Compresseur artisanal : aide pour conversion 220, entretien, accessoires

  • Auteur de la discussion Little Stone
  • Date de début
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous,

J’ai acheté il y a quelques temps déjà un compresseur réalisé de manière artisanale. Mon objectif est de bien comprendre son fonctionnement et ses différentes composantes, quelles pièces je dois changer pour qu’il puisse fonctionner de manière sécurisée (autant que c’est possible avec une réalisation artisanale, j’en ai bien conscience), et quels accessoires je dois acheter pour pouvoir l’utiliser selon mes besoins (réalistes ou pas).


Alors, la présentation de la bête : il s’agit donc d’un moteur Unelec de 3KW / 4HP, 2839 trs/mn en triphasé 220 / 380 associé à un compresseur bi-cylindre Westinghouse.

Le tout est raccordé avec 2 cuves qui sont reliées entre elles et dont je peux choisir via une vanne d’utiliser les deux ou une seule (quantité vs rapidité).

Le tout est monté sur un chassis très solide en acier et j’ai identifié les composants suivants :

- des radiateurs / serpentins
- des raccords femelles Staubli de type RBE06 (ou équivalent)
- plusieurs manomètres
- un ensemble que je pense être un filtre pour l’air et un déshuileur, associé à un manomètre
- un pressostat RPS21 10A 380/440
- un boitier télémécanique avec un relais de protection thermique LR1-D09 et un bloc de contacts auxiliaires additifs (???) LA1-D11
- 2 autres pièces qui me sont inconnues

Quelques photos :
Table_vue cote_1.jpg


Table_vue cote_2.jpg


Table_vue cote_3.jpg


Compresseur.jpg


Compresseur_plaque.jpg


Moteur.jpg


Moteur_plaque.jpg


Mano_1.jpg


Etape 1 : faire en sorte que le tout marche sur mon réseau électrique 220V

Pour cela j’ai acheté un variateur (le classique modèle chinois Huanyang).
Je l’ai branché et cela fonctionné : la compression s’est effectuée et de l’air sortait.

Problème #1 : j’ai du passer outre le boitier Télémécanique puisque les composants sont prévus pour du 380, or je lui envoie du 220.

> Dois-je racheter des composants compatible avec le 220V ou bien le variateur peut-il remplacer le relais de protection thermique ? Si je dois racheter des composants, lesquels ? J’avoue ne pas connaitre grand chose à l’électricité et donc ne pas savoir quoi choisir

Telemecanique_1.jpg


Problème #2 : Le compresseur ne s’arrête jamais de marcher. Ca me parait logique car le pressostat semble être lui aussi prévu pour fonctionner en 380V et non en 220V.

> Puis-je remplacer ce pressostat par un pressostat classique fonctionnant en 220V ? Un simple rebranchement suffit ou la partie électrique est-elle plus compliquée ? Avez-vous des modèles / marques à me conseiller (si je veux du matériel de qualité) ?

Pressostat_2.jpg


Pressostat_plaque.jpg




Etape 2 : Entretien du moteur et du compresseur

Que-puis je faire comme interventions pour m’assurer du fonctionnement dans le temps de ces 2 composants maitres ?


Etape 3 : Savoir ce que sont les composants que je n’ai pas réussi à identifier

Je vous mets des photos ci-après.
Inconnu_3.jpg


Inconnu_1.jpg


Inconnu_2.jpg



Etape 4 : acheter les accessoires qui me permettront de l’utiliser

Alors en terme d’utilisation, ce serait idéale est assez large. Au début l’idée était plutôt de l’utiliser pour tester le sablage sur des pièces métalliques. - je sais que ca risque d’être juste en terme de débit d’air mais bon tant pis -

Après un peu de peinture pour essayer ca me plairait. Il y a aussi le loueur, la clé à choc, la ponceuse, …

> Sachant que les raccords sont tous en Staubli 06, puis-je rester sur cette gamme ou bien dois-je aussi compléter ou changer pour du 08 ?

> En terme de tuyau, quel diamètre intérieur et quelle longueur prendre pour les utilisations que je souhaite faire (en priorité sablage et peinture on va dire). Est-ce que du 6mm intérieur suffit ou bien du 8mm serait plus adapté ?

Voilà. Merci à tous ceux qui m’ont lu jusqu’au bout et qui répondront à toutes ces questions.

J’aurais certainement d’autres questions par la suite mais faisons ça dans l’ordre.

PS : le compresseur n’est pas chez moi mais à la campagne, donc si besoin de photos supplémentaires, il faudra attendre un peu :wink:

Des photos de la plaque sur une cuve :
Cuve_plaque.jpg
 
A
actm
Compagnon
17 Déc 2016
552
bonjour . je remarque le refroidissement de ton groupe compresseur est quasi inexistant si tu doit le faire tourner longtemps ajoute lui soit une poulie ventilo soit au plus simple un ventilo électrique. je vois pas bien mais est ce qu ily a un clapet anti retour de décharge entre le groupe et la cuve pour le redémarrage en charge basse c est mieux d en avoir un . si il n y en a pas tu peut investir dans un pressostat compatible avec et un clapet de decharge. cdrl. ACTM
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 354
nord
Bonjour
belle réalisation artisanale qui n'a pas été réalisé par un "manche",
ceci dit ce n'es pas trop du mobile vu l'encombrement et le poids.

Tu as là un excellent groupe qui était installé sur les Berliet, Saviem, matériels TP et j'en passe..
j'ai le même, c'est de l'increvable et ça n'a rien a voir avec les productions de nos jours (italienne),amuses toi a ouvrir les plaques de visite, tu comprendras.
a l'origine alimenté en tri 380 tu passes en tri 220, il te faudra changer la bobine du contacteur ( ou mieux l'ensemble ) et recalibrer le thermique
et ce qui semble être un électro vanne ( commandée par quoi ?? )qui amha doit servir de système de décharge pour que le moteur ne peine pas au démarrage.
A changer uniquement si ces bobines n'étaient pas alimentées entre phase et neutre a l'origine ( Ph et N =220v :wink:)
Il existe des pressostats incorporant un système de décharge, ça coute pinuts il te faudra quand même un contacteur pour commander le moteur car les pressostats tri n'encaissent pas une telle charge

tes composants non identifiés sont: une soupape de sécurité, indispensable !
plombée on n'y touche pas sauf pour la manœuvrer de temps en temps pour voir si elle n'est pas collée ( tu as une tirette sous le cache plastique )
et l'électrovanne de décharge

pour une utilisation en amateur, peinture, clef a choc ... pour le sablage, oublies!

ps: si tu as le moyen de vérifier, peux tu me dire a quelle vitesse tourne le groupe stp
 
Dernière édition:
sergepol
sergepol
Compagnon
20 Mai 2012
2 269
Flers 61100
autant que c’est possible avec une réalisation artisanale, j’en ai bien conscience
Lier un possible manque de sécurité à une réalisation dite artisanale me défrise particulièrement surtout sur ce site ou sont présenté de remarquables réalisations dont certains industriels pourraient s'inspirer.
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #5
Merci à ACTM, métaux et sergepol pour vos réponses.

Je commence par répondre à sergepol. Ma rédaction, avec du recul, est malheureuse. Je ne fais bien sûr pas de lien entre réalisation artisanale et sécurité. Je voulais juste dire que la réalisation n'étant pas de moi et ne sachant pas comment la machine était utilisée, je ne peux me prononcer sur le niveau de sécurité. Je ne souhaitais pas créer de polémiques.

Pour metalux et ACTM : vous m'avez un peu perdu avec le jargon. J'ai réussi à trouver des infos sur cette page http://www.cambouis.com/DIY/compresseurs-embarques/pressostat-basique.htm mais ce n'est pas limpide.

Si je reprends les choses dans l'ordre de mes problèmes à résoudre :

Problème #1 : j’ai du passer outre le boitier Télémécanique puisque les composants sont prévus pour du 380, or je lui envoie du 220.
Métaux, ta réponse me confirme que je vais devoir changer des éléments. Tu me cites
- la bobine du contacteur voire le contacteur en entier
- l'electro-vanne

sauf si les bobines étaient alimentées entre phase et neutre à l'origine.

> je te l'avoue, je n'y comprends rien. En cherchant, je comprends que le contacteur du boitier Telemecanique a une bobine en 380 qu'il faudrait changer. Mais pour cela il me faut la référence du contacteur, que je ne trouve pas sur les photos que j'ai. Une fois obtenue, je peux chercher la pièce sur LBC puisqu'à priori ca ne se vend plus. Exemple d'annonce, dites moi si je fais fausse route : https://www.leboncoin.fr/equipements_industriels/1011670048.htm?ca=12_s
Maintenant j'avais cru comprendre que je pouvais me passer de tout ça (et notamment la protection thermique) du fait que j'ai le variateur en amont. Mais c'est annulé par la contrainte du pressostat qui ne prend pas une telle intensité (pas compris non plus). OK

"Et recalibrer le thermique" : Comment faire ? Mais je n'ai pas encore trop creusé la question sur Internet.

Electrovanne de decharge : là aussi je suis perdu. Je dois changer la pièce ? J'ai regardé sur le net et je ne vois pas trop. C'est ca ? http://www.envirofluides.com/contents/fr/d4151_electrovanne_air_comprime_230V.html C'est un petit budget. Mais tu me dis que je peux déplacer cet élément au niveau du pressostat ou ça n'a rien à voir et c'était plutôt en rapport avec ce que disait ACTM ?

"sauf si les bobines étaient alimentées entre phase et neutre à l'origine." : désolé mais je ne sais pas comment le vérifier. J'ai fait des photos du branchement avant de débrancher les fils. Ca peut aider ? Mais si c'était le cas, mon moteur n'aurait-il pas démarrer ? Là ca ne faisait rien.


Problème #2 : Le compresseur ne s’arrête jamais de marcher. Ca me parait logique car le pressostat semble être lui aussi prévu pour fonctionner en 380V et non en 220V.
Ok je comprends que je dois changer le pressostat. Il faut que j'en prenne compatible avec le triphasé, c'est bien ça ? Il y a d'autres critères à prendre en compte ?
Tu dis qu'il existe des modèles avec système de décharge, tu aurais un modèle à me montrer ?

Je suis désolé, je dois vous paraitre bien ignare et vous pourriez me dire que si je n'y connais rien, je n'aurais pas du acheter ce truc là mais bon faut bien faire des trucs comme ça pour apprendre.
Du coup c'est vrai que je vous demande une aide vraiment précise et que ca vous demande du temps. Je vous en remercie par avance.
Si jamais je suis dans la region Ile de France, département 92. Des fois, une rencontre physique permet d'aller plus vite et de mieux se comprendre que par clavier interposé. Le compresseur, lui, est en Indre et Loire vers Tours.

Sinon métalux tu me demandais également a quelle vitesse tourne le groupe. Qu'appelles tu le groupe ? Et comment puis-je mesurer la vitesse (à mon avis je ne suis pas assez équipé pour) ?

Bon je me rends compte que ça ne va pas être une mince affaire ce projet. Et le coût financier risque ne pas être mince pour ne pas dire pas rentable par rapport à l'achat d'un compresseur d'occasion en 220 monophasé. Je ferais peut-être mieux d'acheter une énorme rallonge électrique et le brancher chez le voisin qui est en 380V :wink:

Encore merci de me lire et de vos futures réponses.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
C'est plus simple que ça, à mon avis !
1/ vous supprimez contacteur, pressostat, électrovanne
2/ à la place du pressostat vous montez un pressostat avec mise à l'air libre (cf. le site cité au-dessus). La sortie de mise à l'air libre du pressostat vous la reliez à l'endroit où était l'électrovanne.
3/ vous montez un variateur mono/tri qui sera commandé par le pressostat
4/ en tête, avant le variateur, vous ajoutez un sectionneur général tri dont un contact sera en série avec la commande du variateur
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 354
nord
Je suis désolé, je dois vous paraitre bien ignare et vous pourriez me dire que si je n'y connais rien, je n'aurais pas du acheter ce truc là mais bon faut bien faire des trucs comme ça pour apprendre.
:roll: mais non mais non !!, on a tous débuté un jour et cet ensemble vaux la peine de s'y attarder :wink:

Bon je me rends compte que ça ne va pas être une mince affaire ce projet. Et le coût financier risque ne pas être mince pour ne pas dire pas rentable
:roll: re mais non mais non !, c'est très simple au contraire et ça va couter pinuts :wink:



l'ancien pressostat n'a pas de mise a l'air libre ( d'où la présence de l'électro vanne ), on le vire et on met un de ceux là: https://www.ebay.fr/sch/i.html?_odk...70.l1313&_nkw=pressostat+compresseur&_sacat=0

le contact de ce pressostat pourra commander directement le variateur par son contact ON,
de plus (suivant le modèle et sa programmation) tu auras la protection de ton moteur

Ce pressostat commandera aussi la mise a l'air libre de la tuyauterie, il te faudra donc un clapet anti retour a décharge, ici par ex:https://www.ebay.fr/sch/i.html?_fro...&_nkw=clapet+anti+retour+compresseur&_sacat=0
celui en place n'a visiblement pas cette mise a vide!


Ceci dit je l'aime bien cette réalisation "vintage" et pourquoi ne pas la laisser d'origine avec le matériel en place qui tient la route?

alimenter par le variateur et couper ce dernier par le pressostat (contact ON) donc plus besoin de contacteur
pour l'électrovanne, si cette dernière ne colle pas sous 240v , essayer de lui enlever pas mal de spires sur son bobinage

ça ne coute rien d'essayer
 
Dernière édition:
A
actm
Compagnon
17 Déc 2016
552
hello ... sur que la ça va marcher sans compter que ton boitier telemecanique au lieu de le jeter tu le mets en vente ou a l échange contre les pieces qui te manque il y a de forte chances que tu est de la demande . actm.
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 518
Savoie
Perso, je ne trouve pas utile de changer / modifier le contacteur. Certe, le bobinage est prevu pour utilisation en 380 au lieu de 220, donc avec le 220V y aura moins de courant passant par le bobinage. Mais si ca "claque" bien a 220V, et mantien ses contacts fermeés, pour moi il n'y a pas vraiment de probleme.

Il va falloir recalibrer le protection thermique, par contre - Au lieu des 6,5A que le moteur peut tirer en 380V, il peut avoir jusqu'a 11,2A en 220V. Si le thermique peut encaisser ca, faut just glisser le curseur a gauche. Mais encore, ca ne cours pas de risque majeur si c'est laissé comme il est - ca coupera le moteur *avant* qu'il devrait - enervant, mais pas dangereuse.

J'aurai dit que c'est plus important de verifier / remplacer le cablage entree->contacteur->moteur, ce qui va prendre le double en courant que ce qui etait prevu au montage.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
il te faudra donc un clapet anti retour a décharge
Pas nécessaire s'il raccorde le tuyau à la place de l'électrovanne.
je ne trouve pas utile de changer / modifier le contacteur.
...
Il va falloir recalibrer le protection thermique, par contre
Le contacteur en lui-même pourrait servir à l'alimentation du variateur, mais le courant le traversant va être bien plus grand puisqu'on passe de 400V tri à 230V mono. En soit ce n'est pas un problème, sauf que si la bobine (sous-alimentée) ne plaque pas assez les contacts, on va les griller rapidement sinon pire.
La protection thermique du moteur est assurée par le variateur et c'est pareil que pour le contacteur : courant trop élevé. :???:
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 354
nord
je ne vois pas trop ce que vient faire le contacteur là dedans si on commande le tout par un var sachant qu'on ne coupe pas l'alimentation d'un variateur en charge :smt017
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 354
nord
hello ... sur que la ça va marcher sans compter que ton boitier telemecanique au lieu de le jeter tu le mets en vente
Perso, je ne trouve pas utile de changer / modifier le contacteur
Le contacteur en lui-même pourrait servir à l'alimentation du variateur
ça devient le flou le plus complet, déjà que notre ami n'y comprend pas grand chose a notre langage:wink:

alors on fait comment?
on le garde? oui mais pour quoi faire?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
on le garde? oui mais pour quoi faire?
Non !
J'ai expliqué au-dessus que si on le gardait ce serait pour alimenter le variateur (what else ??). Dans ce cas, si les contacts le permettaient ce qui reste à vérifier puisque le courant sera (en 230V mono) plus de 5 fois plus fort que celui d'origine (en 400V tri), il ne saurait être question d'une bobine en 400V alimentée en 230V car le collage risque d'être incertain.

De plus la protection moteur ne tiendra pas ce courant.
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 518
Savoie
Ah, oui, je m'excuse, je n'ai pas pensé au var. Dans ce cas la, oui, vire le tous, mets un pressostat avec mise a l'air controlant le variateur. Comme dit par osiver et metalux dans les messages #6 et #7.

:facepalm:
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #16
Bonsoir,

Je vois que ça cogite. C'est bien. C'est en échangeant vos idées que la solution jaillira !
En tout cas je vous remercie de mettre vos neurones à mon service.

Donc finalement on retient la solution d'Osiver ?

1/ vous supprimez contacteur, pressostat, électrovanne
> Ca, je devrais pour le faire. Au moins les débrancher :-D Je verrais si je peux les laisser en place ou faire en sorte que ce soit "réversible"

2/ à la place du pressostat vous montez un pressostat avec mise à l'air libre (cf. le site cité au-dessus). La sortie de mise à l'air libre du pressostat vous la reliez à l'endroit où était l'électrovanne.
> Je comprends la phrase mais j'ai deux questions :
i) Quelles sont les caractéristiques que je dois regarder pour le choix du pressostat. Metalux a mis gentillement un lien mais je prends n'importe lequel dedans ? Ca m'étonne quand même....
Je pensais qu'il faudrait prendre au moins un pressostat tripolaire. Pour la pression, du classique (2 - 12 bars). Sur certaines offres je vois qu'il est fait mention d'un ampérage ? Il faut que j'en tienne compte dans mon choix ? Si oui quel ampérage max ?
A tout hasard, est-ce que ce modèle de pressostat (que je pourrais peut-être récupérer) pourrait convenir : http://fr.rs-online.com/web/p/interrupteurs-de-pression/1353786/
Sinon pouvez-vous m'aiguiller un peu plus précisément s'il vous plait ?

Et pour le branchement de la mise à l'air libre, c'est la même chose que la dépressurisation ? Je ne peux pas juste mettre un bout de tube qui pend dans le vide ?
Sinon si je dois mettre un tube qui va du pressostat au tube d'entrée ou était branché l'électrovanne, je ne vais pas avoir des problèmes de diamètre entre le départ et l'arrivée. Je pense par exemple a une petite sortie sur le pressostat (genre 6mm) et un truc plus gros cote elcterovanne. Comment je fais pour faire un raccordement propre ?

3/ vous montez un variateur mono/tri qui sera commandé par le pressostat
> J'ai le variateur suivant : http://www.ebay.fr/itm/TOP-QUIALITY...315164?hash=item27f849de5c:g:ri0AAOSwgQ9Vuymc
Je pense comprendre qu'un des fils (ou plusieurs) du pressostat doit repartir vers le variateur. Mais de la à savoir en pratique comment faire.
En recherchant sur le net, j'ai trouvé deux sources :
- sur ce forum : https://www.usinages.com/threads/compresseur-220-380-tri-en-220-mono-via-variateur.87639/
- sur un site marchand : https://www.technic-achat.com/branchement-compresseur-air-380-en-220,fr,8,45.cfm et https://document.technique-achat.com/TAC/APP_VAR/Notice_compresseur220.pdf
Peut-être serait-il plus adapté que je pose ma question dans le forum Electricité ? J'y trouverais également de l'aide pour la configuration du VFD car pour l'instant je n'y ai pas vraiment touché.

4/ en tête, avant le variateur, vous ajoutez un sectionneur général tri dont un contact sera en série avec la commande du variateur
> Ok je comprends que cela est pour la sécurité. Ce n'est peut-être pas indispensable tout de suite et attendre confirmation que le reste marche ? Pour l'instant, le variateur est branché directement sur la prise électrique et de l'autre coté au moteur.

Enfin - et ce ne sera pas la fin - dans mes lectures, je lis que je dois contrôler que le compresseur tourne dans le bon sens. Comment fait-on ?

Encore merci à vous tous pour le temps consacré.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
Point 1 : il faut tout retirer ce que j'ai énuméré parce qu'on a besoin des accès au circuit d'air pour les nouveaux éléments
Point 2 : vous prenez n'importe quel pressostat, pas besoin d'un tripolaire, le courant n'a pas d'importance. En effet il ne servira qu'à commander le variateur et ne verra pas le courant du moteur.
si je dois mettre un tube qui va du pressostat au tube d'entrée ou était branché l'électrovanne, je ne vais pas avoir des problèmes de diamètre entre le départ et l'arrivée. Je pense par exemple a une petite sortie sur le pressostat (genre 6mm) et un truc plus gros cote elcterovanne. Comment je fais pour faire un raccordement propre ?
Il y aura sans doute besoin d'une réduction et d'un raccord.
Point 3 : Le lien cité vers technic-achat est très bien, il montre bien la transformation du point de vue électrique :smt023
Point 4 :
Ce n'est peut-être pas indispensable tout de suite et attendre confirmation que le reste marche ? Pour l'instant, le variateur est branché directement sur la prise électrique et de l'autre coté au moteur.
Oui. Je parle d'un sectionneur pour couper le secteur au variateur et au reste du circuit d'ailleurs. Souvent les compresseurs restent branchés même quand on ne s'en sert pas. Jusqu'ici il avait le contacteur qui le mettait hors tension mais comme on l'enlève :???:
 
simon74
simon74
Compagnon
3 Mai 2016
1 518
Savoie
En effet il ne servira qu'à commander le variateur et ne verra pas le courant du moteur.
Pour expliquer un peu plus cela, ton pressostat est effectivement un interrupteur - quand il n'y a pas assez de pression, l'interrupteur laisse passer le courant - ca coupe quand il passe le pression voulu. Normalement, on passera l'alimentation de moteur par cette interrupteur, donc ton moteur coupera a un pression voulu. En gros, c'est le montage que t'as maintenant.

Avec un vario, un ne peut pas faire comme ca, ils n'aiments pas les coupures brutales en aval. Mais le vario as des contacts prevu pour les boutons marche avat / arriere / e-stop ect, ils sont alimentées en TBT (12 ou 24V CC), et on peut les utiliser avec "l'interrupteur" du pressostat.

Pour les huanyang ca semble etre assez simple (mais verifier avec le manuel du tien, cette image est tirer de l'internet...) - connexion DCM -> Pressostat -> FOR (qui donnera le controle marche-arret au pressostat). Des boutons reset et arret d'urgence ne sera pas de luxe non plus.

Screen Shot 2017-09-30 at 11.09.54.png
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #19
Ok merci, je vais donc chercher un pressostat. Je vais regarder sur LBC voir si je peux en trouver un qui soit un peu plus qualitatif que les modèles de base pour le même prix (environ 10 euros).

Pour le raccordement de la mise à l'air libre au tube ou il y avait l'électrovanne, quel type de raccordement conseilleriez-vous ? Du tuyau plastique, du tube de cuivre, du PER, ... ? Il y doit y avoir environ 70cm à parcourir.
Il faudrait quelque chose d"assez simple à mettre en oeuvre (je ne sais pas travailler le cuivre, brasure, ...) et pas trop coûteux idéalement. :-D

Pour le branchement du pressostat au variateur, je vais étudier ça et me faire bien confirmer dans le forum électricité
simon74 tu as raison, il faudrait envisager d'ajouter ce type d'options, mettre dans un boitier, éventuellement faire une commande déportée... Je vais voir tout cela dans le forum Electricité

Voilà, sinon j'ai à priori trouver un enrouleur Prevost avec 5m de tuyau, en 8mm intérieur. Il faut que j'achète quelques raccords Staubli.

Il me restera encore deux questions :
1/ Entretien du compresseur et du moteur : quelles sont les actions à mener pour s'assurer que tout est en ordre sur ces deux éléments, comment les entretenir(révision périodique) ?
2/ Comment vérifier que je fais tourner mon compresseur dans le bon sens ? J'ai l'impression que c'est important.

Merci à tous.
En terme de calendrier je serais sur place à la Toussaint. Je ne manquerais pas de vous tenir au courant.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
2/ Comment vérifier que je fais tourner mon compresseur dans le bon sens ? J'ai l'impression que c'est important.
Il n'y a pas de flèche quelque part sur la fonderie ?
EN général quand c'est important, c'est gravé 8-)
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #21
Tu as raison, c'est aussi quelque chose que j'avais lu quelque part. Je regarderais quand je serais sur place.

Au fait, pourquoi est-ce que je dois brancher la mise a l"air libre la où est branchée l'électrovanne ? et ne pas simplement mettre un petit bout de tuyau a l'air libre et boucher le tuyau de l'électrovanne ?
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
pourquoi est-ce que je dois brancher la mise a l"air libre la où est branchée l'électrovanne ? et ne pas simplement mettre un petit bout de tuyau a l'air libre et boucher le tuyau de l'électrovanne ?
Ben, parce que le tuyau sert à prendre l'air au niveau du clapet anti-retour pour l'amener au pressostat. Celui-ci le relâche dans l'atmosphère, il n'y a pas de tuyau de sortie.
Regardez un peu mieux le fonctionnement, vous allez comprendre :wink:
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #23
ok je regarderais bien les différents chemins de l'air pour essayer de comprendre votre logique. J'aurais du faire un dessin des assemblages pour savoir ce qui était branché à quoi.
Du coup vous parlez de clapet anti-retour. Cela avait été abordé au début du sujet mais plus après. Il faut que j'en installe un ? Au niveau du pressostat ?

Merci
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #25
Hate de pouvoir tester tout ça.
En attentant, j'ai commandé :
- un pressostat
- un enrouleur pneumatique (tuyau 8mm) --> reçu
- des raccords rapides

Enrouleur prevost.jpeg


J'ai aussi oublié de poster la photo d'une pièce supplémentaire. Il s'agit (je crois) d'un régulateur de pression. Associé à un filtre, mais un filtre à quoi ?

Filtre.jpg


A bientôt
 
Dernière édition:
N
narvall
Nouveau
23 Sept 2017
17
Bonjour
mon père ma donné un compresseur Westinghouse 7562B monté sur une cuve .le moteur triphasé très ancien est sans doute inexploitable (127/220 V).
je pense le remotoriser avec un 3 cv monophasé. Ce compresseur doit il tourner dans le sens horaire ou inversement et quel est le nombre tour/minutes à ne pas dépasser ?
pour le filtre de la photo c'est pour récupérer l'eau présente en sortie compresseur .

Westinghouse-2.jpg
 
Dernière édition:
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 024
le moteur triphasé très ancien est sans doute inexploitable (127/220 V).
Pourquoi inexploitable ? S'il est en état, il peut être mis en mode 220V et alimenté par un variateur.
Une photo de sa plaque, de la boîte à borne pour préciser ?

Ce compresseur doit il tourner dans le sens horaire ou inversement ?
Postez une ou plusieurs photos. Regardez si une flèche n'est pas visible sur la fonderie :shock:
 
N
narvall
Nouveau
23 Sept 2017
17
j'ai essayé avec des condensateurs :en triangle ,il ne démarre pas et en étoile il tourne mais dès que la pression monte le moteur cale .
un variateur me coutera sans doute le prix du moteur ? la plaque du moteur est presque illisible. il aurait été construit en 1949 et réparé en 1960.

Moteur6.jpg
 
Dernière édition:
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 543
FR-84 Cavaillon
Bonjour
j'ai essayé avec des condensateurs :
Tu as déjà les condensateurs, tu n'as pas un moteur 220/380 qui traine dans un coin, au moins équivalent en puissance.
Avec ce moteur tu fais un moteur pilote qui te feras tourner ton 110/220 en 220 tri.
A+Bernard
 
L
Little Stone
Apprenti
2 Mar 2012
59
  • Auteur de la discussion
  • #30
Bonjour à tous,

Je viens seulement vous redonner des nouvelle sur ce sujet.
J'ai donc suivi quasiment tous vos conseils et ça y est le compresseur fonctionne et est bien piloté par le variateur et le pressostat.
Je vous ferais un compte-rendu un peu plus détaillé dans les prochains jours. Mais avant j'avais une question sur l'hivernage du compresseur.

Il va être stocké tout l'hiver (Indre et Loire) dans une remise. Je voulais savoir quelles précautions prendre. Est-ce qu'on doit laisser les vannes ouvertes ? D'autres choses à prévoir ?

Merci de votre retour
++
 
Haut