guide continu de toupie

C

CALCULATE

Ouvrier
Fin mai il m’est arrivé un petit pépin avec ma toupie. Cette « bête » je la possède depuis 4 années et au début de son utilisation j’utilisais ttes les protections. Et puis je m’y suis habitué et je toupillais sans aucun pb, avec les lumières ou à l’arbre. Bien entendu j’avais complètement enlevé les protections en me disant que cela faisait perdre du temps et que je ne comprenais pas comment on pouvait se blesser avec un tel outil. Quel couillon !!!
Fin mai donc ds la soirée, pour ma dernière passe, je toupillais verticalement (là bien entendu sans aucune protection)
P1100043.JPG

P1100045.JPG

Mon bout de bois, qui était un fond de tiroir, a heurté le guide de toupie et a stoppé son avance. Il était donc à l’arrêt et j’ai descendu lentement ma main pour le débloquer :
P1100046.JPG

Et là en 1/100 de seconde, ma main s’est retrouvée dans la fraise de toupie, probablement un rejet. Donc aussitôt hôpital, les urgences, et une opération d’une heure sur le bloc : l’index gauche s’est vu retirer une phalange et le majeur pas mal de points de suture. Tout ça à cause de ma bêtise, inqualifiable !!!
Le lendemain, et pendant une semaine j’ai étudié ttes les protections possibles pour toupiller sans se blesser (de ttes manières je ne pouvais rien faire car j’avais la main gauche tte bandée et inutilisable).
J’ai décidé de construire un guide continu
P1100034.JPG


Je suis donc allé rendre visite à ma fraiseuse, et j’ai fabriqué deux guides en acier, avec des plaques d’appui en aluminium de 10 mm d’épaisseur et de largeurs variables de 5, 10 ,20 , 30, 50 mm, ce qui me permet de pouvoir encadrer correctement la fraise ; La longueur de ces plaque est de 190 mm. Il a fallu aussi réaliser 4 cavaliers en acier pour pouvoir fixer ces plaques ds les guides. Les photos suivantes vous donneront plus de détails. En même temps j’ai réusiné mes guides principaux, en enlevant 12/100 de mm….ce qui n’est pas grand-chose ds le travail du bois.
P1100029.JPG

P1100031.JPG

P1100032.JPG

P1100038.JPG


Ensuite je suis allé « récupérer » ttes les affaires concernant la sécurité, que j’avais mis au rebut ds un placard, comme un idiot. Je ne parle pas des appareils classiques comme les presseurs verticaux et horizontaux que je vais bien entendu utiliser ttes les fois que je vais toupiller, mais je parle de tous les autres appareils (voir photo) et même l’appareil Duluc qui permet de toupiller des pièces très étroites !!
P1100039.JPG

Restait le problème du toupillage vertical ; là encore je suis allé sur le web récupérer une idée d’un bricoleur, et je
l’ai adaptée :
P1100040.JPG

P1100041.JPG

P1100042.JPG

J’ai donc réalisé un « poussoir » en chêne, revêtu sur la partie qui va toucher le morceau de bois à toupiller par un tapis antidérapant qui permet de coller le bois au poussoir. Sur la photo on devine mon index gauche un peu « raboté ». Je me sentais très à l’aise, mes mains étant très loin de la fraise et le résultat est ……extra !!!!!
P1100048.JPG

Aujourd’hui, après 3 mois « d’arrêt de bricolage », j’ai récupéré une grande partie de ce que je faisais avec ma main auparavant…..mais je considère que la sécurité est primordiale en bricolage. Et même si je passe un peu plus de temps à effectuer les réglages (en plus je suis en retraite donc le temps ne compte pas), j’estime que ce n’est rien…..avoir ts ses doigts est autrement plus important. J’espère qu’aucun membre du forum n’aura l’idée idiote, absurde…..de faire ce que j’ai fait….. et je n’en suis pas fier !!!
Calculate
 
T

thomas

Compagnon
Bonjour calculate, j'espère que tu as retrouvé une bonne mobilité de tes doigts, et je suis entièrement d'accord avec toi pour dire que le guide continu est la meilleur des protection en toupillage
 
lion10

lion10

Compagnon
Bonjour

Pour le poussoir de bois, ne faudrait il pas qu'il coulisse sur une rainure de la table de la toupie et que la planche à usiner soit fixée sur ce support par une ou 2 sauterelles ?
L'idée déja vue :
Un planche avec une rainure ou utiliser celle la table de la toupie s'il y en a.
Le poussoir en bois large avec 2 tasseaux de bois collés qui coulisseraient dans la rainure de la table.

cdlt lion10
 
Albert le Belge

Albert le Belge

Compagnon
Un grand merci pour ce témoignage plein d'humilité.

Nous te souhaitons tous de récupérer rapidement un maximum de mobilité et d'efficacité de ce membre mutilé.

couvrir le guide d'un panneau (mdf ou autre) et reculer cet ensemble guide et son "martyre" toupie tournante te donnera une ouverture de passage on ne peut plus près du couteau.
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour,
Tu sais "lion10" avant de faire mon poussoir j'ai réfléchi 100 fois et même plus. J'ai également hésité à faire comme tu le dis, mais je me suis dit qu'il faudrait alors que mon guide continu soit parallèle à la rainure sur ma table.......et ça m'a semblé trop contraignant, car lorsque je toupille mon guide continu fait un angle quelconque avec la rainure.
J'ai hésité aussi à mettre un morceau de bois fixé sur le poussoir qui entraîne la pièce à toupiller, mais cela dépendait de la largeur de la pièce à toupiller...donc je ne l'ai pas fait.
Une fois mon poussoir terminé je n'étais pas sûr que cela allait marcher, mais les premiers essais vont été concluants, le poussoir adhère bien à la pièce à toupiller (grâce à mon avis au morceau de tapis anti dérapant collé sur la face en contact), l'entraînement de la pièce peut se faire soit à la main si elle est large, soit avec une baguette si la pièce est courte.
Si tu décides "d'arrêter le toupillage" un tt petit instant,par ex pour changer entre l'entraînement de la pièce avec ta main et avec une baguette, pas de pb, tu maintiens la pièce à l'arrêt avec le poussoir, la toupie tjrs en route, et tu reprends ensuite sans aucune difficulté, alors que sans poussoir et sans guide continu tu ne peux te permettre de faire cela.
Donc au total je suis satisfait, mais si quelqu'un trouve une amélioration je suis prêt à revoir ma copie.....encore ne fois améliorer la sécurité me semble très important.
Quant à mon doigt, il s'améliore. Il a fallu 2 mois pour que le moignon se reforme, mais la sensibilité était alors extrême. Aujourd'hui cela fait 3 mois et beaucoup moins de sensibilité.....pas encore comme avant mais bon ça va revenir. Et puis je ne me plains pas car ça aurait pu être pire; Quand on fait une c...nnerie il faut ensuite en assumer les responsabilités et ne pas se plaindre bêtement

Calculate
 
lion10

lion10

Compagnon
bonjour

C'était juste une idée que j'avais vu sur le net. Et que je ne testerai pas non qu'elle ne paraisse pas prudente mais que je n'ai pas de toupie et je préfèrerai une défonceuse sous table à la rigueur. Une toupie c'est l'inconnu pour moi sauf en vidéo et cela me fait peur... et je préfère la ferraille pour l'instant.
Bon rétablissement et merci pour votre retour sur la proposition.

cdlt lion10
 
metalban

metalban

Compagnon
bonjour,
la toupie est un outil dangereux qui nécessite de la prudence et la mise en place des sécurités.
si la main passe dans la zone de travail c'est oh secours !!! :mad:
la défonceuse est aussi un outil dont il faut se méfier et si elle est sur une table retournée, c'est une petite toupie, méfiance aux bouts de doigts.
utiliser des sécurités n'est jamais une perte de temps, idem pour la fabrication de gabarits destinés à maintenir une tiote pièce.
je ne suis jamais "fier'' quand j'utilise la toupie ou la défonceuse et maintenant je mets aussi un masque pour les yeux car il ne m'en reste plus que deux !
bon courage pour la suite Calculate
 
J

jeje_03

Compagnon
Bonjour,

temoignage malheureux ... je prend note.

Pour ma part, le guide continue, je le fais systhématiquement a partir du moment ou ma planche fais moins de 3 fois le passage de la fraise ( entre les 2 joues).
Par contre, moins évolué que toi, je ne fais que passer une planche a travers la fraise que je tiens sérée avec 2 serre joint à chaque bout des joues. En fait celà me permet d'avoir uniquement la fraise qui sort, sans avoir de lumière autour puisque c'est elle qui a fait son propre passage.
Autre chose... j'ai trouvé celà cher lors de l'achat, mais j'ai considéré que c'etait moins cher que mes doigts... c'est un entraineur....( qui dans ton cas n'as aucune utilité bien sur) mais il n'y a pas qu'avec du travail en vertical que les accidents arrivent.
l'entraineur a aussi l'avantage d'avoir une avance régulière et d'avoir de meilleurs resultats.

Pour le travail à l'arbre, roulement indispensable eet taquet sur la table pour avoir 2 points d'appuie.

Je ne suis qu'un petit amateur qui a encore tous se doigts, dont le pere c'est enlevé l'index et première falange du pouce à la scie circulaire...

L'ennemie du bricoleur, c'est l'habitude... Quand tu as passé 3àà bout de bois sur la toupie... tu prends confiance et tu fais bien moins attention qu'au premier... et c'est la que le drame arrive, parceque pas un bout de bois n'est pareil... le jour ou dans de bonne condition, ta fraise se plante dans un noeud.. le bout de bois traverse l'atelier... t'es tout seul çà peut le faire.... mais t'as, copain, famille, gamin au mauvais endroit pour regarder papy travailler et c'est le drame...

Un bon bricolage, c'est tout tout le monde sort de l'atelier avec le sourire...

bon courage à toi.

Cordialement,
 
Borisravel

Borisravel

Compagnon
Bonjour
Je ne veux surtout pas retourner le couteau dans la plaie, ahahaha.
Mais même ton poussoir et ton gabarit me semblent dangereux. Perso, pour un truc comme ça, je ne me pose même pas la question, je sorts la défonceuse ou je rainure au chariot de la circulaire.
Et je réserve la toupie aux pièces qui peuvent s'utiliser avec un entraîneur.
 
ChtiGG

ChtiGG

Compagnon
+1
ton guide continu est une bonne solution mais de toute façon on ne travaille pas comme ça avec une toupie : sur la seconde photo que tu montres avec la planche en vertical, c'est l'accident assuré... :cry:
 
V

Vincentcn

Nouveau
Bonsoir,
Tout d'abord je vous souhaite d'avoir récupéré pleinement l'usage de vos doigts.
Je voudrais mettre en garde toutes les personnes qui se lancent dans l'utilisation de ce type de machine :
Raboteuses, dégo, scies circulaires et surtout toupies. Ce ne sont pas des machines de "bricoleurs" mais nécessitent un minimum de formation en menuiserie !
Mon conseil pour tous : faites vous former par un menuisier !
 
Borisravel

Borisravel

Compagnon
Bon, avec la scie et la dégau, on ne prend pas trop de risque si l'on en fait pas des séries de 100 pièces. Mais la toupie, c'est autre chose, je ne comprends même pas pourquoi l'entraîneur n'est pas obligatoire sur toutes les machines.
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Je pensais qu'avec un guide continu tout danger était écarté, et j'ai toupillé à nouveau depuis mon "pépin"; Cette fois je me sers de tes les protections et mes doigts sont toujours très loin de la fraise, et puis il y a les presseurs verticaux et horizontaux qui sont encore un obstacle de plus vers la fraise......mais vla que tu me fou la trouille Borisravel......un entraîneur bien sûr c'est encore plus de sécurité.....!!!! Je pense que l'entraîneur n'équipe pas ttes les toupies à cause du prix de revient, c'est tt de même assez onéreux, mais comparé à une phalange en moins je te l'accorde il vaut mieux l'acheter. Donc là je ne sais plus trop quoi faire c'est "tempête sous un crane". Il y a quand même pas mal de personnes qui n'en ont pas, et même qui n'ont pas de guide continu............ et à qui il n'est pas arrivé de pépin (ça d'accord c'est pas un raisonnement sensé)

Calculate
 
jajalv

jajalv

Administrateur
Bonjour,

Au lieu de faire du toupillage vertical (dramatique), ne pourrais-tu pas monter une fraise à la place de la scie circulaire et utiliser le chariot de tenonnage ?
C'est possible sur certaines machines et ça se fait en toute sécurité.
A défaut, utiliser la scie scirculaire et faire plusieurs passes.
La toupie est la bête noire de tous les menuisiers.
99% des doigts manquants ont été "mangés" par la toupie.

Bon rétablissement.

jajalv
 
T

thomas

Compagnon
Bonjour, pour faire des coté de tiroir il y a une astuce simple qui est de scotché les cotés ensemble pour faire un bloc isostatiquement plus adéquat(à la volé ou avec entraineur mais sa risque plus rien), le soucis pour moi de ta dernière photo et le puis car ton bout de bois va être aspiré dedans
 
Borisravel

Borisravel

Compagnon
Entre un guide continu acheté et un petit entraîneur, le prix doit à peu près être le même.
Alors si tu as un entraîneur, le guide continu n'est plus une dépense nécessaire. Non, le vrai soucis avec l'entraîneur, c'est la place qu'il prend sur la table.
Tu l'as dit, une phalange n'a pas de prix... Perso, je ne fais rien sans entraîneur. Et ce que je ne peux pas faire sans entraîneur, je le fais à la défonceuse. Je suis musicien, je n'ai pas le droit à l'erreur.
 
J

jeje_03

Compagnon
Salut,

Ouais alors là je ne suis pas sur au niveau prix... parceque d'occas mon entraineur ( en tri) c'est 500 euros. Clairement je ne mettrai jamais cette somme dans un morceau d'alu.
Après je ne sais pas ce que tu fais, mais clairement il y a des choses que tu ne peux pas faire avec un entraineur et pas à la défonceuse non plus... donc pas le choix.
Ex: J'ai fait une boite ce WE, ben pour couper le couvercle... Et puis si tu fais des panneaux de porte en chapeau de gendarme... t'es marron aussi.

Pour ma part, çà ne me derange pas de ne pas travailler systhématiquement avec l'entraineur, juste pas des petits morceaux ou il faut approcher les doigts... je ne prend pas la risque.

A+
 
Borisravel

Borisravel

Compagnon
Ben, le guide continu Bimaq, c'est presque 400 E. D'occase, un petit entraineur en tri, c'est dans les 400 E voire moins.
Pour les chapeaux de gendarme, ça se fait très bien à la grosse défonceuse à condition de ne pas avoir une trop grosse moulure.
Et de toute façon, impossible de faire les chapeaux de gendarme au guide continu aussi.
 
J

jeje_03

Compagnon
Salut,

Ha oui, l'un comme l'autre les chapeaux de gendarme, tu peux pas. La défonceuse çà passe pour les montants. Le probleme c'est pour les plates bande... là c'est meme déjà plus compliqué de trouver des fraises de défonceuses dans ces diamètres. Et meme si çà existe, je n'investirai pas dans ce genre de matériel, je prefère largement un molette de toupie.
Pour le guide..; ha ouais cher. Perso je ne les fait à la demande... du jetable avec une chute de bois. Tu passes au travers avec la molette et comme çà c'est au ras de la molette.

Cordialement,
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Précise un peu ta pensée Thomas parce que je n'ai pas compris ce que tu dis quand tu écris

le soucis pour moi de ta dernière photo et le puis car ton bout de bois va être aspiré dedans

Mon guide continu est en 2 parties : une partie qui va de la table jusqu'au niveau de la fraise et de l'épaisseur que je veux (entre 5 mm jusqu'à 30 mm) et l'autre partie qui est au dessus de la fraise. Donc mon morceau de bois est plaqué sur le guide continu et il ne peut être aspiré......sauf s'il y a une chose que je n'ai pas vu !!!! Ensuite mon poussoir m'évite de mettre mes mains trop près de cette fraise. Pour moi il n'y a pas de risque.....mais encore une fois 2 avis valent mieux qu'un.

Pour revenir sur le toupillage, j'ai souvent toupillé au guide et sans protection (erreur que je ne recommencera plus) car c'était la seule solution. A chaque fois que tu toupilles une pièce courbe à mon avis tu es obligé d'avoir recours à l'arbre avec un roulement. Aujourd'hui je mettrai les protections sur l'arbre et avec un peu plus d'attention j'essayerai de finir correctement mon travail.
Quand à la défonceuse.....ouais j regrette de ne pas l'avoir utilisé cette fameuse fois; mais les réglages sont très longs et comme j'avais une quarantaine de rainures à faire j'ai préféré utiliser la toupie.....si c'était à refaire, j'aurais encore ma phalange !!!!!!!!

Calculate
 
Borisravel

Borisravel

Compagnon
Quand on travaille à l'arbre à la volée, il faut mettre un saturne.
 
T

thomas

Compagnon
sur plusieurs photo tu n'avais pas mis tout les obturateur de puis(trou dans la table) ainsi la pièce pouvais basculé dans la table notamment sur une photo .
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Ha oui effectivement il manque quelques ronds de poele. Ceci était fait uniquement pour la photo, car je ne me serai pas amusé à prendre un tel risque.....surtout maintenant !!!! Me voilà rassuré, mais merci de me l'avoir signalé......comme quoi plus on multiple le nombre d'yeux meilleur est le diagnostic
Calculate
 
T

thomas

Compagnon
C'est vrai que c'est dure d' expliquer tout sa sur internet, devant la machine avec une bière sa irais mieux :lol: , a non c'est pas sécurisant :lol:
 
P

philou.xera

Nouveau
Merci pour ton témoignage , peux de boiseux avoue leurs connerie et pourtant que d'enseignement pour les autres
encore une fois merci et si cela peux te rassurer tu n'est pas le premier et malheuresement pas le dernier !!
Et oui la toupie est dangereuse, mais peut etre moins que la scie En règle générale méfiance avec tout se qui coupe y compris avec les sciseaux a bois
Pour mon avis personnel l'entraineur est inutile du moment ou on a pris toutes les précautions, d'ailleur les toupilleurs préferaient régler leur avance a l'oreille plutôt que de travailler a l'entraineur J' ai ami menuisier qui n'utiliseras plus jamais l'entaineur en effet il a passé ses doigt dedans , ouf plus de peur que de mal a part des doigt tout bleu et un gros ,gros , stess
Soyons vigilant et gardons nos doigt !!!
 
M

Miloda

Apprenti
Bonsoir,

Comme Albert le Belge, j'utilise du MDF pour faire une guide continu que je repousse sur la fraise en marche pour qu'elle y fasse son empreinte. J'ai acheté à cet effet, un paquet de plancher stratifié premier prix, de 7/8 mm d'épaisseur, et lisse. Le bois a toupiller glisse bien sur ce matériau. Je n'utilise pas de serre-joints pour le fixer. Quelques trous fraisés et je visse ce guide directement sur les joues en bois d'origine. Je considère ces "guides continus" comme du consommable.

Miloda
 
R

Rom'

Compagnon
Bonjour à tous,

Loin de moi l'idée d'en rajouter une couche, mais...

Le problème ici n'est pas pour moi guide continu ou pas,

Le problème c'est le toupillage d'un bout de bois beaucoup plus haut que large !

Exercice simple : Tenez un bout de bois tel que présenté sur la photo par le haut, et essayez de le faire avancer de 30cm sur une surface plane. Il y a forcément un moment où l'avant ou l'arrière du bout de bois se soulève ! Et là, guide continu ou pas, le disque a rainer choppe les bords de la rainure, et le bout de bois vole !

Il y a tellement d'autres façon de faire ... ( Dont certaines ont déjà été évoqués )

-Faire la rainure avant de déligner les cotés des tiroirs, de façon a avoir une surface d'appui beaucoup plus longue. Ou un montage qui évite le basculement ( ce que ton guide avec du tapis antidérapant ne fait pas ! )
-Faire un montage avec le chariot a tenonner
-Faire ça à la circulaire ( au chariot ! pas au guide //, puisqu'on se retrouve exactement dans la même config accidentogène que précédemment ! D'ailleurs le danger est plus "visible" avec cet exemple je trouve. )
-Faire ça à la défonceuse au disque a rainer ou a la fraise droite
-Faire ça à la radiale avec butée de profondeur
-Faire ça à la scie sur rail
-Faire ça à la guimbarde :mrgreen:
...

Bonne journée,
Rom
 
C

CALCULATE

Ouvrier
Bonjour à tous,

Cela fait maintenant plus de 6 mois que mon pépin est arrivé et ma main s’est habituée à travailler sans phalange de l’index, j’utilise maintenant le majeur…..pour compenser, pour pouvoir « pincer ». Toutefois dans mon esprit la sécurité reste très importante et je fais très attention à chaque nouveau bricolage.

A la suite de toutes les remarques j’avais envisagé d’utiliser un entraîneur, et puis après beaucoup de réflexion et de dialogue avec des « pseudos menuisiers » j’ai totalement abandonné l’idée d’utiliser un tel objet……j’estime être en sécurité sans cela. Cela n’engage que moi mais ma décision définitive est prise.
Rom’ je te remercie de ttes tes idées, mais il y a certaines choses que je n’ai pas comprises. Tu parles de basculement mais en utilisant le poussoir le moment de basculement est quasi nul et mes doigt sont très loin de la fraise (je ne tiens plus la planche à son sommet comme au début, j’utilise le poussoir qui la plaque contre le guide continu). J’ai effectué ma quarantaine de rainures en moins de 5 minutes avec mon nouveau système, alors qu’avec la défonceuse le temps de réglage aurait été beaucoup beaucoup plus long à mon avis.
Bref je m’estime en pleine sécurité maintenant, mais je reste à l’écoute de tte suggestion afin d’éviter un nouvel accroc…… j’ai plus réfléchi à la sécurité ces 6 derniers mois que durant tte ma vie…..les conneries d’enlever la sécurité c’est terminé maintenant (et en plus ma femme avant la retraite était médecin du travail, alors la sécurité……j’en ai entendu !!!!)

Calculate
 

Sujets similaires

Mcar
Réponses
26
Affichages
1 380
anthropovergnat
A
G
Réponses
13
Affichages
523
anthropovergnat
A
Domi37
Réponses
17
Affichages
1 362
baptiste44
B
K
Réponses
22
Affichages
1 030
Beber70
B
JLL_B52
Réponses
8
Affichages
1 886
R
J
Réponses
9
Affichages
4 118
Clara
C
Thomas.B
Réponses
1
Affichages
524
Mimifor
M
A
Réponses
70
Affichages
1 939
aerane
A
F
Réponses
5
Affichages
1 676
Jack bel
J
ilfaitvraimentbeau
Réponses
33
Affichages
4 369
wika58
wika58
B
Réponses
14
Affichages
1 127
yves 26
yves 26
Haut