1. Ce site utilise des cookies. En continuant à utiliser ce site, vous acceptez l'utilisation des cookies. En savoir plus.

Générateur d’hydrogène

Discussion dans 'Énergies renouvelables' créé par djmen, 26 Juin 2011.

  1. djmen

    djmen Nouveau

    Messages:
    33
    Inscrit:
    11 Novembre 2009
    Générateur d’hydrogène
    bonjour a tous,
    alors voila j'ai en tête la fabrication d'un générateur d’hydrogène pour une utilisation comme chalumeau.
    Voici mes caractéristiques pour l'alimentation:
    -tension: 230V redresser par un pont de diode donc 325V en courant continu
    -intensité: 10A maximum.
    Maintenant on passe au matériel:
    -1pont de diode 4OOV 25A
    -1 relais 250V 15A avec bobine en 12V ou 24V commandée par 2 bouton poussoir plus 1 BP d'urgence.
    -une résistance variable (valeur a calculer)
    -une cuve en plexi: 40*15*20
    -une cuve en plexi: 5*5*10
    Et en ce qui concerne les électrodes en inox (316L) :
    -Je sais que le courant max est de 1A par 13cm²:
    donc vu que j'ai un courant de 10A maximum je prend des plaques de 15*15 pour avoir une marge de sécu.
    -et pour le nombre de plaques:
    je voudrais 2V par cellules donc 325/2=162,5plaques, j'arrondis a 165 plaques pour avoir une marge de secu.
    Ce qui me fais un total de un peu moins de 4m² d'inox (316L) en 1mm à 1,6mm d’épaisseur :eek: (quelqu'un pour me financer ? :lol: )

    Voila les grandes lignes de mon projet si vous avez des conseils ou des critiques n'hésitez pas je ne suis pas ingénieur ni chimiste donc j'ai surement fais des erreurs :wink:
    Merci d'avance a tous
    A+ DJmen :wink:
     
  2. dodo

    dodo Apprenti

    Messages:
    125
    Inscrit:
    18 Janvier 2009
    Localité:
    Tarbes
    Générateur d’hydrogène
    Bonjour djmen,
    Pour ton bien, je te deconseille de poursuivre ton projet. L'hydrogene est un gaz explosif et surtout INODORE.
    Sinon, il faut franchement etre inconscient pour utiliser la tension reseau redressé afin d'alimenter une electrolyse amateur.
     
  3. tounet

    tounet Ouvrier

    Messages:
    348
    Inscrit:
    30 Mai 2009
    Localité:
    Haute-Garonne
    Générateur d’hydrogène
    Bonjour djmen,

    Idem dodo. C'est aller droit au suicide, à celui de tes proches et voisins.

    La Limite inférieure d'explosivité est de 4,1 %, la limite supérieure d'explosivité est de 74,8% (Wikipédia).

    A la moindre fuite et étincelle, c'est la maison qui saute puisque le comburant (l'oxygène) est directement disponible dans l'air.

    Quand je vois les précautions qu'il faut prendre pour sa mise en oeuvre au niveau industriel elles ne sont même pas imaginables au niveau artisanal (c'est pourquoi on a du mal à mettre en service des voitures à pile à combustible.

    Je pense qu'il te faut changer d'orientation.

    Cordialement

    Tounet
     
  4. lion10

    lion10 Compagnon

    Messages:
    3 394
    Inscrit:
    7 Mai 2010
    Générateur d’hydrogène
    bonjour


    1) pas d'isolation galvanique avec le secteur donc MORTEL

    2) Comme dit l'hydrogène cela explose, c'est bien pour cela que lorsque l'on derrouille par électrolyse ou pour surtout pour ceux qui anodisent de l'alu tout est fait à l'air libre.

    3) on trouve des chalumeaux avec 500 l d'oxygène y a de quoi faire.
    Sinon l'arc ou le chalumeau à arc.
    A ma connaissanc ils ne sont pas à l'hydrogène.

    Par contre le dirigeable Zeppelin était gonflé à l'hydrogène et il a brulé !

    cdlt lion10
     
  5. djmen

    djmen Nouveau

    Messages:
    33
    Inscrit:
    11 Novembre 2009
    Générateur d’hydrogène
    Bon bha je pense que je vais suivre vos conseil et abandonner le projet si vous me dites que c'est trop dangereux :wink:
     
  6. roboba

    roboba Ouvrier

    Messages:
    354
    Inscrit:
    8 Janvier 2008
    Localité:
    Rhone
  7. MARECHE

    MARECHE Compagnon

    Messages:
    2 126
    Inscrit:
    6 Février 2011
    Localité:
    Nancy
    Générateur d’hydrogène
    Bonjour,
    Dans un tel montage, le gros problème est causé par les risques de fuite, l'hydrogène est un gaz qui fuit très facilement. Il faut un détecteur d' hydrogène. Les systèmes commerciaux ne sont pas aussi simples, car il faut éviter que des bulles d'hydrogène ou d'oxygène passent du mauvais coté, causant un mélange explosif. L'électrolyte est de la soude relativement concentrée. Avec des plaques d'inox la tension ne sera pas de 2 volts mais plutôt de 3,5 volts à cause des surtensions, ce qui entraine que les électrolyseurs chauffent très fort et qu'il faut les refroidir. Dans tous les tuyaux il y a périodiquement des toiles métalliques fines que les gaz traversent et qui sont sensées bloquer la flamme.
    Un des très gros inconvénients d'un chalumeau hydrogène est que la flamme est INVISIBLE: elle est dans l'ultra violet, on ne sait pas si on est allumé ou éteint et elle est si chaude qu'une approche peut rissoler.
    Actuellement les petits systèmes de production d'hydrogène sont des piles à combustible à l'envers, avec une membrane nafion et des catalyseurs platine. Il existe d'ailleurs de petits systèmes chez Selec... ou ...rad avec de petites piles de 4 cm2 qui produisent quelques cm3 d'hydrogène et d'oxygène à la minute.
    Il est sage de renoncer à ce projet. L'hydrogène n'est vraiment utile que pour souffler de la silice.
    Salutations
     
  8. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Générateur d’hydrogène
    Salut à tous,

    J'avais entrepris la construction d'un mini générateur oxygène hydrogène.

    Il s'agissait d'un pot en inox d'environ 100 mm de diamètre et d'environ 150 MM de haut.

    Le couvercle était en plexi épais avec un ouverture au centre fermée par une membrane en élasthomère sur laquelle il y avait un contacteur règlable afin de couper l'alimentation une fois la pression dérirée atteinte.

    J'ai laissé tomber parceque j'en ai trouvé un d'occasion.
    Il ressemble à celui-ci :

    [​IMG]


    Le gaz passe par 2 récipients contenant des produits spécifiques destinés à colorer la flamme et à la rendre anti-oxydante, il me semble.
    Il y a 2 anti-retous, un à la sortien du générateur et un avant le chalumeau.

    Cet appareil est beaucoup utilisé en bijouterie-joaillerie pour la réalisation de micro-soudures.

    Il permet une température très élevée et très ponctuelle.

    Si cela peut aider, je peux mettre des photos.

    @+

    JC.
     
  9. GOULIN remi

    GOULIN remi Apprenti

    Messages:
    144
    Inscrit:
    18 Septembre 2012
    Générateur d’hydrogène
    générateur d'hydrogène

    Bonjour,pour savoir comment oui,pour s'amuser non. Pouvoir calorifique
    H2 :2,57 th/m3 propane 28,30 th/m3. la captation H2 n'est valable que si le volume produit est important. Avantage facile à brûler et souplesse de régulation de flamme (4cm à 2,5m avec un simple pointeau.) Le problème estd'obtenir un gaz prope ex: en provenance des hauts-fourneaux il ya beaucoup de goudrons, en sortie des fours de calcination de charbon beaucoup d'impuretées et un lavage est nécessaire. J'ai zu un
    boum sans gravité car les fours de calcination se trouvent dans des enceintes ouvertes, seulement une toiture mais origine Notre Dame les pompiers deValmorel sont venus aux renseignement 4 km.
    Le fait de débrancher un tube flexible de 100mm le gaz restant s'enflamme de lui-même les flammes vous passent dans les mains sans vous brûler. Vitesse d'inflammation est de 25 m/s. dans une installation d'électrolyse les cuves sont en téflon. Dans ces mêmes installations des cuves ou baingnoires sont disposées pour s'imerger en cas de probléme.
     
  10. GOULIN remi

    GOULIN remi Apprenti

    Messages:
    144
    Inscrit:
    18 Septembre 2012
    Générateur d’hydrogène
    Générateur d'hydrogéne

    j'ai oublié : gaz de HF donc H2 avec de l'oxygène pur, vous pouvez obtenir des températures comparables au fuel/air soit 2000°C, essais réalisés par source O2 pipeline 8 Bars débit O2 2500Nm3/h.
    Suis toujours en vie et sns doute le plus ancien du forum
     
  11. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Générateur d’hydrogène
    Salut à tous,

    J'ai pris de temps de prendre quelques photos.

    Ici mon chalumeau micro-dard pro :

    [​IMG]


    Ici le générateur que j'avais commencé à fabriquer :

    [​IMG]


    @+

    JC.
     
  12. vax

    vax Modérateur

    Messages:
    3 484
    Inscrit:
    5 Mars 2008
    Localité:
    Guipavas (près de Brest)
    Générateur d’hydrogène
    L'oxygène dans les sous marins nucléaires (je sais de quoi je parle... j'ai 15000 heures de plongée à bord de ces super joujoux) est généré par électrolyse de l'eau de mer (l'hydrogène est regeté. Je peux vous garantir que c'est une des installations les plus surveillées du bord et qui est assez "à risque". Toute proportions gardées, nous étions bien plus sensibilisées sur ces installations que sur le réacteur...

    La séparations des gaz (oxygène/hydrogène) n'est pas si facile que dans les manuels lorsque l'on veut produire du volume...

    Je ne dit pas que ce n'est pas faisable (je ne me suis pas penché sur le Pb) mais je ne peux que vous conseiller de faire TRES TRES gaffe.

    Bon courage.
     
  13. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Générateur d’hydrogène
    Salut Vax,

    Effectivement il faut garder les proportions !

    Rien à voir entre les besoins en oxygène d'un équipage de sous-marin et la quantité de gaz nécessaire pour générer une flamme de briquet...

    Le chalumeau micro-dard utilisé par de nombreux bijoutiers-joailliers de part le monde, n'a pas, à ma connaissance, occasionné d'accident majeur.

    Les premières locomotives à vapeur ont généré beaucoup de fantasmes à leur origine.

    L'inconnu fait peur...

    Pour info, il y a environ 4000 morts anonymes chaque année, sur les routes de France...

    @+

    JC.
     
  14. vax

    vax Modérateur

    Messages:
    3 484
    Inscrit:
    5 Mars 2008
    Localité:
    Guipavas (près de Brest)
    Générateur d’hydrogène
    Coucou JC,

    oui nous sommes bien d'accord, mais je sais que le problème de ce genre de générateur c'est d'arriver à garder les deux gaz bien séparés...

    Peux-tu m'expliquer l'intérêt de ce genre de torche par rapport à un chalumeau de bijoutier "standard" ?

    Je n'ai toujours travaillé en bijouterie qu'avec un simple chalumeau à propane avec une pompe à pied et une baudruche tampon...

    Merci d'avance.
     
  15. JCS

    JCS Compagnon

    Messages:
    864
    Inscrit:
    22 Juin 2007
    Localité:
    Cher
    Département:
    18200
    Générateur d’hydrogène
    Coucou Vax,

    Pour un chalumeau, les gaz ne sont pas séparés.

    Mais si l'on veut les séparer, voici le montage à utiliser :

    [​IMG]


    Les avantages par rapport aux clalumeaux standards sont :

    Température plus élevée => possibilité de souder le platine.
    Micro flamme => plus de précision permettant des travaux plus délicats.
    Pas de bouteilles d'oxygène ni de gaz = économie, gain de place, pas de problèmes de réapprovisionnement.

    En faisant qq recherches sur le net, j'ai trouvé un site très intéressant :

    http://uuu.enseirb.fr/~dondon/devdurable/TPpilecombustible/TPpileacombustible.htm
    @+

    JC.
     
Chargement...

Partager cette page