Armes à feu

19 Décembre 2009
402
89 sud
- Armes à feu
#2
Bonjour
Cette offre ne saurait mieux tomber. Voici la question:
Quel est le pas du filetage d'assemblage du canon sur la carcasse du revolver réglementaire 1873 ?
Il est voisin de 1 à 1.05 mm mais encore .. Il y a 24 filets en prise donc il faut tomber juste.
Merci d'avance.
 
- Armes à feu
#6
Diable, y a des véloce ici :P .
Le canon fait 114 mm de long et porte 4 rayures à droite au pas de 350 mm, 0.2 mm de profondeur.
Si tu veux refaire un canon, attention, la partie avant de la coulisse de la baguette d'éjection est solidaire du canon. Très souvent il y a même un trait d'alignement sur cette partie.
IMG_0085.JPG

IMG_0086.JPG

Cordialement
Stormbringer.
 
19 Décembre 2009
402
89 sud
- Armes à feu
#7
Bonjour
Cette donnée (pas du filetage) était pratiquement la seule qui n'apparaissait pas dans la doc que je possède. me voila donc informé, merci. Quant à faire des canons c'est d'un niveau tout autre que de faire des rodoirs ou gratteurs de rayures pour rajeunir des canons usagés.
 
- Armes à feu
#8
Une solution que j'ai expérimentée avec succès est, lorsque l'arme le permet, de chemiser le canon. On trouve du barreau rayé dans le commerce avec divers pas et calibres en fonction de l'utilisation.
Un 73 ou un 74 devrait supporter très bien une chemise en 45 ACP. Un canon de 1911 fait environ 14,7 mm de diamètre pour 16,8 mm à la bouche d'un 73.
On peut ainsi chemiser un canon de 44 Russian ruiné avec un tube de 44 Mag sans problème et avoir une arme fonctionnelle et précise.
Cordialement
Stormbringer
 
19 Décembre 2009
402
89 sud
- Armes à feu
#9
Bonjour
Je vois deux observations à faire après première lecture:
- sous l'aspect technique. Le chemisage d'une pièce de 115 mm de long ne me semble pas si facile à réaliser. En tous cas ce n'est pas à la portée d'un amateur lambda. Comment procéder: refroidissement de l'un, chaufage de l'autre ? Compte tenu des faibles épaisseurs (enveloppe et chemise) l'échange sera rapide et on risque un blocage bien avant l'introduction complète. Evidemment, on peu monter à coulissement doux et bloquer à la Loctite ...
- sous l'aspect réglementaire. Je ne vois pas vraiment comment on peut se procurer légalement un canon en 45 ACP sans une autorisation de première catégorie et comment, ensuite,faire admettre qu'on l'utilisera comme chemise dans un canon d'arme de 8° catégorie. Pour du 44 Mgm (à la fois 4° et 5° selon que l'arme est de poing ou d'épaule) c'est peu être moins acrobatique légalement parlant, mais je ne m'y fierais pas.
On peut considérer, qu'à ce jour, la législation sur les armes de 8° permet une certaine liberté en ce qui concerne les réparations ou remplacements de pièces considérées comme des "éléments d'armes " dans les autres catégories (1°, 4° et 5°) où elles sont soumises à autorisation ou déclaration; il en résulte, de mon point de vue, que le mélange des genres, l'adaptation d'éléments 1°, 4° et peut être 5° est à déconseiller de manière absolue.
Il va de soi ceci ne s'applique pas aux personnes ayant le statut d'armurier.
 
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
- Armes à feu
#11
La fabrication de canons .... c' est tout à fait possible , mais ça présente de très gros investissements .

Voici par exemple une machine à rayer



fabrication maison , mais je suppose qu'il fut avoir la vocation

http://lautard.com/rmv.htm

Ici des machines plus primitives , utilisées dans un contexte plus historique
http://www.shooting.com.au/forum/index.php?/topic/11898-hand-operated-rifling-machines/

On trouve des doublures ( liners ) de canon sur le marché , mais le choix de calibres est limité
http://www.brownells.com/.aspx/pid=10976/Product/CENTERFIRE-BARREL-LINER

Par contre , en .22" , le choix est plus vaste .

http://www.brownells.com/.aspx/pid=10974/Product/-22-CALIBER-RIMFIRE-BARREL-LINERS

ainsi que pour les forets

http://www.brownells.com/.aspx/pid=6773/Product/BARREL-LINER-DRILLS

Mais tout ça représente des achats d'outils de valeur beaucoup plus élevée que le travail à effectuer .
 
Dernière édition par un modérateur:
19 Décembre 2009
402
89 sud
- Armes à feu
#12
Richelieu a dit:
Tant qu'un tube rayé n'est pas chambré,il n'est pas classé.Pour chemiser un canon,le principe de l'etamage des deux pièces est ce lui qui pose le moins de problèmes.
Cdt
Je suis d'accord avec la définition pour le classement mais, dans le cadre d'un travail d'amateur, le simple pékin peut-il vraiment acheter "un tube" à un calibre spécifiquement de 1° sans aucune formalité ? A-t-on des retours d'expérience récents la dessus ?
L'étamage est effectivement une bonne solution que j'avais méconnue. Je crois qu'elle était utilisée chez Manufrance pour l'assemblage des canons du Robust avec la frette qui portait les crochets.
Quoi qu'il en soit, réaléser un canon usé, y ajuster et monter une chemise nécessitent de l'outillage et quelques compétences si on veut un travail bien fait.
 
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
- Armes à feu
#13
Une machine plus courte , pour ryer les canons de révolver Colt



et d' autres machines ici
http://wabilene.forumgratuit.org/t757-colt-production-gauge

http://around-world.net/ASIA/PK/PK72.jpg
http://forums.gunboards.com/showthread.php?71539-Can-anyone-I-D-this-mystery-gun


Pour de l'outillage plus moderne

http://www.danjon.com/ le même type de longues perces utilisés par les fabricants d'unstruments de musique à vent .

http://www.youtube.com/watch?v=piaZjbdu4Ok&feature=fvwrel


http://www.youtube.com/watch?v=cl2VcInNMbw&feature=related
 
Dernière édition par un modérateur:
- Armes à feu
#14
Bonjour,
Les barreaux rainurés ne sont pas classés, quand je donne l'exemple d'un canon de 1911 c'est parce qu'on trouve du barreau en 40 mm de diamètre en 800 de long avec un alésage rainuré comme un canon de 1911(France Armes). C'est aussi pour montrer que la chemise peut être aussi épaisse qu'un canon d'une arme beaucoup plus puissante, d'où gage de solidité. Pour la tenue de la chemise un filetage goupillé est obligatoire, les montages à l'azote ou à la Loctite n'offre pas assez de sécurité. L'étamage je ne connais que pour les canons de fusil de chasse. Au tir un canon ça chauffe, ça se dilate et ça vibre.
Pour moi, cette manipe n'est a faire qu'avec des armes qui tirent des munitions basse pression.
Pour le classement des armes, si la munition reste la même le remplacement du canon par un de même longueur ou son chemisage ne change rien sauf pour le cas du Glissenti en 10.4 mm où seul l'arme prévue pour les balles plomb est en 8ème, donc pas de remplacement avec un canon prévu pour balle blindée.
Le banc de rainurage, superbe :smt023 mais il faut en avoir l'utilité vu le prix. L'achat d'un barreau est plus simple et sans difficulté pour un amateur.
Cordialement
Stormbringer
 
17 Octobre 2008
2 224
Monterégie , Québec
- Armes à feu
#15
Comme je disais , il faut se découvrir une vocation :wink:

J' a rencontré un groupe d' Américains qui s'étaient bricolé un banc de rayage tout en bois . Il faut être plusieurs pour le faire fonctionner
un actionne la vrille , un autre nettoie la griffe à chaque passe et un troisième fait du café . C' est très convivial mais très lent .
Ils ne font guère que deux ou trois canons par an . Pour poudre noire exclusivement , il va sans dire .

C ' est surtout le plaisir de préserver une tradition locale . :-D En Pensylvanie .

Dans le cas de cette discussion -ci , il me semble qu' après 139 ans de loyaux services , même un révolver mérite sa retraite. :partyman:
S'il ne veut plus , il ne veut plus , nul besoins de le défigurer pour faire boum boum .