Fabrication d'une petite taraudeuse

  • Auteur de la discussion benjamin49
  • Date de début
B
benjamin49
Apprenti
19 Mar 2009
67
angers
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut à tous!

J'ai longtemps réfléchi à quelle section du forum correspondait à ce sujet, et il me semble que le perçage est ce qui se rapproche le plus de ce dont je vais vous parler.

Bon c'est décidé, j'en ai marre de tarauder à la main! Alors je me lance dans la fabrication d'une petite taraudeuse automatique avec budget 0 et tout un tas de recup qui traînent à l'atelier.

L'idée, c'est de faire une colonne de guidage verticale perpendiculaire à mon banc de perçage pour guider la descente (libre) d'une petite unité de taraudage faite maison et qui fonctionne avec un cycle automatique "je visse un demi tour, je dévisse un quart de tour " en boucle.

Pour la partie guidage, je vais recycler une fourche de motocross, une Aprilia ETX pour ceux que ça intéressent. Je démonte le bras de fourche, vide le tube de son huile, son ressort et la tripaille, le prend dans un tour en pince et dresse la surface inferieure de la fonderie d'alu qui reçoit normalement l'axe de roue. Pour info, ce tube est taraudé dans l'axe à M10 car il y a normalement une vis que l'on peut retirer pour vidanger l'huile.
Ensuite je coupe le fourreau juste après les portées ajustée à l'interieur afin de garder q'une trentaine de cm et conserver le guidage fin.

Enfin je coupe l'axe de colonne du té inférieur et le remonte sur la fourche sur la partie ou il s'ajuste.

Pour l'unité de taraudage, j'ai récupéré le moto réducteur 24V d'un vérin électrique de lit d’hôpital qui traînait et le mandrin (avec son axe) d'une vielle perçeuse.

J'ai ensuite dessiné et imprimé 3D une pièce qui vient recevoir les 2 parties accouplées et se glisser dans le té de fourche la ou se mote normalement le second fourreau.

Me voila donc avec une unité guidée en Z bien précise.

Pour l'alim, j'utilise un ancien chargeur d'ordi portable 19V 80w qui fait bien l'affaire.

Pour la programmation, je suis en train de programmer tout ça avec un arduino et un bloc de 4 relais. Il y aura donc une commande manuelle de montée / descente et un lancement de cycle auto avec débourage qui se stoppera dès qu'on engagera une comande de remontée manuelle. J'envisage aussi d'ajouter une butée de fin de course qui coupe la descente quand on arrive à un certain point.

Une ptite photo de l'état d'avancement du projet et la suite bientôt.

Ben
51283596_549422445537524_1070148753144414208_n.jpg
51466849_2504404502910102_3374487295443861504_n.jpg
 
Geoff87
Geoff87
Compagnon
25 Jan 2013
2 218
Baisy-Thy (Belgique)
Salut Ben,

Pourquoi tu t’embête à faire un cycle de débourrage? T’as un stock de tarauds à main?

Utilise des tarauds machine, éventuellement à goujures hélicoïdales et tu fais ça d’une traite :wink:
 
Castor24
Castor24
Compagnon
13 Mar 2017
900
Périgord noir
+1
Même à la main il m'arrive d'utiliser des tarauds machine...
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
bonsoir ,
* et la lubrification ? où est elle ?
* dans une taraudeuse, il ya un limiteur de couple, pour éviter la casse,,
* c'est pas marrant de sortir un taraud cassé!!!
* mais tu apprendras, tu verras que c'est pas facile du tout
* dans de l'alu fin et doux cela "va bien se passer" mais pour autre chose , je reste sceptique
* ce n'est pas une leçon, mais des faits importants à traiter
A ++
 
AlliPapa
AlliPapa
Compagnon
27 Fev 2012
1 156
Bonjour,

Si le bras de contre couple qui évitera que le moteur tourne est équipé d'un ressort de compression , tu peux lui adjoindre un FC et ainsi arrêter la motorisation en cas de trop fort couple :wink:

Bàt
Allipapa
 
B
benjamin49
Apprenti
19 Mar 2009
67
angers
  • Auteur de la discussion
  • #6
Merci pour vos retour !

Alors: pour le contre couple, j'utilise une cornière avec 2 trous que je vis dans les rainures en T du banc (pas visible ici).

Le débourrage, c'est surtout parce que je n'ai pas la puissance de broche pour passer de gros tarauds (à partir de M8) et ça réduit bien l'effort de coupe.

Lubrification, c'est à la burette !

Pour la limitation de couple, c'est pour l'instant le mandrin qui s'en charge... Le prise n'est pas assez forte pour péter le taraud. Sinon je bosse sur une système de limitation électronique avec un capteur ampermetrique relié à l'arduino. Restera juste à l'etalonner pour avoir ma relation courant / couple et je pourrais régler le couple maxi par type de taraud facilement. En fait je voudrais paramétrer le débourrage avec ce capteur. 1/4 de tour en arrière quand le couple atteint un certain niveau puis reprise du cycle de descente

C'est le tout début, la machine va beaucoup évoluer encore ! Mais vraiment les fourches de moto, pour avoir un guidage très précis et pas cher, c'est le top

L'idée, c'est de l'avoir sur le banc à côté d'une des perceuses pour juste avoir à glisser l'été au après un perçage pour tarauder bien droit et rapidement.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 106
FR-54560 Lorraine
Intéressant comme projet.

Moi j'ai fabriqué ça sur ma perceuse-colonne que j'ai équipée d'un moteur Tri avec variateur et une pédale pour l'inversion.
Le couple max est géré (pour le moment) par la tension de la courroie. Il est prévu de géré le couple par le variateur...

Je vais suivre car j'adore le DIY/homemade.

Pour ta régulation de couple, tu peux alimenter ton moteur d'essuie-glace par un générateur de courant (régulateur de tension monté en régulateur de courant) ou un de ces petits convetisseurs DC-DC avec réglage U/I...

Bonne réalisation.
 
B
benjamin49
Apprenti
19 Mar 2009
67
angers
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci Wiki58 pour les conseils! Alors dans ce ptit projet, ma règle n°1, c'est de ne pas y mettre de tune!!! 100% recup. Donc pour le moment, pas prévu d'acheter de régulateur. Et comme mon moteur tourne à peine à 27 RPM dans le vide et à pleine puissance, j'ai peur de descendre!!! Comme j'équipe le système avec un microcontrôleur Arduino, ça m'ouvre beaucoup de possibilités pas cher (les capteurs ne coûtent rien) pour réguler le couple. Comme ce capteur: Lien qui mesure jusqu'à 20A, soit bien plus que ce que je passerais dans tous les cas avec un moteur 24V 85w.

De plus, je pense que ce limiteur de couple ne sera utile que pour les tarauds jusqu'à M5. Au dessus, je ne pense pas l'ensemble capable de claquer l'outil.

Je pense faire 3 modes de gestion de couple. Le premier pour les tarauds M3 et M4, le second pour M5, M6, M8, et le troisième pour M10,M12. Je n'irais de toutes façons pas au dessus.

Et donc l'idée, c'est d'engager le taraudage en descente, et déclencher un débourrage d'1/2 tour ou 1 tour en Ar dès que le courant monte au dessus d'une certaine limite à définir empiriquement. L'avantage est que je protège le taraud, mais aussi le moteur contre le court circuit de blocage.

Aussi, je ne suis pas satisfait du mandrin de perceuse. Les tarauds glissent trop dedans, je vais tenter de modifier un tourne à gauche en T pour le coupler proprement au moteur et ainsi prendre les tarauds sur le carré.

Enfin, c'est vrai que ce moteur ressemble vachement à un moteur d'essuie glaces! Mais c'est celui la vient d'un verin electrique de lit d'hopital. J'avais modifié le lit pour en faire un pont Moto elevateur, mais j'avais conservé le verin destiné à gerer l'inclinaison du dossier car il ne me servait pas.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 529
nord montpellier
salut ,

..... je l'ai déjà dit et je le répète : les courbes de charge vont pouvoir être digérées même par un Arduino , mais quand les tarauds s'émoussent , il n'y a guère plus que la main qui est capable de savoir la casse très proche ..... le projet est toutefois bien intéressant ;
A++
GUY34
 
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
858
Besançon (25)
Bonjour à tous

Moi je taraude directement avec ma perceuse,Des fois même je taraude en vitesse de perçage,quand cela me quiquine de changer la vitesse,J'ai déjà taraudé avec du 2,5 de diamètre,et ma perceuse est une Adam D32.Avec un peu d'expérience et un poil d'audace,tout le monde peut en faire autant.
Bonne soirée.
Cordialement.
Olrik.
 
serge 91
serge 91
Lexique
18 Fev 2010
6 896
FR-91 Brétigny sur Orge
Il faut de l'audace,encore de l'audace, toujours de l'audace !
(Danton, le 2 septembre 1792)
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 529
nord montpellier
RE ,
Il faut de l'audace,encore de l'audace, toujours de l'audace !
(Danton, le 2 septembre 1792)
....... et autre chose qd on va devoir sortir ce qui est cassé dedans !!!!
A++
GUY34
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Bonjour,
* Il a existé ou existe encore dans les stocks; des mandrins qui prenaient des queues carrées avec un cône morse
* C'était 2 demi coussinets qui s'approchaient l'un de l'autre par une seule vis de manoeuvre, donc le déplacement reste concentrique,,
A ++
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 106
FR-54560 Lorraine
... Il a existé ou existe encore dans les stocks; des mandrins qui prenaient des queues carrées avec un cône morse...
Je suis fortement intéressé.
Si qqun a un lien...:prayer:
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 106
FR-54560 Lorraine
Merci Pascal,
Le coffret de porte-tarauds à cliquet, j'ai.
Je que je voudrais c'est un mandrin que je pourrais monter sur ma perceuse-colonne vu que j'ai fait un système de taraudage avec inversion du sens par pédale...
Le taraud pris dans un mandrin de percage, ce n'est pas Top. Avec mon mandrin à serrrage auto, il se désserre quand j'inverse... (peut-etre un souci de qualité).
Et donc j'ai le plus souvent le mandrin à clé dessus...
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 503
Savoie
Peut-etre un solution, et meme pas besoin de demonter ton mandrin...


Version Abom


On pourrait imaginer des cones morse avec un montage quasi-identique, aussi.
 
Dernière édition:
Geoff87
Geoff87
Compagnon
25 Jan 2013
2 218
Baisy-Thy (Belgique)
Merci Pascal,
Le coffret de porte-tarauds à cliquet, j'ai.
Je que je voudrais c'est un mandrin que je pourrais monter sur ma perceuse-colonne vu que j'ai fait un système de taraudage avec inversion du sens par pédale...
Le taraud pris dans un mandrin de percage, ce n'est pas Top. Avec mon mandrin à serrrage auto, il se désserre quand j'inverse... (peut-etre un souci de qualité).
Et donc j'ai le plus souvent le mandrin à clé dessus...
Si tu as une affûteuse ou une rectif, tu peux tailler la queue du taraud pour y faire 3 méplats a 60 degrés. Il ne bougera plus :wink:
 
B
benjamin49
Apprenti
19 Mar 2009
67
angers
  • Auteur de la discussion
  • #22
salut ,

..... je l'ai déjà dit et je le répète : les courbes de charge vont pouvoir être digérées même par un Arduino , mais quand les tarauds s'émoussent , il n'y a guère plus que la main qui est capable de savoir la casse très proche ..... le projet est toutefois bien intéressant ;
A++
GUY34
Oui mais logiquement, un taraud émoussé va automatiquement augmenter le couple de travail, donc selon le programme, si mes limites de couple sont bien calibrées, le taraud fera 1/4 de tour en arrière puis 1/4 en avant et ainsi de suite. Il ne descendra plus, mais la machine ne forcera pas jusqu'à la casser.
Je connais bien ce souci, ça arrive souvent en CN et j'ai déjà vu des pièces chères partir au "désintègrage" suite à ce genre d'incident...
 
B
benjamin49
Apprenti
19 Mar 2009
67
angers
  • Auteur de la discussion
  • #23
Bonjour,

Et en "bricolant à partir de ça ?
Voir la pièce jointe 453992
C'est ce dont je parle dans mon message d'hier, ce que j'appelle un tourne à gauche en T. L'idéal étant un plus long et sans cliquet. Ça existe en standard dans l'automobile pour aller reprendre des taraudage de bougie en fond de puits.
 
mwm
mwm
Compagnon
22 Mar 2014
3 376
FR 63630
Je suis fortement intéressé.
Si qqun a un lien...:prayer:
Bonsoir,
c'est un ancien mandrin que l'on trouvait sur les machines ancienne début 1900, cela permettait de prendre les forets, tarauds et alésoirs quand on sait que ces machines étaient lentes en vitesse de rotation, mais énormément de couple, souvent entraînées par courroies plates et avec un volant d'inertie
* Dans la revue " La Machine Moderne" de 1913 il y a des perceuses électriques portatives de marque " STANDARD'' de chez Allied Machinery C° Of América, j'aurai aimé vous fournir une photo, mais le livre est une ruine,,à peine lisible,,
* Les mors sont en fait des coussinets réglables,,,la précision ???
* Elles étaient en vente à Paris chez Almacoa 3 Rue Paul Dubois suivant le n° de foret de 1 à 16 , je suppose en valeur du pouce anglais, cela voulait dire de 3 mm à 1200 tr / min à 50 mm à 120 tr / min ,,,
* Il fallait de bons bras pour la tenir cette perceuse , sinon,les poignets étaient cassés,
* Ma source ; un maréchal ferrant qui réalisait des batteuses pour le blé, il a eu le cas ,,,
* Je me demande si les queues de forets américains à l'époque n'étaient pas carrées? encore que les mèches à bois pour vilebrequin sont carrées et pentues , tandis que ce modèle accepte les queues carrées et les barres rondes,,
A ++
 
I
iscarcarbide
Ouvrier
31 Oct 2017
346
Bonjour,

sur ma fraiseuse hbm45, j'ai pris l'habitude de tarauder comme ceci :

Taraud dans pince :
Variateur de vitesse avec vitesse environ 2t/seconde en appuyant sur le bouton marche pas a pas et je tient le cabestan en tension.
et j'inverse pour remonter le sens de rotation.
jamais cassé de taraud encore.
 
G
guy34
Compagnon
4 Mar 2010
4 529
nord montpellier
salut ,

jamais cassé de taraud encore.
avec une telle affirmation , il faut donner l'éventail des diamètres et fraîcheur des tarauds utilisés ....
on parle qqf de 2,5 ..... ou moins ..... je suppose que tu te lances pas là-dedans .....
débouchant , pas trop épais , et d'un bon diamètre , c'est d'accord ;
A++
GUY34
 
I
iscarcarbide
Ouvrier
31 Oct 2017
346
Effectivement j'aurai du préciser,
Je suis plus gros que les diametres indiqué sur le post.
J'utilise de m4 à m20
j'ai fait du M20 dans acier sur 25mm de profond débouchant, faut revenir en arrière quelque fois mais en lubrifiant c'est passé.
Avec vitesse mini et appui sur bouton marche pas a pas ca aide bien a voir ce que l'on fait.
 
Haut