Utilisation d'un entraineur frontal

  • Auteur de la discussion YvesP
  • Date de début
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour à tous et toutes

Voilà haï acheté sur le forum ce superbe entraineur frontal


1551999005437_0_entraineur 1 (1).jpg


Avec cette superbe contre pointe tournante.

0_entraineur 3.jpg


Oui mais voilà
Je lai jamais utilisé ce genre d'accessoires et j'aurais aimé que vous répondiez à quelques questions afin que je puisse l'utiliser de façon optimum.

Question 1
Comment connaître la meilleure pression à appliquer sur la contre pointe ?

Question 2
Je suppose qu'il est primordial de surveiller constamment le manometre pour pas durer que la pression ne diminue pas sous peine de perdre en précision où au pire prendre la pièce dans la figure ?

Question 3
Quelle est la vitesse de rotation maximum avec cet équipement ?
Je pose cette question car je suppose qu'il est dangereux de tourner trop vite.

Question 4
Les reprises
Je pense bien sur possible de démonter la pièce pour control et mesure puis de la remonter ou meme de la retourner sans perdre en précision ?
Et dans ce cas est il indispensable de remettre les couteaux de l'entraîneur dans les mêmes marques ?

Question 5
Existe t'il des accessoire de remplacement pour entraîner des diamètres plus petits ?
(Voir photo)

entraineur 4 (1).jpg


Question 6
Aux dires du vendeur cet entraineur est neuf et ne pas ou tres peu servi. Mais au bout de plusieurs utilisations est il utile daffuter les couteaux pour obtenir une meilleure pénétration des couteaux dans le métal ?
Donc y a t'il en plus Sun nettoyage régulier un entretien particulier à observer tel qu'un graissage où autre ?

Merci d'avance pour vos reponses

Cordialement
Yves
 
laboureau
laboureau
Compagnon
4 Jan 2013
2 857
89200 AVALLON Yonne
Bonsoir
J'ai jamais utilisé çà,
Mais c'est comme tout travail entre pointe, il faut dresser les faces, et faire des points de centre adéquoite à la grosseur de pièce, et de préférence tous avec la même profondeur.
1, comme pour un autre usinage ne pas trop serrer,
2, si les pointes sont bien rentrée dans les points de centre, pas de risque de la prendre dans le figure,
(1 centième au métre par dégré, en usinant la pièce chauffe et s'allonge), encore plus si tu travail à sec.
3, pour moi pas de limite de vitesse, au contraire en plus tu tourne vite, en moins il y a d'éfort de coupe, mais avec cet apareil
je pense pas que tu puis faire de grosse passe,
4, faire un reper au feutre, sur la pointe entraineuse, et sur la pièce, de préférence retomber dans les marques,
5, les entraineur ne sont t'il pas retournable,
6, nettoyage exter, et certainement afutage des couteaux le jour ou sa n'entrainera plus.
Cordialement.
jpal7@
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 674
F-69400 villefranche sur saone
En demandant à gougolle « utilisation pointe entraînement frontal « on trouve
https://www.otelo.fr/assortiment-entraineur-frontal/rohm-33510013/SF-ID-00110607/ref-27791.html
https://www.otelo.fr/waroot/OTFR/fr_FR/attachments/notice_instruction/2907_NI_33510003.pdf
Il me semble qu’il existe un document plus précis pout calculer la pression qu’il faut exercer ( suivant la passe , la matière etc ) je croyait que c’etait Chez Sandvik , mais je ne suis plus très sûr , j’ai recherché vaguement et j’ai pas retrouvé
 
hozut
hozut
Ouvrier
10 Jan 2018
462
Bonjour,
Une petite vidéo de l'afpa ICI
Utilisation de l’entraîneur frontal à partir de 3 minutes 40. Conseil sur la sécurité à la fin.
Petit cacul de pression à faire, le sien est gradué en kg, le tien en daN.
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 674
F-69400 villefranche sur saone
Très bien mais il n’est pas précisé comment est calculé cette pression
 
hozut
hozut
Ouvrier
10 Jan 2018
462
C'est vrai mais elle est assez forte si on en juge d'après les consignes, il dit "monter à 6" et la "zone rouge" commence à 9. Je pense qu'on peut raisonnablement estimé une pression des 2/3 du maximum soit dans le cas de YvesP 35.
Il est évident que le mieux serait de trouver la doc röhm.
 
lusi
lusi
Compagnon
10 Jan 2009
2 390
Grand Duché de Luxembourg
Salut.

La min se définit par le poids de la pièce.

Pour le max:

Il faut tenir compte du diametre et la longeur de la pièce.
Et les roulements de la machine qui sont important.
Une petite machine d'établie n'admet pas les même forces qu'une machines supereur à 1 tonne et plus.

My 5 cents

Edit

extrait page 14 https://www.neidlein.de/media/downloads/database/Katalog_d.pdf

IMG_5014.PNG
 
Dernière édition:
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 674
F-69400 villefranche sur saone
Ouai mais
Avant la puissance ou la capacité de la machine il faut définir plusieurs points
Par exemple la longueur de chaque griffe, pourquoi?
Parce que si les griffes ne sont pas assez longues elles vont se casser sous l’effort de coupe
Si elles sont trop longues elles ne vont pas pénétrer correctement dans la matière et donc glisser ( en exagérant , j’aime bien exagérer pour expliquer) sinon prend une surface plate à la place des griffes elles ne vont pas pénétrer dans la matière et il y aura un glissement
Je vois que @Vieulapin viens de mettre une doc . C’est une bonne base mais ont peux trouver ( et j’avais trouvé à l’epoque Ou je bossais ) une doc plus poussée
Une autre remarque
Il y a plusieurs systèmes de pointe à entraînement frontal
Celle qu’il y a sur la photo ci dessus comporte des disques interchangeables
Il faut choisir les disques suivant le diamètre de la pièce et aussi suivant la rotation du tour ( avant ou arrière)
Il existe en autre système comme celui-ci
entraineur-4-1-jpg.jpg


avec de huile à l’interieur et des pistons indépendants , on adapte des griffes suivant la grosseur de la pièce
L’inconveniant C’est qu’il y a un sens de rotation unique ( avant ou arrière)
Avantage comme les griffes ne sont pas sur le même disque elles peuvent avoir un grand déplacement l’une par rapport à l’autre et de ce fait on peut travailler en mettant les griffes sur une surface brut de sciage
( au passage les griffes de cette photo devraient être affûtées)
 
B
BFR
Nouveau
3 Déc 2008
39
Bonjour à tous

Je l'utilise tous les jours.Le modele de l'article de vieulapin.

Question 1
Comment connaître la meilleure pression à appliquer sur la contre pointe ?
Effectivement il existe un abaque

Question 2
Je suppose qu'il est primordial de surveiller constamment le manomètre pour pas durer que la pression ne diminue pas sous peine de perdre en précision où au pire prendre la pièce dans la figure ?
Je travaille avec une contre-pointe hydraulique.

Question 3
Quelle est la vitesse de rotation maximum avec cet équipement ?
Je pose cette question car je suppose qu'il est dangereux de tourner trop vite.
Aucun problème je tourne parfois à 3500 tr/mn sans souci.



Question 4
Les reprises
Je pense bien sur possible de démonter la pièce pour control et mesure puis de la remonter ou meme de la retourner sans perdre en précision ?
Et dans ce cas est il indispensable de remettre les couteaux de l'entraîneur dans les mêmes marques ?
A éviter



Question 5
Existe t'il des accessoire de remplacement pour entraîner des diamètres plus petits ?
Oui il y a plusieur type de disque voir des disques de 8mm à 80 mm, normaux voir en carbure et à plaquette carbure voir plus.

Supporte des poids de 50 Kg
Les disques ont un sens de rotation.
Dans l'idéal le diametre du disque doit etre le plus proche du diametre usiné.
Exemple: pour du Z200 diametre 63 mmn longueur 500 mm et une AP de 3mm environ 22 bars de pression a la contre-pointe.
Excellent matériel.


En restant à disposition pour de plus ample renseignements

Cordialement
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 674
F-69400 villefranche sur saone
@BFR
Très bien toutes ces explications
Je m’en suis servi un peu et j’avais trouvé une explication ( comme je disais plus haut) avec les conditions d’utilisations
La longueurs des griffes , la pression à exercer suivant la grosseur du copeaux etc etc il me semblais que c’etait Chez Sandvik mais je n’ai pas retrouvé , il faut dire que ça fait environ 20 ans ... donc il faudrait peut être retrouver les catalogues de cette époque
 
YvesP
YvesP
Compagnon
14 Nov 2012
1 471
89150 Jouy
  • Auteur de la discussion
  • #12
Bonjour

Super toutes ces réponses vraiment merci à vous

Dommage que la vidéo de l'AFPA soit si minimaliste sur les précisions quand à la description de la contre pointe il ne font que dire "Vous connaissez bien sur" ce qui suppose qu'il existe une autre vidéo plus précise spécifique à ce sujet mais je ne l'ai pas trouvé.

Dodore
Une fois de plus c'est super et tu fait le suivi de ses réponses 8-)
BFR
Merci pour ces détails et je ne manquerais pas de revenir vers toi (comme tu le propose) pour revenir sur des exemples concrets.:smt023
Par contre e ne comprends pas pourquoi il n'est pas conseillé de démonter la pièce. Puisque justement le principe de l'entre pointe est justement sécurisant pour ça.
Tu sais ou trouver l'abaque dont tu parles ?

Lusi
Merci j'ai trouvé un document de la même marque que le doc que tu nous montre dans lequel ils disent que le diamètre max admissible est 2 dois le diamètre de l’entraîneur

Enfin je ne vais pas citer tout le monde mais dans vos réponse il était aussi question d'un allongement de la pièce du à la chaleur. Du coup cela voudrait dire que la pression de la contre pointe augmente en fonction de la dilatation de la pièce ?

Décidément rien ne vaut le partage des connaissance pour progresser :smt041

Cdlt
Yves
 
hozut
hozut
Ouvrier
10 Jan 2018
462
Les vidéos de l'afpa sont souvent sur le site de l'INA et malheureusement payantes (premium 2.90 par mois sans engagement ?) sauf celles qui ont fuité sur tontuyau. Ce sont aussi des vieilles vidéos qui peuvent être unitaires et ne pas suivre un cursus d'apprentissage.
Il est vrai que dans la vidéo il retourne la pièce mais c'est juste pour un chanfrein.
 
B
BFR
Nouveau
3 Déc 2008
39
Bonjour à tous

Merci pour ces détails et je ne manquerais pas de revenir vers toi (comme tu le propose) pour revenir sur des exemples concrets.:smt023
Par contre e ne comprends pas pourquoi il n'est pas conseillé de démonter la pièce. Puisque justement le principe de l'entre pointe est justement sécurisant pour ça.

Avec la pression exercée par l'usinage sur les "griffes" ces dernières pénètres dans la face de la pièce et il est alors pas facile de ce repositionner dedans. De plus même avec la pointe à griffes qui tourne à 0, les efforts engendré sur cette dernière (jeux, face pas perpendiculaire etc...) fait que le repositionnement à 0 est pratiquement impossible. Pour l'abaque je regarderai au taf si je l'ai encore.

Bonne journée à tous
 
JJL57
JJL57
Apprenti
14 Nov 2010
243
Metz
Bonjour
Ça ne répond pas à tes questions, mais lui ne s'en pose pas
Décidément c'est un artiste ce gars, rien ne l'arrête.
 
Haut