens, arbres de rabot/dégau en plusieurs parties qui peuvent être vissés entre elles par ex... Donc risque de dévissage si freinage trop fort...
 
CreusetLab
Nouveau
26 Avril 2015
26
Agen
Limite toi en temps d'arrêt au temps que mets la machine a démarrer... Ca préservera la mécanique...
C'est ce que je me disais, concernant le dévissage éventuel des différents éléments des arbres, je vais regarder cela de plus prêts.
L'INRS parle d'un arrêt en moins de 10 secondes. De mémoire, la dégau et la scie à ruban poussent à plein régime en 4/5 seconde, pour la raboteuse, c'est plus 10 à 15 secondes, donc en se callant sur le cycle de démarrage, cela ne devrait pas ocasionner de contraintes trop fortes aux courroies et poulies.
 
mickbzh
Ouvrier
13 Septembre 2016
391
(29)
Bonjour.
Je monte souvent des freins électroniques quand l'équipement le permet.
Cela surtout sur des machines assurant la formation (écoles, centre de formation) et cela à la demande des organismes de certification.
Dans tous les cas, pour avoir l'esprit tranquille, il faut faire passer un organisme de certification ( Apave, dekra ......) qui eux te donneront les risques de la machine et les solutions techniques, et une fois la mise en conformité, un nouveau passage de contrôle et une visite tous les ans.
 
ChtiGG
Compagnon
24 Avril 2009
1 625
FR-59 Lille
Bonjour,
je bricole également dans une association qui possède une scie à ruban (volants de 700) une raboteuse Guillet, une combinée Lurem C360 et il n'y a aucun frein moteur sur les machines, juste des coups de poing et apparemment on ne nous le demande pas...
 
Rom'
Compagnon
26 Octobre 2011
1 385
C'est toujours pareil, tant qu'il n'y a pas de pépin, tout va... Jusqu'au jour où...
Et là, même avec des moteurs freins, des capotages à la con, des coups de poings ou tout ce que tu veux pour "mettre à niveau" ton ancienne machine, on te dira qu'il aurait fallu faire ceci ou cela...
Il y a le monde du travail ou les gens se lèvent le matin pour donner le meilleur d'eux même, les petits artisans qui se sortent les doigts du ...
Et le monde du travail coté assurances, bureaux de controle, guignols en cravate... Et ces deux mondes avancent en parallèle sans jamais se croiser... Je vais pas insister plus je pense que tout le monde à compris ce que j'en pensais...
Il vaut mieux selon moi faire par exemple des montages d'usinages pour éloigner les doigts de l'opérateur, former les gens, insister lourdement sur les epi et la bonne utilisation des machines, montrer ce qui se passe quand on fait n'importe quoi..... J'ai fait la démo une fois a qqn qui était dubitatif quand au phénomène de rejet sur dégau ou toupie par exemple..... J'ai enfilé un bout de tasseau en sapin coté sortie de la toupie.... Je vous garantis que le monsieur à changé de couleur...
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut