Bouchon de cuve de compresseur

picator
Apprenti
22 Octobre 2013
173
Alors oui, je suis allé me renseigner pour ne pas dire trop de bêtises : https://fr.wikipedia.org/wiki/Zamak

Au final, un alliage de métaux façonné par injection sous pression de la fusion proportionnée des divers métaux qui le compose. La finition doit aussi être au rendez-vous. Sa température de fusion est à 400° C, donc pour du brasage au laiton, je ne suis pas soudeur, mais je pense que c'est important.
Le procédé de moulage est directement inspiré des moulages plastiques, et de fait peut être effectué par robotique et à des échelles industrielles très importantes, peut-être même en Chine. D'ailleurs, on retrouve aussi du Zamac dans l'embase des pressiostats mais la quantité de matière y est entre 2,5 et 3 fois plus importante, pourtant la pression en bout de tube du pressiostat est la même que sur le mamelon de montage de ce boulon en bout de cuve !
Ce qui me laisse penser que c'est fondu/injecté en Chine, c'est que tous les pressostats y sont fabriqués.

Mon qualificatif, certainement disproportionné, concernait surtout la pièce finie qui de part les divers métaux qui la composent, souffre rarement de pouvoir forcer dessus, même si elle est située à l'endroit d'un compresseur qui n'est pratiquement jamais travaillé, dévissé, etc et donc le jour où, c'est la cata.
En plus, comme ce sont des métaux mous (zinc, aluminium) et cassants à la torsion pour le magnésium et qu'il y a très peu de cuivre (d'où sa couleur blanche argent), que les filets de portée sont très, voire trop nombreux et que la tête est très étroite, sans prendre la précaution de bien chauffer pour ramollir la colle, on est pratiquement certain d'endommager ce bouchon et de ne pas pouvoir s'en resservir pour une au moins 2ème utilisation. C'est pratiquement à usage unique.
En clair, même si la distribution de ce genre de compresseur est Européenne, il s'agit la d'une anomalie de conception préjudiciable à l'utilisateur final ; surtout qu'il existe aussi en empreinte BTR : en cas de rattage, c'est extracteur à pas à gauche, etc ...

Donc au final, ce n'est pas après le Zamac mais plutôt après la forme finie de cette pièce dans cette utilisation.

Voilà, amitiés et encore pardon et :mrgreen:vive l'alliage de laiton.:mrgreen:
 
Vilozorro
Ouvrier
21 Mai 2018
411
Le zamak : lourd, peu résistant, peu ductile (casse si on le tord), se corrode et se désagrège avec le temps. Un vrai cadeau
Les restaurateurs de jouets anciens adorent... (J'oubliais : pas soudable)
Avantages : pas cher, fusion basse, use peu les moules.
Utilisations : jouets et mécanique low-cost.
Appellation courante : merdanium
 
Dernière édition:
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 081
FR-44Rezé
Le zamak : lourd, peu résistant, peu ductile (casse si on le tord), se corrode et se désagrège avec le temps. Un vrai cadeau
Les restaurateurs de jouets anciens adorent... (J'oubliais : pas soudable)
Avantages : pas cher, fusion basse, use peu les moules.
Utilisations : jouets et mécanique low-cost.
Appellation courante : merdanium
:roll::roll:
Il y a eu des zamac de mauvaise qualité, mais les idées reçues ont la peau dure je vois...
 
Vilozorro
Ouvrier
21 Mai 2018
411
Fourchettes de tour, pistons de pompe de graissage, carter de solex, jouets : tout ça en merdanium. Mais où sont donc les zamaks de qualité vantés par la brochure pub l'article wikipedia ? :meganne:

(C'est une boutade :wink: le zamak convient très bien pour certains usages : poignées de portes etc, mais en mécanique il a quand même beaucoup d'inconvénients par rapport à l'alu ou au laiton)
 
Dernière édition:
françois44
Modérateur
2 Février 2008
2 081
FR-44Rezé
le zamak convient très bien pour certains usages :
Ben voilà, c'est bien là le problème, il faut le cantonner à ce pour quoi il est fait! Malheureusement du fait de sa facilité d'utilisation, on l'a retrouvé dans plein d'endroits où on n'aurait jamais du le retrouver.... Si on ajoute à ça "la peste du zamac" (dont on voit parfaitement les effets sur les fourchettes dans le post indiqué par Vieuxlapin) due à la présence d'impuretés dans le zinc, je comprend qu'il ait mauvaise réputation. Un zamac de qualité est mécaniquement très résistant. J'ai encore pas mal de trucs avec des pièces en zamac qui, malgré des décennies d'usage, sont dans le même état qu'à la sortie d'usine....
 
hpvectravl
Apprenti
13 Décembre 2008
227
IDF
Bonsoir, Je ne sais pas en quoi sont faites mes poignées intérieures de mes Citroën DS mais par rapport à celles extérieures en inox, je pense que l'avis du contrôleur de gestion a eu plus de poids que celui de qualité si la fonction existait à l'époque ! rien à voir avec celles de ma regrettée 404
 
Haut