Fabrication d’un fly cutter deux passes en une

ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 172
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous les amateurs de copeaux, et en particulier aux fraiseurs,



Ce matin j’ai eu une idée : il y a déjà quelque temps j’avais fait des essais avec un outil de tour muni de deux plaquettes, et si je fabriquais un fly cutter sur le même principe ? Je pense que c’est de cette façon que fonctionnent les forets étagés.

Cet outil aurait deux avantages : il serait mieux équilibré et il permettrait de gagner du temps. Le premier couteau permettrait au deuxième d’avoir moins de matière à enlever.

Je me suis donc mis aux manivelles et le fly cutter est passé de mon cerveau au monde réel. Les couteaux sont des morceaux de taraud cassés en HSS, diamètre 4 mm. Le reste est fait avec ce qui m’est tombé sous la main…

Pour l’essai j’ai pris un morceau de 2017 qui ne pouvaient plus servir à grand-chose d’autre.

Les deux couteaux sont décalés en hauteur de 1,2 mm, et la première passe est aussi de 1,2 mm.

La passe totale, qui est donc de 2,4 mm se fait sans vibrations à 1000 t/mn, mieux qu’avec un fly cutter classique qui prendrait autant.

Je ne sais pas si un tel outil existe déjà, je n’en ai jamais vu, les pro donneront leur avis…

Merci pour votre attention ! :wink:

DSC09818.JPG


DSC09819.JPG


DSC09822.JPG


DSC09823.JPG


DSC09824.JPG


DSC09825.JPG
 
Yoda78
Compagnon
22 Juillet 2016
1 566
Yvelines
bonsoir,
1000Tr/min, mais c'est sur quel diamètre ? ça te fait combien pour Vc (la vitesse de coupe en m/min). tu dois être à au moins 100m/min, avec du HSS...(les dimensions sur la photo sont peut être trompeuses?)
Merci, j'aime beaucoup l'idée. Un seul petit frisson....faut pas que les visses se barrent sinon à 1000tr/min, j'imagine qu'il ne faille pas croiser la trajectoire.
A+
 
Dernière édition:
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 892
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Un seul petit frisson....faut pas que les visses se barrent sinon à 1000tr/min, j'imagine qu'il ne faille pas croiser la trajectoire.
Heureusement les fly-cutter de Ilfaitvraimentbeau sont en bout et pas tangentiels.
Avec le mien ici (il y a 10 ans), lors des premiers essais j'ai fait une erreur de vitesse et le fly à "flyé" pour aller se planter dans un meuble.
J'ai bien compris la leçon et j'ai pris soin d'usiner une cuvette sur son flanc, dans lequel une vis pointeau s'engage . Il est serré dans le porte outil par une autre vis. Je fais très gaffe depuis. J'aurais pu perdre un oeil.

Part 3-05.JPG
 
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Novembre 2007
9 172
Près de Rouen
  • Auteur de la discussion
  • #5
bonsoir,
1000Tr/min, mais c'est sur quel diamètre ? ça te fait combien pour Vc (la vitesse de coupe en m/min). tu dois être à au moins 100m/min, avec du HSS...(les dimensions sur la photo sont peut être trompeuses?)
Merci, j'aime beaucoup l'idée. Un seul petit frisson....faut pas que les visses se barrent sinon à 1000tr/min, j'imagine qu'il ne faille pas croiser la trajectoire.
A+
bonsoir Yoda,
les deux grains sont à 10 et 19 mm du centre,
pour ce qui est des vis, elles sont bien vissées et il n'y a aucune raison pour qu'elles partent...
 
pinou29
Compagnon
18 Mars 2009
2 586
Toulon ( Var )
Bonjour.
Sulren, ton montage c'est pas plutôt pour aléser que pour surfacer ?
Ou alors j'ai rien compris
Bernard
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 892
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Non c'est pour tailler des engrenages
J'en ai fait un reportage sur ce fofo......... il y a dix ans :lol: lors de mon inscription et aujourd'hui je viens d'en dans dans une autre discussion ou j'ai écrit:
Le profil à donner au fly-cutter est calculé sur PC à partir de la norme d'engrenage, ou bien calculé à partir de la photo en macro d'une dent survivante de l'engrenage à refaire.
https://www.usinages.com/attachments/part-1-17-jpg.394673/

Ou ici: Commencer au post #49
https://www.usinages.com/threads/taillage-de-roues.2155/page-4
Et ensuite le taillage lui même.
https://www.usinages.com/threads/taillage-de-roues.2155/page-5
 
SULREN
Compagnon
27 Janvier 2009
2 892
FR-31 Communauté des Hauts Tolosans
Bonjour,
Je n'ai rien mélangé, je ne savais pas.
Tu es innocent, @pinou29 . C'est moi qui ai employé le terme impie, aux yeux de @Peiro, de "fly-cutter" pour désigner ce « bitonio » qu’on fixe en travers d’un barreau et qu’on utilise comme outil fait maison pour tailler les engrenages.

@Peiro fait du purisme linguistique, ce en quoi je le suis, car j’aime bien moi-même qu’on soit précis dans les termes employés et je m’efforce de me servir correctement de la langue française. Mais peut-être ne faut-il pas en faire tout un fromage…… et parler de tout mélanger,….. de s’insurger sur deux discussions à la fois, etc.

Cela fait plus de 10 ans que je me demande quel est le terme approprié pour désigner ce bitonio, et nous en avons même parlé souvent entre forumeurs, ici ou ailleurs, y compris dans la rubrique horlogerie.
Certains ont proposé le terme de "fraise monodent".
Pourquoi pas, mais la fraise tire son nom du fruit, pour rappeler les petites aspérités sur toute sa surface, ce que n’a pas le bitonio.

Ensuite, surtout en horlogerie, le terme "fraise couteau" a été proposé. Même problème que précédemment, et de plus en matière de taillage d’engrenages il existe déjà « l’outil couteau » sur les machines Gleason par exemple. Risque de confusion.

Nous nous sommes donc, et moi le premier, laissés aller à parler de fly-cutter pour désigner ce bitonio pour tailler les engrenages. Ce n’est pas satisfaisant, il faut en convenir. Il semble qu’en usinage on préfère fly-cutter pour le surfaçage ou des opérations similaires.

Alors que propose notre ami @Peiro : :7hus5: de parler de « pinion cutter » quand le bitonio sert à tailler des engrenages et de "fly-cutter" dans les autres opérations d’usinage.
Mais d'une part, ni «pinion cutter » ni "fly-cutter" ne sont des termes français. D’autre part, en Anglais une fraise module est désignée par pinion cutter. Reste donc à trouver comment distinguer le bitonio dans la langue de Shaquespare.

D’ailleurs, le célèbre J Malcolm Wild FBHI, dans son livre « Wheel and Pinion Cutting in Horology », « a historical and practical guide », emploie les deux termes : « pinion cutter » ou « cutter » pour désigner la fraise à tailler les engrenages …. Et il se laisse aussi aller à « fly-cutter » pour désigner le bitonio, parce qu’il n’a pas trouvé mieux. Je peux en scanner des pages si vous le voulez.

Alors, le rural que je suis devenu, le vulgum pecus, admet faire partie de la populace inculte en parlant de fly-cutter pour les engrenages, mais grâce à Malcolm Wild, je plaide les circonstances atténuantes.
La tôle, .....oui...., le peloton d’exécution,..... non. (L’alcool, ...oui...., l’eau ferrrferruuuugineuuse,... non :-D).

Mais j’attends les termes, en bon français, que nous proposera @Peiro. :wink: Merci.
 
Popino
Compagnon
23 Avril 2012
920
Le terme "rataillon", employé par un patron, m'avait bien plu (le patron lui, ne me plaisait pas du tout :neo_xp:)
A vous
 
Haut