1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

retrofit d'une scie à commande numérique

Discussion dans 'Projets d'autres machines CNC' créé par joumpy, 28 Mars 2015.

  1. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Bonjour,
    Je suis le propriétaire d'une scie à commande numérique de la marque Meyer & Burger modèle TS121.
    Je l'ai utilisée pendant plus de 10 ans dans son état d'origine lorsque j'étais salarié.
    Et puis je suis devenu grand et j'ai monté ma propre société.
    J'ai pu mettre la main sur mon ancienne machine, mais elle avait bien souffert.
    En particulier l'électronique avait très mal supporté de ne plus être alimentée pendant plusieurs années.
    Toutes les mémoires étaient vides.
    Bien sûr, ça se recharge une mémoire, mais un logiciel de communication RS232 fonctionnant sur un PC sous DOS et disposant d'un lecteur de disquettes 5"¼, ça commence ressembler à l'âge de pierre.
    Évidemment SIEMENS m'a proposé un retrofit, mais 50 k€, ça pique!
    Une photo de la CN: une SIEMENS 810G
    P6280002.JPG

    C'est là que mes recherches et l'aide du forum sur une CN de grande dimension m'ont bien servies...
    Je savais que je pouvais remplacer la CN par Mach3.
    Il me fallait ensuite remplacer les moteurs et je ne voulais pas des moteurs pas-à-pas.
    C'est Soprolec qui a été le déclencheur: il a fourni les moteurs brushless, les drivers qui vont avec, la carte d'interface et la programmation de tout ça.
    Mon papa a ensuite été mis à contribution pour me câbler tout ça.
    Le temps de comprendre un peu comment cela fonctionne et les axes ont commencé à bouger.
    Voila la nouvelle scie
    P6110045.JPG

    Encore quelques soucis de variateur de broche résolus indirectement grâce au forum: achat en Chine, mais la marque qui va bien.
    Et puis les premières grosses pièces à scier arrivent: un lingot de silicium monocristallin de Ø170 mm et 35 kg
    Collage sur son support
    P3230001.JPG

    en cours de sciage à moitié: on n'y voit pas grand chose...
    P3230005.JPG


    Et puis la première moitié finie
    P3260006.JPG
     
  2. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    retrofit d'une scie à commande numérique
    C'est pour des cellules photovoltaïques ou des composants électroniques ?
    Je pensais plutôt que c'était coupé à la scie à fil diamanté.
    Simple curiosité :wink:
     
  3. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Ni l'un, ni l'autre...
    Il s'agit d'un lingot tiré spécialement pour fabriquer des germes.
    C'est pour ça qu'il ne verra pas la scie à fil.
    La partie principale va donc être rectifiée, orientée et carottée pour faire les ébauches de germes.
    C'est le même principe que la poule et l'oeuf: de temps en temps il faut "sacrifier" un oeuf pour reconstituer le cheptel.
     
  4. osiver

    osiver Compagnon

    Messages:
    4 153
    Inscrit:
    7 Septembre 2013
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Ah intéressant !
    Un gros lingot comme ça, ça doit en faire des germes !
    Je aurais plutôt pensé que ce seraient les queues qui seraient sacrifiées pas un lingot entier. :shock:
     
  5. rebarbe

    rebarbe Modérateur

    Messages:
    3 429
    Inscrit:
    24 Juin 2009
    Localité:
    91
    retrofit d'une scie à commande numérique
    C'est du silicium obtenu par un procédé type shocralsky ? (pas sûr de l'orthographe :oops: )
     
  6. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Presque bon: CZOCHRALSKY
    Mais oui, pour le silicium de "basse qualité", c'est le procédé le plus économique.
    En fait, on n'utilise pas les queues car elles sont de moins bonne qualité cristalline et de moins bonne pureté chimique.
    De plus, les lingots spéciaux pour les germes sont tirés dans des conditions plus lentes pour une meilleure qualité.
    Ensuite, il y a pas mal de boulot avant de sortir un germe, donc il vaut mieux en sortir un bon paquet pour rentabiliser l'affaire.
    Comme ça

    P7120042.JPG
     
  7. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Et voila quelques photos du montage en broche verticale.
    C'est une 1.5kW 400 Hz à refroidissement liquide.
    C'est très agréable de pouvoir converser à coté de la machine qui travaille...
    Là aussi, c'est grâce au forum que j'ai connu le vendeur sur ebay.
    Et c'est grâce à des contributions comme celles de DH42 que j'ai vu l'intérêt du refroidissement liquide par rapport à une Kress.
    Le brut est du verre de 10 mm d'épaisseur et la pièce finie mesure 450 x 260mm

    P5200008.JPG P5200008.JPG P5200010.JPG
    mm P5200008.JPG P5200012.JPG P5200010.JPG
     
    Dernière édition: 22 Juin 2015
  8. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    J’utilise la scie rétrofittée avec le matériel SOPROLEC depuis quelques temps déjà.

    Je suis maintenant confronté à un problème de stabilité.

    Au bout de 2 à 3 H de fonctionnement, les mouvements sont stoppés, j’ai l’indication arrêt d’urgence, le programme apparaît reparti à zéro à l’écran alors qu’en réalité le pointeur se trouve n’importe ou dans le programme.Il faut bien penser à revenir au début du programme et ne surtout pas relancer du pointeur.


    J’ai d’abord pensé à un problème de température, mais si je relance le programme sans rien toucher, il tiendra aussi bien 10 minutes que 3 heures. Si j’ouvre la porte de l’armoire électrique, aucune différence sur la stabilité.


    J’ai ensuite pensé à un problème de faux contacts sur mes borniers à lame que j’ai progressivement remplacé par des borniers à vis sans changement.


    J’ai ensuite pensé à des problèmes de vitesse des signaux. J’ai donc supprimé les déplacements à pleine vitesse et ralenti les déplacements d’usinage. Sur du perçage de type « peck drilling », l’effet est immédiat. On passe de quelques minutes d’utilisation à quelques heures.

    Après quelques recherches sur le fonctionnement de Mach3, je pense que la fréquence du noyau est trop faible et que à grande vitesse, la remontée d’info du driver vers la carte puis Mach3 est trop rapide. Si quelqu'un a une idée...
    J'ai commandé une version de Mach3 en français, mais surtout avec un CD pour avoir toujours la même version le jour ou je dois changer le PC.


    Je me suis également posé des questions concernant la liaison USB entre le PC et la carte. Peut-elle tenir des fréquences d’informations aussi rapides ?


    Si quelqu'un voit d’autres pistes que je devrai explorer...
     
  9. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    La suite des explorations. Je souhaitais utiliser les fonctions de fin de course.


    Elles étaient à l’origine câblées sur la carte : 1 contact pour chaque axe qui faisait référence et fin de course à la fois.
    Lors de l'intervention de SOPROLEC, les fins de course avaient été remplacées par les butées soft de Mach3.Seuls les contacts de référence ont été conservés sur la carte.


    J’ai câblé les fins de course directement sur les drivers CD420 et CD430.
    Mes fins de course sont des contacts NF, donc détection de la fin de course sur un niveau bas (0Volts).
    C’est intéressant en terme de sécurité puisqu’un capteur HS = détection fin de course = arrêt moteur.
    C’est délicat à programmer sur un CD420/430.
    Je n’ai pas trouvé la programmation pour passer d’une détection niveau haut à une détection niveau bas.


    Les entrées Din 5 et 6 sont censées être a détection niveau bas, ce n’était pas le cas. J’avais le même comportement sur les entrées Din 3 et 4 que sur les entrées Din 5 et 6.
    J’ai donc inversé le câblage des entrées Din pour mettre en commun la masse et utilisé un contact NF pour le « Enable ».


    J’ai également galéré avec la doc Kinco qui est fausse au niveau des paramètres de position : ce n’est pas « 001.0 positive limit » & « 002.0 negative limit » mais « 002.0 positive limit » & « 003.2 negative limit » ce qui codé en hexadécimal donne : 14 & 20 respectivement.



    Premier driver à être modifié : CD420 axe X, pur hasard.
    Deuxième driver CD420 axe Y. modification OK et rapide.
    Problème, le CD 420 axe X ne met plus sous tension sa partie puissance...
    C’est la sortie 5 de la carte utilisée pour le « Enable » qui pose problème. Courant trop faible pour alimenter 3 axes ? Ça fonctionnait pourtant avec un câblage en +24V commun...
    Câblage du relais de la sortie 4 en lieu et place et problème résolu.



    Dernier driver a être modifié : CD430 axe Z.
    Le moteur est plus puissant et dispose d’un frein.
    Problèmes d’ouverture du port COM.
    Après 2H de recherches, le PC finit par planter sérieusement. Redémarrage et ouverture du port COM immédiate.C'est donc windows qui était planté mais n'indiquait rien.
    Modification dans la foulée : RAS


    J’en ai profité pour étendre mes courses au-delà du point de référence et les limites soft sont environ 1 mm avant les fins de courses.
    C’est très appréciable surtout sur l’axe Z qui est trop faible : j’ai gagné 25% de course supplémentaire.
    Le seul souci, c’est qu’il faut bien arrêter la machine du bon coté du contact de référencement…
    Mais, le moteur n’ira de toutes façons pas plus loin que la fin de course, donc pas de crash.


    Suite à mes tests du jour, je me demande si mes soucis de stabilité machine ne seraient pas dus à la ’’faiblesse’’ de la sortie O5...

    Pas de photos pour égayer le post, mais si quelqu'un veut voir, il demande la partie qui l'intéresse et je mets en ligne.
     
  10. CNCSERV

    CNCSERV Compagnon

    Messages:
    1 674
    Inscrit:
    27 Décembre 2007
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Je ne suis pas convaincu par l'utilité de contacts fin de course, c'est du câblage en plus, une source de panne en plus, et dans ton cas une complication pour la programmation des servo-variateurs.
    En plus ils sont sont placés à la pancarte "trop tard". Personnellement je préféré les butées mécanique coniques en caoutchouc.

    Peut-être devrais tu faire une liste de ce qui ne marche pas car là je suis un peu perdu.
     
  11. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Bonjour CNCSERV,
    Je ne serais pas le seul à utiliser cette scie, ce qui justifie ''ceinture + bretelles''
    J'ai plusieurs sécurités les unes derrière les autres.
    Les limites logicielles, les FDC câblées au variateur des moteurs brushless et enfin la butée mécanique pour ne pas que les glissières sortent de leur logement ou qu'une table aille buter dans les carters. La butée mécanique pourrait provoquer de la casse, mais les variateurs sont équipés d'une sécurité de surintensité qui coupe la puissance.

    J'ai plusieurs raisons de faire la liste de mes problèmes, des tests et des solutions trouvées au fur et à mesure.

    1°) et c'est le but d'un forum: ça peut servir aux autres. En l’occurrence celui qui utilise le matériel Soprolec.

    2°) c'est utile pour moi. Quand je dois me replonger dans le fonctionnement de la scie après 3 ou 4 mois de production de pièces sur d'autres machines, j'ai oublié pas mal de choses.

    Aujourd'hui, mon plus gros soucis est la stabilité de la liaison USB entre la carte et le PC.
    Hier matin: plantages à répétition
    Hier après-midi: aucun plantage, mais programmes d'usinages très courts: 20 à 30 minutes.
    Hier soir, redémarrage de l'ordinateur pour ''nettoyer'' et maintien sous tension porte de l'armoire ouverte.
    Ce matin, la connexion est toujours OK (mais la scie n'a pas tournée).
    Je ferme la porte et 2H plus tard, la connexion est HS (mais le PC est en veille)
     
  12. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Des news de la bécane...
    Un collègue avait besoin de faire des arcs de cercle aussi précis que possible dans une matière un peu dure.
    Du coup, préparation aux petits oignons d'une meule diamantée à grain fin et usinage par passes légères.
    Au final, le suivi de profil est à ± 2µm du théorique.
    Je post les mesures d'ici quelques jours.
     
  13. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Ouf, l'été est passé sans que je pense à compléter mon post...
    Alors voici la mesure de la pièce complète de 25 mm de long puis sans les tombées de bords.
    A chaque fois, il y a la géométrie réelle et la soustraction de la géométrie théorique.
    ±2.5 µm surtout dus à l'inversion de sens de l'axe Z...


    usinage concave TS.jpg
     
  14. joumpy

    joumpy Apprenti

    Messages:
    219
    Inscrit:
    8 Octobre 2009
    Localité:
    38: Grenoble ou 73:Montmélian
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Du nouveau sur l'arrêt de communication entre le PC et la carte SOPROLEC.
    J'avais passé en revue les grands classiques comme la mise en veille du PC, celles des disques durs et l'antivirus.
    Puis j'ai nettoyé le PC de presque tout sauf Mach 3.
    Puis, j'ai changé la fréquence d'horloge de Mach 3 et filtré les entrées à 100 impulsions.
    Le tout sans grand succès.
    A force de chercher, j'ai trouvé un 'gag' de windows: en allant dans le gestionnaire de périphérique, on accède à la gestion des ports USB et de son concentrateur racine. Il y a là une gestion de l'alimentation qui permet de mettre les ports en veille et il faut décocher la case...
    Ce soir, après 5H d'usinage, c'est toujours OK
     
  15. gaston48

    gaston48 Compagnon

    Messages:
    6 218
    Inscrit:
    26 Février 2008
    Localité:
    59000
    retrofit d'une scie à commande numérique
    Bonjour,
    merci pour le retour.
    Jusqu’où ils vont nous emmerder ces écolos avec leurs économies d’énergie !!!:smt013
     
Chargement...

Partager cette page