Alimentation de valliere H130C avec variateur INOREA

  • Auteur de la discussion gilles.d
  • Date de début
Labobine
Labobine
Modérateur
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour,
Le problème dans les moteurs anciens c'est que la souplesse (recuit) du fil de cuivre émaillé a diminuée au cours du temps alors il faut "manier" avec précaution.
Du moment où il reste quelque millimètres c'est encore sauvable.
C'est le piège, du temps qu'on s'affaire d'un côté on ne voie pas le fil qui qui s'accroche ou qui se plie de l'autre côté. Pour éviter cela il faut faire des attaches provisoires des fils à 1 cm au dessus des encoches sur les sorties les plus fragiles pour les tenir rigide à la sortie pour qu'en cas de casse il en reste assez pour rallonger.
 
G
gilles.d
Apprenti
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour

Après une semaine de vacances, je reprends le travail.
La boîte à bornes est maintenant en place après adaptation, et les plaques à bornes sont fixées.
Le premier enroulement est câblé: le moteur fonctionnera au moins à une vitesse!

PEN_9241a.jpg
enroulement côté poulie et boîte à bornes

Pour le côté ventilateur, c'est plus compliqué: avec un fil cassé, je me suis procuré le fil nécessaire à la réparation. Il restera à retrouver les 3 sorties montées en étoile: plus difficile à voir que l'autre côté. J'ai l'impression qu'il va falloir enlever les gros rubans mais de l'autre côté, l'ancienne transformation était maintenue par des petits rubans. J'espère ne pas faire de bêtise.
PEN_9239a.jpg
PEN_9240a.jpg
 
G
guy34
Compagnon
Re: Alimentation de valliere H130C

salut,Gilles,

mmmmmh , la boîte à bornes est impeccable ...... mais à mon avis , sa hauteur va t'empêcher de passer par la porte !!! restera plus qu'à soulever le bestiau pour " coiffer " le moteur .......
le bouleau , même s'il est corsé , semble bien se faire en main de maître ! félicitations !!!!!!
Courage ;
A+++++
GUY34
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour,
C'esr sûr qu'il va falloir enlever le ruban de frettage car ici les connexions sont sur le dessus parce que c'est le bobinage petite vitesse qui se trouve sur le devant.
Quand je dit "enlever", pas forcément, il suffit de le tailler pour soulever les connexions.
 
G
gilles.d
Apprenti
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonsoir

Effectivement, c'est plus facile en ayant fait de la place: les 3 sorties étaient bien en bas et j'ai réussi à ressouder un fil monobrin un peu plus gros que celui du bobinage sur l'extrémité cassée. J'ai ensuite soudé dessus le fil multibrins qui va à la plaque à bornes.

PEN_9244a.jpg
côté petite vitesse

PEN_9245a.jpg
la boîte câblée.

Merci pour tous vos conseils.

La suite: étude du câblage du coffret.
 
G
gilles.d
Apprenti
Re: Alimentation de valliere H130C

à GUY34: merci pour vos félicitations mais je ne suis pas un maître en la matière, tout juste un élève attentif aux conseils éclairés de Labobine! Merci à lui pour son pilotage!

Concernant le branchement du moteur: sur les premières photos du post, on voit bien les deux fils de terre des deux câbles d'alimentation du moteur: ils sont reliès ensemble mais pas à la carcasse du moteur :shock:
Je suppose que pour bien faire, il est impératif de les relier à un e partie métallique?
 
G
guy34
Compagnon
Re: Alimentation de valliere H130C

salut,Gilles,

oui,le travail est magnifique !!!! pour la liaison de terre ...... c'est quoi cette histoire ???? ce DOIT être vissé énergiquement sur la carcasse , oui !! il n'existe aucune autre façon de procéder !
que ce soit un fil vert-jaune intégré dans le câble ou un fil volant ou encore une tresse , cette liaison des masses avec la terre de l'installation EST UNE LIGNE DE VIE !
A++++++
GUY34
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour,
A l'époque de construction de ces moteurs la terre était une "denrée rare" et donc il n'y avait aucun boulon ou vis de prévu pour brancher la masse du moteur, alors soit vous percer un trou pour mettre un boulon, soit vous vous servez du boulon de fixation de la boite à bornes.
Félicitation pour votre travail qui est digne d'un professionnel.
 
G
gilles.d
Apprenti
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour

Voila, le moteur est prêt à être remonté. Je n'ai pas passé d'antiflash dans la boîte à bornes pour que cela fasse plus propre. Si c'est nécessaire, je peux toujours le faire.
J'ai prévu de réutiliser un des deux supports filetés pour la plaque à borne d'origine pour faire une prise de terre et je relierai aussi à la boîte rajoutée. En fait, la fixation du moteur étant métallique, sans aucun silent bloc, je pense que la mise à la terre était prévue ainsi.
Je me pose une question pour le remontage de la poulie: la clavette était rentrée à force dans la gorge de l'axe du moteur: dans quel sens remonter? Je pense placer la clavette en premier et enfiler la poulie dessus? Dans les montages à clavette que j'ai déjà fait, on mettait la clavette en dernier mais c'étaient des grosses clavettes avec une extrémité prévues pour taper au marteau: là, j'ai peur de la matter.

PEN_9246a.jpg
antiflash passé sur les bobinages.
 
Labobine
Labobine
Modérateur
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour,
Vous avez compris qu'il e faut pas "clapper" sur la clavette pour éviter de la mater car si un jour il faut pour une raion ou autre il faut ressortir la poulie c'est la croix et la manière.
Donc mettez votre clavette avant et enlevez d'abord les bavures que vous risquez d'avoir fait en l'enlevant car par exemple avec une poulie on arrache le métal si cela force trop.
 
G
gilles.d
Apprenti
Re: Alimentation de valliere H130C

Bonjour

Fin des travaux côté moteur: celui-ci est remonté, dégraissé et repeint en RAL 9006. J'ai vérifié à l'ohmètre les résistances de chaque enroulement et l'isolement des enroulements par rapport à la carcasse: c'est bon.

PEN_9247a.jpg
moteur remonté, repeint

Avant de le replacer dans le tour, montage rapide du variateur pour vérifier le bon fonctionnement. ça marche parfaitement. La seule chose particulièrec 'est que le moteur siffle plus sur l'enroulement petite vitesse que sur le grande vitesse.

PEN_9248a.jpg
banc d'essai.
 
G
gilles.d
Apprenti
Bonjour

Le moteur a repris sa place dans le tour grace à un montage inspiré de celui de Guy34. J'ai adapté à mon cas en prenant le moteur de chaque côté de la boîte à bornes par des cornières et des sangles qui passaient sous le moteur. Il a quand même fallu enlever le couvercle de la boîte pour que ça passe dans l'ouverture!

Autrement, j'ai regardé de plus près le montage électrique du tour:

- le moteur n'est pas freiné électriquement mais il y a un frein à pied. Lors de l'action sur le frein, il y a un contact électrique qui s'ouvre. En fait, c'est un contact NO qui est maintenu fermé par le poids de la pédale de frein, qui revient à son état de repos quand on freine.

- la marche avant et arrière sont commandées par des contacteurs via des boutons poussoirs NO
- l'arrêt est commandé par un poussoir NC

Je vais donc choisir un mode de pilotage du var à 3 fils type 1 (commande à impulsion pour av et ar et autorisation de fonctionner par poussoir arrêt NC)

Pour la commutation vitesse 1 et 2, cela se fait par un interrupteur rotatif à 2 positions. Je pense réutiliser deux contacteurs LC1 D0901 + CA1 DN11 avec le principe suivant:
-chaque enroulement du moteur est alimenté par un contacteur
-le contacteur est commandé par l'inter à 2 positions qui lui n'est alimenté que quand le var est au repos (il y a un contact pour ça pour commander un relais, j'ai un CA2 DN 31)
-chaque contacteur est alimenté par un auto maintient qui est coupé quand l'autre contacteur est alimenté par l'inter à 2 positions

Pour les ARU et contact de frein, je pense utiliser la fonction arrêt en roue libre du variateur. La notice du var donne une autre possibilité avec un paramétrage qui entraine une mise en défaut: y a t il un avantage à ce choix? Si j'utilise l'inter ARU pour mettre en sécurité la machine au cours des manipulations de mandrin par exemple, il faudrait faire à chaque fois un reset du défaut.

Voila, mes explications ne sont sans doute pas très "pro" car je ne suis pas du métier. Tout conseil est le bienvenu!
 
grononos
grononos
Apprenti
Bravo Gillesd d'avoir osé te lancer dans cette transformation.
J'ai exactement les memes interrogations que tu avais au départ pour ma fraiseuse, mais je n'ai pas encore osé me lancer dans la transformation du moteur.

Est ce que je peux te demander ce que tu as pris comme ficelle pour refaire la fixation des bobinages et ou tu l'a trouvée ?
J'ai regardé sur internet mais je n'en trouve que par bobine de 100 mètres.

Encore bravo.
 
G
gilles.d
Apprenti
Bonjour

Pour les fournitures, je me suis adressé à une société locale spécialisée dans le bobinage et les moteurs. Je me suis arrangé avec eux pour acheter l'ensemble des consommables dont la ficelle de frettage, les manchons isolants et le fil adapté au câblage d'un moteur. J'ai pu commander les pièces repérées sur catalogue de la société ATEC ( http://www.atecfrance.fr/ ) car ils font des commandes régulièrement pour eux: boîte à bornes et antiflash en bombe.
 
Dernière édition par un modérateur:
G
gilles.d
Apprenti
Journée câblage du coffret.
Le travail est bien avancé mais j'ai quelques points à éclaircir:
- le transfo est un 230/400v donnant du 24v. Dans le précédent montage en 400V, il y avait un cavalier entre la borne de masse et le 0 du secondaire. Quelle est sa justification? Je suppose qu'en 230v mono, ce cavalier doit être enlevé?

- il y a un point que je ne comprends pas sur les sorties du variateur: il y a une possibilité d'avoir une sortie qui donne l'état du variateur. Je voudrais me servir de cette sortie pour alimenter un relais qui couperais l'alimentation de la commande des commutateurs vitesse 1 et vitesse 2 pour que le changement de vitesse ne puisse être actif quand le variateur fonctionne: je vais poster dans la section dédiée aux variateurs.

PEN_9250a copie.jpg
 
G
gilles.d
Apprenti
Bonsoir

Après quelques heures de câblage, des découpes dans le coffret, il ne reste plus à installer que le ventilateur.

J'ai utilisé un contacteur LC1 D09 10 juste pour le contact NO, donc si quelqu'un a un relais CA2 DN31 ou équivalent avec bobine 24V AC, je serais intéressé.
Reste à mettre quelques colliers pour faire de beaux torons.

Le tour fonctionne donc sur les deux enroulements, et j'ai même ajouté un contacteur avec une commande sur le boîtier pour un pompe de lubrification.

Fin des travaux électriques et merci à ceux qui m'ont permis de mener à bien de travail très instructif.

PEN_9251a.jpg
coffret extérieur avec fenêtre

PEN_9253a.jpg
intérieur
 
slouptoouut
slouptoouut
Compagnon
Bonjour,

j'ai un relais de commande "enqueliquetable" sur rail DIN, bobine 24V AC 50 Hz , avec 4 contacts , NO+NC , qui pourrai remplacer un CA2DN31 ou CA2DN22 , mais il est plus petit et c'est pas du téléméca mais du Finder (Un Finder type 55 + embase idoine) et les contacts sont donné pour 5A 250V
(je suppose que ça irai aussi ? et que le fait d'être plus petit n'est pas un problème ? a moins qu'il faille exactement le même pour d'autres raisons ??? )

Sloup
 

Sujets similaires

chabercha
Réponses
100
Affichages
3 051
jacques maurel
J
Haut