Cazeneuve HB - Rénovation moteur boite

  • Auteur de la discussion yvonf
  • Date de début
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello les usineux :smt039

Je vous propose ce post pour partager mon expérience de démontage / remontage de l'ensemble moteur / boite de vitesse de mon tour Cazeneuve HB500.
Je vais essayer de rédiger un peu à la mode "tuto" pour que cela serve à d'autres....
[Remarque modération : c'est bête qu'il n'y a pas un topic dédié Cazeneuve.... :wink: ]

Les circonstances : j'usinais sur mon tour qui fait des bruits pas très agréables, une pièce pour ma fraiseuse Aciera lorsque j'ai remarqué une flaque d'huile :

2020-04-02 12h45'05 (Grand).jpg


Rapidement l'inondation :

2020-04-02 12h45'16 (Grand).jpg


Ouverture de la trappe de visite :

2020-04-02 13h02'06 (Grand).jpg


Petit moment de grande lassitude : la fraiseuse est en chantier depuis trop longtemps et le tour se met en rade..... :smt012

Bon y'a pu qu'à ! .... C'est une opportunité de voir ce que ce tour a dans le ventre..... :spamafote:

Capot ....

2020-04-02 17h19'08 (Grand).jpg


Courroies (les 8 !) après les avoir détendues (en agissant sur les trois vis de réglage qui sont sur la plaque support moteur) :

2020-04-02 17h46'59 (Grand).jpg


Puis les canalisations :

2020-04-02 17h47'09 (Grand).jpg


On a donc les différentes canalisations d'huile - je vous renvoie à la doc disponible :

2020-04-02 17h47'09 flexibles (Grand).jpg


Sur mon tour, la pompe à huile a été modifiée pour remplacer les flexibles sertis par des raccords à visser...

2020-04-02 17h47'43 (Grand).jpg


Rapidement....

2020-04-02 18h19'30 (Grand).jpg


L'ensemble moteur boite est libéré (sans avoir oublié de déconnecter l'alimentation électrique du moteur)

2020-04-02 18h19'38 (Grand).jpg


Après avoir obtenu l'aide de mon épouse - qui veut rester anonyme, donc pas de photos :P , la place est nette :

2020-04-02 18h45'29 (Grand).jpg


(oui c'est bien crade.... :smt078)

Et le bébé est sorti !

2020-04-02 18h53'06 (Grand).jpg


Et comme à chaque fois : passage à la pesée !

2020-04-02 18h58'36 (Grand).jpg


148kg !

Rem : c'est amusant, c'est le même poids qu'un Duratec 2L - ok sans boite mais avec quand même 18 fois plus de puissance ! (12cv contre 220 !) :meganne:

Un petit coup de propre avant de rentrer dans le vif du sujet !

2020-04-02 19h11'50 (Grand).jpg


Avant d'aller plus loin, je vous joins ici le plan de la documentation que j'ai "épuré" afin qu'il soit plus lisible (malgré la faible résolution) :

Cazeneuve Moteur boite HB500 HB575.jpg


C'est nettement plus agréable AMHA ! :smt023

Bien entendu, avant tout cela, j'avais déjà lu et relu les posts de @FELIX et de @Mad Mat avec notamment une inquiétude au regard des difficultés qu'il avait rencontrées.... :o

A suivre donc !

Cordialement, :smt039

Yvon
 
Dernière édition:
C
champimatic
Compagnon
2 Mar 2014
2 238
77 Seine et Marne
@yvonf tu voudrait dire que ton épouse a accouchée sous x ? bon je sors............Ceci dit que ferait-on sans elles ?
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #3
Chapitre II : démontage !

On commence par le plus facile : le coté frein.
Le moteur est équipé du coté opposé à la boite d'un frein à tambour qui est actionné par la pédale d'arrêt du tour.
Chez moi cela ne fonctionne plus efficacement et même des fois, l'axe de commande se coince en position frein !

2020-04-02 20h11'50 (Grand).jpg


Avant d'aller plus loin, je me suis aperçu d'un très fort balourd : quand on lance un peu à la main, l'arrêt sur inertie est précédé d'oscillations importantes. Le volant s'immobilise ensuite dans la position de la photo précédente.
Il me semble qu'il devait y avoir deux masselottes d'équilibrage qui ont du se détacher.... Peut être un espoir pour l'origine des bruits de fonctionnement......

2020-04-02 20h11'50 balourd (Grand).jpg


Ensuite, il faut retirer ce "tambour" ! Et là ce n'est pas aisé ! :smt104
Après avoir retiré l'écrou avec la clé à chocs (:smt007) l'emmanchement crénelé retient bien le volant et il n'y a aucune prise pour les griffes d'un extracteur ! :meganne:

Donc après des montages bricolou qui rassemblent:meganne: tout ce qui n'est pas conseillé dans ce cas : serre-joints, cales en bois, marteaux rageurs.... il sort enfin !

2020-04-03 19h50'40 (Grand).jpg


Il pèse un âne mort ! Donc il devait y avoir un sacré balourd !

Donc avis à ceux qui souhaiterait le remonter, prévoyez un mode de fixation de l'extracteur (trois filetages par exemple) pour le futur démonteur : Il vous bénira ! :P

Les mâchoires sont accessibles :

2020-04-03 19h50'58 (Grand).jpg


.... et vite déposées !

2020-04-03 19h53'55 (Grand).jpg


Elles sont un peu usées avec certainement plein d'amiante !
Pas grave de toutes façons je n'ai pas l'intention de remonter ce frein car ce moteur est drivé par un variateur Altivar58 qui gère très bien - très efficacement le freinage !

Le palier devient bien accessible :

2020-04-03 19h54'11 (Grand).jpg


Le flasque vient assez facilement après avoir retiré les quatre vis qui le fixe au stator.

2020-04-03 20h04'43 (Grand).jpg


On voit bien le mécanisme du frein qui est rapidement retiré.
Le roulement est monté "libre" entre deux flasques en alu.

C'est - dans mon cas, un 4206 donc double rangées de billes en 30x62x20mm.
Je le remplacerai avec une version 2RS.

L'absence de flasque donne une bonne vue sur le stator de ce moteur Leroy !

2020-04-03 20h04'07 (Grand).jpg


Besoin d'un bon shampoing : ça poisse !

2020-04-03 20h04'38 (Grand).jpg


Après avoir tout retiré, le flasque arrière est prêt pour la douche...

2020-04-04 12h11'27 (Grand).jpg


On tourne pour s'attaquer au sérieux !
Ça commence logiquement par l'ouverture de la boite en retirant le couvercle de sélection :

2020-04-02 19h42'24 (Grand).jpg


Je vous conseille d'ouvrir en position point mort pour bien repérer les positions des commandes qui restent dans le couvercle :

2020-04-02 19h42'33 (Grand).jpg


En particulier la sélection qui se fait via cette sorte de crémaillère : les deux éléments ont 6 dents donc il y a deux façon de les engrener... Et si l'on se goure, il est impossible de refixer le levier de sélection "horizontale" - c'est du vécu ! 8-)

Vue "google map" :

2020-04-02 19h42'42 (Grand).jpg


Pour décrire : le moteur est "au dessus à droite" et la sortie est "en dessous à gauche".
L'arbre de droite est celui de l'axe moteur, avec les fourchettes actionnées par le levier de sélection "horizontal", il comporte les pignons "G" "H" et "I" du plan de mon premier post.
L'arbre du fond est l'arbre intermédiaire constitué de pignons fixe indicés "D" "E" et "F".
Enfin l'arbre de gauche est l'axe de sortie. Ses deux fourchettes sont actionnées par le levier de sélection "verticale" et il comporte les trois pignons "A" "B" et "C".

La pompe à huile se retire facilement car deux filetages permettent de visser deux vis qui vont permettre d'extraire ce qui constitue aussi le palier du roulement de l'extrémité de l'arbre moteur.

2020-04-04 16h18'48 (Grand).jpg


Le roulement de ce palier-pompe est un 6204 (20x47x14mm).

Ensuite le palier en alu de l'arbre intermédiaire (inférieur) : trois vis plus gentil tapotage et il est démonté - mécaniquement ce n'est qu'un carter qui maintient axialement le roulement équipé d'un jonc d'arrêt (option "N" de sa référence).
Le roulement est donc un 6304N de dimension 20x52x15mm.

2020-04-04 16h27'21 (Grand).jpg


On poursuit avec les fourchettes de sélection en retirant les 3 axes qui les supportent.

Il y a un filetage à l'extrémité de chacun de ces axes et après avoir retiré la vis pointeau qui les immobilise (et qui débouche dans le plan de joint - une par axe), un extracteur à inertie fait facilement son boulot accroché à un boulon vissé dans le filetage d'extraction.

2020-04-04 17h05'34 (Grand).jpg


Attention lorsque l'on retire l'axe, les fourchettes qui sont dessus se déboîtent l'une après l'autre en libérant une bille de verrouillage qui, propulsée par son ressort, va traverser l'atelier trop heureuse de retrouver sa liberté !

Et lorsqu'elle tombe dans le fond du carter, le petit accessoire aimanté qui va bien est très pratique :

2020-04-04 16h58'20 (Grand).jpg


Une petite astuce permettra de les remonter sans grande difficulté.

Ensuite vient le tour du palier de sortie. :meganne:

Je commence par retirer les 6 vis qui fixent le flasque de sortie en aluminium que @Mad Mat avait détérioré....

2020-04-04 16h46'10 (Grand).jpg


Le tournevis plat traverse les trous réalisés à cet effet dans le moyeu de sortie.

2020-04-04 16h46'34 (Grand).jpg


L'ensemble palier en aluminium + roulements + arbre, se retire ensuite facile grâce une nouvelle fois à la prévoyance des concepteurs qui ont prévus deux filetages à cet effet ! :smileJap:

2020-04-04 17h10'46 (Grand).jpg


L'ensemble sort gentiment en entraînant naturellement les trois pignons de sortie (G-H-I) et le roulement de l'autre extrémité qui sort de son logement.

2020-04-04 17h12'14 (Grand).jpg


Ce dernier roulement est retenu sur l'arbre par un circlip....

2020-04-04 17h15'56 (Grand).jpg


... qu'il faut retirer sans plus tarder avec la pince ad-hoc ainsi que la rondelle sur laquelle il s’appuie !

2020-04-04 17h17'25 (Grand).jpg


Le roulement se retire sans trop de difficultés et en faisant glisser précautionneusement chacun des trois pignons de boite pour les sortir de l'arbre, on retire facilement l'ensemble palier en aluminium + roulements + arbre de sortie.

Il reste deux arbres.

J'ai voulu poursuivre avec l'arbre intermédiaire mais coincé, je suis passé d'abord sur l'arbre de sortie moteur.

2020-04-04 17h28'32 (Grand).jpg


Il faut pousser les trois pignons du coté opposé au moteur :

2020-04-04 17h28'37 (Grand).jpg


................................................
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #4
................................................

Ensuite, j'ai retiré le roulement d’extrémité d'arbre moteur - qui se trouve donc sous la pompe à huile.

Un circlip :

2020-04-04 17h29'59 (Grand).jpg


... et le roulement se retire sans trop de peine vu l'espace libéré par le palier / pompe à huile.

2020-04-04 17h31'21 (Grand).jpg


C'est aussi un 6204.

De nouveau coincé - en fait j'allais en tâtonnant donc prudent... Mais l’expérience montre que chaque arbre peut se démonter indépendamment des autres....
Quoi qu'il en soit, je suis repassé sur l’intermédiaire.

Après "dépliage" avec repérage de la rondelle d'arrêt, l'écrou à créneaux se dévisse facilement (quand on a la clé qui va bien :P) :

2020-04-04 17h39'20 (Grand).jpg


Ensuite il faut l'aide d'un extracteur pour retirer le roulement :

2020-04-04 17h41'24 (Grand).jpg


Le 6304N déjà cité :

2020-04-04 17h42'40 (Grand).jpg


Une fois fait, le pignon "D" se retire aisément vu sa petite taille :

2020-04-04 17h43'17 (Grand).jpg


Ce qui permet de sortir l'arbre intermédiaire par l'intérieur de la boite :

2020-04-04 17h44'38 (Grand).jpg


Il ne reste plus que l'arbre moteur - donc le rotor...

Il faut préalablement retirer les 4 vis qui solidarisent le flasque avant et le déboîter :

2020-04-04 17h59'23 (Grand).jpg


On recule donc ce flasque (donc le carter de boite !) en retirant au fur et à mesure que ça "recule", les pignons, circlip et entretoise qui le garnissent...

2020-04-04 17h59'33 (Grand).jpg


Dernier roulement de cet arbre moteur : le roulement à rouleau qui se camoufle encore dans le flasque:

2020-04-04 18h05'00 (Grand).jpg


Nous sommes donc en vue coté stator.
Le petit flasque en alu se démonte en retirant 3 vis :

2020-04-04 18h06'20 (Grand).jpg


On retire ensuite la rondelle "en assiette" qui assure l'étanchéité en centrifugeant l'huile qui voudrait sortir....

2020-04-04 18h06'31 (Grand).jpg


Et après avoir retiré la rondelle rectifiée (qui est fournie avec le roulement)....

2020-04-04 18h06'38 (Grand).jpg


... le roulement se retire à la main gentiment !

2020-04-04 18h09'08 (Grand).jpg


C'est donc un NUP2206ECP, roulement à rouleaux de 30x62x20mm.

Et voila le rotor apparaît dénudé !

2020-04-04 18h16'23 (Grand).jpg


A suivre :P

Cordialement, :smt039

Yvon
 
S
serialbrother
Apprenti
6 Sept 2013
183
FR-25870
Salut,
Belle mécanique, mais avant de tout démonter, tu avais repéré la fuite ? il faut vraiment démonter tout ou c'est juste pour le plaisir de disséquer ?

A+

Claude
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #6
Hello :smt039

L'épisode suivant va être consacré au palier de sortie de boite.

Cet ensemble se désolidarise donc de la boite :

2020-04-04 18h23'19 (Grand).jpg


Au démontage j'ai constaté que tous les assemblages étanches avaient été remontés avec une quantité très importe de pâte à joint ! :roll:

On sait depuis longtemps maintenant que ces pâtes sont à utiliser avec parcimonie car d'éventuels résidus - excédents éjectés au serrage des éléments, peuvent venir boucher des conduits ou écoulements divers... :meganne:

En séparant l'ensemble du carter, j'ai tout de suite découvert que ce risque était avéré dans mon cas : :twisted:

2020-04-04 17h13'09a (Grand).jpg


L’étanchéité de cette boite comme déjà précisé, ne se fait pas par des joints mais par des rondelles en cuvette qui centrifugent l'huile avant qu'elle ne sorte.
L'huile projetée est collectée par une gorge périphérique réalisée dans le flasque en aluminium (celui qui est fragile :wink:) et l'huile retourne par gravité dans le carter principal en utilisant un conduit prévu à cet effet.

2020-04-04 17h28'25a (Grand).jpg


Là il n'y a aucun doute que la fuite d'huile a été provoquée par l'obturation du conduit au niveau du plan de joint. :supz:
C'est encourageant pour la bonne issue de la rénovation !

Démontage de ce palier :

Un circlip "isolé" semble retenir l'arbre dans l'alésage.... :meganne:

2020-04-04 18h23'47 (Grand).jpg


Facilement retiré, ensuite à l'aide d'un maillet et en tenant le palier en main, l'arbre glisse sans trop de difficultés et sort entièrement :

2020-04-04 18h25'08 (Grand).jpg


Ses vis de fixation étant retirées, le fameux flasque de sortie "fragile" n'a manifestement pas souffert.... :smt108

Les deux sous-ensembles :

2020-04-04 18h25'01 (Grand).jpg


Il faut maintenant sortir les deux roulements du palier.

2020-04-04 18h26'20 (Grand).jpg


On aperçoit la référence d'un premier :

2020-04-04 18h26'26 (Grand).jpg


Ensuite via l’intermédiaire d'une douille choisie, avec le maillet et toujours en tenant le palier en main.....

2020-04-04 18h27'46 (Grand).jpg


.... ça descend doucement en "tapotant" délicatement :smt050 ....

2020-04-04 18h27'51 (Grand).jpg


... et "pop" un premier ensemble tombe sur l'établi :

2020-04-04 18h28'56 (Grand).jpg


Une entretoise pour les bagues internes des roulements et deux rondelles Belleville montées en "O"...

2020-04-04 18h29'19 (Grand).jpg


Nouvel appel à l'aide de la douille ad-hoc...

2020-04-04 18h30'04 (Grand).jpg


Et vraiment sans aucune difficulté le roulement est sorti du flasque "délicat" : :smt041

2020-04-04 18h30'23 (Grand).jpg


La rondelle cuvette de centrifugation :

2020-04-04 18h30'34 (Grand).jpg


Et enfin le roulement : un 6306 de 30x72x19mm

La fameuse flasque qui faisait peur est donc bien démontée et toujours en excellente santé ! :prayer:
On voit bien la gorge périphérique et le décrochement qui doit coïncider avec le conduit d'écoulement...

2020-04-04 18h30'42 (Grand).jpg


Voila, ce qui semblait être un obstacle délicat, est franchi sans encombre....
Il est donc probable que l'accident survenu à Mad Mat était du à une erreur de procédure.... :meganne:.....

Il reste donc un roulement et une entretoise dans le palier :

2020-04-04 18h30'49 (Grand).jpg


Reprise de la douille déjà présentée :wink: :

2020-04-04 18h32'30 (Grand).jpg


Et tout aussi gentiment sortie l'entretoise pour les bagues externes :

2020-04-04 18h33'33 (Grand).jpg


Elle équipé d'un pion qui oblige l'alignement d'un trou permettant l'évacuation de l'huile via le conduit de retour au carter.

Et "ploc" second sous ensemble sur l'établi :

2020-04-04 18h35'49 (Grand).jpg


... et il reste la bague extérieure du roulement .... :meganne: :smt104 :smt012

2020-04-04 18h35'54 (Grand).jpg


Elle va être coton à retirer !

Heureusement, j'ai la chance d'avoir un petit extracteur de la gamme "ésotérique" de chez Facom, le U51B .
(un garagiste partant à la retraite me l'avait donné : Encore MERCI Serge ! :smt055)

Il faut trois mains et deux salves de jurons pour bien positionner l'engin mais on y arrive....

2020-04-04 18h47'05 (Grand).jpg


S'appuyant sur une bague (la bonne pour le diamètre et choisie parmi celles disponibles).....

2020-04-04 18h51'20 (Grand).jpg


..... les trois griffes viennent agripper l'arrière de la bague :

2020-04-04 18h58'44 (Grand).jpg


Et à l'aide d'une douille longue qui s'appuie sur cette bague centrale, un maillet délicat fait gentiment sortir cette bague.

C'est un roulement à rouleau N306ECP de la même dimension que l'autre soit 30x72x19mm.

2020-04-04 19h03'43a (Grand).jpg


Voila l'ensemble moteur / boite est désossé !

Manifestement cela a déjà été démonté et les lecteurs les plus attentifs auront peut être décelé une ou deux bizarreries dans ce dernier post qui tendent à prouver le bricolage antérieur..... :meganne: :mrgreen: :mrgreen: :mrgreen:

On en reparle dans un prochain épisode ! :wink:
(quel teasing ! :P :-D)

Cordialement, :smt039

Yvon
 
Dernière édition:
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #7
Hello les tourneurs :smt039

Maintenant que tout est démonté, avant d'aller plus loin un bon coup de propre passeque c'est comme ça !

Et il y en a besoin - j'ai même retrouvé des coques de noisette ! :shock:

2020-04-02 13h09'08 (Grand).jpg


Et en particulier pour le stator, ce n'est pas un luxe !

2020-04-05 12h14'09 (Grand).jpg


Vue de plus près..... :smt078

2020-04-05 12h14'13 (Grand).jpg


C'est poisseux....

2020-04-05 12h14'24 (Grand).jpg


Donc petit tour dehors - au soleil de cette météo actuelle si agréable, et après un coup de nettoyeur haute pression alimenté en eau chaude sur la carcasse badigeonnée de nettoyant vaisselle :

2020-04-05 16h51'08 (Grand).jpg


C'est déjà nettement mieux ! :smt041

2020-04-05 17h54'44 (Grand).jpg


y'a pas photo !

2020-04-05 17h54'50 (Grand).jpg


En y regardant de plus prêt, je constate que le bricolo qui m'a précédé avait abîmé un enroulement en retirant le rotor ! :smt011

2020-04-05 17h55'05 (Grand).jpg


Bon en inspectant de près, il ne semble pas y avoir de contact qui court-circuiterait les enroulements....

Quoi qu'il en soit il faut évaporer l'eau qui doit rester de la douche sous pression....

Nouveau type de raccordement dit en "double étoiles" :smt115 :

2020-04-05 18h02'57 (Grand).jpg


Et direction la cuisine pour enfourner ! (oui ça rentre tout juste !)

2020-04-05 18h14'49 (Grand).jpg


Et mise en température pendant toute une nuit....

2020-04-05 18h15'52 (Grand).jpg


... et au matin :

2020-04-06 00h26'44 (Grand).jpg


On défourne pour l'étape suivante : le vernis.

2020-04-06 17h03'02 (Grand).jpg


Sans quitter la cuisine, le vernis s'applique très bien au pinceau et la capillarité liée aux enroulements fait que le pot y passe !

Après un nouveau passage au four - moins drôle ce coup là : l'odeur de vernis dans la cuisine................ :shock: .... moyennement apprécié ..... :smt078

Quoi qu'il en soit le résultat semble très satisfaisant....

2020-04-06 14h35'10 (Grand).jpg


2020-04-06 17h01'48 (Grand).jpg


J'ai particulièrement été généreux sur l'endroit où les fils avaient été abîmés....

2020-04-06 17h02'18 (Grand).jpg


Donc après séchage au four à 100°C pendant environ 5 heures, on peut passer aux tests pour s'assurer qu'électriquement tout est conforme ....

2020-04-08 17h28'50 (Grand).jpg


Tension de test d'isolement réglé sur 500v.

Premiers tests entre enroulement et masse, après 60 secondes de mesure :

2020-04-08 18h04'24 (Grand).jpg


2020-04-08 18h04'48 (Grand).jpg


2020-04-08 18h05'08 (Grand).jpg


Donc tous les enroulement ont plus de 2GOMEGA d'isolement avec la masse : c'est très bien. :smt023

Maintenant entre bobinages - toujours sous 500v pendant 60s :

2020-04-08 18h07'08 (Grand).jpg


2020-04-08 18h08'06 (Grand).jpg


2020-04-08 18h08'53 (Grand).jpg


Là il y a manifestement une petite anomalie : deux fois 1200MOMEGA et un 470MOMEGA.... :confused:

C'est étrange mais pas dramatique : il semble que dans le milieu bien informé, l'on considère que l'isolement minimum doivent être de 500kOMEGA !
Donc avec 470MOMEGA on reste très au delà de ce minimum ! :mrgreen:

Je considère donc les résultats comme satisfaisants : le stator est bon pour le service :smt023

L'étape suivante est dans la catégorie "L'égout et les coups leurrent" qui n'appelle pas d'autres commentaires ! :P

2020-04-08 19h02'09 (Grand).jpg


Et hop ! :smt050

2020-04-09 15h54'58 (Grand).jpg


.............................................................
 
Dernière édition:
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #8
.................................................................

Et on poursuit dans le même registre :

2020-04-14 20h39'43 (Grand).jpg


2020-04-14 20h39'49 (Grand).jpg


2020-04-14 20h40'07 (Grand).jpg


Pour faciliter le séchage de la peinture, j'ai fait un "environnement" douillet ...

2020-04-15 17h56'09 (Grand).jpg


... qui permet de tenir au tiède les pièces pendant le séchage. :)

2020-04-15 14h50'43 (Grand).jpg


Ok, je ne respecte pas le "non coprire !" qui est écrit sur l'étiquette du petit chauffage... Donc la mention légale dans ce cas : "ne faites pas cela chez vous !" :P

Au tour du rotor !

Lui aussi à droit à sa petite sortie au grand air !

2020-04-15 16h48'29 (Grand).jpg


Les ailettes que l'on voit sont en cuivre ! :meganne:

2020-04-15 16h48'46 (Grand).jpg


Cette structure est étrange - en tous cas, cela semble assez sophistiqué ! :eek:

2020-04-15 16h48'34 (Grand).jpg


Je vous passe l'étape pinceau pour admirer ce rotor qui a retrouvé sa place au centre du stator :

2020-04-16 10h33'23 (Grand).jpg


Tous les roulements ont été commandés. Donc dès qu'il sont là, les opérations de remontage vont pouvoir commencer ! :smt023

A suivre - comme d'hab ! :P

Cordialement, :smt039

Yvon
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #9
Hello les usineux :smt039

Comme nous ne sommes pas en direct, les roulements sont maintenant arrivés.
On commence donc les choses sérieuses !

Un truc facile pour démarrer : le roulement moteur du flasque avant.

C'est donc le roulement à rouleux SKF NUP2206ECP qui est positionné à la main (mais avec l'aide d'un tout petit maillet quand même :P), et qui rentre juste dans sont logement :

2020-04-16 11h09'58 (Grand).jpg


.... on pose la rondelle gamelle pour l'étanchéité .....

2020-04-16 11h10'09 (Grand).jpg


.... avant de refixer le flasque en alu ....

2020-04-16 11h18'09 (Grand).jpg


Là j'ai oublié de faire une photo.... :oops:

Ce dernier flasque a une orientation à respecter : comme son homologue de la sortie, il collecte l'huile projetée par la rondelle qui réalise l'étanchéité par centrifugation.

Il faut donc s'assurer que l'encoche du flasque soit bien en regard du conduit d'évacuation vers le carter de boite !

C'est celui là :

2020-04-16 11h10'09a.jpg




Ensuite encore un truc facile : l'arbre intermédiaire.

Très facile puisqu'il est le premier, on a toute la place.
Il faut remonter le roulement arrière (6304) avec sa rondelle et son circlip, et les pignons "E" et "F",
Enfiler ensuite l'arbre dans son logement et enfoncer le roulement arrière dans son propre logement,
Repositionner le pignon "D" en le passant par l'alésage...

2020-04-16 13h49'43 (Grand).jpg


Remontage du roulement avant (6204),
Poser la rondelle à créneaux,
Revisser l'écrou à créneaux jusqu'aux repères fait au démontage,
Et réassurer l'écrou en pliant la bonne languette !

2020-04-16 13h49'46 (Grand).jpg


(Qualité photo pitoyable ! :smt011 :oops: :oops: :oops: )

Et on fini l'opération par la pose du petit carter.

Un coup de propre...........

2020-04-16 13h49'52 (Grand).jpg


... et après avoir enduit le plan de joint avec (très peu hein ! :P ) de la pâte d’étanchéité....

Etape terminée :

2020-04-16 14h01'11 (Grand).jpg


Ensuite le moyeu de sortie....

Avant de poursuivre je vais revenir sur les observations réalisées au démontage (mon post #6).

Si on reprend le plan donné à la fin du premier post :

Cazeneuve Moteur boite HB500 HB5753 recadré Moyeu de sortie.jpg


Manifestement le roulement à rouleau est en sortie....
... et au démontage le moyeu de mon tour avait donc ses roulements inversés !!! :eek:

Du coup pas étonnant que sa bague extérieure au fond du carter était difficile à retirer : ce n'était pas sa place !
Le roulement qui doit être positionné dans le fond de ce carter de palier est celui à bille - roulement "mono bloc" contrairement à celui à rouleaux dont la bague extérieure est libre.... Donc en poussant sur sa bague intérieure, tout le roulement sort ! CQFD :P

Fort de ce constat, on reprend l'assemblage en respectant le positionnement correct des roulements !

La suite en image :

L'arbre....

2020-04-16 15h16'17 (Grand).jpg


.... le flasque en aluminium collecteur d'huile centrifugée ....

2020-04-16 15h16'25 (Grand).jpg


.... la rondelle d'étanchéité centrifuge....

2020-04-16 15h16'34 (Grand).jpg


... la bague intérieure et les rouleaux du roulement SKF N306ECP....

2020-04-16 15h17'16 (Grand).jpg


.... sa bague extérieure que l'on "amorce" à la main dans l'alésage du flasque aluminium....

2020-04-16 15h17'26 (Grand).jpg


... les rondelles siamoises de Belleville....

2020-04-16 15h18'07 (Grand).jpg


... l'entretoise de bagues intérieures....

2020-04-16 15h18'57 (Grand).jpg


On met de coté ce premier sous ensemble et on attaque le carter de palier :

.... positionnement du roulement à billes 6306....

2020-04-16 15h24'48 (Grand).jpg


.... que l'on descend délicatement jusqu'au fond, en butée ....

2020-04-16 15h27'42 (Grand).jpg


(c'est là que l'on comprend qu'il n'y aura pas besoin de l'extracteur de concours au prochain démontage ! :P )

.... l'entretoise de bagues extérieures est positionné correctement....

2020-04-16 15h28'08 (Grand).jpg


... pour être glissée elle aussi en butée....

2020-04-16 15h28'25 (Grand).jpg


Et il n'y a plus qu'à rapprocher les deux sous ensembles :

2020-04-16 15h30'12 (Grand).jpg


ATTENTION : il faut donc bien aligner l'encoche du flasque avec le conduit d'évacuation de l'huile !

2020-04-16 15h30'12a.jpg


... un peu de pâte à joint....

2020-04-16 15h41'18 (Grand).jpg


(pas facile à appliquer sur le coté avec des gros doigts... :oops: - j'ai enlevé l'excédent avec un coton tige)
... et en forçant à peine, on referme l'ensemble en revissant progressivement les six vis de fixation du flasque !

2020-04-16 15h48'03 (Grand).jpg


On peut à ce stade facilement - à l'aide d'une baguette par exemple, s'assurer que pas (très peu) de pâte à joint n'encombre le conduit !

A suivre.... :P
 
Dernière édition:
mickbzh
mickbzh
Compagnon
13 Sept 2016
506
(29)
Bravo @yvonf , très bon travail.
C'est quand même de la très bonne mécanique.
En prenant son temps et en analysant un minimum ça se passe sans PB :tumbsupe:
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #11
On en est là :

2020-04-16 15h51'01 (Grand).jpg


En se référant au démontage, il faut remettre le circlip.... :meganne:

Retour au plan de détail..................... :eek: ........ manifestement il manque une entretoise :


Cazeneuve Moteur boite détail entretoise.jpg


Et c’est logique .....

En effet, comme il n'est pas possible de réaliser deux entretoises pour les deux roulements qui soient exactement de la même longueur, l'entretoise extérieure définie l'écartement des deux roulements et la bague intérieure - plus courte, voit son jeu compensé par les deux rondelles Belleville montées en ressort de rattrapage de jeu....

Cette rondelle va donc brider celles originaires de Belleville....

Il ne me reste plus qu'à en fabriquer une ! :spamafote:

Pour estimer son épaisseur, je compresse les Belleville - i.e. je réduis le jeu en plaquant les bagues extérieures des roulements sur leur entretoise :

2020-04-16 20h17'40 (Grand).jpg


Donc direction le casier labellisé "vieux roulements" pour y trouver un roulement dont la bague intérieure était du bon diamètre (chance : il n'y en avait qu'un ! :P ).
Et après un passage à la "rectifieuse cylindrique" bricolée avec une perceuse et une meuleuse d'angle... bref trop loin de conceptions raisonnables de la sécurité de l'opérateur pour diffuser des photos... :

2020-04-16 18h05'18 (Grand).jpg


Elle est encore beaucoup trop large et elle va donc passer un sacré bout de temps sur la rectifieuse plane pour réduire son épaisseur conformément à la prise de mesure....
(c'est à la fin de ce processus que j'ai ajouté à la liste le projet intitulé : "motorisation des axes de la rectifieuse" :smt012 )

Donc après 12783215496 mouvements de manivelle :

2020-04-16 20h17'21 (Grand).jpg


Une fois positionnée, le jeu est d'environ 30 centièmes :

2020-04-16 20h17'58 (Grand).jpg


Et hop : circlip !

2020-04-16 20h19'08 (Grand).jpg


[APPEL à tous : si vous avez occasion de voir cette entretoise, je serai heureux d'en connaitre la dimension ! :smileJap: :smileJap: :smileJap: ]

Ce sous ensemble "moyeu de sortie" étant terminé, je peux le positionner dans la boite.

Mais le premier montage à blanc fait apparaître un nouveau problème : manifestement l'arbre ne tourne plus librement !!! :hang:

Donc aussitôt re-démonté pour analyse..... :smt017 :smt012

Et en m'approchant......

2020-04-16 20h21'07 (Grand).jpg


... j’aperçois au fond la pastille bouchon..... :shock: :shock: :shock:

2020-04-17 15h52'09 (Grand).jpg


:smt103 c'est quoi cette "trace" ???

Aussitôt la capsule est démontée et d'évidence elle touchait l'arbre de sortie ! :mad:

2020-04-17 16h04'01 (Grand).jpg


Manifestement ce n'était pas moi qui avait fait cela juste en manœuvrant l'arbre à la main ! Donc ça datait d'avant ! :smt011

Du coup j'ai une hypothèse pour la disparition de l'entretoise avant le circlip : cela permettait à l'arbre de reculer - poussé par les jumelles de Belleville, et ainsi il ne frottait plus sur la capsule à l'arrière !

Hors de question de refaire ce bricolage indigne !

La capsule est en fonte et son voile suffisamment épais pour pouvoir envisager une cure d’amincissement sans risque...
Mais mon tour n’étant pas fonctionnel (y'en a qui suivent ? :smt104), nouveau montage "fils de fer & bouts de ficelles" que je vous montre : éloignez les censeurs du poste !

Grace à mon bel établi fait d'un acier bien magnétique :smt055 je peux "coller" la perceuse magnétique dans une position allongée (:oops:) :

2020-04-17 16h44'06 (Grand).jpg


La suite est aisément compréhensible au mécanicien observateur... :P

C'est amusant le magnétisme :pop: :

2020-04-17 16h48'37 (Grand).jpg


Le résultat est assez joli :lol:

2020-04-17 16h48'42 (Grand).jpg


Oui j'ai vu, il y a une fissure : vu la faible contrainte de ce bouchon, j'ai "glissé" de la colle cyanoacrylate pour éviter toute fuite d'huile hypothétique....

Et pour être sur que tout ira bien, montage provisoire du moyeu de sortie :

2020-04-17 17h02'00 (Grand).jpg


Du coup on voit bien la position du roulement arrière :

2020-04-17 17h02'04 (Grand).jpg


Un joint plombirus vulgaris qui traînait va jouer le rôle du martyre :

2020-04-17 17h02'45 (Grand).jpg


Ce qui me permet de ré-emmancher la capsule jusqu'à butée après l'avoir enduite de scelle-roulement :

2020-04-17 17h08'14 (Grand).jpg


Bien entendu, un raccord de cette magnifique peinture jaune est réalisé ! :siffle:

Et effectivement en retirant l'arbre de sortie, la capsule laisse désormais plus de profondeur au roulement ! :smt023

2020-04-17 17h12'35 (Grand).jpg


On peut maintenant remonter l'arbre de sortie complet (désolé j'ai oublié de faire des photos... :rolleyes: ) mais c'est facile :

L'arbre est introduit dans la boite et, au fur et à mesure, on remet en place les pignons "A" et "B" (ils sont solidaires), le pignon "C", le roulement arrière (6304), une rondelle et le circlip.

Le moyeu est refixé au carter de boite après avoir enduit le plan de joint de la désormais célèbre très fine couche de pâte à joint.

C'est alors prêt pour remonter les 3 axes avec les fourchettes de sélection de vitesse :

2020-04-17 18h25'21 (Grand).jpg


A suivre sounne :wink:
 
Dernière édition:
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bravo @yvonf , très bon travail.
C'est quand même de la très bonne mécanique.
En prenant son temps et en analysant un minimum ça se passe sans PB :tumbsupe:
Bonjour Mickael (?) :smt039

Merci pour ton appréciation - surtout toi qui est un professionnel de l'activité :smileJap:

Tu as raison, à l'expérience on voit bien que c'est une mécanique conçue avec réflexion par un vrai mécanicien !
Quand je compare, la conception de ma fraiseuse Aciera est beaucoup moins "pertinente" !

Cordialement,

Yvon
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #13
Il s'agit donc maintenant de remettre en place l'ensemble des fourchettes de sélection.

Les axes sont positionnés .....

2020-04-17 18h25'28 (Grand).jpg


Et présentation de la guest star de l’épisode :

2020-04-17 18h25'49 (Grand).jpg


Eh oui une modeste douille R10 - même pas une Facom, une humble anonyme, extraite du bazar de l'amas de petites quincailleries diverses qui traînent toujours sur la servante..... :whistle:

Vous l'aurez deviné c'est pour tenter d'apprivoiser les petites billes super excitées :chupachupz: et toujours promptes à fuser à travers l'atelier en rebondissant allègrement sur le carrelage sous l’œil angoissé de l'opérateur maladroit ! :smt031
(Ça sent le vécu non ? :P )

L'idée c'est - après avoir introduit la sus dite douille ( :smt077 Houla attention à l'aurtografe ! y'a des relents de contrepèteries :shock:), le ressort et la bille ....

2020-04-17 18h39'19 (Grand).jpg


(le petit bouchon de Sopalin c'est pour boucher le trou de la douille - trou par lequel s’enfuirait forcement la bille :evil: !...)

... de repousser la bille et son ressort que l'on compresse à l'aide d'un chasse goupille de la bonne dimension (i.e. plus petit que la bille) ...

2020-04-17 18h34'56 (Grand).jpg


Bon là je prend une photo donc c'est une simulation :)
Pour la vrai opération faut mettre son doigt sur le trou sinon c'est sur, "elle" va se sauver par là ! :smt031

Et quand la bille est en retrait dans le trou de logement du ressort, on pousse sur la douille qui du coup verrouille la bille en tension !

2020-04-17 18h35'01 (Grand).jpg


Après il suffit de positionner la fourchette sur son pignon et de faire coulisser l'axe....
... et avec un coup sec au bon moment (sinon l'apprenti Indiana J. repart à la recherche de la bille perdue... :siffle:)

2020-04-17 18h36'00 (Grand).jpg


Il suffit ensuite de récupérer la douille pour la fourchette suivante :

2020-04-17 18h36'05 (Grand).jpg


Après quelques jurons, toutes les billes sont de nouveau captives - et pour de nombreuses années j'espère !

2020-04-17 18h57'46 (Grand).jpg


Enfin avant de repositionner complètement les axes et pour éviter les suintements huileux (et donc disgracieux 8-) ), un peu de pâte à joint sur les "portées" :

2020-04-17 19h01'13 (Grand).jpg


A l'arrière aussi :

2020-04-17 19h01'17 (Grand).jpg


Et après mise en place définitive, il reste 90% de pâte en excédent.

2020-04-17 19h03'44 (Grand).jpg


Le point blanc c'est pour toujours bien orienter l'axe lors de son insertion afin que la cuvette qui va recevoir la vis pointeau soit bien positionnée.

Donc processus réalisé pour chacun des 3 axes, puis les vis pointeau sont remises en place (attention celle de droite est plus longue).

2020-04-17 19h10'35 (Grand).jpg


C'est propre !

2020-04-17 19h10'41 (Grand).jpg




Dernière opération sur ces arbres, la repose de la pompe à huile / palier.

Contexte : Pour anticiper sur les problèmes de lubrification de cette boite de vitesse - à pignons droits et qui accusent l'age que leur donne les nombreuses années de travail de ce tour...., j'ai décider de pouvoir différentier les problématique de sa lubrification en l'isolant du circuit de lubrification d'origine de ce tour.
Je vais donc isoler la boite et ajouter une petite pompe hydraulique électrique pour assurer la lubrification de la broches et des différentes boites d'avances et de filetages.

Du coup, cette pompe hydraulique va être neutralisée et sera remplacé - dès que le tour sera redémarré :P , par un palier aux bonnes dimensions pour maintenir le roulement de bout d'arbre moteur.

Donc j'ai retiré les engrenages et bouché le trou d'huile avec un bouchon confectionné avec une baguette chinoise en bambou (je l'avais sous la main :P : ça fera un peu de chinois dans ce tour français :oops: )

2020-04-17 21h34'16 (Grand).jpg


Et finition en remontant la plaque :

2020-04-17 21h49'52 (Grand).jpg


Oui je suis d'accord, les vis à tête fendue sont un peu défraîchies mais c'est de l'impérial (c'est complètement indigne dans une machine française ! :evil:) et je n'en ai pas en stock de la bonne taille - et comme en plus c'est provisoire.... :rolleyes: c'est bon d'même !

Ensuite, il faut remonter le couvercle de boite qui intègre la commande de changement de vitesse.
Désolé là aussi pas de photos :oops: ....
La seule difficulté est de bien faire coïncider les biellettes de commandes (couvercle) avec les encoches des fourchettes correspondantes (boite).... Avec une mention spéciale pour celle qui a la forme d'une crémaillère et qui est la plus délicate à positionner !
Il est AMHA opportun de se faire aider par quelqu’un qui va supporter le sélecteur pendant que l'on essaye d'aligner l'ensemble en "yeux-tant" dans le jour du plan de joint un peu entrouvert..... :smt104

Avec un peu de patience, on arrive enfin à refermer !

2020-04-18 12h12'56 (Grand).jpg


Afin de pouvoir remplir la boite d'huile pour faire mes essais, j'ai récupéré un tuyau et l'ai fixé pour qu'il me serve de niveau d'huile :

2020-04-18 12h12'50 (Grand).jpg


Ce niveau a été défini de la manière suivante :
Les orifices qui évacuent l'huile des paliers d'entrée et de sortie se trouvent tous les deux à la même hauteur - à savoir leurs bases 125 mm sous le niveau du plan de joint du couvercle.
Avec une petite marge, mon repère est ainsi positionné à 130 mm sous le plan de joint.

L'ensemble est désormais prêt pour les premiers tests...... :smt077

2020-04-18 12h13'06 (Grand).jpg


Tou bi continuède :wink: :smt039

Yvon
 
Dernière édition:
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #14
Hello les tourneurs confinés :smt039

Avant de donner les premiers résultats du redémarrage de cet ensemble, quelques éléments de finition...

La poulie de sortie :

Elle est fixée au moyeu par cinq vis à tête carré :

2020-04-18 17h00'51 (Grand).jpg


Un peu de graisse cuivrée pour le prochain qui démontera - pas moi j'espère :whistle:

2020-04-18 18h04'36 (Grand).jpg


(les parties qui vont être cachées ont été brossées : faut qu'c'est propre !)

Un frein filet moyen....

2020-04-18 18h12'22 (Grand).jpg


(Faut que je reprenne rendez vous chez ma manucure moi ! :meganne: )

Et hop !

2020-04-18 17h29'05 (Grand).jpg


Et après en faisant tourner, un nettoyage-polissage - d'abord à la toile émeri puis en finissant au tampon jex :smt050

2020-04-26 13h18'47 (Grand).jpg


Dans un autre genre, pose d'un petit bouchon au bout de l'alésage dans lequel coulisse l'arbre de commande de sélection - levier vertical.
(de l'huile suintait : inadmissible ! :smt011 )

2020-04-23 17h46'32 (Grand).jpg


(pas d'inquiétudes : un petit raccord de peinture sera appliqué ! :wink: )

J'ai remplacé le gros tuyau d’arrosage par un tuyau PE de 8 mm :

2020-04-26 18h52'00 (Grand).jpg


Je l'ai coupé assez long car dans un sens de rotation, l'huile se trouve en légère surpression au niveau de la prise - sans doute du au courant créé par les engrenages, et le niveau d'huile à tendance à monter un peu dans le tube...

2020-04-26 18h52'10 (Grand).jpg


Ensuite l'ancien raccord d'entrée du circuit d'huile dans la boite est remplacé : il servira d'orifice de remplissage et son bouchon est percé pour permettre une mise à l'air de la boite.

2020-04-26 18h52'23 (Grand).jpg


Une petite touche esthétique....

2020-04-26 18h52'37 (Grand).jpg


Un anneau de levage adapté pour remplacer l'anneau de remorquage temporaire : il devrait être bien utile lorsqu'il faudra remettre l'ensemble dans le tour ! :ohwell:

2020-04-26 18h52'45 (Grand).jpg


Et enfin, repose de la jolie étiquette "Moteurs Leroy - Angoulême France"

2020-04-26 18h52'54 (Grand).jpg


Je n'ai pas de rivet en laiton, donc j'ai mis deux petites vis....

2020-04-20 18h31'25 (Grand).jpg


L'ensemble est désormais installé en "banc d'essai" - ou plutôt "table d'essai" :

2020-04-26 13h18'55 (Grand).jpg


Les leviers de sélections sont remontés :

2020-04-26 13h18'27 (Grand).jpg


Une vue de l'arrière : comme annoncé, je n'ai pas remonté le freinage et pour l’instant juste deux entretoises qui traînaient et l'écrou vissé à la main.

2020-04-26 13h18'38 (Grand).jpg


Le moteur est donc commandé par un variateur Altivar 58 de 11 kW / 15 cv monté sur une planche d'essai lui aussi.
Le boitier à sa droite est une résistance de puissance pour le freinage d'arrêt - c'est très efficace !

2020-04-26 13h19'14 (Grand).jpg


Je me suis bricolé un boitier de "télé-commande" filaire : il est équipé d'un aimant bien pratique pour le positionner à l'endroit le plus ergonomique ! :smt023
Il dispose des commandes "Marche" "Arrêt" "sens de rotation" et "variation de vitesse".

2020-04-26 13h19'20 (Grand).jpg


L'Altivar 58 est programmé aux caractéristiques du moteur et avec notamment une vitesse mini de 20Hz et maxi de 60Hz.

Et pour faire les tests, j'ai installé un sonomètre sur pieds, à une distance d'environ 1m du boitier de raccordement du moteur (pour la bonne répétabilité des essais...:P )

2020-04-26 13h19'04 (Grand).jpg


Naturellement lorsque la boite était en pièce détachées, j'ai inspecté et mesuré tous les pignons.

Comme vous avez peut être pu le constater, les engrenages sont d'apparence plutôt bonne : pas de dent cassée, pas d'émoussage des entrées - les vitesses ont bien été changées à l'arrêt.... :meganne:

Voici un tableau de relevés dimensionnels :

2020-04-26 19h00'00 Liste des pignons.jpg


La colonne "Module" est calculée : d'évidence ce sont des engrenages en module 2.

Ce qui donne le tableau des rapports suivant :

2020-04-26 19h00'00 Liste des vitesses.jpg


Il y a une réduction supplémentaire entre le pignon et la couronne de la transmission à courroies.
Et naturellement la réduction finale Harnais / Volée (je ne me souviens jamais lequel est lequel... :smt012 ) qui a un rapport de 8 (facile à déterminer en lisant le tableau des vitesses du tour :P ).

Les essais sont en cours....

J'ai déjà fais une série avec de l'huile EP150, une autre avec EP460 et j'attends une commande DLLub avec de la 75W90 GL4/GL5 et un additif téflon anti-bruit....

On verra si c'est efficace......... :meganne:

Quoi qu'il en soit, je peux déjà dire que le bruit est encore bien présent.... :smt022
Malheureusement, il n'y avait pas que le balourd du volant frein ou l’usure des roulements.... :spamafote:
Par contre plus une goutte d'huile ne s'échappe ! :roxxx:

A suivre bien sur ! :P

Cordialement, :smt039

Yvon
 
Dernière édition:
X
XC48
Compagnon
24 Déc 2017
527
Bretagne
Bonjour Yvon,

Bravo pour le boulot, :prayer:et un grand merci pour ce tuto/topo détaillé, c’est un régal ! :smt023
Je mets le sujet de côté, au cas où… même si j’espère bien ne pas en avoir besoin sur le mien... je touche du bois là... :wink:
Bonne journée.
Ps : c’est vrai que c’est beau la belle mécanique… :P
 
F
FELIX
Compagnon
16 Oct 2008
1 180
Alors là, Yvon, ça c'est du reportage, on ne peut pas mieux faire !
Bravo et bonne continuation.
 
C
coupevent
Ouvrier
22 Août 2016
258
Bonjour Yvon,
Un grand merci pour ce superbe reportage, qui va beaucoup m aider . J ai du en effet démonter la boite de mon tour Linz car il était impossible de passer les vitesses . Il semble que le probleme venait d un quasi grippage des pignons coulissants sur les axes, le tour etant resté tres longtemps sans tourner .
Toujours est il que je vais devoir tout remonter une fois les roulements arrivés, et j ai trouvé une foule d informations utiles dans votre article pour les remettre en place , et enchainer les étapes correctement .
J ai du prendre mon courage a deux mains pour me lancer dans cette opération, déjà parceque l ensemble moteur boite est tres lourd, et peu accessible , ensuite parceque je suis novice en mécanique . je considere apres vous avoir lu que mes chances dr réussir ont significativement augmenté !
cordialement, coupevent
 
lion10
lion10
Compagnon
7 Mai 2010
4 724
Bonjour
Beau reportage où j'ai appris certaines choses, je retiens en particulier :
- le montage de la bille de fourchette avec du papier Sopalin et une douille,
- l'abus de patte à joint peut nuire au fonctionnement en bouchant des trous de circulation de l'huile,
- la notion de rondelle gamelle qui capte l'huile centrifugé pour le réintroduire dans le circuit de lubrification lui évitant de fuir autour d'un axe.

Enfin sans parler de la puissance de la machine dangereuse, on s'aperçoit bien qu'une telle machine de part la maintenance qu'il faut savoir appréhender n'est pas faite pour un bricoleur averti sans je pense une expérience avérée dans ce domaine et un savoir pratique et aussi théorique notamment sur les roulements, la lubrification. Le changement des roulements est sans doute aussi couteux.

Je note également qu'il faut un savoir être avec de la patience, une approche méthodique et une capacité à résoudre des problèmes dans la durée.

cdlt lion10
 
Maxou
Maxou
Compagnon
7 Juin 2008
1 428
picardie (Noyon) Oise
Bonjour
Tout ce que tu as eu je l'ai eu inversion roulement etc bon sur plusieurs tours moi je reviens sur l'huile c'est de l'huile hydraulique qui est préconisée moi je mets de l'ATF si tu mets de l'huile de boîte voiture ton mano va exploser pour avoir la pression adéquate j'ai modifiée le gicleur de broche comme préconisé beau reportage!
Maxou
 
B
big bloc
Ouvrier
7 Oct 2008
274
1592661543975.png


"le moteur est donc commandé par un variateur Altivar 58 de 11 kW / 15 cv monté sur une planche d'essai lui aussi.
Le boitier à sa droite est une résistance de puissance pour le freinage d'arrêt - c'est très efficace !"


bonjour , ça freine instantanement , avec la resistance? Et autre question , tu connais son prix?Merci , et encore bravo , excellent tuto , merci:smt038
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonsoir

Merci pour vos retours sympathiques :smileJap: ça fait plaisir de constater que toutes ces photos serviront à d'autre ! C'est ça qui est bien dans un forum comme ici ! :smt023

@lion10 : Tu as le sens de la synthèse :)
Juste une remarque : je suis amateur et comme déjà précisé, c'est plus facile à faire qu'à décrire...
Il faut être attentionné pour bien comprendre avant d'agir, mais il en est théoriquement de même dans tous les domaines... :spamafote:
En ce qui concerne la dangerosité, là aussi il faut toujours être prudent lorsque l'on utilise un outils quel qu'il soit.... même si effectivement, 9kW sont plus agressifs que 350W.... :wink:

@Maxou : Comme je l'ai précisé, j'ai isolé la boite de vitesse du "circuit" de lubrification d'origine. Je vais monter une pompe à huile électrique qui va s'occuper de distribuer l'huile (j'attends des raccords avant de pouvoir continuer, mais je rédigerai une suite).
Concernant la pression, la pompe électrique va simplifier la problématique car je vais pouvoir régler comme je le veux la pression du circuit.

@big bloc : Oui le variateur c'est merveilleux ! :supz:
Pour répondre à tes questions : à vide le moteur s'arrête en 3 secondes (c'est un paramètre du variateur - en dessous de 3s, "il" n'y arrive pas...), on a quasi l'impression qu'il se bloque. La résistance chauffe un peu mais en usage amateur tranquille, vraiment rien de préoccupant !
Concernant le prix, on trouve pas mal de variateurs d'occasion sur LBC. J'ai acheté celui-là - donc avec une puissance de 11kW, pour 250€ avec une carte d'entrées sortie optionnelle (qui me sera peut être utile dans le futur...). En ce qui concerne la résistance de puissance (26OMEGA 1kW), je l'ai trouvé sur la baie pour environ 30€ de mémoire.
Quoi qu'il en soit, c'est une technologie fantastique !
Pour être objectif tout de même, AMHA il n'y a qu'un seul écueil dans leur emploi, c'est la lutte contre les parasites générés... C'est inhérent à leur principe de fonctionnement : le "hachage" du courant. Pour éviter de dissiper de la puissance, la commutation se fait avec des fronts très raides qui génèrent donc (cf. Mr Fourier) une palanquées d'harmoniques difficiles à éradiquer... Mais en usage amateur, en général lorsque l'on est au tour on n'est pas devant la télé :lol: :wink: :P
Pour clore, j'envisage même de remplacer l'ensemble moteur + boite par un moteur 11kW 6 ou 8 poles en prise directe : plus besoin de passer les vitesses ! :smt041

Pour le moment, je suis en train de mettre en forme les résultats de ma série d'essais, je les mets en ligne sounne ! :wink:

Cordialement, :smt039

Yvon
 
Dernière édition:
Olrik
Olrik
Compagnon
17 Déc 2008
858
Besançon (25)
Bonjour à tous
Bravo Yvon pour ce magnifique reportage,Prendre le temps de tout détailler,de l'inonder de photos,quelle merveilleuse revue technique.
Et tout cela avec un vocabulaire rigoureux.Je ne parle pas de la rédaction, de la grammaire et de la syntaxe et qui plus est sans la moindre faute d'orthographe.Plaisir d'autant plus vif qu'il est plus rare.J'ai parcouru la totalité du sujet sans en perdre une miette,et ce fût un régal.
Tu vas vraiment au fond des chose,et ne laisses rien au hasard,cela a réjouit mon vieux cœur de mécanicien.
Tu pourrais éditer des revues techniques sans problème aucun et recevoir rapidement le prix Pulitzer.
Mais l'on avait déjà eu un aperçu avec la restauration de la F4.Félicitations encore et continue sur cette voie pour notre plus grand plaisir.
Les gens de chez Cazeneuve n'ont pas vu la mécanique au cinéma.Et surtout les ingénieurs ont prévu le démontage ultérieur et la maintenance ce que d'autres s'en tamponnent le coquillard, normal,ils ne mettrons jamais les pattes dedans.

Merci encore,bonne continuation et bon Week end.
Mes salutations admiratives et respectueuses.
Cordialement.
Olrik.
 
B
big bloc
Ouvrier
7 Oct 2008
274
Bonsoir

Merci pour vos retours sympathiques :smileJap: ça fait plaisir de constater que toutes ces photos serviront à d'autre ! C'est ça qui est bien dans un forum comme ici ! :smt023

@lion10 : Tu as le sens de la synthèse :)
Juste une remarque : je suis amateur et comme déjà précisé, c'est plus facile à faire qu'à décrire...
Il faut être attentionné pour bien comprendre avant d'agir, mais il en est théoriquement de même dans tous les domaines... :spamafote:
En ce qui concerne la dangerosité, là aussi il faut toujours être prudent lorsque l'on utilise un outils quel qu'il soit.... même si effectivement, 9kW sont plus agressifs que 350W.... :wink:

@Maxou : Comme je l'ai précisé, j'ai isolé la boite de vitesse du "circuit" de lubrification d'origine. Je vais monter une pompe à huile électrique qui va s'occuper de distribuer l'huile (j'attends des raccords avant de pouvoir continuer, mais je rédigerai une suite).
Concernant la pression, la pompe électrique va simplifier la problématique car je vais pouvoir régler comme je le veux la pression du circuit.

@big bloc : Oui le variateur c'est merveilleux ! :supz:
Pour répondre à tes questions : à vide le moteur s'arrête en 3 secondes (c'est un paramètre du variateur - en dessous de 3s, "il" n'y arrive pas...), on a quasi l'impression qu'il se bloque. La résistance chauffe un peu mais en usage amateur tranquille, vraiment rien de préoccupant !
Concernant le prix, on trouve pas mal de variateurs d'occasion sur LBC. J'ai acheté celui-là - donc avec une puissance de 11kW, pour 250€ avec une carte d'entrées sortie optionnelle (qui me sera peut être utile dans le futur...). En ce qui concerne la résistance de puissance (26OMEGA 1kW), je l'ai trouvé sur la baie pour environ 30€ de mémoire.
Quoi qu'il en soit, c'est une technologie fantastique !
Pour être objectif tout de même, AMHA il n'y a qu'un seul écueil dans leur emploi, c'est la lutte contre les parasites générés... C'est inhérent à leur principe de fonctionnement : le "hachage" du courant. Pour éviter de dissiper de la puissance, la commutation se fait avec des fronts très raides qui génèrent donc (cf. Mr Fourier) une palanquées d'harmoniques difficiles à éradiquer... Mais en usage amateur, en général lorsque l'on est au tour on n'est pas devant la télé :lol: :wink: :P
Pour clore, j'envisage même de remplacer l'ensemble moteur + boite par un moteur 11kW 6 ou 8 poles en prise directe : plus besoin de passer les vitesses ! :smt041

Pour le moment, je suis en train de mettre en forme les résultats de ma série d'essais, je les mets en ligne sounne ! :wink:

Cordialement, :smt039

Yvon
bonsoir , effectivement , tu as tres bien explique tout ça , bravo, pour ton moteur 8 poles , tu n auras pas de perte de couple? Concernant le VDF, tu as fais une super affaire, pour ta pompe , je vais suivre de pres car , j ai le meme caz que toi sans la fameuse crepine qui barbote dans la bache, perso , j avais pense à une pompe à huile de 4 t 50cc , ça coute rien ,apres il faut l entraîner , via un moteur electrique..
 
yvonf
yvonf
Compagnon
13 Fev 2007
581
Essonne
  • Auteur de la discussion
  • #24
Hello les tourneurs :smt039

@Olrik : Merci pour ton commentaire très sympathique - en tous cas qui flatte mon ego.... :oops: donc à user avec modération ! :wink:
Je partage ta conviction d'écrire en respectant la langue... Je suis convaincu que toutes ces règles - il est vrai, parfois limite pinaillage et pas faciles à assimiler, toutes ces règles donc participent à la bonne compréhension du message - quel qu'il soit ! Et c'est fondamental !
Il est pourtant facile de le constater lorsque l'on lit certains messages : il faut s'y reprendre à plusieurs fois pour vaguement comprendre ce que son auteur a bien voulu exprimer ! :???::spamafote:

@big bloc : Pour le 8 pôles, déjà cela n'a pas l'air d'être facile à trouver ! Un 6 pôles semble plus envisageable...
Oui c'est probable, je perdrais un peu en couple - de combien c'est pas facile à calculer.... :meganne: Mais je fais le raisonnement suivant :
- C'est "rare" ( :smt017 ) que j'usine des pièces qui nécessitent les 20 t/mn ...
- Je vise un 11kW donc 2kW de plus que d'origine... 11kW parce que c'est la limite pour : l'encombrement, l'ampérage d'un abonnement raisonnable pour un particulier, la puissance de mon variateur ...
- le plus gros de la démultiplication d'origine est fait par la position harnais/volée (x8 à mettre en regard des démultiplications de la boite décrites dans le tableau à la fin du post là) et si on additionne celle du rapport des poulies....
- Tout cela en regard de la simplification mécanique et la facilité d'utilisation !

Concernant le variateur je ne crois pas que j'ai fait une affaire aussi excellente que tu le penses. En effet : vendre un variateur puissant d'occasion sur LBC ou la baie n'est pas si facile ! Car :
- Les professionnels ne s'embêtent pas avec l'occasion lorsque tu as des enjeux de production (pas de garantie)
- les particuliers sont intéressés par les "petites" puissances (peu de gens ont un concasseur de 100kW à la maison :P )
- peu de particuliers ont un abonnement électricité en triphasé (c'est étonnant mais il en est ainsi ! :meganne: )
Tout cela fait que c'est pas facile à vendre et ce n'est pas parce qu'il y en a mis à prix quasiment le prix du neuf, qu'ils sont vendus à ce prix !
Pour tout dire, j'en ai acheté un second qui était dans un état de saleté impressionnant pour 150€ !
D'une manière générale, tous les vieux équipement en triphasé sont difficile à vendre !

Enfin pour la pompe à huile, j'ai trouvé en Chine une pompe électrique :

2020-06-30 20h44'25 (Personnalisé).jpg


Elle a un débit de 1,4L par minute....

2020-06-30 20h44'33 (Personnalisé).jpg


... mais elle existe aussi en débit plus important.

Avec un variateur PWM a devrait le faire..... :wink:

A suivre donc !

Amicalement, :smt039

Yvon
 
Haut