mesurer un diamètre au micromètre

  • Auteur de la discussion lion10
  • Date de début
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir

Pour mesurer un diamètre il faut que le micromètre serre la pièce sur son diamètre. Si les touches sont tangentes sur une ligne légèrement au dessus ou au dessous du diamètre, alors il y a je pense une erreur qui n'est pas négligeable par rapport à la résolution d'une mesure que l'on peut avoir avec un tel appareil de mesure.
Sachant qu'il s'agit d'une mesure avec un micromètre classique qui n'a ni touche à plateau ni partie en vé pour se centrer automatiquement sur le diamètre de la pièce, comment faites vous ?
J'ai rencontré ce problème sur une pièce de 18 mm de diamètre avec un micromètre de capacité 25 mm. La pièce était fixée dans le mandrin du tour avec la contre pointe de l'autre coté, par conséquent impossible de dégager le micromètre à l'autre bout de la pièce.
J'ai bien approché le micromètre en tournant le tambour puis ensuite je l'ai serré avec la vis à friction à débrayage automatique. Mais pour tangenter le diamètre précisément ?

cdlt lion10
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 463
tu na pas besoin de le sortir par l'extrémité
pour les vilo je fait tangenté avec la molette à ressort je serre un peut la molette je retire le micromètre je li la valeur et je recommence

pas besoin de le bloqué sauf en fonction du système de blocage certain sont vraiment libre en rotation et change de cote juste en le retirant de la zone de lecture


en fonction de la piéce si elle cylindrique concentrique ou conique ca peut compliqué les mesures
 
Dernière édition:
KildeRouge
KildeRouge
Compagnon
18 Nov 2011
660
Villeneuve d' ASCQ NORD
Si les touches sont tangentes au diamètre le centre de la pièce est forcément situé sur la droite joignant
les 2 points de contact . ( cf géométrie du cercle )
Ta mesure ne sera fausse que si les surfaces des touches sont obliques par rapport à l'axe de la pièce ou si les points
de contact des touches n'englobent pas le diamètre .
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 744
F-69400 villefranche sur saone
Quel drôle de question ! Ça paraît surprenant
Il me semble que tu sais mesurer sur une pièce en dehors d’une machine , il n’y a guère plus de différence en mesurant sur la machine
En plus dans ton cas tu mesures un diamètre de 18 avec des touches qui sont suffisamment grosses pour prendre correctement, et sans précautions spéciales, sur le diamètre
Imagine toi quand on mesure un diamètre de 200 avec des palmers qui ont des touches pas plus grosses que sur ton palmer de 0 - 25
Et bien dans ce cas on mesure sur le diamètre et puis on fait osciller le palmer pour trouver le point le plus gros et on refait une mesure sur ce point pour vérifier qu’on a bien la même mesure
Quand je mesure une pièce sur la machine ( sur un tour ) je ne sort pas le palmer de la pièce, je mesure et lit le palmer toujours sur la pièce
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 463
oh le vilain qui une vue 10/10 voir plus
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 744
F-69400 villefranche sur saone
Non non ça a bien baissé mais les graduation des 1/100 sont aussi grosse que des mm et même avec une vue basse on voit encore les traits espacés de 1mm
 
dubleu
dubleu
Compagnon
1 Fev 2016
4 463
je suis passé au digital pour cela
le reste je fait comme cité plus haut je fait la lecture micromètre sortit de la pièce
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 836
FR-29 Brest
Bonjour,
Si les touches sont tangentes sur une ligne légèrement au dessus ou au dessous du diamètre
Comme @KildeRouge ... tant que tu restes sur la largeur des touches tu es forcément sur un diamètre ... à moins que tu n'utilises un micromètre à bouts hémispériques qui est prévu pour mesurer des épaisseurs (de tôle par exemple) :smt017 ? ...

466483


Cordialement,
FB29
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 080
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour les insomniaques, ( ou ceux qui sont très à l'est ..)

on fait osciller le palmer pour trouver le point le plus gros
Cette petite phrase de Dodore est très intéressante : dés qu'on fait des grands diamètres on approche , et on desserre si de besoin.

Je dirais bien qu'à partir de 75 mm ( moins ? ) il faut commencer à se méfier.

Et le point le plus gros, s'appelle : « point de rebroussement »
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 836
FR-29 Brest
Cette petite phrase de Dodore est très intéressante
Je souscris également à la remarque de @Dodore ... en tenant le micromètre délicatement tout en manœuvrant le tambour edit: la friction du tambour on arrive à déterminer quand il est juste bien serré sur la pièce ... il faut un peu de dextérité et d'entraînement effectivement :| ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 744
F-69400 villefranche sur saone
Je souscris également à la remarque de @Dodore ... en tenant le micromètre délicatement tout en manœuvrant la tambour on arrive à déterminer quand il est juste bien serré sur la pièce ... il faut un peu de dextérité et d'entraînement effectivement :| ...

Cordialement,
FB29
Je me suis toujours servi que de la friction . J’ai jamais mesuré en appréciant le serrage directement avec le tambour gradué
 
D
Dombes69
Compagnon
29 Mar 2019
1 119
Bonjour
Il faut se munir d'un tampon étalon dont on connais la dimension et s'exercer dessus pour avoir l'habitude de la meilleure façon de procéder .
A+
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 836
FR-29 Brest
Je me suis toujours servi que de la friction . J’ai jamais mesuré en appréciant le serrage directement avec le tambour gradué
Pardon, erreur de ma part, je voulais dire friction :oops:

Cordialement,
FB29
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
7 177
FR-91 Brétigny sur Orge
Globalement, si il tient "tout seul" (ça se sent), c'est bon (pour les petits diamètres)
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 080
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour

Au lycée j'ai vu des blaireaux serrer le micromètre et donner la pièce avec le micromètre au prof...
Résultat : au moins un coup poing dans l'épaule....ou le pied ailleurs !
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 230
J'ajoute en supplément de ce qui est dit au-dessus que mesurer au 1/100 est sensible à pas grand-chose, le nettoyage de la zone à mesurer s'impose. De plus on ne tient pas pour acquise la première valeur lue. On répète la mesure au moins 3 fois pour vérifier la constance du résultat. Tout écart de plus d'1/2 graduation (c'est vite fait !) dénote une mauvaise manipulation. Dans le cas du diamètre, il faudrait aussi refaire les mesures sur plusieurs positions angulaires (faire tourner la pièce) 8-)
 
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 387
Flers 61100
Dans ce cas on ajoute les défauts de circularité a la mesure du Ø.
Salutations
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 230
Oui mais doit-on les exclure ? Où se trouve la vraie valeur ?
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour
Merci pour vos réponses.

Donc ce que je retiens :
- faire 2 mesures et ne pas se fier à une seule voire 3 pour vérifier la constance du résultat,
(Notion de SPC j'en suis loin mon process mesure n'est sans doute pas suffisamment acquis et maîtrisable )
. refaire les mesures sur plusieurs positions angulaires, notion de circularité pour aller plus loin,
- inutile de bloquer le micromètre du moins dans mon cas il ne se dérègle pas une fois approché avec le système à friction,
- pas de problème particulier puisque je n'ai pas de touche hémisphérique sur mon micromètre,
- palper le diamètre en adoptant la bonne position qui permet que les touches du micromètre ne soit pas obliques / diamètre,
- dans le cas présent ma mesure peut se faire assez facilement et sans précaution spéciale puisque le diamètre des touches est assez gros / diamètre de 18 mm de ma pièce,
- pour mesurer des plus gros diamètres à partir de 75 mm préconisé ou moins selon mon expérience, je pourrai faire osciller le palmer pour trouver le point le plus gros, cette notion de point de rebroussement appelle à être vigilent pour faire une mesure,
- éviter de défaire le micromètre de la pièce, à défaut de micromètre numérique (cher et avec pile), une loupe en usage ponctuel fera l'affaire.

cdlt lion10
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 322
fr-50cherbourg
éviter de défaire le micromètre de la pièce, à défaut de micromètre numérique (cher et avec pile), une loupe en usage ponctuel fera l'affaire.
il existe de super micromètres à compteur qui n'ont que des avantages. Je me demande s'il ne reste pas un Mitutoyo 0-25 dans la rubrique vente?
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
1 Avr 2010
5 123
planète terre
Bonjour,

je ne dirais pas ça :

il existe de super micromètres à compteur qui n'ont que des avantages
La plupart des micromètres "a compteur" mécanique que j'ai manipulé indiquais une valeur peu ou prou différente de celle du tambour a vernier , ou racontais carrément n'importe quoi quans un précédent utilisateur s'en étais servi comme un bourrin ...Quand au micromètre "numerdique" , à pile, il ne marche jamais le jour ou on en a besoin , pour cause de pile vide, mauvais contact, ou affichage défectueux !

bref, vaux mieux en revenir au micromètre classique ! (ou ignorer les petits chiffres du totalisateur, ou de l'afficheur LCD, et ne se fier qu'aux graduations !)

Si un gros doute (écart important) subsiste, contre vérifier avec un pied a coulisse , et remesurer en prenant la valeur la plus proche de celle du pied à coulisse

Et, conformément a ce que dit @lion10 : pour mesurer des diamètres un peu gros , toujours faire osciller un peu le micromètre pour trouver l'endroit donnant le plus gros diamètre, vérifier en refaisant la mesure plusieurs fois ...
 
Dernière édition:
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 299
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Oui mais doit-on les exclure ? Où se trouve la vraie valeur ?
Salut,

Si tu es dans se cas, c'est qu'il y a un problème de circularité, tant que ça entre dans la tolérance tout va bien, si non il faut agir pour régler se défaut.

@ +
 
R
rabotnuc
Compagnon
16 Avr 2008
5 322
fr-50cherbourg
bonjour,
La plupart des micromètres "a compteur" mécanique que j'ai manipulé indiquais une valeur peu ou prou différente de celle du tambour a vernier , ou racontais carrément n'importe quoi quand un précédent utilisateur s'en étais servi comme un bourrin
pas de bourrin chez moi, et si Mitutoyo et Etalon vendaient de la m...de cela se saurait depuis longtemps :rolleyes:. Les miens fonctionnent très bien, et je n'ai pas constaté d'écart.
quand à contrôler la mesure d'un micromètre avec un pied à coulisse... heureusement que je suis assis en lisant ça.
enfin, fais comme tu veux.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 744
F-69400 villefranche sur saone
quand à contrôler la mesure d'un micromètre avec un pied à coulisse... heureusement que je suis assis en lisant ça.
enfin, fais comme tu veux.
Si si je le fais
Si On a un palmer numérique on voit s’il y a une grosse erreur . Je précise que j’ai très rarement utilisé un numérique
Par contre avec un tambour gradué on peut facilement avoir une erreur de 0,5 mm et pour enlever le doute , un petit coup de pied à coulisse , pour moi , c’est recommandé
On raconte à st Etienne qu’on a balancé à la poubelle une série de canon de fusil le rectifieur avait fait une erreur de 0,5 mm
Maintenant ce n’est que mon avis , je sais qu’il y a des gens qui ne se trompe jamais
C’est dit ici réponse 5
Voilà la réponse
 
Dernière édition:
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 564
Savoie
Par contre avec un tambour gradué on peut facilement avoir une erreur de 0,5 mm et pour enlever le doute , un petit coup de pied à coulisse , pour moi , c’est recommandé
Je viens just de faire exactement ca. Ø31,8, j'ai lu 31.3 au palmer. Coup de PaC, moment de stress passé :)
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 751
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour
Concernant le micromètre, tout l’Intérêt réside dans son système d'approche à friction qui assure un serrage modéré et répétitif de l'instrument de mesure sur la pièce.
A l'opposé, sur un pied à coulisse numérique on constate bien la valeur qui n'est pas centrée sur plusieurs mesures si on inclut le chiffre correspondant au dixième de mm ( ou plutôt au centième ?), du moins c'est mon expérience; il faudrait appuyer le pied à coulisse toujours avec le même effort.

Si on considère le relevé d'une côte avec 2 micromètres différents de marque différente afin que la valeur lue par chacun des 2 instruments soit idéalement identique et ceci quelque soit l'opérateur, cela exige donc l'usage d'un ressort et d'une matière assurant la friction et le débrayage sur une plage de couple de serrage bien identifiée. Cela fait donc partie d'un savoir commun à tous les fabricants historiques de micromètre sn'est ce pas ?
cdlt lion10
 
Haut