Une bordureuse moulureuse dans l'atelier

Rom'
Compagnon
26 Octobre 2011
1 385
pourquoi allait t'elle finir à la ferraille ?
Hello,

Mettre a la feraille : Ca prends 5 minutes, négocié terminé.

Mettre en vente en occaz: Passer l'annonce, répondre au tel ou au mails, attendre des mecs qui ne viendrons jamais, s'emmerder à la charger dans une bagnole, encaisser trois sous mais payer des impots dessus + faire une facture, se faire potentiellement emmerder par la suite parceque le mec n'a pas compris qu'il achetait un vieux truc d'occaz ...

Je suis le premier que ca dérange mais malheureusement c'est bien souvent ce qui se passe....
 
toy
Compagnon
14 Février 2014
1 316
Montélimar
  • Auteur de la discussion
  • #7
La chance faut la provoquer .... fouiner partout ... passer des centaines d'heures à remuer ciel et terre

bouger sans arrêt d'un point à un autre ... ne pas avoir peur de faire 700/1000 kilomètres dans une journée .

Poser des jalons partout et tisser un maillage avec du relationnel qui va t'informer dé qu'il y a quelque chose qui tombe .

Faire des détours quand tu passes sur un secteur pour aller saluer des personnes

qui t'ont déjà vendu du matos et leur montrer que tu penses à eux ...

Rien n'est du au hasard ... c'est du boulot .

Le trois quart du temps tu ne trouves jamais rien ... et puis de temps en temps ... ça tombe .
 
JASON
Compagnon
14 Novembre 2010
1 531
MARSEILLE
Bonjour,
Vous avez de la chance !
Bonne affaire !!!
Aujourd'hui, n'importe qui jette n'importe quoi !!!
J'ai vu des armoires tiro-class remplies (A ras bord...) d'outillage FACOM neuf chez le ferrailleur...
Il y avait aussi des dizaines de palmers, pieds à coulisse et instruments de mesure neufs ferraillés...
Il y avait aussi des armoires de vestiaires d'occasion proches du neuf et des neuves.
J'ai récupéré celles d'occasion.
J'ai demandé les neuves.
On ma dit : "Elles ne sont pas à vendre car elles sont réservées" !
Le lendemain, je suis repassé sur le site, les armoires neuves avaient été aplaties au tractopelle...

VIVE LA FRANCE...

JASON
 
JASON
Compagnon
14 Novembre 2010
1 531
MARSEILLE
Bonjour,
La chance faut la provoquer .... fouiner partout ... passer des centaines d'heures à remuer ciel et terre
bouger sans arrêt d'un point à un autre ... ne pas avoir peur de faire 700/1000 kilomètres dans une journée .
Poser des jalons partout et tisser un maillage avec du relationnel qui va t'informer dé qu'il y a quelque chose qui tombe .
Faire des détours quand tu passes sur un secteur pour aller saluer des personnes
qui t'ont déjà vendu du matos et leur montrer que tu penses à eux ...
Rien n'est du au hasard ... c'est du boulot .
Le trois quart du temps tu ne trouves jamais rien ... et puis de temps en temps ... ça tombe .
Excellent, j'approuve !!!
JASON
 
Haut