Général Fabrication d'un faux plateau

  • Auteur de la discussion sangten
  • Date de début
S

sangten

Apprenti
Merci Michel, pour ton long et riche commentaire. Il appelle de ma part quelques demandes d'explications, mon vocabulaire d'usinage étant plus que limité.

Bon, dans un premier temps, comme je l'ai expliqué, c'était avant tout un exercice d'approche, pour voir ce que je peux faire avec les machines que j'ai depuis presque 2 ans, sans avoir fait autre chose que des essais de tournage et de fraisage très limités.

Et sur beaucoup de petites fraiseuses l'axe "Z" reste limité avec un porte fraise ou un foret en sus.
Pour ce qui est de la hauteur disponible en Z, il me reste environ 17 cm. Pour l'instant, on fera avec :)

On appelle cela une gamme d'usinage ou les différentes opérations sont listées dans l'ordre ou on doit les exécuter pour éviter les déconvenues quand on recherche la précision.

c'est ce qu'on fait également en menuiserie, mais de façon moins formelle. J'ai quand même essayé de faire les opérations dans un ordre pragmatique, pour justement limiter les montages démontages. Une fois la première face dressée, la deuxième a été réalisée sans démontage. Je prends en compte la gamme d'usinage pour la prochaine fab.

A ta place, je me serais passé du faux plateau du mandrin pour un montage direct sur le faux plateau réalisé pour la table rotative, avec des échancrures plutôt que des perçages (suggéré par serge 91) pour le passage des vis de fixations et réduire l'épaisseur pour encore gagner en hauteur.
Je ne pige pas. Il n'y a que le faux plateau entre le mandrin et la table tournante. C'est ça qui fait l'interface. C'est le mandrin qui est bien épais. Aurai-je loupé quelque chose ?

Tu veux dire que ça, c'est également un faux plateau et qu'on peut le désolidariser du mandrin ? C'est ce que je pensais, mais les vis étant retaillées pour positionner un faux plateau fileté sur la broche du tour, je me suis dit que c'est peut-être pas bon de l'enlever.
Si on peut l'enlever sans perdre la concentricité, je m'en occupe dès tantôt. Tu peux confirmer ?

IMG_3795.JPG


Je te suggère de réduire la porté sur la face en contact avec la table du plateau rotatif, à savoir:
Réaliser une porté de 20 à 30mm à la périphérie extérieure et enlever de la matière sur 1mm jusqu'au centre.
Ça réduit les défauts de planéité suites aux contraintes d'usinages et déformations possibles sur une aussi grande surface en acier lors du serrage du faux plateau sur la table en fonte.

Yo, compris. merci de cette bonne idée. Ca me plait bien. Super, j'y vais de ce pas

Merci à toi pour ces bons conseils.
 
S

sangten

Apprenti
je me réponds

A ta place, je me serais passé du faux plateau du mandrin pour un montage direct sur le faux plateau réalisé pour la table rotative, avec des échancrures plutôt que des perçages (suggéré par serge 91) pour le passage des vis de fixations et réduire l'épaisseur pour encore gagner en hauteur.

démonté le faux plateau en question.
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Re,
Oui, sangten, c'est très exactement de ce faux plateau qui est en trop = double empilage inutile.

Tu peux le déposer, fais un repère avant sur ce faux plateau sur la tranche en face du "O" du satellite de serrage (s'il y en a un) sinon tu fais également un repère sur le mandrin face/face.
Souvent malgré les précautions prises lors de l'usinage d'un faux plateau de mandrin, il arrive que celui-ci suivant comment il est monté et serré ne tourne pas parfaitement concentrique et que le fait de décaler (après dépose du faux plateau) de 120° soit un perçage des fixations, les choses s'améliorent et tu peux essayer les trois positions possible et avec un comparateur vérifier la meilleure position entre le mandrin et le faux plateau.

Tu réusines ton faux plateau destiné à ta table rotative pour accueillir le mandrin tel qu'il était monté sur le faux plateau que tu as déposé.
Attention à bien respecter la cote de l'emboiture mandrin/faux plateau, le montage est en général légèrement serré, ne pas manger la cote !

Un exemple de mandrin (qui a vécu) sur faux plateau qui peut se fixer sur tout type de tables de machines.

P1090634 (Copier).JPG


bon, là mon mandrin fait 110mm et le faux plateau 200mm mais c'est pour te donner une idée pour les échancrures et le bridage.
P1090635 (Copier).JPG


Là, c'est la réduction de la porté sur une partie de la surface pour améliorer le "placage" lors du serrage.
P1090636 (Copier).JPG
 
Dernière édition:
bop55

bop55

Compagnon
Pour moi, la solution la plus simple dans ton cas, c’est de percer le mandrin afin d’obtenir une fixation par l’avant:

D2359227-DBC6-4673-A094-B722B3603471.jpeg


—tu démontes le faux plateau du mandrin
— tu fais 3 perçages traversants avec un lamage sur le même diamètre que les 3 taraudages de fixation existants de ton mandrin mais décalés de 60°
— tu crées un bossage correpondant au cul de ton mandrin sur ton faux plateau d’adaptation
— tu fais 3 taraudages en vis-à-vis des nouveaux perçages de ton mandrin et c’est fini :tumbsupe:
 
G

guy34

Compagnon
RE ,
je vous disais bien au début que la chose parraîssant simple ne l'est pas ...
comme celui qui demande débute , les solutions doivent lui être " facile " ; percer un mandrin de part en part ...... en étant droit , ne pas dépasser sur l'escargot , faire correspondre avec une table à 4 secteurs ...
et pour finir être qd même concentrique au serrage ( enfin au mieux possible ... )
bon courage
A+++
 
S

sangten

Apprenti
bonsoir à tous

Bon, déjà, je t'ai écouté, Michel, j'ai usiné la réduction de portée.

IMG_3858.JPG


Maintenant, reste à reprendre le dessus du plateau. Réduire le bossage à la taille congrue et faire les perçages.
pour les échancrures, je verrai, en fonction du besoin, parce qu'actuellement, tel quel, je peux jouer suffisamment sur le centrage.

Donc, pour reprendre le bossage, j'ai un souci. Le mettre à épaisseur, un coup de tourteau, ça doit pas poser de problème. En revanche, pour reprendre le diamètre du bossage de 100 à 95mm, j'ai un vrai souci. quel montage peut-on faire au tour ? Sachant que le trou central n'a pas encore été alésé au Ø du plateau tournant, et fait 100, pour un besoin de 95.

Est-ce que c'est possible de le fixer avec une tige filetée de 16, prise dans une pince du même Ø ?
c'est pas un peu olé-olé ? Sinon, quel montage ?

@bop55, pour le perçage du mandrin, on va attendre 5 minutes...
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Pour moi, la solution la plus simple dans ton cas, c’est de percer le mandrin afin d’obtenir une fixation par l’avant:

Voir la pièce jointe 750468

—tu démontes le faux plateau du mandrin
— tu fais 3 perçages traversants avec un lamage sur le même diamètre que les 3 taraudages de fixation existants de ton mandrin mais décalés de 60°
— tu crées un bossage correpondant au cul de ton mandrin sur ton faux plateau d’adaptation
— tu fais 3 taraudages en vis-à-vis des nouveaux perçages de ton mandrin et c’est fini :tumbsupe:
L'idéal, aurait été que notre ami achète un mandrin avec fixation par l'avant, comme le précise Guy, ta solution est bonne mais faudra démonter le mandrin et prendre des cotes pour vérifier si c'est faisable, en fonction de la matière restante et l'implantation des organes internes, histoire de s'éviter des mauvaises surprises, avec une précision pas à la porté d'un "débutant" dans le domaine !
Rien de péjoratif pour toi sangten !
 
Dernière édition:
S

sangten

Apprenti
comme celui-ci ?

edit : celui que je suis en train de bricoler était fourni avec le tour. A cheval donné... D'autant que le problème ne s'est jamais posé.
 
Dernière édition:
MIC_83

MIC_83

Compagnon
Pour le modèle de mandrin, oui !
Quand on commence à se lancer dans l'usinage, on s'aperçoit vite qu'il faut du matériel, entre autres plusieurs mandrins dédiés, pour s'éviter des montages/démontages fastidieux ou paralyser une machine car son mandrin est utilisé ailleurs !
Hors, on a souvent besoin du tour et de la fraiseuse pour un montage donné.

Sangten, pour reprendre l'épaulement de 100 à 95mm tu tournes une queue avec une "collerette d'appui assez large et un épaulement du diamètre/épaisseur de ton plateau et au diamètre de ton perçage central (16mm ?), emmanché légèrement forcé tu perces et taraudes à un diamètre suffisant (10mm) pour un serrage avec une vis et une grosse rondelle.
Tu prends le tout en mandrin et tu vérifies le centrage et la perpendicularité de la face avec un comparateur ou à la tangente si tu n'en disposes pas (c'est un faux plateau de table rotative ou tu pourras jouer sur les fixation pour un centrage parfait.
Tu exécutes ton épaulement de 100 à 95 mm pour l'emboiture et tu en profite pour refaire un dressage de la face de ton épaulement.
Tu peux réduire l'épaisseur de ton faux plateau à la hauteur des têtes CHC + 4 mm.
Attention, si tu comptes changer de type de mandrin du genre en lien, attends de l'avoir pour exécuter l'épaulement, pas sur que ce soit le même diamètre d'emboiture.

L'état de surface ne me parait pas au top, vérifies tes paramètres de coupe et d'avance (manuelle, je présume) et bien sûr l'affutage de ton outil.
 
Dernière édition:
le grand 63

le grand 63

Compagnon
L'idéal, aurait été que notre amis achète un mandrin avec fixation par l'avant, comme le précise Guy, ta solution est bonne mais faudra démonter le mandrin et prendre des cotes pour vérifier si c'est faisable, en fonction de la matière restante et l'implantation des organes internes, histoire de s'éviter des mauvaises surprises, avec une précision pas à la porté d'un "débutant" dans le domaine !
Rien de péjoratif pour toi sangten !
bonjour ,rien n’empêche de percer un mandrin pour le fixer par devant un exemple:
IMG_20220106_174309611.jpg
 
MIC_83

MIC_83

Compagnon
comme celui-ci ?

edit : celui que je suis en train de bricoler était fourni avec le tour. A cheval donné... D'autant que le problème ne s'est jamais posé.
J'avais bien compris !
Du coup tu ne disposes que des mors doux montés dessus ?

Edit : @ Le grand 63, oui , Bop55 l'a préconisé mais notre ami débute !
 
bop55

bop55

Compagnon
C’est un truc qui devrait exister sur les mandrins: par exemple, (proportionnellement à’la taille des mandrins, bien sûr :wink:) un perçage/lamage traversant pour fixation par l’avant avec des vis de 8 mm et agrandir/tarauder en M10 à au cul du mandrin pour fixation par l’arrière:tumbsupe:
 
S

sangten

Apprenti
Du coup tu ne disposes que des mors doux montés dessus ?
nan, j'ai deux autres jeux de mors durs.

Sangten, pour reprendre l'épaulement de 110 à 95mm tu tournes une queue avec une "collerette d'appui assez large et un épaulement du diamètre/épaisseur de ton plateau et au diamètre de ton perçage central (16mm ?), emmanché légèrement forcé tu perces et taraudes à un diamètre suffisant (10mm) pour un serrage avec une vis et une grosse rondelle.
Ben sur, c'est ce que j'ai fait pour le bossage. Je l'ai donc, cette pièce... chuis con des fois... Nan, pas tout le temps quand même, j'ai des moments de lucidité !
 

Sujets similaires

gregfr59
Réponses
25
Affichages
5 936
woodwork.hunter
woodwork.hunter
Y
Réponses
18
Affichages
1 202
yam0
Y
Pervenche
Réponses
10
Affichages
1 054
Pervenche
Pervenche
J
Réponses
37
Affichages
2 654
Jivé
J
Bertrand 32
Réponses
54
Affichages
1 909
Bertrand 32
Bertrand 32
H
Réponses
216
Affichages
6 230
H
F
Réponses
5
Affichages
8 920
boucqueneau
boucqueneau
M
Réponses
15
Affichages
2 185
Papy54
Papy54
O
Réponses
20
Affichages
999
Otatiaro
O
Haut