Besoin conseils avant coulée d'étain

  • Auteur de la discussion antoinebeniste
  • Date de début
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #1
Hello les usineurs,
Je m'apprête à couler 1kg d'étain dans un moule en plâtre avec un master fait en cire d'abeille, paraffine et qq goutte d'huile d'olive.
Combien de temps pensez vous que je dois attendre avant de mettre le moule en plâtre de Paris au four? Pour éviter qu'il se fendre notamment !
C'est mon premier moulage a cire perdue et j'ai passé trop de temps sur la statuette pour la louper maintenant !
Une petite photo d'une creation en étain pure avec moule en bois et âme bois

IMG_20210125_202000.jpg


IMG_20210125_213228.jpg


IMG_20210125_233615.jpg


16116167431901299675242532609398.jpg
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 637
F-69400 villefranche sur saone
Oui c’est vrai les conseils c’est toujours intéressant
je ferais deux remarques
pourquoi ne pas faire des essais sur d’autre modèles, ça te permettera de prendre de l’assurance et tu pourras recommencer autant de fois que tu veux
il existe des objets en régules , je crois que c’est un mélange de plomb, d’étain plus.... qui permet d’avoir des pièces coulées de bel aspect
en demandant à gogol « composition régule statue »
On trouve par exemple ceci
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #3
Pour des raisons esthétique, je ne souhaite pas faire un alliage. Je trouve l'étain pur très beau avec un brillant incomparable.
Ce matin le moule coulé hier soir semblait un peu humide, je crois pas que c'est aujourd'hui que je pourrai faire la coulée. Demain soir peut-être ?
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
17 637
F-69400 villefranche sur saone
C’est toi qui vois
mais pourquoi ne pas faire un essai sur un autre moule .. pour voir , surtout que tu as l’air de tenir à ton modèle
juste pour essayer et affiner ta technique, avant le résultat finale . Tu pourra , il me semble refondre ton étain
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 566
Près de Rouen
bonjour Antoinebeniste,
j'ai fait quelques moulages à cire perdue, je laissais le moule en plâtre (plâtre ordinaire) sécher une bonne semaine, puis passage au four pour fondre la cire
comme métal j'utilise du linotype, qui a l'avantage de très bien prendre les détails (on voit les empreintes digitales sur les statuettes)
comme cire, de la cire noire pour moulage achetée au Géant des beaux arts, mais je la trouve trop dure, il faut la réchauffer pour qu'elle soit utilisable, aussi je suis intéressé par ta recette à base de cire d'abeille, pourrais-tu m'en dire plus ?
deuxième question, où trouves-tu l'étain ?
merci par avance

DSC00639.JPG


DSC00640.JPG
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #6
Hello Ilfaitvraimentbeau
Whaaaaat?? Bon j'attendrai un peu alors, a quelle température passes tu le moule au four sans risquer une fente ? J'achète mon étain pur ici: https://www.ebay.fr/itm/L-etain-lin...MItcfA1vK57gIVE91RCh2jYQU3EAQYAiABEgLSOfD_BwE
Pour ce qui est de la recette, pour l'instant rien ne garantit que ça marche, j'ai lu que mélanger cire d'abeille et paraffine se faisait, pour l'huile, c'est expérimentale, je dirai que ça ajoute souplesse et fait baisser le point de fusion et du coup la cire est plus facilement travaillable parrallement, je rajouterai des pigments après récupération si tout fonctionne bien, j'ai peur que l'huile laisse des dépôts gras qui pourrait créer des fumées et du coup des bulles, à voir..
Niveau dosage je dirai que j'ai mit 50g cire d'abeille, 130g bougie chauffe plat, et une cuillère d'huile d'olive.
Pourquoi vous voulez absolument me vendre vos alliages à base de plomb ? Je sais que ça améliore la coulée mais l'aspect de l'etain pur est quand même magnifique et il ne s'oxyde et se patine pas contrairement aux alliages, j'ai fait deux legos de 24cm comme montré au dessus, j'ai pas eu de soucis particulier, après j'avais une cheminée de 15cm de haut lors la coulée des pièces.
Les defauts de L'étain pur, c'est principalement sa malleabilité, il est quasi impossible à souder et reprendre (j'y suis pas arriver en tout cas), son prix et sa maladie en cas de froid, la peste de l'étain mais mes petites sculptures ne sont pas soumises à des températures négatives alors ça va.
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 566
Près de Rouen
merci !
pour le linotype, c'est juste histoire de dire que j'en utilise, mais je suis tout à fait d'accord pour ce qui est de l'aspect de l'étain pur
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
bonsoir pour la cire essayer de vous rapprocher d un prothesiste dentaire il pourra vous en donner des kgs apres avoir servi tres malleable a sculpter je ne connait pas la mise en revetement platre ?nous ont utilisait du gros grain apres sechage complet four a 200 degres porte ouverte pour les fumees une fois la cire completement partie monte en temperature en fonction du revetement utilise ne jamais couler du metal dans un moule humide explosion et projection du metal en fusion sur l operateur tres dangereux
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 566
Près de Rouen
+1 avec Montfort95 pour le danger des moules humides
pour le plâtre, j'utilisais du plâtre ordinaire acheté en GSB,
le problème, c'est que même bien séché à l'air libre huit jours dans un endroit chaud puis passé au four, et en apparence parfaitement sec (il sonnait sec) il dégage des gaz à la coulée, ça bulle, sans projections dangereuses, j'avais posé la question sur le forum il y a quelques années, il semble que la chaleur retransforme le plâtre et provoque ce dégagement de gaz
en cherchant un peu j'ai trouvé ce plâtre spécial fonderie chez Rougier et plé, vendu par 1 et 5 kg :
Plâtre de fonderie 1 kg Esprit Composite chez Rougier & Plé (rougier-ple.fr)
il est beaucoup plus cher, mais je l'essaierai sans doute, il est étudié pour...
il y a aussi le plâtre résine, cher aussi, j'ai fait quelques essais de moulages dans de la pâte à modeler pour voir et effectivement il devient très dur et solide, mais je n'ai rien couler dedans pour l'instant
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #10
D'accord Montfort, je note, 200 degrés, pendant cb de temps vous pensez ? N'y a t'il pas de risque de fente à cette température pour du plâtre de paris, chauffer progressivement peut il changer la donne ?

J'ai regardé le plâtre de fonderie, c'est pas donné sachant qu'on a vite atteint 1kg et il tient a très haute température, peut-être inutile pour un métal à bas point de fusion après si on peut se passer de matériel professionnel, autant faire soit même, si plâtre fin et bidouillage de cire fonctionne, ça serait déjà bien!
Est ce que tu avais effectué la coulée quand le moule sortait du four Ilfaitvraimentbeau pour avoir ce phénomène de bulle d'air ?
 
ilfaitvraimentbeau
ilfaitvraimentbeau
Compagnon
20 Nov 2007
9 566
Près de Rouen
oui, j'avais coulé dans un moule réchauffé
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
toujours couler dans un moule chaud a 100 a 200 degres de moins que la fuion du metal mais quand le moule est a temperature le maintenir au minimum 30 minutes avant coule j ai fait des miliers de coulees dans ma vie ;acier ; nickel ;nickel chrome; chrome cobalt; au chalumeau et fondeuse induction
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #13
Merci de partager ton experience Monfort95, je ferai la coulée juste après le décirage, mais c'est pas pour tout de suite, le plâtre est encore humide, j'ai fait une pièce test aussi, je partagerai tout ça une fois fait, ou raté
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
ne jamais couler apres avoir eliminer la cire attendre que le moule soit desydrate et le monter en temperature selon la nature du metal coule je n ai jamais coule de metaux basse fusion a titre perso du bronze et de l alu en centrifugeuse ne pas oublier les events bonne coulee
 
T
tadkhoz
Apprenti
2 Oct 2019
173
je fais régulièrement des plombs de pêche.
+1 avec ilfaitvraimentbeau pour le plomb d'imprimerie.
il faut absolument que le plâtre soit très sec sinon on a des bulles et voire des projections.
le plâtre cité par ilfaitvraiment beau est super mais cher.
j'ai fait des moules en mélangeant du plâtre avec du silicone à baignoire , on obtient des pièces plus belles que plâtre seul et surtout on peut faire plusieurs coulées ce qui est intéressant pour des plombs de pêche.
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #16
Merci pour les conseils de sécurité, oui je connais les risques liés a la fonderie ayant déjà fait des pièces en fontes d'alu. Mes précédentes coulées d'étain ont été faites dans des moules en mdf, il y avait un peu degazements maïs les pièces tirées étaient correct, j'imagine qu'un moule en plâtre chauffé pendant plus d'une heure devrait être moins humide que du médium non chauffé.
Merci pour la recette tadkhoz, je connaissais le mélange maïzena_silicone pour du réutilisable mais pas celui la.
 
brise-copeaux
brise-copeaux
Compagnon
5 Jan 2007
10 587
Rouen Normandie-76- ou Bagnole de l'orne -61-
Salut,

Moi j'ai fais un moule en alu pour des boules de 40 de Ø, pour construire un Pendulum de Wave.
Bah j'ai tremper le moule dans le plomb liquide pour le remplir...le résultat était nikel bien brillant et sans trou.

@ +
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #18
Premier test concluant et fidèle au modèle, bon vu que le moule test a été fait hier il a fallu 4h de cuisson. Chose étrange, j'ai réc rajouté upérer seulement la moitié de la cire, absorbé par le plâtre je suppose, mais les détails sont très fidèles, j'ai ajouté 3/100 de bismuth ayant peur du ratage après tous vos commentaires donc ça n'est plus de l'etain pur.
Chose amusant, e aussi je vérifiais souvent la température du plâtre dans le four, il a fallu plus de 3h pour atteindre 100 degré, l'évaporation dégageant du froid je suppose ?

IMG_20210127_225038.jpg


IMG_20210127_001515.jpg


IMG_20210127_191304.jpg


IMG_20210127_001506.jpg


IMG_20210127_225123.jpg
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #19
Les traces d'huiles et de cire brûlé dans le moule cassé

IMG_20210127_230407.jpg
 
T
tadkhoz
Apprenti
2 Oct 2019
173
bonjou,
l'évaporation ne" produit" pas de froid ( d'ailleurs en thermodynamique le froid n'"existe" pas) mais l'évaporation nécessite de l'énergie pour se faire .
pendant une évaporation ou une dissolution la température reste stable.
par exemple pour avoir une solution à 0 degré, on utilise de l'eau avec des glaçons.
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #21
bonjou,
l'évaporation ne" produit" pas de froid ( d'ailleurs en thermodynamique le froid n'"existe" pas) mais l'évaporation nécessite de l'énergie pour se faire .
pendant une évaporation ou une dissolution la température reste stable.
par exemple pour avoir une solution à 0 degré, on utilise de l'eau avec des glaçons.
Oui c'est un drôle de phénomène, le four était a 130 degré et le plâtre stagnait a 60 degré pendant 2h des qu'il a atteint les 150 et après avoir ouvert la porte plusieurs fois pour évaporer, j'ai coulé l'alliage.
Je suis étonné de voir à quel point le bismuth a durci L'étain, il n'est plus possible de le rayer avec l'ongle ou même tordre la cheminée d'entrée de 4x4mm!! Alors que L'étain pur est vraiment mou. Le cri est toujours présent dans cet alliage.
Parcontre l'éclat en a pri une claque, le métal est devenu beaucoup plus terne.
C'est un peu comme comme mettre une goutte de pigment noir dans 1l de peinture, ça change tout.
Je vais peut-être retenter la même pièce test en étain pure pour voir avant de coulée ma figurine
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
7 716
FR-55 Sud-Meusien
Paul Bismuth :smileyvieux:
Ah mince, c’est politique :maiscebien:
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #23
Paul Bismuth :smileyvieux:
Ah mince, c’est politique :maiscebien:
Surtout que le Bismuth permet litéralement de voler :eek:

Photo d'une lévitation perpétuelle d'un aimant entre deux pellets de bismuth sans apport d'électricité

image0000001 (1).jpg
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #24
On est parti loin, pas sur que tout le monde comprenne :lol:, j'espère que je n'ai pas provoqué d'avc avec ce tour de magie, mais vous avez tous voulu me plomber aussi :lol:
 
gégé62
gégé62
Compagnon
26 Fev 2013
3 073
Harnes (Pas de Calais)
tu peux nous en dire plus sur cette lévitation, je pensais que ce n'était possible que dans certains cas très spéciaux, supraconductivité par ex (sauf bien sûr s'il y a un asservissement de position, mais c'est autre chose).

Pour en revenir au plâtre et à son "séchage", je suppose qu'un paramètre important est la quantité d'eau qu'on utilise avec le plâtre. Je suppose que le séchage concerne l'eau qui n'a pas réagi chimiquement avec le plâtre.
Autre point: le plâtre est poreux, donc dans le moule il y a de l'air en plus de celui délimité par le volume de la pièce. A la coulée, cet air se dilate, et va où il peut, s'il ne peut sortir par le trou de coulée ça peut faire un défaut ?
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
c est pour cela que l ont met des events qui doivent revenir sur la meme surface que le cone de coule 2 ou 3 cms plus loin
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #27
Pour le bismuth, il semble que soit un metal diamagnetique, je suppose qu'il peut donc équilibrer un champs magnétique et trouver un point d'équilibre. Il est possible d'acheter des petites sculptures volantes sur etsy.
Revenons à nos moutons, j'ai effectué la coulée après 2h de four, grosse erreur, beaucoup trop d'humidité, petit volcan de bulles, j'ai perdu une des mains de la statuette et l'état de surface est très moche, c'est dommage parqu'zu niveau des pieds, l'état est parfait, presque miroir , après ponçage j'obtiens qq chose qui me convient a peu près, mais, je continue sur ma lancée et je tente une nouvelle coulée aujourd'hui ou demain, je referai au moins 4h de four cette fois

IMG_20210129_211759.jpg


IMG_20210130_125530.jpg
 
antoinebeniste
antoinebeniste
Compagnon
14 Nov 2009
531
31
  • Auteur de la discussion
  • #28
c est pour cela que l ont met des events qui doivent revenir sur la meme surface que le cone de coule 2 ou 3 cms plus loin
Je ne comprends pas très bien, peux tu me faire un croquis Montfort95?
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
bonjour je vais te faire un croquis mais je ne sais pas l envoyer donc attendre de trouver une personne qui l envoi mais regle d or toujours deshydrater tres tres lonptemps le cylindre puis chauffer a temperature demander avant couler mais toujours avec events pour les gazs
 
M
montfort95
Apprenti
12 Déc 2019
219
Bonsoir à tous,

Ci-joint, le dessin du cylindre de revêtement, avec la disposition des évents et du cône de coulé..
Bonne soirée,
Cordialement.
Jacques.

Dessin du 01-02-2021.jpg
 
Haut