Advertisements

calculs de force levier/bielle pour presse de rechargement

  • Auteur de la discussion AVN
  • Date de début
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour
Depuis pas mal d'années ( > 30) je m'intéresse à une machine élémentaire, la presse de rechargement des cartouches dans sa version la plus simple: un bâti qui se fixe sur un établi et un bélier qui monte sous la poussée d'une bielle actionnée par le levier de manoeuvre. La course verticale de ces machines est de l'ordre ou un peu plus de 100 mm et la force maximale délivrée en bout de course de 1500 à 3500 kg.
La quasi totalité de ce genre de matériel est de conception et fabrication US; il a cependant existé une production française, LYNX, dna l'intervalle 1975/1985 environ.
Maintenant, la question.
Bien qu'on puisse logiquement croire que tout est dit et connu sur les diverses combinaisons de leviers qui équipent les presses, il apparaît que ce n'est pas si clair que cela. J'ai publié sur un forum spécialisé une note exposant mes remarques et formules mais, récemment, j'ai eu un contradicteur qui cependant a abandonné la discussion sans lui-même conclure.
En conséquence, car sur le forum en cause c'est l'écran noir, peut-être que sur USINAGES, ce sujet pourrait-il retenir l'attention d'un amateur de calculs de leviers à qui je demanderai son opinion sur ce que j'ai avancé.
De toute évidence il me serait très désagréable d'apprendre que je me suis royalement trompé mais je ne pourrais qu'être reconnaissant à celui qui saurait - le cas échéant - me remettre sur la bonne voie .
Les calculs concernent essentiellement des forces et leurs projections et relèvent de la trigonométrie.
Les contacts par MP sont les bienvenus mais des contacts directs par mail sont quasiment indispensables pour certaines transmissions.
Merci d'avoir tout lu.
PS : A changer de rubrique si cela paraît souhaitable.
 
Advertisements
victorjung
victorjung
Compagnon
12 Oct 2012
634
Nyon suisse
aller, j'ai un peu de temps haha, je veux bien voir à quoi ca ressemble, et si je reste motivé, je veux bien me pencher dessus.
 
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
  • Auteur de la discussion
  • #3
Bonjour
Depuis pas mal d'années ( > 30) je m'intéresse à une machine élémentaire, la presse de rechargement des cartouches dans sa version la plus simple: un bâti qui se fixe sur un établi et un bélier qui monte sous la poussée d'une bielle actionnée par le levier de manoeuvre. La course verticale de ces machines est de l'ordre ou un peu plus de 100 mm et la force maximale délivrée en bout de course de 1500 à 3500 kg.
La quasi totalité de ce genre de matériel est de conception et fabrication US; il a cependant existé une production française, LYNX, dna l'intervalle 1975/1985 environ.
Maintenant, la question.
Bien qu'on puisse logiquement croire que tout est dit et connu sur les diverses combinaisons de leviers qui équipent les presses, il apparaît que ce n'est pas si clair que cela. J'ai publié sur un forum spécialisé une note exposant mes remarques et formules mais, récemment, j'ai eu un contradicteur qui cependant a abandonné la discussion sans lui-même conclure.
En conséquence, car sur le forum en cause c'est l'écran noir, peut-être que sur USINAGES, ce sujet pourrait-il retenir l'attention d'un amateur de calculs de leviers à qui je demanderai son opinion sur ce que j'ai avancé.
De toute évidence il me serait très désagréable d'apprendre que je me suis royalement trompé mais je ne pourrais qu'être reconnaissant à celui qui saurait - le cas échéant - me remettre sur la bonne voie .
Les calculs concernent essentiellement des forces et leurs projections et relèvent de la trigonométrie.
Les contacts par MP sont les bienvenus mais des contacts directs par mail sont quasiment indispensables pour certaines transmissions.
Merci d'avoir tout lu.
PS : A changer de rubrique si cela paraît souhaitable.


Envoyé informations par MP 10H20
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
14 434
F-69400 villefranche sur saone
Je ne pense pas pouvoir t'aider
Mais
Je ne sais pas de quoi tu veux parler
Je pense que peu de monde peut te comprendre, à moins que je sois le seul qui n'est pas compris
Je ne sais pas ce qu'est une presse à charger des cartouches et à quoi est-ce que ça ressemble .. ( d'ailleurs ... Cartouche de fusil ou cartouche d'encre)
Comment ça marche ?
Qu'est ce qu'il faut calculer?
Des liens, des images, des explications sur le fonctionnement ou sur les calculs seraient bienvenu, à moins que ce soit un langage pour initiés
 
vax
vax
Modérateur
5 Mar 2008
7 326
Guipavas (près de Brest)
Ben, très franchement, si tu pouvais poster ne serait-ce qu'un croquis fonctionnel cela permettrait un bel exercice pour ceux que ça intéresse (dont moi qui suis assez.... Nul ?... Oui je crois...) :)
 
Albert le Belge
Albert le Belge
Compagnon
5 Jan 2013
2 620
Tirlemont Belgique
Bonjour,
je rejoint Brise-copeaux sur sa remarque.

Pourquoi donc passer en MP ?
Si tu ne sais pas comment afficher sur le forum, il suffit de le faire savoir. Au pire, tu fais une copie d'écran et tu envois sous forme d'image.
 
A
AVN
Ouvrier
19 Déc 2009
402
89 sud
Effectivement, difficile de répondre à partir des bases indiquées.
 
Dernière édition:
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Bigre, je comprends que tu sois réticent à en faire un résumé.
Je tire mon chapeau devant ceux qui auront le courage de tout lire et en plus en essayant de comprendre pour y relever d'éventuelles erreurs.
La façon archi-connue d'exercer une force en économisant les siennes tout en restant dans des mécanismes à base de leviers, consiste à mettre en oeuvre le jeu de l'arque-boutement. C'est ce que l'on fait si on veut pousser un gros meuble alors qu'on a la chance d'avoir un mur à proximité. On s'assoie parterre le dos contre le meuble et les pieds contre le mur. Si on a les jambes seulement légèrement pliées, on peut décupler ses forces aisément en tendant à allonger ses jambes. Le problème c'est que la course est assez faible.
Stan
Sans titre.png
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 173
FR-29 Brest
Bonjour,

Comme stanloc ... Le facteur d'amplification est directement proportionnel à la course ... dans le dernier modèle présenté le facteur d'amplification tend même vers l'infini lorsque les deux bras de levier rouge et les biellettes noires sont alignés puisque le déplacement du piston tend alors vers 0 ...

C'est le même principe qui est utilisé dans les pinces étaux ... les efforts sont tellement importants que la pince tient fermée toute seule sous l'effet de la déformation élastique des différentes pièces de la pince ...

Presse 131218092301248181.jpg

Après c'est une question de disposition des leviers qui permet de faire varier la loi de transfert des forces entre le levier de commande et le piston en sortie ... il y a peut-être des disposition plus ou moins convenables suivant le résultat à obtenir ... le plus simple pour départager les solutions entre-elles semble effectivement de tracer les courbes de transfert comme on le voit dans le site en référence ...

Par contre ce qu'il me semble manquer dans cette étude c'est l'expression du besoin ... quelle est la courbe force / déplacement souhaitée en sortie ... sachant qu'en entrée on a un déplacement limité (en gros 180 °), un bras de levier de longueur limitée pour une question de confort et une force limitée (celle de l'opérateur) ...

Intuitivement je me dis que le système le plus efficace serait celui qui fournirait le résultat escompté avec un effort constant sur toute la course du levier, puisqu'en fin de compte le travail effectué sera le même mais il serait réparti au mieux sur toute la course :roll: ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
JeanYves
JeanYves
Compagnon
28 Oct 2008
13 625
F - 56 Bretagne
Bsr ,


Il est question d'une presse à genoulliere , mais ces presses ne sont pas uniquement reservées au rechargement de cartouche ,
en raison du systeme de levier , elles sont utilisées aussi pour faire de petits travaux de poinconnage , de sertissage etc ...en mecanique
quelques exemplaires ici : http://www.fenwick.fr/pdf/gechter/12-15_HKP_E_V_man.pdf

Dans une autre configuration , ce systeme de genouilliere est aussi utilisé , par exemple, sur la fermeture des moules d'injection des alliages d'alu ou des matieres plastiques , parcequ'il permet de maintenir des pressions tres elevées .
 
S
stanloc
Compagnon
29 Oct 2012
5 120
Je n'étais pas sûr du bon terme et Jean-Yves me le donne. Beaucoup de dispositifs sont basés sur ce principe comme des fermetures de caisses et autres contenants.
Pour avoir une course importante tout en restant dans les conditions où la force est maximale pour un effort faible, on peut associer une crémaillère et son cliquet.
En nano-déplacements il existe des systèmes extrèmement élaborés mais basés tout bêtement sur la reptation. Une cale piézoélectrique joue le rôle du poussoir et un autre dispositif piézo se referme sur une "barre".
Stan
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Advertisements
Haut