Démontage mandrin vissé :procédure!

  • Auteur de la discussion buson
  • Date de début
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonsoir à vous,
Je reviens au sujet de mon tour LANG,je dois démonter le mandrin (l'entraineur de celui-ci vissé) pour le modifier en le perçant de 4 trous pour lui fixer un mandrin 4 mors concentrique/indépendants,celui-ci à (par chance) le même diamètre de positionnement/centrage.
J'ai donc consulté les post traitant du sujet et appliqué ces méthodes sans résultat.
Je vous soumet donc une autre qui m'est venue ,a savoir tronçonner à ras de la portée de l'arbre le plateau porte mandrin pour supprimer la contrainte du filetage de celui-ci pour le dévisser plus facilement (à l'issue ,je le réusinerai pour avoir une portée sans faut rond )
Je pense aussi à réaliser un collier en deux parties pour brider l'arbre de broche (en sortie de poupée )et retenter de débloquer le plateau (par un bras de levier).
Qu'en pensez vous , cela vous parais-t-il réalisable?

voici une vue de la partie à démonter (à ras de la colerètte brillante )

DSC05276.JPG


et l'épaisseur sur un autre plateau d'un mandrin 4 mors (10mm au rayon)

DSC05277.JPG

Merci de vos remarques,
mes salutations
serge
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 070
FR-77250 Fontainebleau
bonsoir
as tu chauffé ton faux plateau ? (mandrin démonté bien sûr)
au décapeur thermique ça suffit pour élever la t° à env 200 °
masques bien le bout de la broche et chauffe partout le plateau :

fait tourner le tour pour bien chauffer sur 360 °
laisser chauffer au moins 1/2 heure...

éventuellement refroidir au mieux l'alésage de la broche : laisser filer de l'air comprimé...

il vaut mieux ne pas chauffer le moyeu coté poupée fixe : ça l'allongerait et resserrerait davantage l'assemblage fileté

ça devrait suffire pour "relâcher" un peu le serrage de l’écrou : le filetage étant triangulaire, une augmentation de diamètre conduit au desserrage de l'assemblage

pour faire tourner le faux plateau prépare un bon bout fer plat de 50 X 10 mm par exemple; perces et taraudes 2 trous correspondants à deux de ceux du plateau : il suffit de le boulonner sur le faux plateau et de tirer dessus pour dévisser...

Pour moi le plus dangereux c'est pour immobiliser la broche : j'en parlais ici :

Bonjour
pour moi le Pb se trouve au niveau du blocage de la broche quand je dévisse les mandrin
en effet, j'ai un tour à courroie de 1910 (EP 1 métre / phi maxi 560 mm dans le rompu ! ) et je n'aime pas trop forcer (j'utilise une grande clef à ergot) ... Le plus grand mandrin fait 350mm de diamètre et il faut tirer très fort pour le démontage ...
j'ai peur de casser une dent des pignons du harnais

j'avais pensé une fois à une cale engrenant sur plusieurs dents de la grande roue

Bon, je pourrais aussi percer un trou dans la jante de la plus grande poulie
Mais j'ai un vieux tour à courroie plate avec une grande roue facilement accessible

si je comprends bien tu ne disposes que de 2 faux plateau et celui qui est démonté à l'air d'avoir pas mal vécu
celui que est bloqué semble être plus beau: ça serait péché de le massacrer surtout que tu as un joli tour!
dans tous les cas ne rien faire d'irréversible (et donc d’irréparable!)
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 688
F-69400 villefranche sur saone
Est ce que tu peux donner les liens que tu as consultés
Et comment est ce que tu as essayer de le demonter
Avec une barre? Dans ce cas il faut une barre de 2 mètres mini
Avec une cale? Dans ce cas il faut ouvrir les mors
Mettre le tour au harnais , petite vitesse , marche arrière , et pendant la rotation aprocher la cale pour l'inter poser entre le banc et un mors , par contre si c'est un rompu, ça risque de ne pas être facile
Ou d'une autre façon
Tu parles d'un collier que tu vas fabriquer , tu vas le mettre où , si c'est sur le filetage. Ça va encore plus le resserrer
 
mempasmal
mempasmal
Apprenti
23 Mar 2011
103
Alpes Maritimes
pareil, chauffe du faux plateau, marche arrière a la plus petite vitesse et une cale en laiton ou bronze sur une vis du faux plateau. sans effort c'est magique. c'est ce qui est recommandé dans la doc pour les tous Devallière
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 822
FR-29 Brest
Bonjour,

Sur les photos le mandrin est monté sur le plateau ... sans plateau cela donne quoi en plotos :roll: ? ... tu as instillé du dégrippant pendant un bon moment aussi je suppose ?

Cordialement,
FB29
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonsoir,
merci a vous pour vos réponse,
Yvon29,j'ai appliqué ce que tu décris mais:sans avoir chauffé le plateau,et sans blocage de la broche ,(j'ai mis en plus petite vitesse et avec un bras de levier d'un mètre,par des acoups sur celui-ci) sans résultat.
Dodore,pour les liens ,j ai recherché sur le site :dépose mandrin vissé ,et j'ai fait comme indiqué ci-dessus,
puis l'autre façon que tu décris :petite vitesse inverse,et j'ai fait je pense l'erreur de mettre un bois comme butée ce qui devait amortir les chocs (j'ai donné une serie de "coups) sur un mors du mandrin sans résultats aussi ;
Pour le collier,je pensais le mettre juste en sortie de la poupée fixe pour appliquer la méthode deYvon29 (bridage de l'arbre de broche)
DSC05279.JPG

Je vais aussi essayer la méthode de Mempamal (avec une butée laiton)
DSC05281.JPG

Pour Fb29,voici une vue du plateau
DSC05278.JPG

Il est assez massif,!!
Oui,le dégrippant instille depuis 3 jours
Sur les photos,on voie que les trous de fixation du plateau ont été ovalisées pour aligner les taraudages du mandrin 3 mors.
Je pense donc en même temps que de percer 4 trous pour la fixation du 4 mors,recentrer et baguer ceux-ci pour éviter tout jeu (les deux mandrins ont par chance le même diamètre de centrage.
Donc,prochaine étape:mardi,j'aurai un décapeur pour chauffer le plateau,et vous informerai du résultat .
merci encore pour votre aide
mes salutations
serge
 
N
norm
Compagnon
19 Jan 2016
584
a
bonjour

utiliser une cale de bois a la place du laiton me semblerait moins violent
la si ça force, il n'y a rien qui peut lâcher :???: la résistance du bois est beaucoup plus faible que celle du laiton

ne pas se mettre dans la passage, j'ai entendu des histoires de pièce qui avaient été oubliée dans un outil, éjecté a grande vitesse lorsque la presse a été remise en marche
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 822
FR-29 Brest
Bonjour,

le dégrippant instille depuis 3 jours
Il faudrait peut-être que ça trempe :smt017 ...

En dégraissant bien le plateau tu peux peut-être coller au mastic un cache découpé dans une feuille de plastique rigide (par exemple feuille de rhodoïd ou équivalent) pour former une baignoire à dégrippant pour qu'il ait le temps de bien tremper le filetage et la partie guidage :roll: ...

Baignoire dégrippant.jpg


Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 219
Le bloc de laiton, j'éviterais !
En temps normal, lorsqu'on applique cette méthode, le choc est pris par l'ensemble mandrin+plateau. De plus, cette méthode est adaptée à une machine sur laquelle on monte et démonte le plateau = coincé (normal) mais pas grippé.
Ici, il va falloir un choc fort et un seul trou assez près du bord va l'encaisser... :nono:

Je pense qu'il faut prendre patience et laisser agir le dégrippant et / ou gasoil dans la baignoire ( :wink: ), plusieurs jours.
Ensuite chauffe du plateau et bras de levier :batte:
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #10
Bonsoir,
merci pour vosréponses,
pour Norm61,comme dit plus haut,j'ai essayé avec une cale de bois,sans résultat,il est vrais sans avoir chauffé aussi,
pour Fb29,merci de l'idée que je vais appliquer de suite (hier j'avais fait de même avec du scotch de masquage,mais le dégrippant l'a décollé.)
mes salutations
serge
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 219
Pour la baignoire, il est possible de le faire avec un bourrelet de silicone pour former un barrage dans l'alésage :wink:
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #12
Merci Osiver de vos conseils,je vais laisser macérer quelques jours,puis donc chauffer et bras de levier dans un premier temps ,cela vas me laisser le temps de réaliser un "collier "pour brider l'arbre de broche.
J'ai oublié de préciser que je lance la rotation du plateau à l'aide de 'la manette d'embrayage que je relache avant le contact de la vis du plateau avec la butée ,cela est moins violent comme choc -(peut etre pas assez?)
salutations
serge
 
N
norm
Compagnon
19 Jan 2016
584
a
j'avais vu sur ce forum que le w40 considéré comme du dégrippant n'est pas efficace, il existe mieux... je vais essayer de retrouver où


edit:

c'était ici: https://www.usinages.com/threads/comment-demonter-mon-mandrin-de-tour.13141/page-2

Salut gérard 45

J.F lors de la rénovation de son induma à utilisé un produit efficace mais je ne me souvient plus du nom.

A oui c'est du transyl qu'il a utilisé dix fois plus efficace
que le w40

maintenant il ne te reste plus qu'à le trouver demande à j.f.

ici ou par exemple google est notre ami..

A plus
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonsoir Norm61,Osiver
j'ai lu aussi ce post,j'utilise plusieurs sortes de dégrippant professionnels don de la Dartoline .
Je crois me souvenir que le WD 40 est utilise plus comme anihileur d'eau que comme dégrippant .
J'ai bien sur obturé l'arbre de broche pour former la poche au dégrippant.
Je ferais des photos du "montage" de démontage.
salutations
serge
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 070
FR-77250 Fontainebleau
Bonsoir
ce qui m'inquiète le plus quand on reprend le couple par un engrènement c'est qu'il n'y a qu'une dent qui reprend tout l'effort
il faut pour diminuer cet effort que le diamètre du pignon lié à la broche soit le plus grand possible, donc sur ce point c'est mieux de se mettre à la plus petit vitesse

s'il est possible de d'accéder aux pignons ça pourrait être une bonne idée d'enrouler une clé à chaîne ou à sangle autour du plus grand pignon possible
et alors il pouvoir appliquer le couple de desserrage au plateau à la main, enfin avec une clé ou un fer plat boulonné sur le faux plateau

sur un forum américain de"boiseux" et ailleurs également ( je me demande si je ne l'ai pas ici mais où??? ) . j'ai vu des clefs en contre plaqué comportant trois rainures à 120 degrés: une pour chaque mors : en faire une en tôle d'épaisseur 6 mm avec un manche soudé suffisamment long serait une bonne idée

un autre outil efficace c'est une grande clef à ergot qui"prend" dans le trou carré d'un des pignons du mandrin: c'est ce que je fais mais je n'ai jamais eu de mandrin bloqué très fort ( vieux tour à courroie plate!!! )
ils la font en CP pour démonter le mandrin des tours à bois mais les filetages restent vers les 30 et quelques mm de diamètre


une solution qui ne doit pas être suffisante consiste à utiliser une clé à griffes mais il ne doit pas y avoir un endroit suffisamment large et de diamètre suffisant pour accrocher...
je ne sais pas pourquoi mais dans une fabrique de meubles où j'ai gratté un été on démontait parfois la mollette d'une toupie en utilisant une clef à griffes sur une bague de l'arbre... Sur les toupies de 50 mm il y a toujours je crois au moins un trou...

bon courage
Yvon
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonsoir Yvon,
merci de votre aide,je rejoint vos remarques,
aujourd'hui ,j'ai réalisé un "collier" pour brider l'arbre de broche,et un levier pour entrainer le plateau.
J'ai fait un petit essais(sans mettre le harnais et bien sur le blocage d'arbre glisse (bras de levier plus petit ),voici des photos du montage,les fixations sont pour la photo
DSC05287.JPG

DSC05283.JPG


l'intérieur de la poupée fixe
DSC05284.JPG

DSC05285.JPG

DSC05286.JPG


La suite dès que je récupère la soufflante air chaud.
salutations
serge
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 626
FR-84 Cavaillon
bonsoir
en enlevant les fourchettes tu ne peux pas enclencher 2 pignons pour faire le blocage de l'arbre.
A+Bernard
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 688
F-69400 villefranche sur saone
Pendant que tu y étais , tu aurais pu mettre le harnais , à la plus petite vitesse , et de faire encore un essai
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
4 070
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
tu n'as pas l' air d y être pour le moment au moins...
quand je vois ce grand pignon double je pense que tu dois avoir accès à tout le tour assez facilement pour y glisser une sangle assez costaud qui fera tout le tour et qui ne patinera pas
tu peux aussi coller du caoutchouc (ancienne courroie de distribution...) sous une bande de tôle de mettons 2 mm d' épaisseur...
au niveau de la fixation replie la et serres la entre deux fers plats: un trou plus boulons ça va se décortiquer direct: n' oublie pas que le couple risque de dépasser les 100 m kg ( un bonhomme au bout d'un levier d'un mètre cinquante...)
Si la roue dentée fait 10 cm de rayon ça donnera un effort tangentiel de 1,5 tonne ...
au fait pour éviter de solliciter les palier voire déformer quelque chose ça peut être une bonne idée de reprendre le couple de la sangle par un assez grand bras de levier:par exemple 50 cm donneront une force de 300 kilos...
en continuant avec cette analyse des forces, si tu bloque ta pignonnnerie et que tu te suspends au bout du levier boulonné sur le plateau, la force de. 1,5 tonne va s' appliquer sur LA seule dent en prise et la... Crac !
chauffe ton plateau ça aidera
bon courage
Yvon
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonsoir,
pour Chacherba,je ne puis enlever la fourchette du harnais,il faut tout démonter la poupée fixe,(la boite à vitesses se trouve en bas du tour,contenue dans un carter cylindrique,et là je pourrais bloquer,mais l'entrainement après se fait par une poulie triple et courroies)
Je mis suis mis cet après midi,chauffe d'une demis heure a la soufflante,puis en plus du blocage de l'arbre en sortie de poupée,j'ai bloqué avec un coin d'alu deux pignons engrenant,le bras de levier rallongé (1 mètre),rien ne bouge,l'on sent de l'élasticité et le coin d'alu est bien marqué par les dents,je n'aime pas cela!!.J'avais pris la précaution de mettre un appui sous le plateau pour que les efforts ce restituent en couple.
J'ai testé l'autre méthode:des petits coups en butée sur le bout de laiton comme indiqué plus haut,rien à faire,cela ne bouge pas.
Je pense chauffer plus localement le plateau au niveau de sa liaison avec l'arbre plus fortement pour créer une dilatation plus importante pour une meilleure pénétration du dégrippant,on parlais avec mon fils de faire des petits trous pour injecter du dégrippant,et pourquoi pas du dérouillant(il m'en reste ,du RESTOM pour réservoir en tôle)
Merci Yvon pour vos piste,la difficulté ne viendrais-elle-pas de l'élasticité du bloquage de l'arbre ?
merci à vous pour votre aide,
salutations
serge
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 822
FR-29 Brest
Bonsoir,

chauffe d'une demis heure a la soufflante
Tu peux mesurer la température au niveau de l'emmanchement ? il faut sans doute grimper à une température de 80 / 100 °C ... température susceptible de ramollir les dépôts gommés sans détériorer les roulements :roll: ?

on sent de l'élasticité et le coin d'alu est bien marqué par les dents,je n'aime pas cela
Je n'aimerais pas trop non plus sans comprendre d'où cela vient :oops: ...

A ce stade il est peut être prudent de réfléchir à deux fois avant de casser quelque chose ... comme enlever ce plateau en le réduisant en copeaux en tournage :| ?

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
444
RP-Essonne
Bonsoir,

Ton tour semble beau et ses entrailles en bon état ! Comme le disent les autre membres, ça serait c.. de casser une dent ! Moi, les chocs ou les trucs en appui sur quelques dents (voir une seule !) j'aime pas ça ... Prend ton temps et réfléchit bien !

Perso, comme déjà suggéré, je sanglerais un pignon solidaire de la broche (le plus gros) sur tout son périmètre (c'est possible en se mettant entre deux vitesses ?) avec un plat boulonné garni d'une vielle bande de caoutchouc (courroie(s) de distribution) et je forcerais sur le plateau via ton bras de levier avec une force constante (poids de 50 kg suspendu).

Avec les mains qui sont maintenant libres, tu chauffes ton plateau avant de le refroidir le plus rapidement possible via le passage de broche (glaçons dans un sac ?). Prévoir un morceau de chevron sur le banc au cas où ça se desserre (ce que je te souhaite) pour ne rien abîmer. Le faire plusieurs fois si nécessaire avec quelques appuis plus marqués sur le levier de temps en temps ...

Bonne soirée et bon courage
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
444
RP-Essonne
Pour refroidir vite, on peut balancer de l’acétone qui emporte beaucoup de calories en s'évaporant ... Faire gaffe tout de même ...
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #25
Bonsoir,
je suis bien de votre avis,je vois demain pour comme l'indique Noufag et Yvon29 sangler l'un des 2 gros pignons (je puis mettre entre 2 vitesses),faire le montage sur le plateau avec une force constante et chauffer le plateau au niveau de sa fixation et refroidir l'arbre (je dispose de bombes de refroidissant ),je puis aussi sans tout enlever par tournage comme l'indique FB29 (procédure ultime),réduire la contrainte en tronçonnant juste à ras de l'épaulement de l'arbre de broche,pour le cas échéant faire un "bac étanche "autour de ce point et y mettre du dérouillant ,puis recommencer cela jusqu'à ce que cela vienne!!en alternant les opérations.
Merci de vos idées constructives
Comme dit FB29,je vais bien réfléchir et soigner la procédure.
Je ferais des photos pour avis,bonne soirée
salutations
serge
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
444
RP-Essonne
Re,

Le coup du poids suspendu te permettra surtout d'avoir les mains libres et puis ça peut aider/marcher ... J'ai eu un jour un pb pour extraire un gros volant d'un moteur (arbre conique : j'en savais rien sur le moment) : j'ai laisser l'extracteur en pression plusieurs heures sans oser trop forcer et alors que j'y pensais (presque) plus, j'ai entendu du vacarme dans mon dos : le volant était sorti tout seul ! Je pense que la mise en pression a permis au dégrippant (gasoil) mis de se propager aux interfaces ...

Bye,
 
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 822
FR-29 Brest
Bonsoir,

y mettre du dérouillant
Est-ce de la rouille ou de la gomme (huile de coupe ou lubrifiant gommé) ?

j'ai laisser l'extracteur en pression plusieurs heures
J'ai eu un peu ce cas de figure avec une colonne de perceuse Précis gommée ... j'ai mis sous tension avec des tiges filetées et chauffé pendant un bon moment et ça a fini par bouger ...

Si c'est de l'huile gommée il faut chauffer pas mal pour la ramollir je pense ... en faisant gaffe aux roulements :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 724
Reims
Bizarre, vous conseillez de chauffer le faux plateau et de refroidir la broche. Moi, il me semble que c'est l'inverse qu'il faut faire.
Il y a actuellement une tres grande pression entre la porté de la broche et la porté du faux plateau. Il faut la reduire! Buson le dit lui meme, il suffirait d'un coup de disqueuse a cet endroit pour liberer le filetage.
Il faut reduire la dimension du faux plateau et augmenter celle de la broche, non?
Et a mon avis, n'importe quel degrippant n'y fera rien...
 
B
buson
Apprenti
23 Mar 2010
188
ARLES
  • Auteur de la discussion
  • #29
Bonjour,encore merci pour vos commentaire et suggestions,
La nuit portant conseil,je pense à une autre façon de faire :je me suis dit que vu les difficultés de démontage ,le fait que si cela ne viens pas après chauffe,le point irréversible est la réduction de la contrainte par tronçonnage à ras de la collerette de l'arbre.Là,il faudra que cela se démonte ,ou finir d'usiner pour supprimer le plateau (en copeaux!!).
Je laisse en l'état le montage et perce mes quatre trous pour fixe le 4 mors sur le plateau en place sur le tour.
Je pense réaliser un canon de centrage fixé à la tourelle porte outils qui me guideras pour percer perpendiculairement à l'aide d'une perceuse à main les 4 trous,en faisant tourner le plateau de 90° à chaque fois,
qu en pensez vous ,
serge
 
Noufab
Noufab
Ouvrier
14 Juil 2008
444
RP-Essonne
Le cas n'est pas simple ... En effet si on chauffe le plateau, il se dilate et appuie sur l'épaulement mais d'un autre coté on libère un peu le filetage ! Si on chauffe la broche et refroidit le plateau, c'est l'inverse : certes on libère un peu la pression sur l'épaulement par dilatation axiale mais le filetage de la broche qui se dilate tend à l'augmenter ... Il faut espérer que l'ancien proprio n'a pas "collé" le plateau au scelle roulement ou autres produits !
 
Haut