apprendre à fraiser

  • Auteur de la discussion Dudulle
  • Date de début
D

Dudulle

Compagnon
Bonjour à tous

Je possède une petite fraiseuse depuis environ 1 mois (proxxon FF230), et je me rend compte que j'ai tout à apprendre dans le domaine. Par exemple j'ai voulu faire une rainure au centre d'une pièce en laiton avec une fraise de 3mm 4 dents. J'ai fais des passes de 0.5mm en faisant des aller-retour, et je sentais qu'un truc ne se passait pas comme il faut (l'état de surface n'est pas bon, et j'entendais "gratter" par moment).
J'ai cherché des vidéos sur youtube, ainsi que de la doc, mais je ne trouve pas exactement ce qu'il me faudrait, à savoir comment conduire une opération de fraisage, pourquoi s'y prendre de cette façon, pourquoi utiliser tel type de fraise, quelle vitesse de rotation utiliser ...
Auriez vous des documents à me conseiller ?
 
PUSSY

PUSSY

Lexique
Pour faire une rainure au centre de la pièce, il faut faire une ébauche suivie d'une finition caté par coté en retournant la pièce (sauf si l'on utilise une fraise 3 tailles, ce qui est exclu avec ta fraiseuse).
On évite les fraises avec un nombre impair de dents car la fraise va osciller d'avant en arrière;
On ne peut pas usiner directement la rainure car la fraise aura tendance à "rouler" et à se déporter.
Donc :
- fraiser "à peu près au centre" une rainure plus petite que la rainure finale (par petites passes et toujours dans le même sens (retour "à vide") !).
- 1) Décaler la fraise pour usiner toute la hauteur d'un flanc, en opposition.
- 2) Sans changer la position de la fraise par rapport à l'étau, retourner la pièce et usiner le deuxième flanc.
- Selon la cote obtenue en largeur, corriger la position de la fraise et répétez les opérations 1 & 2.
 
D

Dudulle

Compagnon
Merci pour ces réponses, je commence à comprendre où sont mes erreurs.
Je n'ai pas lubrifié, je pensais qu'avec le laiton ce n'était pas utile.

J'ai utilisé ce type de fraises en 4 dents (revêtement TiSiN) : https://fr.aliexpress.com/item/4000007777520.html?spm=a2g0o.store_pc_officialBrandStory.0.0.3c671b04FUxHRY&pdp_ext_f={"sku_id":"10000000023686451","ship_from":""}&gps-id=pcStoreJustForYou&scm=1007.23125.137358.0&scm_id=1007.23125.137358.0&scm-url=1007.23125.137358.0&pvid=a4e286d8-b0a9-44e3-88c6-813c8a604847&gatewayAdapt=glo2fra

Est-ce qu'on peut l'utiliser pour usiner le flanc ?
Que signifie "en opposition" ?
 
lozus23

lozus23

Compagnon
une fraise 2/3 lèvres pour le laiton c'est très bien . oui tu peux usiner avec le flanc .
 
petit_lulu

petit_lulu

Compagnon
Que signifie "en opposition" ?

1653062454888.png

rien de compliquer :wink:
pour info, meilleur etat de surface en avalant.
 
PUSSY

PUSSY

Lexique
rien de compliquer :wink:
pour info, meilleur état de surface en avalant.
Lulu t'a donné la rponse. Meilleur état de surface, certes, mais il faut que le mouvement d'avance de la table se fasse SANS jeu sinon sous l'effort de coupe, la table va se déplacer par "à coups" au risque de casser la fraise.
Explication :
Dans la travail "en opposition", le dent attaque" la pièce avec un copeau d'épaisseur nulle, en tout cas, inférieure au copeau minimum. La dent ne "coupe pas", écrase le métal (l'écrouit) jusqu'à trouver une profondeur de passe où elle peut couper le métal.
La surface est donc une succession de vaguelettes et est durcie.
Dans le travail "en avalant" (en concordance), la dent attaque avec le copeau maxi et termine avec un copeau d'épaisseur nulle (donc "en douceur").
Mais ce mode de travail est réservé aux machines avec rattrapage (réglage) du jeu du système vis-écrou ou au machines à commande numérique !

Explication du meilleur état de surface :
Fait l'expérience suivante :
essaies de couper une rondelle de saucisson en partant d'une épaisseur nulle pour finir avec une épaisseur "conséquente".
Je doute que tu parviennes à couper ta rondelle là où tu l'avais prévu !
Fait l'opération inverse, c'est à dire partir d'une épaisseur conséquente pour finir à zéro. Ça marche à tout les coups !
 
Dernière édition:
D

Dudulle

Compagnon
Merci pour ces réponses supplémentaires.
Les vidéos de Marc Lecuyer je connais déjà, mais il traite surtout du tour et peu des fraiseuses, d'ailleurs c'est en grande partie grâce à lui que j'ai appris à utiliser mon tour.
 
Dodore

Dodore

Compagnon
Que signifie "en opposition" ?
Toutes les explications sont bonnes
je rajouterais
il est très dangereux de travailler « en avalant »
c’est réservé au très bon fraiseur qui connaissent les risques
pour les autres on travaille toujours en opposition
d’ailleurs si tu oublies cette règle ça va te faire tout bizarre
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonsoir


il est très dangereux de travailler « en avalant »

Oui...

Je l'ai fait involontairement en faisant un épaulement de 5 x 5 mm sur un bout d'acier mi dur d'env 200 mm... avec une fraise de 20 ou 25 mm de diamètre, je me suis mis en avalant, mais en manuel juste pour prendre un petit coin pour vérifier la hauteur.
Eh bien, toute la pièce à été avalée !
Ça m'a fait une crémaillère !
Et ça sur une fp1

Pourquoi ? Parce qu'il y avait trop de jeu dans le longitudinal, et comme je ne tenais pas fermement le volant, il m'a échappé des doigts.

La fraise n'a pas été cassée mais ça n'a pas du l'arranger.
 
D

Dudulle

Compagnon
Très bon exemple ; je comprend tout à fait le phénomène du coup.
 
Sebos38

Sebos38

Ouvrier
Bonjour,

C est toujours très utile de se rappeler des règles de base du fraisage conventionnel
Si en plus ya des exemples et expériences, ...
 
yvon29

yvon29

Compagnon
Bonjour

Avec une fraiseuse " ordinaire " (hobby ou antique ou pro moderne mais usagée...) je ne peux te conseiller que de travailler TOUJOURS en opposition et d'éviter le fraisage en roulant sur des grandes largeur (sauf fraise à coupe fractionnée).

Pour ne pas commencer à usiner avec une épaisseur de copeau nulle, laisser déborder de quelques mm la fraise pour récupérer une épaisseur de mettons 0,02 mm ce qui est peu mais suffisant ( à adapter fonction du résultat)
Évidemment pour un épaulement ce n'est pas possible.

TOUJOURS bloquer les chariots ou glissières qui ne participent pas.

Eviter les pièces en porte à faux : par ex pièce en carré de 30 longueur 100 à la verticale dans un étau avec mors haut de 30 mm. Et faire ensuite le fraisage du bout...
Je vois souvent ça sur le vidéo etc... Ça me fait frémir à chaque fois.
 
B

bonnefraise

Compagnon
Bonjour,

Et oui on s'est tous fait avoir à un moment par le phénomène de la fraise qui avale et emmène la pièce...

En CN , c'est a dire avec des vis à billes, on travaille en avalant pour la plupart des cas, c'est mieux pour les état de surface et les fraises aussi.

En trad, méfiance! Avec une HURON par exemple, on peut tenter, la machine est tellement robuste et rigide que ça peut tolérer mais sans faire de grosses passes...Il m'est souvent arrivé de faire des passes de finition en roulant en avalant ( avec des ae de 0.1/0.2mm ) pour obtenir des meilleurs états de surfaces et géométries aussi.

Avec des fraiseuses moins rigides, c'est très dangereux et on peut se faire mal ...
 
vax

vax

Modérateur
Non, mais c'est réservé aux machines très rigides, ou alors en passe extrêmement fines.
Dans tous les cas, il faut une machine avec des jeux d'inversion les plus négligeables possibles pour bénéficier des avantages de ce type d'usinage.
 
Bbr

Bbr

Compagnon
Bonjour,

Usiner en avalant c'est réservé aux Fraiseuse CN

Non, il suffit d'avoir une machine qui n'a pas de jeu au niveau des axes en particulier des vis de commande de déplacement (et des paliers de ces vis bien sûr).
En général les vis à billes n'ont pas trop de jeu (surtout lorsqu'il y a un double écrou préchargé).
Il y a aussi les vis à rouleaux satellites préchargés (c'est un écrou double avec un réglage de précharge) qui permettent de travailler en avalant.
Néanmoins dans le cas de vis à billes ou à rouleaux il faut en plus un système qui empêche les vis de tourner toutes seules donc soit un frein permanent soit un moteur qui maintient la position pour les axes non utilisés durant l'usinage.

Certaines fraiseuses conventionnelles HES sont équipées de vis à billes ou de vis à rouleaux satellites ce qui permet de travailler en avalant :

Z1C - Fraisage en avalant - Fraise 3T-175x14.jpg

Fraise 3 tailles 175x14, fraisage d'un plat sur un stub de 14 en une passe. L'intérêt dans ce cas particulier est que les efforts de coupe plaquent la pièce sur le montage au lieu de la tirer vers le haut.

Il y a un autre cas classique de fraisage en avalant par instant, exemple le fraisage d'une rainure avec une fraise 2 tailles à 2 dents :
Pendant un quart de tour la fraise travaille en opposition, puis le quart de tour suivant la fraise travaille en avalant, ensuite le phénomène se reproduit avec la dent suivante... :spamafote:

Cordialement,
Bertrand
 

Sujets similaires

charpi
Réponses
5
Affichages
640
charpi
charpi
Pervenche
Réponses
47
Affichages
3 516
Mimifor
M
F
Réponses
39
Affichages
1 518
furynick
furynick
laurenttanguy
Réponses
30
Affichages
1 416
laurenttanguy
laurenttanguy
T
Réponses
20
Affichages
1 124
tinkerland
T
A
Réponses
10
Affichages
297
ainboa
A
D
Réponses
6
Affichages
1 480
daniel g
D
R
Réponses
1
Affichages
267
Revanchard
R
T
Réponses
25
Affichages
1 522
Doctor_itchy
D
S
Réponses
36
Affichages
2 333
yvon29
yvon29
P
Réponses
27
Affichages
1 065
PepeMax
P
R
Réponses
4
Affichages
539
Rh_BZT
R
Haut