Usure des plaquettes

  • Auteur de la discussion junkdealer
  • Date de début
J
junkdealer
Compagnon
Hello

j'ai entrepris de refaire des mors pour un étau, avec bien du mal, depuis un bout de fer inconnu bien sur, les avantages de la récup, et je suis bien et mal tombé, bien tombé car ça va me faire des mors "solides", mais mal tombé car visiblement ce n'est pas du fer a ferrer les anes . . . mais d'aspect, c'est du laminé a froid, bords bombés, mais le fait d'avoir bouffé les dents d'une lame de scie a métaux de marque, pas du premier prix, en faisant 3 coupes (c'est du 60*20) aurait du me mettre la puce a l'oreille. j'ai depuis passé un coup de lime dessus, ça sonne tres clair, et ça glisse, en comparaison de la feraille des mors précédents ou la lime mord sans probleme

Résultat sur une PF25 avec tourteau a plaquettes 6 dents apmt11 avec le "super acier de récup", c'est le résultat de la dernière passe, de la droite vers la gauche sur la photo, ça coupait au départ, puis ça "merde", puis on dirait que ça a voulu recouper sur la fin, en tout cas mieux qu'au centre
480333

j'ai eu plusieurs soucis, dont un reglage de lardons qui n'avait pas posé de soucis jusqu'a present, mais la, vu les efforts de coupe, ça c'est ressenti
le bout fait 330mm de long et était bloqué par le centre dans mon étau qui fait un petit 150 de large, et c'est entre les mors que le résultat est le plus horrible, mais l'étau est centré sur la table, et cela correspond aussi certainement a la position la plus usée de la table comme on me l'a fait remarqué

l'autre soucis est en fait une usure prématurée des plaquettes que je n'ai pas su déceler, chinoises premier prix celles là, et comme je n'avais jamais usiné avec ce genre d'outil, sans expérience aucune pour cette premièere fois, j'ai continué . . . . d'ou les étincelles, les vibrations accrues et l'état de surface original a la fin

Tout cela pour avoir une précision, ces fameuses plaquettes revêtues, en fait, dès que le revêtement est parti, c'est mort ?
quand la plaquette est encore en état j'ai ça
480334

ca coupe, pas jojo a cause des lardons pas reglé a ce moment là, probleme non identifié, et surtout parce que je suis limite des capacités de la machine avec le tourteau de 63mm, heureusement que j'ai un moteur 2CV, mais c'est encore une surface qui a été "coupée" par la fraise

mais après 5 passes raisonnables 0.2 et même 0.1 pour finir quand je commençais a souçonner un problème, c'est plus la même chose, le bruit commence a changer, les vibrations aussi, et au final, ca coupe plus, ca enlève encore de la matiere, mais pas en coupant si je puis dire et on a le résultat de la première photo vu que j'ai insisté, même si étrangement, cela coupait a peu près bien sur les extrémités, mais cata au centre

Donc des que le bout de la pastille n'a plus la couleur du revêtement, elle est bonne a être changée ?
480335

ça c'est la tronche apres 3 passes de 0.2 dans les anciens mors en acier bien plus doux
480336

et l'état de surface commence a être dégueux, apparition de zones, comme sur la photo ci dessous sur les mors originaux, donc j'ai stoppé pour voir la gueule des plaquettes, et j'ai vu que le joli revêtement brun doré avait disparu
480337


En comparaison, avec un tourteau HSS de 60mm aussi sur l'autre mors, donc même acier, dans des conditions de vitesse de coupe adaptées au HSS, j'ai beaucoup beaucoup mieux, juste pour dire qu'il n'y a pas que les caractéristiques de la machine et table qui aboutissent a ce résultat
480338


480339


J'étais parti sur ces tourteaux "chinois" et plaquettes car je me disais qu'il suffirait de changer de plaquettes pour ne pas être bloqué comme c'est le cas quand la fraise HSS est bonne a être réaffutée, mais si la plaquette fait une passe et est morte . . . :rirecla:je sens que je vais plutot aller vers du HSS et me ferait de nouveaux amis affuteurs :mrgreen:

Je vais redonner une chance a mes tourteaux a plaquette, m'ont de toute facon pas couté bien cher, mais toujours trop si c'est pour finir a la poubelle . . . . mais en les équipant de plaquette "de marque" pour voir, mais la question principale reste : comment on détermine que la plaquette est morte ? pas de signe avant coureur car trouver l'état de surface merdique, c'est déjà trop tard :rirecla:et démonter le tourteau a chaque passe pour voir si le revêtement est encore la . . . .:mrgreen: c'est pas compatible avec le poil que j'ai dans la main :rirecla:
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Les plaquettes en bon état on une couleur uniforme
Dans ton cas ça saute aux yeux ( d’un professionnel) qu’elles sont mortes
Il y a une partie brillante sur la dépouille près de l’arette Tranchante
Y’a plus qu’a changer les pastilles et refaire un essai en tournant beaucoup moins vite 10 à 15 m/mn ... si ça veux bien marcher
Je pense que le plus sage serait de prendre un autre morceau de ferraille si tu ne veux pas dépenser une fortune en plaquettes
E97E3D00-626D-4CBB-9478-34D6F0086DA8.jpeg
 
g0b
g0b
Compagnon
Dans l'industrie, c'est un temps d'usinage qui détermine le changement de plaquettes. Pour nous, amateurs, normalement, ca se voit avec l'habitude quand la plaquette est usée. Avec une loupe, tu le verras tout de suite, même sans expérience !
En ce qui concerne ce tourteau et les plaquettes APMT, essaye deja avec des plaquettes de marque, ça sera le jour et la nuit.
Evite aussi d'utiliser un tourteau trop grand (comme ca a l'air d'être le cas ici), ou alors travaille bien en avalant sur la partie extérieure plutot qu'au milieu. Le but est d'avoir le maximum de dents en contact avec la matière pour éviter les chocs qui sont très mauvais pour le carbure.
 
J
junkdealer
Compagnon
Hello

merci de confirmer ce que je craignais, couleur disparue avec coté brillant sur la coupe = plaquette HS :tumbsupe:
Les mors "durs" sont parti se frotter a une graffenstadden de 2 tonnes mini, ils feront moins les malins :rirecla:je vais revenir a du plus conforme pour ma petite PF25, mais quand même tenter une fois de la plaquette de marque
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
Dans l'industrie une plaquette est prévue pour être changée au bout d'un temps très court (10-15 mn je crois).
Il est vrai qu'elles sont utilisées au maximum de leur capacités.
On les change non pas parce qu'elles ne coupent plus mais parce qu'elles sont usées.
Je faisais faire à mes élèves une expérience en usinage au tour :
Au bout d'1/4 heure, les cotes dépassaient la tolérance !
Mais il y a plusieurs nuances de plaquettes, adaptées à la matière et aux conditions de coupe (ébauche ou finition ou chocs ou ...).
Tu gagneras ton temps et ton argent à acheter des plaquettes "de marque".

Cordialement,
PUSSY.
 
osiver
osiver
Compagnon
En complément des précédentes interventions, il y a quelques points qui me frappent dans cette histoire.
Sur les deux premières photos en particulier la seconde, on ne voit que la trace de l'avant (si la passe est de droite à gauche) de la fraise. Comme si la tête n'était pas perpendiculaire à la table. Sur la fin c'est l'inverse. Est-ce un basculement de la table ? Une flexion de la pièce qui revient sur l'arrière ?
Au milieu, c'est très irrégulier avec des sortes de plongées ... Quels étaient les conditions de coupe en particulier vitesses de broche et d'avance ??
Autre idée, en prenant la passe au milieu de la pièce et de la fraise, vous avez (dent à dent) une coupe en opposition au début , qui se termine en avalant.
 
Dernière édition:
D
drspock
Compagnon
enfin tu a + vite fait et moins cher de jeter ces 2 bouts de feraille visiblement trempés et refaire avec du métal mi dur non?
 
serge 91
serge 91
Lexique
Bonjour,
enfin tu a + vite fait et moins cher de jeter ces 2 bouts de feraille visiblement trempés et refaire avec du métal mi dur non?
D'autant plus qu'il faudra les percer et faire le lamage pour les tètes de vis.....
 
J
junkdealer
Compagnon
En complément des précédentes interventions, il y a quelques points qui me frappent dans cette histoire.
Sur les deux premières photos en particulier la seconde, on ne voit que la trace de l'avant (si la passe est de droite à gauche) de la fraise. Comme si la tête n'était pas perpendiculaire à la table. Sur la fin c'est l'inverse. Est-ce un basculement de la table ? Une flexion de la pièce qui revient sur l'arrière ?
Au milieu, c'est très irrégulier avec des sortes de plongées ... Quels étaient les conditions de coupe en particulier vitesses de broche et d'avance ??
Autre idée, en prenant la passe au milieu de la pièce et de la fraise, vous avez (dent à dent) une coupe en opposition au début , qui se termine en avalant.

sur la seconde photo c 'est toujours fraisage de gauche vers la droite, une seule passe, mais cela devait etre la dernière passe avant que ce ne soit trop usé, manque de bol, comme c'était du dégrossissage (surtout pour virer la croute qu'il y a sur un étiré) pour avoir un truc a peu pres plat avant finition, je suis passé a la face suivante, qui est la photo du dessus après 2 passes :rirecla:
Fexion de la piece j'y crois pas trop, c'est du 20mm d'épais, et ca dépassait a peine de 8cm a tout casser, dans l'étau c'est posé sur cales de fraisages et petit coup de masse a inertie ou je ne sais son petit nom pour tout bien plaquer
mais je me souviens d'une impression bizarre sur la première face pour les plongées, dans la manivelle, un point dur puis tout d'un coup ca repart, limite ca repart même tout seul, comme si c'était tout d'un coup avalé puis ça revient normal comme si ça avait bourré ou talonné, pis une fois le copeau parti, c'est reparti
j'ai pas de mesure de vitesse pour le moment sur la machine, j'avais teste variateur entre 70 et 40 hz, sachant que j'ai en gros un rapport 1 sur les deux poulies, et cela fonctionnait le mieux a l'oreille et a la troche du copeau vu mon avance manuelle vers 40hz, et le moteur est un 930tr/mn a 50Hz, c'est un des trucs que je dois finir aussi sur la PF
j'avais pris "la passe au milieu" pour pas avoir de reprise justement d'ou le tourteau de 63 pour un plat de 60, sinon j'en ai un 50 en apmt et un 40 en apmt et en plaquettes rondes, qui elles ont l'air de mieux resister, meilleure qualité de plaquette

quand j'ai teste avec une fraise HSS, j'ai aucun soucis, on devine les traces avant et arriere, donc pas trop le réglage de tête

la majeure partie des problèmes vient du fait que c'était ma première fois avec des plaquettes dans un truc aussi dur qui n'était pas supposé l'être, et surtout un jeu de plaquettes de qualité désastreuse je pense, mais on apprend de ses erreurs et des commentaires et remarques des autres :tumbsupe: c'est pour ça que j'aime bien être ici :mrgreen:

Quand aux fers en question, on verra ce qu'en pense la graffen :rirecla:elle ne joue pas dans la même division, et c'est pas un guignol comme moi qui est aux manettes, il est du métier et lui est compétent, contrairement a moi :rirecla:
 
J
jf62
Compagnon
Bonjour
J'ai eu le même problème avec de la tôle de 32 oxycoupée, après un recuit d'adoucissement a 900° plus de point durs, le jour et la nuit.
 
R
rabotnuc
Compagnon
tu aurais peut être eu avantage à filer un coup de meule sur la surface avant fraisage? as tu essayé de donner un coup de lime sur la surface pour voir s'il y a de la trempe?
 
J
junkdealer
Compagnon
hello

Dans l'enthousiasme d'utiliser la bete et de faire du copeau, j'ai oublié le plus simple . . . . je pense que la prochaine fois, je vire la croute a la meuleuse comme tu le soulignes, surtout que y'avait du gras, c'est du 20 pour arriver a 17mm
 
Dodore
Dodore
Compagnon
Dans l’industrie avec un acier « normal » on ne s’occupe pas de supprimer la croûte , c’est l.outil qui s’en charge
Mais il faut prendre une profondeur suffisante pour que la pointe de l’outil se trouve en dessous de la croute
Par exemple en tournage sur des pièces fonte, brut de fonderie , il est conseiller de faire un chanfrein assez important , avec un outil à 45° en utilisant le milieux de l’outil de cette façon à la première passe la pointe ne touchera pas la croûte
 
serge 91
serge 91
Lexique
Bonjour,
mais je me souviens d'une impression bizarre sur la première face pour les plongées, dans la manivelle, un point dur puis tout d'un coup ca repart, limite ca repart même tout seul, comme si c'était tout d'un coup avalé puis ça revient normal comme si ça avait bourré ou talonné, pis une fois le copeau parti, c'est reparti
Normal,
Tu es comme en A
Tu dois être comme en B
480479
 
J
junkdealer
Compagnon
Hello

oui, je suis comme A, pas grand chose qui dépasse, mais ça dépasse de chaque coté vu que tourteau de 63 et fer de 60, je m'étais justement bien centré . . . .:smt011:smt011, faut donc etre tangent sur un des cotés, suivant le sens d'avance, mais au final, faut aller en avalant ou en opposition ? ou encore prendre un tourteau plus petit quitte a faire deux passes pour couvrir toute la surface, genre diametre 40 ? un diamètre plus petit sera déjà moins difficile a gérer par la machine, mais y'a moins de dents sur ceux que j'ai, 4 pour 40 et 5 pour 50, je pensais que cela allait cogner d'avantage du coup.

Pour ce qui est d'enlever la croute, au tour je fais bien gaffe d'avoir la pointe de l'outil plus loin que la croute, mais là, les capacités de la machine ne le permettent pas vu que je suis bien trop gourmand, je lui en demande trop a ma pauvre pf25 et elle me l'a fait comprendre , mais en bonne petite bête, elle a tenu le coup, juste ralé pour dire que ce serait bien de pas recommencer :smt003 et j'ai a peu pres saisi le message, a voir si on n'a pas tendance a oublier certains trucs quand le besoin se présente . . .

c'est en forgeant qu'on devient forgeron . . . . heureusement c'est pas en faisant des conneries qu'on devient con :rirecla:ça je le suis déjà et j'ai plutôt l'impression de l'être de moins en moins dans ce domaine grace a vous :whistle:
 

Sujets similaires

P
Réponses
4
Affichages
591
P.Taramesh
P
B
Réponses
10
Affichages
8 064
languedoc
L
PL50
Réponses
14
Affichages
823
jacques maurel
J
T
Réponses
18
Affichages
9 332
chtoi
C
Haut