Différents types de soudage: je suis perdu!!

demoniakteam
Compagnon
17 Janvier 2008
2 412
Doubs
  • Auteur de la discussion
  • #1
Salut,

J'entend souvent parler de soudure; brasage, a l'arc , mig, tig...

Seulement je suis completement paumé:(, quelqu'un pourrait il récapituler les différents types de soudures ainsi que leur applications?Lesquels permettent de couper?

Merci
 
romteb
Fondateur
23 Octobre 2006
1 906
Brasure=Assemblage avec metal d'apport sans fonte du metal de la pièce, se pratique au chalumeau (ou au fer a souder...)

Soudure a l'arc= Abus de language, la soudure a l'eletrode enrobée, le mig et le tig sont toutes des soudures à l'arc. Ce que l'on appel donc à tord soudure à l'arc est de la soudure à l'electrode enrobée.

Mig= Metal inert gas= soudure protégée par atmosphere gazeuse, se pratique avec des postes automatiques qui deroulent un fil en continu (l'eletrode en fait) pour servir de metal d'apport, on peut utiliser ces postes automatiques pour souder en MAG= metal active gas c'est a dire avec un gaz d'apport non inerte , ou un fil fourré.

TIG= tungstène inert gas, l'eletrode est en tungstène non fusible (du moin au temperatures utilisées en soudure) l'eletrode ne fond donc pas, le metal d'apport est une tige que l'operateur plionge dans le bain de soudure, le tig se pratique egalement sous atmosphère protectrice par apport de gaz.
 
ordinerf
Compagnon
15 Février 2008
3 990
aube
casiment tout permet de souder et découper, tout dépend des réglages, le laser en est le plus simple exemple.
tu as aussi le MAG = métal actif gaz.
les différent type de procédé de soudage vont se différencier en fonction du travail souhaité, le MIG et MAG ont des grosses bobines de fil qui vont permettre de faire de la soudure au kilomètre et de remplir les grande cavité à souder, cas fréquent en soudure Y pour les grosses épaisseurs.
le TIG va surtout permettre les 1ère passes et les soudure sur tole fine et aluminium le tout avec ou sans métal d'apport, très pratique pour la tolerie fine, la déco, etc...
l'ARC est surtout pratique pour les possibilité de changer facilement le type de métal d'apport en fonction du métal à souder mais sur des grandes longueur il devient vite pénible de se balader avec sa boite de baguette et surtout de bien brosser la soudure précédente avant d'entamer la prochaine, sans parler des condition de finition et début de soudure.
le chalumeau est surtout fait pour l'extérieur vu qu'il ne demande pas d'électricité, il peut découper, souder et chauffer ce qui est pratique pour les trempes sur des petite pièces.
de plus le chalumeau permet aussi le brasage et soudo brasage.
après il reste les lasers, très précis mais très cher et demande des poste fixe et parfaitement réglé, surtout utile pour la grande série.
le plasma est un peu différent vu qu'il fait tout et peut être utilisé sur machine ou à la main, très pratique pour les découpe à main levé et donc les formes exotique, il peut souder et on l'utilise très souvent sous l'eau parce qu'il soude et découpe très bien sous l'eau, très utiliser dans la marine, la haute technologie et la tolerie d'art.
il y a aussi l'oxycoupage mais lui est réservé au métaux ferreux, de plus il est surtout utiliser pour la découpe sur machine donc on l'oublie :)
il éxiste aussi la soudure par friction mais la on rentre dans des domaines un peu particulier.
je crois que j'en ai oublié aucun...
 
ordinerf
Compagnon
15 Février 2008
3 990
aube
exact j'ai oublié la soudure par point :smt089
la soudure par friction m'épate à chaque fois, on soude ensemble des métaux qu'on ne peut pas souder autrement et très rapidement :)
j'avais vu une machine à souder par friction comme sur le 2ème film et c'est impresssionant le freinage instantanné :eek:
 
Alexandre
Ouvrier
14 Avril 2008
305
Evry
j'ai fait un exposé avec un collègue qui travaille à la SNECMA sur les différentes techniques de soudages. Je pourrais le mettre en ligne, ça regroupe tous les moyens de soudages actuels et une petite explication sur chaque.

Par contre la dernière vidéo ce n'est pas du soudage par friction, c'est le stir welding, on l'a vu, c'est vraiment "ouf" comme technique. De ce qu'on a pu trouvé, c'est un outil semblable à une fraise, qui pénètre dans la matière et la chauffe jusqu'à la rendre pâteuse. Ainsi les matériaux de part et d'autres se mélange et la soudure se fait ainsi, en tout uniformité. Ça a l'avantage de pouvoir souder des matériaux de natures différentes entre eux, de mémoire !
 
gillesw
Apprenti
5 Janvier 2009
127
78 - Yvelines
Bonjour à tous !

Dans l'esprit de ce post, je viens de récupérer dans les affaires de mon papa un chalumeau avec sa bouteille et une tige de soudure (euh brasure ?) et je n'y connais rien en chalumeau !

La bouteille est vide , je voudrais bien la remplir, d'où mes petites questions qui intéresseront sans doute les autres néophytes !

- quel type chalumeau est-ce ?

- quel gaz utilise-t-il et ou faire remplir la bouteille ?

- quelles soudures permet-il ?

- est-ce que la tige ressemble à ce que l'emballage semble dire (Argent) ?


Merci d'avance,
Gilles

IMG_3709.jpg
[div=initial][arrow]La baguette de brasure : Argent ?[/arrow][/div]

IMG_3707.jpg
[div=initial][arrow]Le chalumeau :[/arrow][/div]

IMG_3705.jpg
[div=initial][arrow]Le haut de la bouteille :[/arrow][/div]

IMG_3704.jpg
[div=initial][arrow]L'ensemble :[/arrow][/div]
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut