Fabrication d'un faux plateau DIN 55027 KK4

Samail
Apprenti
17 Juin 2012
109
78110
  • Auteur de la discussion
  • #1
Après une lecture approfondie de l'excellent tuto de HBX360 relatif à la fabrication d'un faux plateau pour un HBX 360 j'ai décidé de tenter la fabrication de mon propre faux plateau pour mon LEINEN DLZ 140 S.

La broche est de type DIN 55027 (anciennement DIN 55022), cette derniére étant une espèce endémique des tours à métaux d'outre Rhin. Il s'agit d'une broche avec un cône court de taille 4, le principe de cette fixation est le suivant :

- Première surface d'appui : un cone court présentant une surface d'appui permettant le centrage de l'appareil à monter sur la broche.

- Seconde surface d'appuis : située à l'arrière du cône présentant une face formant un plan perpendiculaire au banc.

On comprend donc qu'il va falloir tourner une surface conique et en même temps dresser la face d'appuis en contact avec la broche (rien de bien compliqué...) sauf qu'il existe un lien géométrique entre les deux..... c'est la que cela devient drôle ....

Si la surface d'appuis du faux plateau est trop usiné (opération de dressage exagérée), les deux cône ne seront plus en contact et le centrage n'est plus assuré. Une seule des deux conditions de remplie (seuls les deux plans sont en contact) = ça tourne comme une patate...

A l'inverse, si le faux plateau n'est pas assez dressé, le cone du faux plateau et de la broche seront en contact, mais les deux surfaces planes ne seront pas en appui = ça tourne aussi comme une patate.

Photo de la broche DIN 55027 du leinen :

broche.jpg



Dans un premier temps j'ai donc réalisé un tampon reproduisant le cône de la broche, pour ce faire après découpe d'un bout d'acier 42CD4, réglage de l'angle du petit chariot avec l'angle du cône de broche est c'est parti :

tampon usine.jpg



Une fois cette étape réalisée, on fixe 3 supports de comparateurs pour mesurer la distance de la face d'appui quand les deux cônes sont en contact sur un attachement manufacturé :


palpeur.jpg




plapeur 2.jpg



On aura au préalable fait les "zéro" des comparateurs en rentrant la touche du comparateur au ras de la surface plane du tampon à l'aide d'une cale en contact avec la surface plane et la touche. Reste ensuite à essayer le tampon sur des attachements existants et de trouver la côte que l'on doit répéter. J'ai pu constater des côtes légèrement différentes en essayant sur 3 attachements manufacturés (un porte pince et deux mandrins équipés de leurs plateaux), cela étant pour les 3 les comparateurs sont restés dans une marge de 3/100ème.


Une fois le tampon fabriqué reste à usiner le faux plateau. On découpe une galette de 42CD4 et c'est re parti. On dresse la face, on fait le cône intérieur et ensuite on essaye avec le tampon pour obtenir la même valeur sur les 3 micromètres que celle déjà mesurée sur les attachements existants.

Ayant été un peut large sur le cône lors de l'usinage j'ai dressé la face d'appui en plusieurs passes afin de diminuer le diamètre avant du cône. Et la miracle : les 3 comparateurs affichent la même valeurs que celle prévue. Cette étape se fait bien sur sans jamais démonter la pièces du mandrin de tour tant que la cote n'est pas obtenue.

Le tampon dans le faux plateau (c'est juste pour la photo, car les mesures réalisées par itération sont faites avec la pièce dans le mandrin du tour et pas sur l'établi...) :

prise de cote.jpg



Résultat : Le faux plateau sur la fraiseuse après usinage au tour

resultat.jpg


La partie facile commence, faire 3 filetages pour pouvoir mettre les goujons M10 de fixation et un trou non débouchant pour permettre l'insertion du pion de maintien situé sur la broche.

Et après pas mal de copeaux on obtient son faux plateau :



final.jpg



Les deux trous vides sont liés à une petite erreur de côte lors de la réalisation des 3 taraudages... l'erreur du débutant... faut pas être dérangé quand on fait ça...

Et au final on obtient un beau faux plateau pour mon petit LEINEN :


fin.jpg


Reste alors à faire des trous taraudés ou bien des rainures.

Merci pour votre lecture et bon copeau à tous ce ceux qui se lance dans l'aventure.
 
Moi37
Compagnon
9 Novembre 2007
630
Tours
Travail bien propre, j'aime.

J'aime aussi quand tu écris:
"sauf qu'il existe un lien géométrique entre les deux..... c'est là que cela devient drôle ...."

Sinon, effectivement, ça n'aurait rien eu de marrant!!!!!
 
Samail
Apprenti
17 Juin 2012
109
78110
  • Auteur de la discussion
  • #5
Jacques bonjour,

A tout seigneur tout honneur, l'idée des 3 comparateurs ne vient pas de moi mais d'un membre du forum : "Deckelite".

J'avais naïvement penser que le montage d'un seul comparateur pouvait suffire, malheureusement le cône étant très court et d'une très faible longueur le montage est légèrement boitant et ne permet une mesure répétitive avec un comparateur unique.

Un plan étant défini par trois points l'idée suggérait par Deckelite était de rajouter 2 autres comparateurs équidistants (euhhhh et je dois bien l'avouer, le sieur Deckelite étant prolixe sur ce sujet, il avait d'autres idées encore bien plus drôle à usiner.....).

La photo du tampon avant l'optimisation selon l'idée de Deckelite :


20161113_152016.jpg


Avec les 3 comparateurs, il faut tâtonner un peu pour que les 3 comparateurs donnent la même lecture (position du cône perpendiculaire au plan de contact de la broche). Cela étant la lecture se fait aisément et relativement rapidement. C'est en cela que le système exposé dans le TUTO de HBX360 est meilleur que le mien.

Cela étant la fin justifiant les moyens on y arrive quand même.

En outre il faut savoir que l'on passe plus de temps à réaliser le tampon avec ses petits supports de comparateurs que la pièce elle même, chose récurrente en mécanique cela va de soit .... c'est ce qui la rend follement passionnant.


Samuel
 
Samail
Apprenti
17 Juin 2012
109
78110
  • Auteur de la discussion
  • #7
Non le mandrin 5C bison avec le plateau 55027 manufacturé c'est déjà fait je l'ai acheté rapidement dès que j'ai eu le tour.

Effectivement la reconstruction made in Ruemema de ce Leinen est un petit bijoux de précision et de rigidité (c'est diabolique, rueméma doit travailler avec un marabout spécialisé pour faire ce genre de petit prodige...).

Pour les passes de finition j'ai utilisé des plaquettes neuves et l'acier 42CD4 qui brille toujours beaucoup ça donne effectivement une belle finition. On a l'impression que la portée conique et la surface d'appuis plane sont passées en rectification....

Pour ce faux plateau je compte l'utiliser pour pouvoir brider des pièces directement dessus, cela me permettra d'usiner mes pièces de moteurs vapeur difformes...

Et puis comme maintenant j'ai le tampon, j'ai bien l'intention d'en faire d'autre et me mettre en quête d'un quatre mords indépendants et j'adapterai le faux plateau en fonction de ce que je vais trouver.

Et puis faut bien faire un peu de copeau avec ce jolie petit joujou.
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut