alimentation monte charge

  • Auteur de la discussion Pilla
  • Date de début
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonne Année à toutes et à tous.
Pour réaliser un inverseur de sens de rotation d'un moteur triphasé de 370W alimenté par un variateur de fréquence, j'ai commandé au pays du soleil levant deux relais statiques.
1578516761506.png

La notice de montage livrée avec les relais est uniquement en Chinois donc pas très utile pour moi.
Ma question est donc: est-ce qu'il y a une entrée et une sortie pour le 240V triphasé sur ces relais? S'il y a un sens de cablage, logiquement 1 devrait être l'entrée et 2 la sortie mais ma logique n'est peut-être pas la bonne.
Merci pour votre aide.
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 528
FR-84 Cavaillon
Bonsoir
En principe un variateur de fréquences à cette fonction, tu devrais mettre les caractéristiques de ton variateur.
A+Bernard
 
moufy55
moufy55
Modérateur
23 Nov 2010
6 032
FR-55 Sud-Meusien
La convention usuelle électrique rejoins l’amont (1)/aval(2)
Alimentation en haut (ce que tu appelle entrée), départ en bas (la sortie) :wink:
La polarité sur la bobine a peu de sens, étant en alimentation alternative mais a aussi sa convention.
 
Dernière édition:
bop55
bop55
Compagnon
31 Déc 2011
3 366
FR-55 Bar le Duc
Bonsoir,
Même avis que Bernard: qu’est-ce que tu veux faire avec ce truc alors que ton VDF est logiquement prévu pour cette fonction ?
Sans compter que si tu le mets en aval du VDF, celui-ci ne va pas apprécier les coupures en charge :neo_xp:
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 580
Reims
Oui surprenant de mettre ça derriere un variateur!
Sinon, il n'y a pas d'entrée et de sortie, c'est comme 3 contacts. Il y a un contact entre A1 et A2, un autre entre B1 et B2, un troisième entre C1 et C2 .(En fait, c'est des triacs qui servent de contact)
La " bobine " est bien polarisée, il faut envoyer une tension continue.(cette tension alimente 3 opto-triac qui commandent les 3 triacs de puissance)
Edit: la bobine est indiquée 80/220VAC donc en alternatif...(il y a donc un pont redresseur integré)
 
Dernière édition:
FB29
FB29
Compagnon
1 Nov 2013
8 758
FR-29 Brest
Bonjour,

un inverseur de sens de rotation d'un moteur triphasé de 370W alimenté par un variateur de fréquence, j'ai commandé au pays du soleil levant deux relais statiques
Attention de ne pas les fermer en même temps, il faut impérativement une exclusion sur la commande, sinon c'est un court circuit direct entre les deux phases inversées ...

Derrière un variateur qui limiterait le courant, sans discuter de savoir si c'est pertinent ou pas de les placer à cet endroit, il n'y aurait sans doute pas trop de casse, mais sur le secteur au moins un, sinon les deux relais dégagent ...

Dans les systèmes électromécaniques il y a en principe deux inter-verrouillages pour les inverseurs de marche ... un verrouillage électrique avec un contact à ouverture en série avec la bobine du contacteur opposé, et un verrouillage mécanique qui interdit à un contacteur de s'enclencher si son opposé l'est déjà ...

Cordialement,
FB29
 
Dernière édition:
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir et merci pour vos réponses rapides,
Pour faire un petit monte charge (100kg max) j'ai un moto réducteur triphasé de 370W qui entrainera un petit treuil. Initialement, je pensais l'utiliser directement en 400V avec un fin de course en position haute et un en position basse. Je pensais faire l'inversion de sens avec ces deux relais statiques. Puis j'ai pensé qu'avec un variateur je pourrais ajuster la vitesse. J'ai donc commandé (pas encore reçu) le VDF suivant: https://www.ebay.fr/itm/220V-AC-1-5KW-Variateur-de-Fréquence-VFD-Vitesse-Contrôleur-Variable-Inverseur/202736382851?ssPageName=STRK:MEBIDX:IT&_trksid=p2057872.m2749.l2649
1578520308178.png

Je ne savais pas qu'un VDF n’appréciait pas les coupures en aval, il faudrait donc que les arrêts du moteur via le VDF soient pilotés par les fins de course de ce type, est-ce possible?
1578521274373.png

Merci à tous pour votre aide.
 
osiver
osiver
Compagnon
7 Sept 2013
12 004
Il faudrait commencer par montrer la plaque du moteur, éventuellement sa boîte à bornes ouverte.
Ce type de variateur fournit du 230V tri, pas du 400V. Il faut donc un moteur compatible.

Comme dit par les autres, la commande M/A, l'inversion, l'arrêt de fin de course sont directement commandables depuis le bornier du variateur, donc pas besoin des relais statiques :wink:
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour,
Pas de problème avec le moteur il est prévu pour fonctionner en 240V tri. Il est déjà câblé en triangle avec les barrettes montées parallèles.
J'espère qu'il y aura un bon manuel (??) avec le variateur pour apprendre comment le piloter.
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 580
Reims
Oui , écrit en chinois :-D
 
M
metalux
Compagnon
11 Jan 2009
5 350
nord
un grand classique chinois ce vfd
 
Fichiers joints
tranquille
tranquille
Compagnon
12 Avr 2008
5 876
FR-12320 - Aveyron - Conques
Ce relais est une plus mauvaise solution que le pilotage du VFD
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonjour,
Merci Metalux pour le manuel. Ça me donne du grain à moudre en attendant de recevoir le VDF.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
Bonjour, bonne année à tous.
En plus, le variateur pourra régler le démarrage : augmenter progressivement la vitesse.
Selon le cas, prévoir un autre fin de course avant la butée haute pour demander de ralentir le moteur
Idem pour la descente.
Et comme dit : le relais statique ferait une coupure brutale de la charge, le variateur serait vite abimé.
Oui le convertisseur peut être commandé via les boutons poussoirs, fin de course, contact de relais thermique, bouton Arrêt Urgence.... etc...
 
Vilozorro
Vilozorro
Compagnon
21 Mai 2018
762
Je me demande ce que vaut la coupure par le variateur en termes de sécurité.
C'est la seule solution pour ne pas abîmer le variateur, mais est-ce aussi fiable qu'un relais ?
Sur beaucoup d'équipements, une coupure physique de l'alimentation par les sécurités est obligatoire

j'ai commandé au pays du soleil levant deux relais statiques
Le "pays du soleil levant", c'est le Japon.
La Chine, c'est "l'empire du milieu".
Faut pas confondre, ça ne leur plairait pas (et la qualité de leurs productions n'est pas la même :mrgreen: )
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
Le variateur permet de démarrer le moteur, gérer le temps de démarrage : montée en vitesse ; limitation de puissance, arrêt progressif, arrêt d'urgence, inversion sens rotation....
En amont, on peut mettre un bon vieux contacteur, interrupteur tripolaire, qui va couper le courant, avec une isolation parfaite.
Un sectionneur-interrupteur, ou un disjoncteur Marche-Arrêt qui a un pouvoir de coupure.
La Corée, c'est le pays du matin calme... au sud....au nord, le climat y est plus frais.
 
H
Hubert86
Compagnon
29 Nov 2017
574
Bon sang pourquoi réinventer, un variateur avec alim a contacteur, avec les sécurités AU, fin courses etc... on trouve partout ces schémas, sinon Schneider et d'autre les proposent. Pas de relais statique, hein. Ces relais on peut les utiliser par exemple dans une régulation de chauffe tri.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
Si on veut une isolation galvanique, seul le sectionneur, le contacteurs peuvent l'assurer. Le convertisseur n'offre pas une isolation parfaite, mais néanmoins très correcte si pas de panne, anomalie.
J'ai cru comprendre que le demandeur voulait une coupure franche, sécurisée, sécurisante pour lui.
Prévoir un fin de course me parait utile :
Si on utilise un moteur asynchrone quand on descend à vide, on consomme moins qu'en montant chargé.
Donc plus de glissement, plus de tours moteurs pour parcourir une même distance.
Impossible de connaitre avec précision la position du monte charge.
La prise en compte du courant consommé, du temps d'alimentation ne permet pas de définir avec précision la position du monte charge.
La situation aurait été différente si on avait un moteur synchrone....Probable qu'on aurait eu aussi à redéfinir un "point zéro" pour resynchroniser tout le système.
Si on dispose d'un compte tour, on peut avoir une bonne précision concernant la distance parcourue....mais ça me semble hors sujet. Encore faudrait -il que toute la transmission se fasse par chaine, ou courroie crantée
Même une courroie à gorge procurerait un dérapage....minime, mais sans redéfinition du point de départ....
on perdrait le controle de la machine.

Nota : si on peut commander avec un bouton poussoir, que d'un point de commande, on est en mesure de voir la destination arrivée, qu'on n'a pas besoin d'une grande précision de position du monte charge, pas besoin de fin de course.
Si on ne peut pas controler manuellement la position finale, il faut un controle, par fin de course, par exemple
 
coredump
coredump
Compagnon
8 Jan 2007
4 493
FR-06
Un relais statique ne peut pas être utilisé pour une coupure de sécurité à cause de son mode d'échec (court circuit). Il faut un contacteur pour ça.
 
Pilla
Pilla
Compagnon
25 Oct 2009
745
Hautes Pyrénées
  • Auteur de la discussion
  • #22
Bonjour,
Je n'ai pas l'intention de concevoir un monte charge industriel. Il sera utilisé pour descendre et monter de petites charges (100kg max) sur une hauteur de 2,5m en 10 secondes environ. Je voudrais quand même que par mesure de facilité d'utilisation, il s'arrête automatiquement en positions haute et basse. Si j'arrive à piloter le VDF par des fins de courses, ça fera amplement l'affaire.
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 858
FR-28360
Ah on ne peut pas tout avoir :mrbrelle:
En revanche on peut se servir d'une sortie pour commander un frein.
 
H
Hubert86
Compagnon
29 Nov 2017
574
Petite charge 100kg a 2,50m de hauteur, hum. Pour sortir du débat avec les relais statiques. Il faut un moteur frein pour avec ce type de montage. Heu dsl mais la on doit se rapprocher d'un modèle industriel. Ce n'est pas une cata et c'est fort faisable, même par un amateur un peu au courant de la techniques, Eventuellemnt se faire aider par quelqu'un qui s'y connait.
 
L
la goupille
Compagnon
11 Fev 2016
1 396
FR04200
Bonjour
Un moteur frein ou un réducteur non réversible.
Luc
 
CNCSERV
CNCSERV
Compagnon
27 Déc 2007
5 858
FR-28360
Oui la réduction par vis sans fin paraît la meilleure solution, peu réversible mais aussi pour des raisons de sécurité.
 
M
MRG-NK
Compagnon
2 Fev 2019
797
Ca dépend aussi de ce qu'on transporte : si c'est 1 sac de ciment...pas génant.
Si on transporte des liquides, il faut prévoir un démarrage en douceur, et surtout un arrêt progressif.
Voila pourquoi j'avais pensé à un fin de course intermédiaire pour commander le ralentissement du moteur.
Et bien sur, comme précisé par d'autres, il faut bloquer la charge quand elle est en hauteur, d'où l'utilisation d'un frein, un système de blocage. MAIS, ce dispositif ne doit pas créer une surcharge pour le variateur.
On peut imaginer...phase approche finale et ralentissement.
Détection fin de course, freinage par le variateur, une petite temporisation : fraction de seconde, commande d'un dispositif de blocage de la charge.

Si on a un dispositif d'arrêt, de blocage externe (cliquet ou autre)
Il faut que la variateur envoie un courant continu sans les bobines, dans ce cas, c'est un frein, ça n'arrête pas. L'arrêt et stabilisation étant assuré par l'autre processus.
Il ne faut pas choisir envoi de faible tension "inverse" : ce mode permet de demander au moteur de tourner à l'envers, mais en sous alimenté, très courte durée... surtout si les 2 systèmes sont actifs en même temps.
Nota : si on fait monter un contacteur pour activer un autre processus, le temps de montée peut être suffisant pour créer une temporisation.

Et une solution avec vérin hydraulique double effet ? Hauteur à déplacer 2.5m 100 kg
Un vérin déplacement 1m supportant 300 kg ça peut se trouver
 
Dernière édition:
H
Hubert86
Compagnon
29 Nov 2017
574
Heu, je ne connais pas ton variateur, mais la plupart (tous? les chinois, je ne connais pas)permettent de faire un démarrage en douceur avec accélération et décélération. Un arrêt positionné différent de l'AU, les variateurs actuels sont presque un automatisme a eux seul. Le vérin hydraulique, il faut une pompe et une vanne proportionnelle avec sa régulation et son alime. Sinon ça part plein pot, plus complexe a mettre en œuvre, pour un non technicien. Ou alors le système de la girafe, mais la c'est manuelle, il faut pomper, pomper, comme les Shadoks. La sécurité, contacteur, pas un relais hein, un AU et des fins de course, du type que j'ai vue plus haut et un moteur Frein voila un montage qui tient la route. Tu trouveras moult câblages sur le net. Schneider, Leroy sommer, et d'autre en fournisse aussi.
 
Sujets similaires Forum Date
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique
Electronique spécifique CNC
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Informatique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Heidenhain
Électricité/électronique (Hors usinage)
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Haut