Encore un outil à moleter

  • Auteur de la discussion bop55
  • Date de début
bop55

bop55

Compagnon
En ce qui concerne la qualité des molettes, j'ai juste utilisé celles de l'outil qui faisait partie du lot de PO fourni avec le petit chariot que j'ai acheté et n'ayant jamais utilisé autre chose, je ne sais pas ce qu'elles valent. J'ai déjà lu des post au sujet de moletage par enlèvement de métal mais rien en ce qui concerne le moletage concave ou convexe ( je ne pensais même pas que c'était possible ) : comment ça marche ?
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Tout bête, on usine au rayon de la molette et on pousse comme pour un autre moletage, on peut même faire du radial, je dois avoir ça dans mes molettes.
 
bop55

bop55

Compagnon
Bonjour Okapi,
Je suis allé faire un tour sur Wiki ( je n'ai rien trouvé sur le forum concernant ce type de moletage) et j'ai effectivement vu un type de molette creusée mais aucun exemple de réalisation. J'avoue avoir du mal à concevoir le fonctionnement de cet outil: ça doit forcément arracher du métal quelque part, pour exemple un jeu de roues dentées ayant ce profil ( une concave et l'autre convexe) ne tournerait pas longtemps...
Aurais-tu un exemple de réalisation de ce type de moletage à montrer ?
 
Okapi

Okapi

Compagnon
Je vais déjà montrer la molette et quand je ferai un travail avec une classique, j'en taillerai une pour te montrer, il faut dire que hors la restauration de mécanismes techniques anciens, je ne m'en sers jamais, l'intérêt étant quand même plutôt limité, c'est comme le moletage frontal…
 
bop55

bop55

Compagnon
Bonsoir,
Je déterre ce vieux topic pour vous donner mon retour d’expérience avec cet outil que j’ai fabriqué en … 2013 :smileyvieux:
Il fonctionnait bien mais me posait quelques problèmes au niveau de la durée de vie des axes des molettes.
Les premiers n’avaient pas assez de jeu et ont vite grippé (j’en parle plus haut sur ce fil) ==> j’en avais refait d’autre (toujours en acier au chrome) qui allaient bien mais qui posaient problème lors du changement de molettes car ils se sont usés vite:

AC7BEA34-2D5A-4F23-9646-08CA3498B001.jpeg


De plus près:

458B2E30-B065-4B1C-BB62-BE6778789BFC.jpeg


Du coup, j’avais fini par en refaire (toujours acier au chrome) en les trempant: trempe au pif au chalumeau et pas de revenu (je ne savais pas ce que c’était :ohwell:).Un des axes a cassé rapidement (remplacé en urgence par un autre en bronze qui ne s’est pas usé plus vite que l’acier non trempé des premier axes):

C080FE62-AA33-459D-8E15-A4EF7AC56AFE.jpeg


J’aurais pu refaire simplement de nouveaux axes mais mon outil avait un gros défaut de conception: les axes des molettes avaient tendance à tourner sous l’effort de l’opération de moletage, ce qui fait que mes petites vis de retenue en M3 se desserraient quand je tournais dans le sens normal, ce qui m’obligeait à tourner à l’envers, produisant l’effet inverse ==> les vis devenaient indémontables :smt076

Il fallait donc que je trouve une solution pour bloquer ces deux axes en rotation tout en voulant garder une épaisseur identique de l’outil :7grat:.
J’ai réfléchi pas mal de temps (à chaque fois que je m’en servais, en gros) et j’ai fini par trouver une astuce simple: faire des axes avec la tête désaxée :smt115

Photos de l’ébauche des fameux axes nouveaux (en 100 C6, cette fois-ci):

7950019C-F944-4B1E-93FF-65EDA5CAA25D.jpeg


Et photo qui va tout de suite vous faire comprendre où je veux en venir:

14EE9C36-2298-4CFB-9FD7-491E60A24A00.jpeg


Eh oui, c’est simple: deux lamages de la même excentration que celles des têtes de mes axes et ça ne tournera plus :neo_xp:

F82A4AB2-E5FE-40A5-9EA0-9EFEB798A5D7.jpeg


Mise à la bonne épaisseur des têtes:

F7F58529-81CA-4831-BDCA-B574D906CDB4.jpeg


Une couche de Cordusal avant la trempe à 840 + revenu à 190°:

C0A80A0A-D9FF-45AC-8DFA-953F4E5C6CFC.jpeg


Et après un petit nettoyage, mise en place des axes sur l’outil:

DAA063EF-2055-4267-B36C-071E2D8EC7FB.jpeg


Du coup, je me suis enfin décidé à faire une finition digne de ce nom sur l’ensemble et voici le résultat:

Avant:

373B7353-4105-4958-AABF-1CA79F46C175.jpeg


Maintenant:

9637D5A9-F7DA-4865-9E00-1C8CB59CF4A2.jpeg

352FA6C6-3729-4306-8B83-4F61B869F5A9.jpeg


Et en place sur le tour:

59711075-2EFD-466C-8FDA-C5D377E73B81.jpeg


2A7555AF-44EF-4B19-9736-95162826EC57.jpeg


C’est quand même plus propre comme ça, non ? :tumbsupe:
 
Dernière édition:
desmo-phil

desmo-phil

Compagnon
Bonjour.
Pour ajouter mon grain de sel .

Sur mon outil a moleter les axes de molettes sont en 100C6 trempés (à l’œil ).

J'évite (la plupart du temps ) de lubrifier le moletage ou alors si cela se passe mal et que je lubrifie, pétrole pour l'alu et autre huile soluble pour l'acier, j'amène un petit filet d'air pour chasser les copeaux qui ne manquent pas de se former surtout si on chariote. Pasque les copeaux sous les molettes ça fait un travail dégeu !
 
dubleu

dubleu

Compagnon
j'ai l'impression que tu dois serré fort

ma petite exp avec le sermor n°2 et vis de 8.8 modifié pour reprendre le montage de série juste une goutte huile de temps à autres

depuis 3ans pas d"usure et pourtant il et possible de serré très fort avec ce montage


molette diametre 20/ 6.35 int largeur 10 mm
 
bop55

bop55

Compagnon
j'ai l'impression que tu dois serré fort

Serrage à la main, sans plus. Le problème, c’est que ces molettes demandent un axe de 6mm (6,5 exactement) ==> ça fair pas épais :7hus5:
J'évite (la plupart du temps ) de lubrifier le moletage ou alors si cela se passe mal et que je lubrifie, pétrole pour l'alu et autre huile soluble pour l'acier, j'amène un petit filet d'air pour chasser les copeaux qui ne manquent pas de se former surtout si on chariote. Pasque les copeaux sous les molettes ça fait un travail dégeu !
Moi, c’est micro-lub à donf: ça lubrifie, refroidit et nettoie en même temps :wink:
 
G

guy34

Compagnon
salut ,
le problème a été contourné chez moi par des axes en carbure ( queues de fraises ou forets ) ; et pour qu'ils restent prisonniers , des petites plaques vissées mises en bouts ;
A+++
 
J

jyknives

Apprenti
Bonsoir,
Je déterre ce vieux topic pour vous donner mon retour d’expérience avec cet outil que j’ai fabriqué en … 2013 :smileyvieux:
Il fonctionnait bien mais me posait quelques problèmes au niveau de la durée de vie des axes des molettes.
Les premiers n’avaient pas assez de jeu et ont vite grippé (j’en parle plus haut sur ce fil) ==> j’en avais refait d’autre (toujours en acier au chrome) qui allaient bien mais qui posaient problème lors du changement de molettes car ils se sont usés vite:

Voir la pièce jointe 747162

De plus près:

Voir la pièce jointe 747163

Du coup, j’avais fini par en refaire (toujours acier au chrome) en les trempant: trempe au pif au chalumeau et pas de revenu (je ne savais pas ce que c’était :ohwell:).Un des axes a cassé rapidement (remplacé en urgence par un autre en bronze qui ne s’est pas usé plus vite que l’acier non trempé des premier axes):

Voir la pièce jointe 747164

J’aurais pu refaire simplement de nouveaux axes mais mon outil avait un gros défaut de conception: les axes des molettes avaient tendance à tourner sous l’effort de l’opération de moletage, ce qui fait que mes petites vis de retenue en M3 se desserraient quand je tournais dans le sens normal, ce qui m’obligeait à tourner à l’envers, produisant l’effet inverse ==> les vis devenaient indémontables :smt076

Il fallait donc que je trouve une solution pour bloquer ces deux axes en rotation tout en voulant garder une épaisseur identique de l’outil :7grat:.
J’ai réfléchi pas mal de temps (à chaque fois que je m’en servais, en gros) et j’ai fini par trouver une astuce simple: faire des axes avec la tête désaxée :smt115

Photos de l’ébauche des fameux axes nouveaux (en 100 C6, cette fois-ci):

Voir la pièce jointe 747165

Et photo qui va tout de suite vous faire comprendre où je veux en venir:

Voir la pièce jointe 747166

Eh oui, c’est simple: deux lamages de la même excentration que celles des têtes de mes axes et ça ne tournera plus :neo_xp:

Voir la pièce jointe 747167

Mise à la bonne épaisseur des têtes:

Voir la pièce jointe 747168

Une couche de Cordusal avant la trempe à 840 + revenu à 190°:

Voir la pièce jointe 747169

Et après un petit nettoyage, mise en place des axes sur l’outil:

Voir la pièce jointe 747170

Du coup, je me suis enfin décidé à faire une finition digne de ce nom sur l’ensemble et voici le résultat:

Avant:

Voir la pièce jointe 747175

Maintenant:

Voir la pièce jointe 747171
Voir la pièce jointe 747172

Et en place sur le tour:

Voir la pièce jointe 747173

Voir la pièce jointe 747174

C’est quand même plus propre comme ça, non ? :tumbsupe:
Je n'ai pas encore de tour comme tu le sais, mais quand j'en aurai un je vais venir prendre des cours et te passer commande de plein de jouet :prayer: :partyman:
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Encore une question concernant la molette: pour des raisons de poids ( et de matière à disposition) j'ai l'intention de la faire en alu et, comme je crains que le taraudage ne soit pas assez résistant, j'ai envie d'essayer de faire un insert en bronze et là, j'ai encore besoin de vos avis : est-ce qu'un assemblage ajusté très serré peut suffire ?
Pour la molette
deux solutions
tu laisses un ecrou et tu serres avec une clé
avec un ecrou moleté
moi je tangentais à la main sur le diamètre à moleter
je décalais avec le transversal pour enlever la molette de la pièce
je rapprochais les molettes de quelque dixiemes
et puis j’écrèmerais les molettes en position sur la pièce
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Merci wika58
Je ne connais pas la nuance de l'alu, ça serait trop simple...
Bon,honnêtement, j'ai quand même bien envie d'essayer. Par contre, je n'ai aucune idée des cotes que je dois réaliser pour que ça tienne mais que ça rentre quand même ( je n'ai pas de presse, ça se passera dans l'étau): si mon rond de bronze fait par exemple pile-poil 12 , combien doit faire l'alésage ?
Pour les ajustements courants il existe une normalisation très complexe
qu’on peut simplifier à l’extrême
elle est expliquée sur le formulaire adam
page 52 et 53
le principe simplifié dit
si on a un alesage normal tolérance zéro plus quelque centième
Bon en plus simple je mets les pages correspondantes
je rappelle que le moletage droit pour emmancher deux pièces C´EST DU GROS BRICOLAGE ce n’est pas du tout mécanique c’est à la rigueur valable si on a loupé une cote
dans ton cas il faut prendre un ajustement H7 p6
1640079243073.jpeg
 
Z

zimm

Nouveau
@bop55 , le traitement sur le corps de l'outil, c'est un brunissage ?
Pour obtenir un tel résultat, la surface était brute de fraisage ?
Merci
 
bop55

bop55

Compagnon
Oui, c’est du brunissage à froid (chimique).
Et non, la surface n’est pas brute de fraisage avant le brunissage, il faut que ce soit poncé fin (en l’occurence, j’ai fini au papier de carrossier grain 2000 avec du pétrole lampant).
 

Sujets similaires

den's 12
Réponses
14
Affichages
2 548
den's 12
den's 12
jeanmichel1946
Réponses
20
Affichages
1 177
jeanmichel1946
jeanmichel1946
M.O.I
Réponses
8
Affichages
7 653
bocopo67
bocopo67
den's 12
Réponses
10
Affichages
10 021
languedoc
L
S
Réponses
16
Affichages
1 291
gugusse
G
ccyyrriillee
Réponses
27
Affichages
2 838
ccyyrriillee
ccyyrriillee
R
Réponses
12
Affichages
5 881
Savagnin
S
F
Réponses
27
Affichages
2 795
freddy007
F
Haut