Déterminer la valeur de la résistance de "saignement&qu

gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

Je cherche à déterminer la valeur de la résistance de saignement de mon alim.
Tension de sortie : 42 V
Intensité : 11,8 A
Condensateur de filtrage : 56 000 uF
Mon approche : partir du stock de résistance en ma possession pour voir laquelle ferait l'affaire.

J'ai pu trouver une formule permettant de calculer le temps de décharge d'un condensateur : T (constante de temps)= R (en ohm) x C (en farads). Au bout de 5 fois cette constante de temps on estime que le condo est déchargé.

Ce qui me gêne, ce n'est pas le calcul en lui même. En fait, dans les info que j'ai pu trouver, aucune n'indique les effets d'une décharge trop rapide ou trop lente.

En clair, ce que je souhaite savoir : comment savoir si le temps de décharge que l'on calcule est correct ? Faut-il respecter un temps maxi ou un temps mini ? :?:


Ce 1er calcul vous paraît-il convenir :
C = 56000 uF R = 330 ohm
330 x 0,0560 = 18,48 s
18,48 x 5 = 92,4 s
Avec une résistance de 330 ohm le condensateur sera déchargé au bout de 92,4 secondes soit 1 m 32s environ.


Merci pour votre aide. :wink:
 
f6bqi
Compagnon
26 Septembre 2008
790
FR-81150
Bonjour,
Si la régulation du 42V est sans importance,
on part sur le principe d'environ 100 ohms par volt
(référence Radio amateur HANDBOOK §5.5)
donc 3.9K ou 4.7K 2W.
cordialement
Michel
 
gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci pour votre suggestion,

J'ai essayé de trouver le passage du Radio amateur Handbook cité mais je n'ai pas trouvé en consultation libre.

Si je prend une résistance de 3,9K, cela me donne comme temps de décharge :
3900 x 0,056 = 218,4 s (constante de temps)
218,4 x 5 = 1092 s soit 18mn et 12s :sad:

Y aurait-il un compromis qui permettrait de gagner en temps ?
 
MaX-MoD
Compagnon
17 Avril 2007
2 306
Annecy (74)
gaga2410 a dit:
Merci pour votre suggestion,

J'ai essayé de trouver le passage du Radio amateur Handbook cité mais je n'ai pas trouvé en consultation libre.

Si je prend une résistance de 3,9K, cela me donne comme temps de décharge :
3900 x 0,056 = 218,4 s (constante de temps)
218,4 x 5 = 1092 s soit 18mn et 12s :sad:

Y aurait-il un compromis qui permettrait de gagner en temps ?
inter 2RT pour l'alim. D'un côté tu alimentes le transfo, la résistance de saignement est débranchée, de l'autre la sortie est court-circuitée par une résistance (puissance) de qqs 10aines de Ohms.
 
f6bqi
Compagnon
26 Septembre 2008
790
FR-81150
Bonsoir,
Quel est l'intérêt de décharger rapidement le condensateur?
La charge(moteur et électronique ) ne constitue t'il pas l'équivalent de la résistance "bleeder"?
la puissance instantanée est de 35W pour une résistance de 50 Ohms par
exemple.(~ 850 mA de consommation)
Amitiés au piton de la fournaise
Michel
 
gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
  • Auteur de la discussion
  • #7
Merci f6bqi, le piton de la fournaise te retourne les siennes :wink:

Si il n'y a pas d'intérêt à décharger rapidement, est ce qu'il y a un risque à le faire ?
J'ai vu certaines personnes (sur une célèbre forum anglophone) utiliser des constantes de temps très courtes.
Mon condensateur étant d'une grande capacité, je me demande si utiliser une constante de temps courte ne vas pas à la longue le bousiller.
 
f6bqi
Compagnon
26 Septembre 2008
790
FR-81150
Bonjour,
Pour mois il n'y a aucun intérêt a décharger rapidement le condensateur hormis en cas de sécurité si l'on met les doigts dans le montage.
Par contre, il faut prendre en compte la gestion de l'électronique(s'il y en a)
car cela peut avoir des conséquences.
par exemple:
alimentation DC pour moteurs P.A.P via interface ayant 2 alimentations
- 5V pour électronique
- 42V pour moteurs.

En aucun cas il ne faut que le 5V disparaisse alors que le 42V est présent.

Solution1 :
Faire du 5V à partir du 42V.
le 5V sera toujours présent jusqu'à disparition complète du 42V.

Solution2:
A l'arrêt du système court circuiter le 42V par un contact auxiliaire de l'interrupteur secteur.

Cordialement, un utilisateur de Colis Pays

Michel
 
A
Guest
f6bqi a dit:
Bonjour,
Pour mois il n'y a aucun intérêt a décharger rapidement le condensateur hormis en cas de sécurité si l'on met les doigts dans le montage.
Par contre, il faut prendre en compte la gestion de l'électronique(s'il y en a)
car cela peut avoir des conséquences.
par exemple:
alimentation DC pour moteurs P.A.P via interface ayant 2 alimentations
- 5V pour électronique
- 42V pour moteurs.

En aucun cas il ne faut que le 5V disparaisse alors que le 42V est présent.

Solution1 :
Faire du 5V à partir du 42V.
le 5V sera toujours présent jusqu'à disparition complète du 42V.

Solution2:
A l'arrêt du système court circuiter le 42V par un contact auxiliaire de l'interrupteur secteur.

Cordialement, un utilisateur de Colis Pays

Michel
Tu peut aussi mettre un relai, alimenté via le 5v, qui ferme le contact du 42v.
A l'arrêt du système, tu coupes le 42v, il se décharge à travers la résistance, si tu coupe le +5v avant la décharge complète du 42v, c'est pas grave car le contact à ouverture du relai va s'ouvrir et isoler l'électronique du 42v, celui ci continuera de se décharger tranquillement via la résistance.
 
gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
La config de mon alim : 1 transfo 500VA de 2 x 30V.
Je compte utiliser un secondaire par moteur. J'aurais donc 2 sorties de 42,43V et 11,78A chacune.

Pour le 5V, j'utiliserais une alim à part. Quand vous dîtes que le 42V doit s'arrêter avant est ce que cela vaut uniquement si je tire ce 5V sur l'alim moteur, ou est ce pour la sécurité de toute la chaîne cnc ?

Je vous met une première ébauche de mon schéma de cablage.
Dîtes moi ce que vous en penser notamment pour les "Bleeders".
Est-ce que cela est viable ? Ou, dois je tout revoir ?

alimentation.png
 
Foxtrot
Compagnon
18 Février 2008
1 045
Ath (BE)
Bonjour,

Si tu utilises des drivers achetés en boitier, en général ils n'utilisent le 5V que pour faire fonctionner ses propres commandes. Tu enlève le 5V comme tu veux. :wink:

Maintenant, les drivers avec l6208, l297 et compagnie là ça craint, la moindre coupure et pffftch...
 
gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
Foxtrot a dit:
Bonjour,

Si tu utilises des drivers achetés en boitier, en général ils n'utilisent le 5V que pour faire fonctionner ses propres commandes. Tu enlève le 5V comme tu veux. :wink:

Maintenant, les drivers avec l6208, l297 et compagnie là ça craint, la moindre coupure et pffftch...
Les drivers sont en boitier achetés ici :
http://cgi.ebay.fr/LeadShine-M880A-Step ... 7C294%3A30

Pour le 5V je pensais à l'interface parallèle. Je pensais monter celle-ci :
http://pminmo.com/4axisopto/4axisDIYopto.htm
 
f6bqi
Compagnon
26 Septembre 2008
790
FR-81150
La gestion des alimentations des drivers de moteur PAS est un point critique du fonctionnement global du système.
Les composants électroniques tels que LM18245, L298 sont très susceptibles quand au manque du 5V.
Donc il faut mettre toutes les chances de son côté:

1 le point de masse GENERALE 0V commun a l'alim 5V et l'alim 42V est la barre de jonction entre les 2 condos des alim X et Y.
de ce point partent également les retours de commande.
c'est le seul point qui puisse être mis à la masse mécanique (si nécessaire).

2 dans votre montage, les + des alims sont mis en // par les résistances ce qui est gênant par principe. si une alim est défaillante, elle est ré alimentée par l'autre au travers de la résistance donc fumée.

le dessin joint donne une idée de ce qui peut être fait. il est possible également de remplacer le relais 48V par un 5V alimenté au travers de l'interrupteur M/A et de l'alim 5V mais avec une consommation accrue par rapport au 42V.
il est également possible de raccorder les drivers X et Y sur les contacts Ta et Tb du relais mais a l'arrêt les fils + des drivers sont en l'air.
personnellement je n'approuve pas cette solution.

En ce qui me concerne, je fabrique le 5V à partir du 24V.
nota : il est souhaitable que le secteur passe par un filtre CEM.
Cordialement
Michel

alim avec coupure.GIF
[div=initial][arrow]modifications[/arrow][/div]
 
gaga2410
Nouveau
23 Août 2008
38
Sainte Clotilde, La Réunion
Merci f6bqi pour ces modifications.
J'opterais pour un relais 48V avec le cablâge proposé, mais pas sur le contacts Ta et Tb.
Pour le filtre CEM j'y avais pensé mais ne l'ai pas représenté :oops:

Je reviens sur la valeur des résistances de saignement. Y-a-til une règle précise à respecter pour choisir la constante de temps ? Je veux dire par exemple des seuils mini et maxi ?
 
MaX-MoD
Compagnon
17 Avril 2007
2 306
Annecy (74)
Raisons d'un temps de décharge court : éviter de flinguer les drivers si toujours alimentés lorsqu'on débranche les moteurs; puis ne pas oublier que les condos de cette taille peuvent aisément donner des pics des plusieurs dixaines (100aines pour les plus performats) ampères... de quoi souder par point deux fils qui se croisent par erreur :wink:
Question voltage par contre, ça pique un peu si on met les doigts dessus mais pas de risques sérieux pour nos vies.

sinon bravo pour ton schémas Michel, c'est bien plus rigoureux! :wink:
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Haut