état de surface en finition

baboon21
Apprenti
22 Juillet 2014
192
Liège
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je sais que le sujet à été abordé mainte fois sur le forum mais malheureusement, malgré les conseils piochés ici et là je n'arrive pas à avoir un état de surface correcte (selon moi):

Comme d'habitude, les défauts sont un peu exagéré par le numérique, au touché l'acier est presque lisse, le doigt accroche sur les quelques endroits ou il y a eut refoulement et non coupe de matière lorsque le copeau se brise (phénomène mis en évidence avec du copeau long).

Pour faire dans l'ordre :
  • J'ai une petite chinoiserie : tour ferm 350 md , géométrie bonne, réglages fait récemment, et j'ai adapté un système de blocage des lardons pour rigidifié un peu le tout lorsque je tente de tenir mes cotes.
  • J'ai parcouru tout les sujets traitant l'état de surface, j'ai mis à profit tous vos conseils, il y a eut un plus énorme.
  • L'acier est un acier dur (la barre d'où le bout provenait chante cristallin lorsqu'on la fait sonner). Je ne connais pas la nuance. Mais j'ai le même état dans de l'acier mou ( fait un bruit mat).
  • L'outil est réalisé dans du HSS-Co10 carré de 14 mm
  • Affutage sur du grain 80 puis 120 au touret, finition avec une pierre à huile pour avoir le tranchant qui coupe ( le doigt accroche le fil).
  • Les angles de coupe sont 8 degrés pour les surfaces en dépouille, 10 degrés pour la surface supérieur (surface de coupe), en considérant la position de l'outil par rapport aux meules lors de l'affutage. Léger chanfrein sur la pointe.
  • Outil mis à hauteur (pas de téton lors du dressage).
  • Différente vitesses de coupe oscillant de 20 à 35 m/min sans changement de résultat
  • 0,1 mm d'avance par tour et 0,24 de passe au rayon (le copeau se fragmente correctement).
  • La seule nette différence se fait lorsque je produits du copeau long mais trop dangereux (0,12 mm de profondeur de passe).
On voit sur la photo 3 diamètre, le plus gros celui qui à été pris dans les mords, le second diam 25 avec 3 tests dessus, et le dernier diam 20 également avec 3 tests.

Dernière photo pour montrer le tout en fonctionnement : ce qui dépasse des mords sont les diamètres 25 et 20. Le barreau HSS dépasse de seulement 16 mm. Je tiens bien ma cote (vérifié au micromètre, ne critiquez donc pas la manière de tenir le pied à coulisse, il me manquait une main pour faire la photo :lol:).


Donc voilà, est-ce que je peux attendre mieux comme état de surface avec du HSS ? Dois-je changer de matière ? Je ne suis pas un pro en affutage, mais est-ce que l'outil présenté semble correcte (dur d'avoir une meilleure qualité d'image)? Ai-je commis une erreur de principe ?

Merci à tous pour votre aide !
 
metalban
Compagnon
24 Février 2011
1 286
bonjour,
je suis débutant en usinage.
quand j'ai cet aspect , bien souvent l'affutage de mon outil est responsable.
c'est compliqué d'avoir un aspect miroir juste après l'usinage.
si j'ai bien compris après lecture de moultes message sur ce forum, beaucoup de débutants utilisent des outils à plaquettes rapportées (justement car l'affutage de l'outil n'est pas à faire) pour avoir un bel aspect de surface.
il y a tellement de paramètres en cause que c'est compliqué, mais l'affutage est primordiable, pas la peine de modifier les autes paramètres si celui ci est mauvais (l'affutage).
Quand j'aurai tourné pendant des heures et des heures, je pense acquérir un tour de main grace à l'expérience.
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 668
FR-29 Brest
Bonjour,

On dirait qu'il y a deux type de défauts ... un problème de coupe (le métal semble arraché) ... et un problème de rigidité (la surface semble vallonnée) ... les deux vont de pair : si le métal est arraché les efforts de coupe sont plus importants et si la machine n'est pas assez rigide l'outil oscille et crée des irrégularités :???: ...

Pour moi un copeau long, si il n'y a pas de brise copeau, est un signe de bonne coupe ... tu prends des passes trop importantes j'ai l'impression ... c'est ok pour de l'ébauche, mais pour de la finition pour moi il faut prendre un copeau mini qui se déroule de manière stable ... Quand j'usine de l'inox (avec un outil plaquette en avance automatique), je tire un seul copeau de plusieurs mètres ... il faut faire gaffe ... gants en cuir et coupe du copeau avec des pinces coupantes régulièrement :shock: ... Surtout ne pas toucher le copeau avec les doigts ... ça coupe comme une lame de rasoir :smt088 ...

Le métal est peut-être trop dur aussi :???: ...

Méfiance pour l'affutage à la pierre à huile ... on a vite fait de modifier les angles au voisinage de l'arête de coupe car c'est là que la pierre attaque le plus ... vérifie avec une loupe comment est le tranchant on a parfois des surprises :oops: ...

Je ne vois pas ta machine ... une photo plan large STP :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Dodore
Compagnon
27 Octobre 2008
13 355
F-69400 villefranche sur saone
Ben sur les timbres poste on ne vois pas grand chose
Tout ça pour dire
Tu devrais mettre tes photos direçtement sur tes messages ce serai plus facile à voir

Je viens de voit tes photos en vrai grandeur, j'ai choisi l'option " citer " et là... Miracle tes images sont apparues en grand
Bon ben effectivement ton outil ne doit pas couper terrible
Egalement peut être trop d'avance
J'aimerais avoir une photo de ton outil vu de dessus en position de travail
Ton outil ressemble à un outil couteau mais ces outils ont , vu de dessus, un angle de pointe de 80° et ce ne semble pas être le cas
 
Dernière édition:
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 173
Un tout petit grain de sel : sur la dernière photo, on dirait que la tourelle est tournée de quelques degrés à gauche. Ce serait sans importance en soi mais on voit qu'ainsi l'arête frontale est quasiment parallèle à la pièce. Mais c'est peut-être que vous veniez de dresser en bout ?
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 516
Harnes (Pas de Calais)
concernant la nuance d'acier, au delà de la dureté, il y a surtout son usinablité. Avec un acier courant, type A42 ou A60 (pardon pour ces vieilles appellations) plutot fait pour la construction ou la tuyauterie, le fini n'est jamais bon. Et à voir la première photo, j'ai l'impression que c'est ce genre d'acier.
Je pense qu'avec un XC déjà on obtient de meilleurs résultats, sinon les aciers de décolletage contiennent je crois un peu de soufre qui facilite l'usinage, peut-être au détriment d'autres caractéristiques d'ailleurs. Les aciers faiblement alliés, bien qu'un peu plus durs même à l'état recuit, les aciers inox (surtout), donnent un meilleur fini.
J'usine souvent aussi des aciers courants mais ça dépend pour quel usage, en principe pas pour faire une portée de roulement...encore que dans certaines applications ça va quand même...

Autrement il y a un piège aussi, quand on débute, c'est de vouloir faire une passe de finition trop petite: l'outil ne mord plus vraiment la pièce et c'est dégu........ On est alors obligé d'en reprendre et du coup on mord la cote..... :smt013.

Bien sûr il y a tous les paramètres géométrie d'outil et hauteur, rigidité machine, jeux machine...qi ont déjà été évoqués plus haut.

La seule nette différence se fait lorsque je produits du copeau long mais trop dangereux (0,12 mm de profondeur de passe).
Que veux-tu dire, par trop dangereux ? il faut écarter le copeau avec un crochet spécial possédant aussi une protection pour la main- comme une petite épée de 30 cm terminée en crochet de 3 cm, assez solide quand même . On ne peux pas toujours éviter l'usinage avec copeau long (à notre niveau on ne peut pas toujours respecter les conditions qui fragmentent les copeaux). Quand à ta profondeur de passe, si c'est 0.12 au diamètre c'est relativement peu, même pour une finition (en principe on parle au diamètre).
On ne parle pas des "angles de coupe" mais des angles d'affûtage de l'outil.:)
L'angle de coupe, c'est tes 10° du dessus,
L'angle de dépouille (ou: la dépouille) c'est tes 8° (peut-être un peu fort, tu pourrais essayer un peu moins).

bon après tout ça, je ne suis pas un pro du tournage, je me bats régulièrement aussi avec ce genre de problème.
DSCF5025.JPG
 
FB29
Compagnon
1 Novembre 2013
7 668
FR-29 Brest
J'avais pas vu les photos de l'outil :oops: ... Pour dresser je le sens assez bien, d'ailleurs la surface à l'air nickel, pour charioter je le sens moins ... on dirait que la surface de coupe est arrondie ou aplatie vers le tranchant qui n'a pas l'air si tranchant que cela (?)

Cordialement,
FB29
 
gégé62
Compagnon
26 Février 2013
2 516
Harnes (Pas de Calais)
je crois vraiment que ton angle de dépouille 8° est un peu fort. Pour le réduire, il n'est pas nécessaire de le réduire sur toute la hauteur d'outil, bien sûr, c'est sur 2 à 3 mm que ça compte, donc juste un petit coup de meulage bien placé....vas-y graduellement, tu peux descendre jusque 5° je pense.
Tu peux aussi risquer un petit arrondi au lieu d'une arête trop anguleuse comme on semble voir sur les photos. rayon 0.5 mm par exemple (si on prend un arrondi plus gros, la largeur d'acier coupée par l'outil augmente, donc l'effort de coupe, donc les vibrations etc...).

Je te conseillerai d'essayer sur un morceau d'inox, le plus courant 304 ou 316, ou 304L ou 3016L ça ne fera pas grande différence, afin de te rassurer toi-même sur le fait que tu n'es pas condamné à un mauvais état de surface. :)
Je n'ai pas vu non plus qu'on évoque la vitesse de coupe. Essaie de te placer entre 20 et 30 m/mn (outil acier rapide). Ce n'est pas bon si tu vas trop lentement. Et au-delà l'outil s'userait trop vite. Lubrifie de l'huile soluble, mais c'est pour faire durer l'outil, moi je n'ai jamais vu d'état de surface franchement différent entre à sec ou lubrifié.
 
baboon21
Apprenti
22 Juillet 2014
192
Liège
Deux axes de recherche a essayer
- arondir la pointe de ton outil
- resserer les roulements de la broche
J'ai déjà essayer avec un rayon un peu plus marqué, j'ai des résultat bien pire. Ici la pointe est chanfreinée et c'est ce qui me donne les meilleurs résultats jusqu'à présent.
La j'ai un problème, j'ai bien un écrou de serrage pour l'axe de broche mais lors du démontage pour faire une révision, ho surprise ! se sont 2 roulements à billes montés d'origine. Gloups ! Je veux bien mettre un cran de plus sur l'écrou-frein mais je suis déjà pas mal sur ce réglage la (puis faut pas oublier que ce type de roulement supporte assez mal ce genre de direction de charge)..

Comme dit plus bas, avec ou sans , ça ne change pas grand chose.. Ce que je fais c'est un pinceau avec de l'huile soluble (eau blanche) en contacte permanent avec la pièce (pas de système de lub ni de micro-lub).

beaucoup de débutants utilisent des outils à plaquettes rapportées
J'ai souvent lu cette argument, je serais d'accord si j'avais une portée de roulement à produire immédiatemment et pas la capacité d'avoir l'état de surface conseillé, mais la j'ai pas vraiment d'urgence, et j'ai tout mon temps pour apprendre, donc autant commencer par l'affutage selon moi (mais ce n'est que mon avis)

un problème de coupe (le métal semble arraché) ... et un problème de rigidité (la surface semble vallonnée) ... les deux vont de pair
C'est un effet induit par la photo, j'ai essayé de faire une photo correcte mais a chaque fois la pièce semble plus dégueulasse en photo qu'elle ne l'est réellement, je vaisessayer de faire mieux. Mais oui le metal est arraché et non coupé.

Egalement peut être trop d'avance
J'aimerais avoir une photo de ton outil vu de dessus en position de travail
Ton outil ressemble à un outil couteau mais ces outils ont , vu de dessus, un angle de pointe de 80° et ce ne semble pas être le cas
J'avais lu qu'il ne fallait pas descendre en dessous de 0,08 mm d'avance par tour et 0,1 de profondeur de passe (au rayon); mes conditions de coupe sont 0,1 d'avance par tour et 0,24 de profondeur de passe au rayon (0,12 au minimum pour avoir un copeau long). quel serait-selon vous de bon paramètre ?
Je vais faire ça avec une photo du tour complet, très prochainement. Oui x'est un outil couteau, l'angle fait bien 80° (pas au degré près mais pas loin => 78° mesuré) l'arrête est droite, et j'incline ma tourelle en fonction de l'oprération, à droite pour faire du chariotage avec un angle d'environ 30° et à gauche pour du dressage.

Un tout petit grain de sel : sur la dernière photo, on dirait que la tourelle est tournée de quelques degrés à gauche. Ce serait sans importance en soi mais on voit qu'ainsi l'arête frontale est quasiment parallèle à la pièce. Mais c'est peut-être que vous veniez de dresser en bout ?
Tout à fait :wink:

Les aciers faiblement alliés, bien qu'un peu plus durs même à l'état recuit, les aciers inox (surtout)
Je n'ai jamais tenté l'inox, justement à cause de sa tendance à faire du copeau long, je me suis pris recemment un dans la figure (il était pas si long mon tour envoie dans tout les sens même avec du copeau correct). J'utilise pourtant un gant en cuire pour gerer et fragmenter le dit copeau.

On ne parle pas des "angles de coupe" mais des angles d'affûtage de l'outil.:)
L'angle de coupe, c'est tes 10° du dessus,
L'angle de dépouille (ou: la dépouille) c'est tes 8° (peut-être un peu fort, tu pourrais essayer un peu moins).
Je prends note ! :-D ça évitera d'autres confusion par la suite.
donc 10 degré c'est bien mais je devrai me rapprocher de 5 degré pour mes dépouilles.

J'avais pas vu les photos de l'outil :oops: ... Pour dresser je le sens assez bien, d'ailleurs la surface à l'air nickel, pour charioter je le sens moins ... on dirait que la surface de coupe est arrondie ou aplatie vers le tranchant qui n'a pas l'air si tranchant que cela (?)
Je retenterai mon affutage, mais le doigt accroche sur le tranchant. Dois-je pousser la chose jusqu'a pouvoir me raser les poils de bras (cela ne fragiliserait pas l'arrête ?). La question peux paraître stupide posée ainsi mais c'est le seul comparatif qui me vienne à l'esprit. Quand je compare avec des fraises neuve en HSS j'arrive à peu près au même feeling que mon barreau HSS.

Je te conseillerai d'essayer sur un morceau d'inox, le plus courant 304 ou 316, ou 304L ou 3016L ça ne fera pas grande différence, afin de te rassurer toi-même sur le fait que tu n'es pas condamné à un mauvais état de surface. :)
Je n'ai pas vu non plus qu'on évoque la vitesse de coupe. Essaie de te placer entre 20 et 30 m/mn (outil acier rapide)
Au début je me disais que l'état de surface venait de la matière usinée, etant de la récup je ne connais pas sa nuance. En fait ce qui ma fait réfléchir sur l'état de surface c'est qu'après avoir sorti un test des mords, j'ai un aspect ultra brillant de l'acier donc celui-ci doit pouvoir s'usiner aspect mirroir non ? Soit je fais une opération de galettage après chaque usinage, soit je tente de résoudre le problème à sa source en reglant le problème d'affutage :rolleyes:.

Si j'ai évoqué les vitesses de coupe = entre 20 et 35 m/min sans réelles différences, mais je reste souvent vers 25 m/min.


En tout cas merci à tous pour vos réactions, je vais faire d'autres essais, notamment sans la pierre à huile, différent rayon de nez, ...
Est-ce qu'un outil différent est particulièrement adapté pour la finition ? j'ai déja vu un foret cassé, affuté avec un large rayon de nez (genre demi-sphère => rayon de 3 mm) , en toute logique pour de la finition celui-ci est bien meilleure au niveau Ra mais pas forcement sur l'aspect brillant ou non ...

Bon après-midi !
 
moissan
Compagnon
13 Mars 2012
11 801
FR-16 angouleme
premiere question a se poser , est ce que la broche a du jeu ?

pour lever le doute faire un trou de centre , et mettre la contrepointe : si ça fait une grosse amelioration , il y a doute sur la qualité de la broche

quelle vitesse de rotation quelle vitesse d'avance quelle profondeur de passe ? il est possible que la broche soit bonne mais que tu depasse ses posibilité en etant trop gourmand

j'ai vu un tour qui ne faisait que des etat de surface lamentable , sauf avec contrepointe : il a suffit de serrer un ecrou sur l'arbre pour reduire le jeu des roulement
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut