Fer à souder électrique 300 Watts, conception défectueuse?

Y
Yvan Delaserge
Compagnon
Bonjour,
J'étais à la recherche d'un fer à souder électrique de forte puissance et j'en ai trouvé un de 300 W sur Internet.
Mais en recevant l'appareil, je me rends compte que la panne n'est pas bien fixée, elle brinquebale complètement. En la démontant, je vois que le corps de chauffe est ébréché, mais surtout qu'il a l'air de manquer une pièce, car la panne n'est pas au contact du corps de chauffe.

Donc, j'envoie une réclamation, on me rembourse l'appareil et j'en commande un autre chez un autre vendeur.

Lorsque je le reçois, je me rends compte que le nouveau fer é souder est exactement, pareil, à part que le corps de chauffe n'est pas ébréché.

Pour moi, il est clair qu'un truc pareil ne peut pas fonctionner.

Comment le rendre fonctionnel?
Comme je dispose d'un tour à métaux, j'ai pensé à tourner une pièce en aluminium, qui viendrait combler le vide entre le corps de chauffe et la panne.
L'aluminium conduit bien la chaleur et on aurait ainsi une bonne tenue mécanique de la panne.

Qu'en pensez-vous?

FERSOUD.jpg
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
Hello,
c'est quelle marque et fabrication ?
slts
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
Re,
Je ne peux pas te conseiller techniquement, car tu perdrais ton temps et t'aurais tjs de la daube, par contre
ceux-ci sont extra:

PS: Mais qui donc pourrait bien supporter des articles neufs qui ne sont pas fonctionnels ?
Réponse : les occidentaux
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
en ce moment le cuivre coûte très cher ; ne pas s'étonner si les fabriquants en mettent le moins possible ... le plus à faire est un cylindre rentrant largement ( il faut pas qu'il force sur l'élément chauffant en dilatant à la température ) , en cuivre évidemment ; faire des filetages sur cylindre et panne pour les réunir , avec de la pâte thermique ;
A++
 
FB29
FB29
Rédacteur
J'ai un fer Express de 100 W dont la panne a toujours bougé un peu, mais dans un corps de chauffe métallique, sans conséquence sur le fonctionnement.

Ici je ne suis pas certain qu'il faille un contact étroit entre le corps de chauffe en céramique et la panne. Il y a le risque que le corps de chauffe se brise comme signalé.

Il y a aussi le risque que la panne chauffe de trop, si c'est conçu comme ça au départ. Et une panne en cuivre nu se bouffe d'autant plus vite qu'elle est plus chaude (la brasure à l'étain mange le cuivre).

Par contre la fixation de la panne est consternante. J'aurais commencé par refaire en massif la pièce en gris dans un métal inoxydable (inox, bronze, voire laiton ou alu) avant d'aviser pour la suite des événements, après essais de cette première modification.
 
Dernière édition:
Denim
Denim
Compagnon
Bonsoir
Cuivre et alu ne sont pas copains .
Eviter de les mettre en contact l'un et l'autre (une histoire de couple électrochimique je crois savoir)
Bonne soudures !
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
J'ai un fer Express dont la panne a toujours bougé un peu, mais dans un corps de chauffe métallique, sans conséquence sur le fonctionnement.

Ici je ne suis pas certain qu'il faille un contact étroit entre le corps de chauffe en céramique et la panne. Il y a le risque que le corps de chauffe se brise comme signalé. Il y a aussi le risque que la panne chauffe de trop, si c'est conçu comme ça au départ. Et une panne en cuivre nu se bouffe d'autant plus vite qu'elle est plus chaude (la brasure à l'étain mange le cuivre).

Par contre la fixation de la panne est consternante. J'aurais commencé par la refaire en massif dans un métal inoxydable (inox, bronze, voire laiton ou alu) avant d'aviser pour la suite des événements, après essais de cette première modification.

Edit: autant pour moi, je pensais que tu voulais aussi remplir le volume entre le corps de chauffe et la panne (la partie en bleu clair), mais je vois que ça reste vide. OK pour la pièce en gris.
Ce que je pense faire, c'est une pièce en alu (en rose sur le schéma) qui va remplir le creux du corps de chauffe (diamètre 22 mm, longueur 60 mm)avec une partie de diamètre 37 mm longueur 13 mm, pour remplacer la pièce que l'on voit sur la photo. Il y aura un alésage de 14 mm, dans lequel la panne du fer va venir s'insérer et elle sera bloquée par une vis.
Je vais laisser un peu de jeu entre la pièce en alu et le corps de chauffe pour éviter que la dilatation vienne faire craquer la céramique du corps de chauffe.

FERSOUD3.jpg
 
FB29
FB29
Rédacteur
Ce que je pense faire, c'est une pièce en alu (en rose sur le schéma) qui va remplir le creux du corps de chauffe (diamètre 22 mm, longueur 60 mm)avec une partie de diamètre 37 mm longueur 13 mm, pour remplacer la pièce que l'on voit sur la photo. Il y aura un alésage de 14 mm, dans lequel la panne du fer va venir s'insérer et elle sera bloquée par une vis.
C'est par rapport à cette proposition qu'il y a des objections: matière aluminium non pertinente, risque de surchauffe de la panne, risque pour le corps de chauffe.

Dans un premier temps tester le remplacement de la tôle de fixation de la panne par une pièce en inox (en gris sur le croquis #1). Amha.
 
jms
jms
Modérateur
+1 avec @FB29 , je ne vois pas pourquoi il faudrait combler ce vide ?
La panne est suffisamment en contact avec le corps de chauffe, pour moi l'éventuelle pièce en alu n'apporterait rien de plus, si ce n'est "consommer" de la chaleur.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
j'ai aussi un express qui dois voir + 30 ans la panne gigote le fil trop court mais aucun soucis
me sert pout démareur alt etc radiateur tous ce qui et soudure étain

le soucis des panne et commun a ce type de fer petit comme gros
 
Dernière édition:
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
+1 avec @FB29 , je ne vois pas pourquoi il faudrait combler ce vide ?
La panne est suffisamment en contact avec le corps de chauffe, pour moi l'éventuelle pièce en alu n'apporterait rien de plus, si ce n'est "consommer" de la chaleur.
Comme j'ai essaye de le montrer avec les photos et le schema, la panne n'est vraiment pas en contact avec le corps de chauffe. Ce dernier presente une cavite cylindrique de 22 mm de diametre et de 60 mm de profondeur. La panne a une section cylindrique de 15 mm et se trouve disposee a l'entree du corps de chauffe sur 10 mm seulement. L'air est un excellent isolant thermique. Donc le transfert de chaleur du corps de chauffe vers la panne ne va pas etre tres favorable. Resultat: la panne va rester froide et le corps de chauffe va surchauffer.
 
Vergobretos
Vergobretos
Compagnon
La panne ne serait-elle pas trop courte ?
slts compatissantes
 
D
Didier SIMON
Apprenti
La panne est en cuivre , vous pourriez y braser une entretoise en laiton avec du jeu pour la dilatation .
 
osiver
osiver
Compagnon
Le corps de chauffe ne peut pas transmettre sa chaleur juste par la surface de son extrémité cf. photo où il est cassé.
Donc, il faudrait remplir la cavité probablement avec de l'inox qui dilate aux alentours de 13x10^-6/K est assez proche de la céramique genre 10x10^-6/K même si sa conductivité thermique n'est pas optimale.
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
La panne ne serait-elle pas trop courte ?
slts compatissantes
Oui, c'est exactement mon impression. C'est un peu comme si on essayait de cuire une pizza en la mettant aux trois quarts hors du four.
Ou bien si j'essaie de faire bouillir une casserole sur une plaque de cuisiniere electrique. Il faut que le fond de la casserole soit en contact direct avec la plaque. Pas suspendue a 3 millimetres au-dessus.
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
Le corps de chauffe ne peut pas transmettre sa chaleur juste par la surface de son extrémité cf. photo où il est cassé.
Donc, il faudrait remplir la cavité probablement avec de l'inox qui dilate aux alentours de 13x10^-6/K est assez proche de la céramique genre 10x10^-6/K même si sa conductivité thermique n'est pas optimale.
Bien sur, l'ideal serait d'avoir une dilatation la plus proche possible entre la ceramique du corps de chauffe et le metal de remplissage de la cavite.
Mais meme comme ca, j'aurais un peu peur de ce qui va se passer lorque l'on va debrancher le fer. Le corps de chauffe va se refroidir plus vite que la piece en inox. Et crac!
Je crois que je ne pourrai pas faire autrement que de laisser disons un millimetre entre la cavite du corps de chauffe et la piece qui va venir la remplir. Disons 22 mm pour la cavite et 21 mm pour la piece.
 
dubleu
dubleu
Compagnon
si la panne et trop juste l'élément de chauffe dure pas longtemps il faut du jeux important sur ce type
 
osiver
osiver
Compagnon
Si on craint la contraction de la céramique, on peut faire des traits de scie (8) "en quinconce" du tube d'inox (ou autre métal) à la mode pinces ER. :wink:
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
Le corps de chauffe ne peut pas transmettre sa chaleur juste par la surface de son extrémité cf. photo où il est cassé.
Donc, il faudrait remplir la cavité probablement avec de l'inox qui dilate aux alentours de 13x10^-6/K est assez proche de la céramique genre 10x10^-6/K même si sa conductivité thermique n'est pas optimale.
Donc ça voudrait dire qu'un cylindre en inox de 21 mm de diamètre, en passant de 20 à 400 degrés, le diamètre passe à 21 mm x 107 degrés x 13x10^-6/K = 29211x10^-6 = 29,211x10^-3 mm?
ça ne colle pas, le calcul!

Comment calculer l'augmentation de diamètre d'un cylindre en inox de 21 mm de diamètre en le portant de 20 degrés à 400 degrés celsisus?
 
M
MARECHE
Compagnon
Bonjour,
Normalement les pannes de fer de bonne qualité sont doublées en nickel qui ne s'oxyde pas trop vite (bien meilleur conducteur que l'inox). Il faut que tu aies 1 mm de jeu mais pas 5! C'est pour laisser la place à l'oxyde de panne qui va se former en grosses écailles:mrgreen:
Salutations
 
F
fevre georges
Apprenti
Bonjour
Pour moi un morceau de cuivre de diamètre 21 mm pour la dilatation meilleur transmission de la chaleur
Surtout pas d'alu
Alu sur cuivre = très gros problème d'oxydation et de soudure avec la chauffe et le chant magnétique du bobinage
Georges
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
Bonjour
Pour moi un morceau de cuivre de diamètre 21 mm pour la dilatation meilleur transmission de la chaleur
Surtout pas d'alu
Alu sur cuivre = très gros problème d'oxydation et de soudure avec la chauffe et le chant magnétique du bobinage
Georges
C'est vrai, j'y ai pense. Si du courant electrique doit circuler entre du cuivre et de l'aluminium, il faut s'attendre a ce que la corrosion aboutisse rapidement a un faux contact.
Toutefois, dans le cas present, il faut tenir compte du fait que pour qu'il y ait corrosion electrolytique, il faut que de l'humidite soit presente, ce qui ne serait plutot pas le cas au sein d'un appareil dont la temperature de fonctionmement est de plusieurs centaines de degres.
A rapprocher de "l'effet Concorde": Cet avion voyait sa temperature de surface monter a plus de cent degres lorsqu'il etait en vol supersonique. La corrosion de son revetement en aluminium etait ainsi bien moins importante que sur les avions subsoniques.
D'autre part, les produits de corrosion apparaissant a l'interface entre l'exterieur de la panne en cuivre et l'interieur du cylindre en aluminium vont, apres un certain temps de fonctionnement, tendre a combler les interstices entre les deux pieces, interstices qui sinon, contiendraient de l'air. Or, comme on l'a dit, la resistance thermique de l'air est elevee, probablement bien plus elevee que les produits de corrosion cuivre-aluminium.
Par contre, il faudrait probablement s'attendre a ce que, une fois que la corrosion aura fait son effet, la panne soit impossible a separer de la piece en aluminium.
 
F
fevre georges
Apprenti
Bonsoir
L'humidité arrive au refroidissement du fer
Georges
 
patduf33
patduf33
Administrateur
Bonsoir
A tu testé le fer ?
j'ai le même que j'utilise depuis plusieurs mois déjà, il est de la même conception et il fonctionne très bien
Si tu améliore le transfert de chaleur ta panne vas être trop chaude et vas dégrader la soudure
Il a été étudier comme ça et fonctionne
Pat
 
D
Didier SIMON
Apprenti
Et retailler une panne entière dans un bout de cuivre !
 
Y
Yvan Delaserge
Compagnon
Voilà le fer à souder, avec la pièce en aluminium que je viens de terminer.
Elle permet de faire le lien thermique entre le corps de chauffe et la panne et aussi le lien mécanique entre le corps du fer à souder et la panne.

FERSOUD4.jpg


La vis s'insère dans un trou percé dans la pièce en aluminium, taraudé M5. En la serrant, elle permet d'immobiliser la panne à l'intérieur de la pièce en aluminium. On serre ensuite l'écrou de manière à immobiliser la pièce en aluminium à l'intérieur du corps du fer à souder.
 
E
enguerland91
Compagnon
Je suis du même avis que Yvan et je conseille à certains de se replonger dans leurs cours de physique.
Certes la pièce en aluminium sera à surveiller. Je crois bien que dans mes fers SEM c'est du fer.
 

Sujets similaires

M
Réponses
14
Affichages
195
C
C
Réponses
27
Affichages
6 076
Charly41
C
B
Réponses
22
Affichages
1 981
Beber70
B
fertun
Réponses
39
Affichages
10 432
fertun
fertun
H
Réponses
3
Affichages
9 412
harmful
H
c.phili
Réponses
85
Affichages
26 524
wika58
wika58
FB29
Réponses
84
Affichages
30 368
FB29
Kesuny
Réponses
8
Affichages
10 114
amurianum
amurianum
P
Réponses
58
Affichages
61 760
jajalv
jajalv
Haut