Restauration Sixis S103, la quête du Graal est-elle aboutie ?

  • Auteur de la discussion tournele
  • Date de début
T

tournele

Compagnon
Ahhh, la quête de la fraiseuse qui convient parfaitement au cahier des charges, sa rigidité, sa précision, sa puissance, ses courses, sa polyvalence, sa modularité, l'encombrement et le poids, sont des éléments que l'on arrête pas de définir pour les redéfinir encore et encore à mesure de l'évolution de nos besoins, nos projets etc...Mais à tout cela s'ajoute encore les impondérables et contraintes liées à notre coin d'atelier qui lui sera dédié, son accessibilité pour le déchargement, sa hauteur sous plafond, une dalle sur sol plein ou sur vide sanitaire, tri 400v ou mono 230v etc.. encore...(oui le 'etc' est une abréviation parfaite pour les flémards en écriture et donc la maitrise de la langue de Molière est laaaaaaaaaaaaaaaargement inférieur aux capacités à faire des copaux et autres facéties qui se définissent dans le nom masculin 'Usinage').
Or à mesure que les années passaient et que j'essayais tantôt ne hbm 45 asiatique, tantôt une petite FG Lebreton, ou encore une WGM 67 Senior , que j'entreprenais une Crouzet FC100, je me laissais également aller à une fraiseuse à tourelle trop volumineuse pour mon coin d'atelier... Dans ces couloirs du temps passé j'ai même fleurté avec la Schaublin 13 d'un ami parti trop vite... Puis vint le temps d'une relation sérieuse et assez durable avec une Deckel FP1. Elle avait tellement de qualités que cela finit par lui créer un défaut, j'entends par là ses courses qui semblent toujours trop faibles en regard de ses formidables capacités. Je mis me alors en quête de mon Graal, une Deckel FP2. Elle serait à l'aise sous mes 5m15 sous plafond, ne traumatiserait pas la dalle sur vide sanitaire de mon local, et conviendrait à mes besoins. Mais une FP2 ou un de ses clones, dans l'état que je souhaite et dans un budget qui ne soit pas devenu complément fantasmagorique, cela fait 18 mois que je cherchais sans résultat probant... Mais un jour je finis pas croiser la route d'une demoiselle Suisse, certes le coup de foudre ne fût pas celui que j'avais éprouvé avec la Deckel FP1:smt055, mais avec l'âge et la raison nos attentes évoluent:smt003, et elle répondait à pas mal de mes attentes, comme 400mm de course en Z et 450mm en X, console à tablier, rigidité, précision etc....( vous avez vu?! encore un etc:smt003). La belle en vue était cédée comme une machine arrêtée depuis un bon moment, mais bien hivernée, n'ayant pratiquement pas travaillé et à la géométrie proche de celle constatée sur une Sixis S103. Qu'à cela ne tienne, je décidais de franchir le pas et d'accepter de me lancer dans cette nouvelle relation peine d'huile de coupe et de copaux, un peu à l'aveugle car sans pouvoir aller essayer la fraiseuse.

La voici à notre première rencontre,
1.jpg

Le temps de son acheminement je rêvais déjà à toutes ces nouvelles découvertes que seraient sa prise en main, les possibilités revues à la hausse avec les courses importantes que sur la FP1 etc.. (z'avez lu ça?! encore un etc :smt003)

à la réception et après déchargement, un petit état des lieux avant d'aller plus loin, pas de protocole très spécifique mais un minimum. contrôle des mouvements, de la rotation de la broche, passage des vitesse à l'arrêt avant mise en route d'essai, contrôle visuel rapide de l'armoire électrique etc..( un p'ti pour le fun?:siffle:). C'est alors que je compris que la complicité entre le conducteur et sa machine ne serait pas une éphémère et passionnée histoire qui se consume aussi vite qu'une allumette, mais que ce serait un mariage de raison, où chacun devrait mettre du sien, beaucoup même...:roll::???:
 
F

FB29

Rédacteur
J'ai toujours trouvé qu'elle avait un air de ressemblance avec une Schaublin 13, mais avec des courses plus importantes, et une table plus profonde aussi :smt041

En plus la table de la tienne est inclinable :prayer:

La variation de vitesse se fait également par un variateur à courroies ?
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
J'ai toujours trouvé qu'elle avait un air de ressemblance avec une Schaublin 13, mais avec des courses plus importantes, et une table plus profonde aussi :smt041
Elle ont effectivement une ressemblance physique de prime abord, mais pas tant que cela dans les choix mécaniques qui les définissent en profondeur. comme j'ai grandement participé à la reconstruction intégrale de la 13 de feu mon ami, j'ai la prétention d'affirmer les connaitre un peu à minima maintenant. Et comme le forum est pauvre en topic sur les sixis reconstruites par les membres, je vais tenter de prendre le temps de bien montrer les entrailles de ma 103, et ainsi de mieux faire connaitre ces fraiseuses aux copains du fofo. ainsi les choix différents de conception entre Sixis S103 ou Schaublin 13 ne seront plus des secrets de polichinelle.
La variation de vitesse se fait également par un variateur à courroies ?
Non, pas du tout. Il y a un jeux de poulies à 3 étages sur le moteur et le renvoi, ainsi qu'une boite à trois rapport qui pilote le pignon d'entrainement de la broche horizontale. Cela donne donc 9 vitesses avec la version moteur mono vitesse 1500trs/min et 18 avec le moteur bi-vitesse:wink:. Mais comme énoncé plus haut, à mesure de l'avancée de ce topic, je vais tenté de montrer les différences, les plus et les moins de ces fausses jumelles:smt023

C'est là que le rédacteur de ce topic, passe du ton bon enfant du conteur à la petite semaine à celui du cartésien aussi froid que son rapport comptable des défauts et pannes empêchant toute mise en service immédiate sans risque de dommages irréparables:smt089:

- Avance auto en X bloquée engagée.
-Avance du Z dont la mise en œuvre est aussi lourde que roue à aube à entrainer manuellement
- L'avance manuelle du Y, bien 'crantée', les billes des roulements doivent présenter de sacrées facettes.
- 15l de vieille huile de coupe dans le bac de la pompe d'arrosage.
- Des traces bien marquées d'huiles qui a échappé traduisent vraisemblablement un joint spy de sortie d'arbre HS
- Pompe d'arrosage qui fait tomber le magnétothermique
- du ciment dans la partie du bac tampon??:eek:, pourtant la machine pèse 810 sans table ni tête!

Je décidais alors de débrancher le moteur des avances auto (avance du X bloquée engagée, ça sent pas bon et je préférais éviter de la casse) la pompe d'arrosage aussi. Puis de rincer rapidement la boite puis de la remplir et de mettre en route la fraiseuse pour savoir si je la gardais ou si elle repartait chez l'ancien proprio. ça fuitait de partout, mais aucun bruit suspect, une broche qui tourne au zéro défaut de concentricité, les traces de grattages des mouvements comme sur du neuf. voilà @tournele reparti dans de nouvelles aventures de restauration:-D.

Quelques photos générales de la machine et des défauts constatés, ne faites pas semblant, je sais que vous adorez ça, et moi aussi d'ailleurs:goodman:

Démontage de la tête verticale
2.jpg


Les découvertes inattendues dans le bac d'arrosage.
3.jpg



4.jpg


Il y aura de l'argent d'investi chez scotch brite également....

5.jpg

5A.jpg

5B.jpg
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
La belle possède les avances automatiques sur les 3 axes ?
Non, sur le X et le Z, mais il n'est pas très complexe de motoriser le Y, et cela viendra en son temps:wink:

Un petit stage de plomberie sanitaires8-):mrgreen:
7.jpg

6.jpg


Tant qu'à faire et à être amener à faire tant de travaux, je décidais de démonter le moteur des avances rapides ainsi que le renvoi des avances auto. La graisse est devenue si épaisse et dure, qu'i est presque impossible de l'entrainer à la main, torique et spy la aussi sont aussi dure que du granite...


11A.jpg

8A.jpg

9A.jpg

10.jpg
 
Dernière édition:
K

KITE

Compagnon
Non, sur le X et le Z
Ca relativise donc sérieusement le qualificatif de "graal" affecté à la Sixis !
S'il faut commencer à bricoler.......

Ceci étant, ça reste une belle machine !

J'utilise régulièrement (pas quotidiennement mais presque) une Deckel FP2 et j'avoue que c'est une machine bien agréable.
Mais si je suis un inconditionnel de la FP2, c'est surtout parce qu'elle est équipée d'une visu 3 axes Heidenhain !
C'est un argument décisif qui me fait utiliser la Deckel.
 
T

tournele

Compagnon
Ca relativise donc sérieusement le qualificatif de "graal" affecté à la Sixis !
S'il faut commencer à bricoler.......
Sans doute est-ce une des raisons pour lesquelles dans le titre il est écrit avec une interrogation : ' la quête du Graal est-elle aboutie'.
De plus si on ressence les fraiseuses avec les mêmes caractéristiques, elle n'est pas la seule à être sans avance auto sur le x. C'est aussi pourquoi les choix sont un ensemble de compromis, comme toujours...
Par contre on peut aussi prendre le temps de faire les choses bien, que ce ne soit pas un vulgaire bricolage. D'ailleurs si j'emploie parfois ce terme pour faire de l'auto dérision, ce n'est pas dans mes habitudes les 'bricolages'... :wink:
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
Après que la table, la tête et le capot qui protège les courroies aient été démontée, la vénérable dame est entrée à l'intérieur de mon p'ti atelier.
-Première chose, descendre la broche horizontale, pour ce faire il faut commencer par donner du jeu au lardon, qui n'est pas un modèle conique, mais un modèle à appui compensé par 4 vis, lâcher le palier arrière solidaire à la vis du Y, les extraire en tournant le volant du Y, puis la broche sort par l'avant comme sur une schaub'13. Vous constaterez à quel point c'est propre.
12A.jpg

12B.jpg

Quelques photos supplémentaires pour passer le temps...
12D.jpg
12C.jpg


C'est maintenant que les choses vont se compliquer. souvenez-vous, l'avance auto du x est bloquée engagée, donc l'axe est bloqué, la vis semble en appui maximum sur un des crabots, on a l'impression de manipuler une presse à vis en limite de rupture de couple lorsqu'on tente de tourner le volant. Avant démontage et après consultation des plans dispo sur le fofo, et en déduction logique (j'espère en tous cas) j'en conclue que l'entraineur qui est censé craboter à droite ou à gauche selon le sens de déplacement choisi, ne coulisse plus sur la vis, on dirait qu'il est immobilisé, et que de fait on pousse sur le crabot à atteindre une rupture d'un pièce:smt017:smt012. Pour ceux que ça intéresse une captures des croquis dispo sur le forum, ça aide bien à comprendre le mécanisme. Mécanisme dont le principe est commun à de nombreuses fraiseuses cela étant dit:wink:. ça se passe dans le cercle rouge.
X1.PNG

Dans la théorie, il faut démonter le palier droit, puis dévisser les Btr qui maintiennent le gauche et faire reculer l'ensemble palier/vis en tournant le volant du X. Cela a fonctionné sur une course de 3 ou 4 millimètres puis même blocage et immobilisation que précédemment dans le sens opposé. Ce qui malheureusement confirme mes doutes. Le problème est majoré par un travail de sagouin que je découvre au démontage du crabot de prise du volant sur l'axe:smt013. quelqu'un a déjà tenté de démonter, il n'a pas compris qu'un pointeau est inséré dans l'axe, et que quand on visse la molette d'immobilisation elle pousse ce pointeau qui fait avancer deux petits axes opposés dont le rôle est autant de maintenir le crabot à sa place que de bloquer le vernier. Les cochons ont semble-t-il tenté de percer, puis on fait entrer en force une goupille acier pleine, un bordel à sortir sans tout abimer.

allez vous avez demandé des clichés, en voici, le démontage des paliers.
12E.jpg

13.jpg

13B.jpg

Maintenant palier droit et tablier sont tombés.

13D.jpg

Le travail de cochon sur le crabot d'entrainement du volant
13F.jpg


13FE.jpg

J'ai modifié vite fait une ébauche de pièce ratée destinée à autre chose pour en faire un extracteur de cette goupille pleine rentrée forcée. L'outil de fortune coiffe le crabot et on y visse une visse un boulon M6 en 12.9 pour chasser à l'opposé la goupille. l'important est que ça ait fonctionné:-D.
13G.jpg


13J (2).jpg

Ici après démontage de la plaque alu de protection, on distingue bien que l'entraineur bloqué et les crabots. En tentant de forcer plus il y aurait de quoi endommager la fourchette etc... (encore un etc:mrgreen:)
14A (2).jpg

La suite demain.

X1.PNG
 
F

FTX

Compagnon
Les cochons ont semble-t-il tenté de percer, puis
Bonjour @tournele

C est toujours pareil. Quand des crétins réfléchissent ils ont que 2 solutions. Des copeaux et du manteau de 500 grammes mini. Tu as de la chance quand même. Elle est dans un état plus que parfait. Peinture et grattage semblent très beaux. Tu vas garder la fp1 en plus. C est une des dernières versions. Continues de nous régaler avec ce reportage.

Ftx
 
T

tournele

Compagnon
Tu vas garder la fp1 en plus. C est une des dernières versions.
tu as raison, c'est une FP1 AKTIV de 1984:smt023, machine formidable, à qui il ne manque que 100mm de course en X et Z. Mais depuis la réalisation des photos elle est partie dans l'atelier d'un ami. J'aurais vraiment apprécié de la garder, mais le besoin de place pour installer aussi ma perceuse et la rectifieuse m'obligeais à ne garder qu'une fraiseuse... et le budget également:roll:
Pour continuer à décrire la grosse maintenance de cette S103, pour extraire la vis il faut la faire glisser coté gauche, sauf que l'entraineur est bloqué très fortement dans la rainure de la vis, donc elle ne peut pas sortir sans que l'on extraie en premier le palier gauche du tablier qui supporte le crabot et son roulement. Et là ça ce complique, car si d'ordinaire, lorsque la vis n'est plus là, il est facile de le sortir avec un extracteur, dans le cas présent il va falloir trouver une solution. après réflexion, je décidais donc de fabriquer un extracteur sur mesure dont les griffes arriveraient à s'insérer entre le les billes et la bague externe du roulement. en photos, cette solution parmi d'autres sans doute.

14AA.jpg

14B.jpg

après extraction, c'est le soulagement, car non seulement les engrenages coniques n'ont pas souffert mais tout fonctionne hormis un bruit de roulement qui claque sur une bille. Mais qu'importe les roulements seront changés au remontage

<iframe width="320" height="560" src="" title="14V3" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Comme on le comprend ici, l'entraineur était vraiment bloqué de façon incompréhensible dans la rainure de la vis:eek:
<iframe width="320" height="560" src="" title="14v2b" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>
Une fois celui-ci extrait, et une nouvelle clavette mise en forme voit bien en la faisant coulisser dans la rainure, qu'elle bloque progressivement de plus en plus fortement.
<iframe width="320" height="560" src="" title="14V3A" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

après contrôle des pièces, l'entraineur est ok, la clavette qui avait morflé a sa remplaçante, et le fond de rainure de la vis va être repris, de même que la rainure va être prolongée sur toute la portée de la vis pour pouvoir l'extraire plus facilement si besoin. Pour info si l'on reprend la première photo du système de crabotage on voit bien que les vis censées maintenir la clavette dans son logement dans l'entraineur ne sont pas présentes.
14A (2).jpg

J'en ai conclu que le cumul du défaut de profondeur du fond de rainure et du manque de chanfreinage ajouté la clavette non immobilisée ont amené à ce blocage du mécanisme et donc du déplacement du X

La vis de 1100mm a donc été bridée avec les moyens disponibles sur la 'grande table' de 600mm de la fp1:mrgreen:, et reprise secteur après secteur en tentant de soigner le suivi de l'alignement.
141.jpg



141A.jpg

puis ébauche du chamfrein.
<iframe width="320" height="560" src="" title="14V4" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

Je n'ai pas de photos de ça, mais les finition à coup de relime et toilage on pris encore plus de 5 heures pour 'sortir' une vis correcte et un ajustement vis/clavette/entraineur le plus juste possible. Enfin le principal est un résultat qui convient, on oublie alors les efforts fournis pour y parvenir.
 
Dernière édition:
S

Sologne_eng

Ouvrier
Bonjour Tournele,
Bravo, tu as trouvé une belle machine J'utilise la mienne depuis 12 ans , jamais un problème !!
J'ai bien sur la table universelle mais pour gagner encore de hauteur j'ai monté un cube d'étau limeur qui me fait gagner 50mm avec l'étau .
As tu la tête sensitive ?
 
T

tournele

Compagnon
Oui l'astuce du cube ou de l'équerre renforcée est aussi une pratique que je connais déjà avec mon ancienne fp1. Et tu as raison de souligner le gain encore non négligeable en Z.
Pour la tête sensitive, non à mon grand regret je n'ai que celle de fraisage et je recherche activement une sensitive et une à mortaiser. :wink:
 
V

Vapomill

Compagnon
Salut !
Quel boulot !
Comment as-tu fait pour retoucher la rainure sans rotation ?
Comparo au micron ?
Bravo en tous cas !
Amicalement, Bertrand.
 
T

tournele

Compagnon
Comment as-tu fait pour retoucher la rainure sans rotation ?
Comparo au micron ?
Exactement, avec 2 points de contrôle, c'est à dire un sur chaque flanc, puis un troisième en fond de rainure, je me suis rendu compte que d'origine il y avait une rotation entraînant un faux de 5/100e et de 13/100e en fond de rainure. Donc l'équivalent d'un rétrécissement de l'épaisseur de la rainure ainsi que de sa profondeur, le tout s'établissant petit à petit sur plus de 100mm, c'est juste ce qu'il faut pour créer un blocage par emmanchement conique... D'où la panne. Et d'où les stigmates de la tentative de démontage et l'absence des vis de maintien de la clavette.
Ou bien la vis a été changée, elle est arrivée ébauchée et à finir d'ajuster sur la machine, et le responsable de la maintenance 'a pad fait son boulot ou l'a mal fait. D'ailleurs à y réfléchir j'opte pour cette dernière supposition, à savoir la mise en place d'une vis ébauchée qui n'a pas été ajustée. Car quand tu vois le degré de finition et d'ajustage de chaque élément, il semble impossible qu'elle soit sortie de l'usine de Neuville avec ce défaut. N'en déplaise aux schaublinistes, on est sur des ajustements et des finitions au moins équivalentes. Parfois on dirait des ajustements de maître armurier, c'est vraiment extraordinaire à découvrir.
 
T

tournele

Compagnon
Merci à tous pour vos encouragements. comme vous le constaterez le spy de l'arbre principale de la boite est pour le moins... baveur!

<iframe width="320" height="560" src="" title="15V1" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>


à l'heure de m'occuper de la vidange de la boite de broche, je tenais à vous présenter deux outils copiés des croquis et documents Sixis, une lèvre à liquide et un réceptacle spécifiquement développés pour les Sixis série 103 et son système de maintien particulier à ces machines. Je vous joints une photo car je pense que cela pourra en aider plus d'un, ou du moins donner des idées le moment venu de vidanger la boite8-).
15Jj.jpg
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
alors ils vous ont plus mes outils Sixis? :smt003 La pose terminée, même si la boite est douce et n'émet aucun bruit, à ce stade de maintenance on est plus à un quart de travail en plus et un joint à la loctite rouge. alors allons-y pour la dépose du couvercle et du levier de sélection des vitesses pour un contrôle visuel, tout est ok aucun engrenage n'est marqué et il n'y a pas d'usure, et le lavage au pétrole comme indiqué sur la notice sixis est efficace. 9a fait toujours plaisir de n'avoir pas de soucis sur une étape:-D.
16D.JPG

Même opération sur la boite des avances auto, où tout est parfait aussi (J'ai pommé les photos, je m'aperçois que j'en ai perdu plein en fait:smt013:smt011)

à ce stade et avant de finaliser la commande des roulements, joints et autres courroies nécessaires à la retape de la fraiseuse, il faut encore extraire la noix du Y pour changer ses roulements qui 'crantent' de façon pénible. Pour ce faire il faudrait un outil ad hoc que sixis a développé pour ce faire, ou bricoler une bidouille. Déjà que j'ai copié leur système de vidange de boite:smt003, ça me gène de leur emprunter leur extracteur, alors un p'ti tour au tour pour usiner une douille avec filetage intérieur en 35x1,5, un bon vieux boulon M12 en 12.9 pour servir l'extraction, une chute de plat en feraille asiatique et et deux jambes de bridages de chez AMF, un coup de baguette magique à la Garcymore, et hop! L'extracteur est prêt au service.
15D.jpg

Et en plus par un coup du sort inouï, ça fonctionne:partyman:

15F.jpg

Vissez Monsieur ça vient, on voit les deux roulements.
15E.jpg

Et c'est dehors, il faut maintenant relever toutes les refs, et/ou prendre les cotes des roulements, des butées, des toriques et spy, et pour finir des courroies...
15G.jpg


Le temps de commander et de recevoir la fourniture de remise en état sera mis à profit pour terminer et peaufiner le nettoyage des toutes ces pièces (j'en ai de partout!!!:axe:)
ah, oups, j'allais oublier, le doux son des roulements de la vis du Y
<iframe width="320" height="560" src="" title="15V2" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>
 
T

tournele

Compagnon
Salut les copains, alors je reprend un peu mon histoire, le grand méchant s'approcha de la maison de paille du petit cochon, et dis'je vais souffler, souffler...' ahhhh non, ce n'est pas la bonne histoire, vous c'est l'histoire de la petite sixis, et pas du petit chaperon rouge:mrgreen:.
-Hors donc la fraiseuse étalée en pièce détachée dans tous les coins et les recoins, la commande provenant de chez 1,2,3 roulements est enfin arrivée, avec tout le nécessaire pour une petite cure de jouvence, tandis que le tonnelet de 220 glissière et la dte 68 sont aussi en chemin.
140.jpg

Le renvoi des avances et le moteur des rapides ont été nettoyés, le renvoi est maintenant équipé d'un roulements et de joints tous beaux et neufs, courroie neuve également pour l'entrainement.




9B.jpg

10D.jpg


10C.jpg

11B.jpg


Une belle clavette usinée et ajustée toute neuve pour l'entraineur des avances du X, et deux vis qui manquaient au démontage pour la maintenir:-D

1683747625392.jpg
1683747625350.jpg

Malgré les contraintes et les pressions largement au dessus de celles du fonctionnement normal, il n'y a eu aucun dégâts sur les dents, ouf...:prayer:
1683747625371.jpg


ensuite on change les roulements des crabots, contrôle et réglage des jeux et courses des enclenchements du Z, on referme et on monte la console sur la machine.
Puis on remonte avec leur flasque en improvisant un extracteur avec un bout de tige filetée, on replace l'axe de maintien de la fourchette et celui de l'engagement des avances du X. Attention de prendre soin de contrôler les courses de l'entraineur avant de serrer la vis d'immobilisation de la fourchette! Il se peut que la somme des jeux ne soient pas à partager de façon égale. dans le cas de ma machine l'enclenchement du levier vers droite l'ensemble fourchette/entraineur se déplace de 4,7mm pour 4mm dans l'autre direction. Il est donc important de contrôler ces jeux avant de serrer la vis d'immobilisation de la fourchette, sans quoi on crée trop d'appui dans un sens et trop de jeu dans l'autre. Un autre point à ne pas négliger et de monter la vis de la fourchette au frein filet léger, car si elle ripe c'est une avance qui n'enclenche plus ou qui ne se libère plus.
1683747625476.jpg

1683747625513.jpg


1683747625455.jpg

(au remontage pensez à visser la noix du Z sur sa vis avant mise en place de la console)
1683747625434.jpg


1683747625294.jpg

1683747625185.jpg

Quand même comme c'est mieux quand ça fonctionne comme il faut:mrgreen:
<iframe width="320" height="560" src="" title="avances du X" frameborder="0" allow="accelerometer; autoplay; clipboard-write; encrypted-media; gyroscope; picture-in-picture; web-share" allowfullscreen></iframe>

On ferme, pensez à étancher la plaque avec de la pate à joint, mais PAS d'épaisseur, un filme suffit et cela évite que du surplus ne 'échappe dedans risquent d'aller boucher un passage.
1683832815171 (2).jpg


J'ai eu la chance de trouver un jeux de demi-noix neuves sur la baie teutonne, qui mariées à la vis reprise de bout en bout donne un backlash inférieur à 5/100e:supz::partyman:.
1683832815219.jpg

Pour les monter sans forcer le pas et les filets de la seconde noix il faut les prérégler sur la vis avant de les faire glisser dans leur chemise.

1683832815186.jpg


Puis on enfile son tablier hein!?:mrgreen:

1683832815125.jpg

Je suis super content de l'état et de la géométrie des pièces glissantes des 3 axes:heart:


13E.jpg
 
F

FTX

Compagnon
Bonjour

C'est toujours merveilleux un démontage quand on découvre des surfaces aussi belles.

Ftx
 
F

Florent07

Compagnon
Salut Tournele, c'est toujours autant agréable de suivre tes posts, cette machine est vraiment tombée sur la bonne personne, elle semble peu usée et tes travaux de révision la rendra aussi fiable et précise qu'elle le mérite, bonne continuation.
 
M

MIC_83

Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

Tournelle, quelle superbe acquisition en parfait état géométrique, vu les grattages bien visibles et à la cosmétique plus que satisfaisante coté peinture (moi je m'en contenterai).

Malgré les mauvaises surprises dû essentiellement à du personnel peu scrupuleux, tu as réglé les problèmes de façon méthodique et mécanique.
Bravo pour la remise en état profonde (roulements, joints, courroies, huiles......) pour une machine qui va te combler vu sa qualité de fabrication avec les courses des trois axes te permettant de voir venir comparé à la FP1 et cerise sur le gâteau une visu de grande qualité.

Bonne continuation et à ce rythme elle sera prête bientôt pour faire du copeaux.

Amitiés
Michel
 
T

tournele

Compagnon
Dans la continuité, on remonte les paliers qui coiffent le tablier. En parlant de cette étape, j'ai oublié de préciser qu'au démontage le palier gauche qui supporte le volant et le vernier, est guidé par deux goupilles coniques filetées en M4, une fois extraites, il se dégage en toute facilité.
Les butées sensées immobilisées le vernier ont été réusinées aux cotes ainsi que le pointeau qui les meut et l'ensemble rend toute sa fonctionnalité au dispositif:-D

1683995164559.jpg

1683995164510.jpg


1683995164527.jpg


Même opération pour rendre fonctionnel celui du Z, auquel ne manquait qu'une butée.


1684266567712.jpg

1684266568077.jpg

1684266567931.jpg

Voilà cette étape est terminée
1683995164624.jpg

Maintenant un spy double lèvre sur l'arbre de la boite de broche:-D
1683747626197.jpg

1683995164457.jpg

Il va falloir maintenant s'occuper du système d'entrainement du Y, puis remonter la broche horizontale...
 
T

tournele

Compagnon
Bonsoir à tous et toutes,

Tournelle, quelle superbe acquisition en parfait état géométrique, vu les grattages bien visibles et à la cosmétique plus que satisfaisante coté peinture (moi je m'en contenterai).

Malgré les mauvaises surprises dû essentiellement à du personnel peu scrupuleux, tu as réglé les problèmes de façon méthodique et mécanique.
Bravo pour la remise en état profonde (roulements, joints, courroies, huiles......) pour une machine qui va te combler vu sa qualité de fabrication avec les courses des trois axes te permettant de voir venir comparé à la FP1 et cerise sur le gâteau une visu de grande qualité.

Bonne continuation et à ce rythme elle sera prête bientôt pour faire du copeaux.

Amitiés
Michel
Bonsoir @MIC_83 , merci pour ces encouragements. Comme tu le soulignes justement la géométrie au top a été pour beaucoup dans le choix de la machine, et la cosmétique tout à fait honnête à mon goût va rester ainsi:smt023. Pour ce qui est de la visu, comme tu es dans la confidentialité :smt003, je publierai bien sûr des photos, mais il est certain qu'elle ne devrait pas pécher par défaut ou excès sur cette fraiseuse.:wink:
 
D

Davidc74

Ouvrier
Félicitations magnifiques boulot sur cette 103 qui semble être neuve !
 
L

lumberjack

Ouvrier
avec Tournele on est jamais déssus !

toujours interessent de voir les entrailles de ces machines:smt023
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
avec Tournele on est jamais déssus !

toujours interessent de voir les entrailles de ces machines:smt023
C'est d'ailleurs en partie parce que je n'ai pas trouvé beaucoup de topics sur les S103 que je me suis décidé à montrer ce que j'ai fait. J'aurais dû faire plus de photos, mais c'est assez chronophage...
Mais revenons donc un peu à cette grosse maintenance, on arrive au stade de la broche horizontale, et surtout du changement des roulements de la noix et des cages à aiguilles du bloc d'entrainement.
on baigne les roulements dans la 68 et on les monte sans taper, en exerçant une légère pression montage bloqué. pour ce qui est du réglage du jeu du couple spiro conique, je n'ai pas de référence j'ai donc décider de remonter ainsi sachant qu'il existe une solution que je vais détailler un peu plus loin.

1683995164416.jpg

Puis mise en place selon recommandation de Sixis avec de l'outillage suisse et calibré:mrgreen:
1683995164128.jpg

En fond de logement on devine l'engrenage spiro conique monté sur la noix.

1683995164052.jpg

Petit démontage et nettoyage de la l'ensemble poupée d'entrainement du Y et changement au passage des cages à aiguilles et butées.
1684266568044.jpg

et ça repart pour quelques tours:lol:
1684266567586.jpg

Comme on le devine en prêtant bien attention à la pièce n°125, le corps du système d'entrainement, son alésage est légèrement excentré volontairement de telle sorte que l'on puisse régler le jeu du couple spiro conique pr simple rotation du corps avant de l'immobiliser par une vis qui se loge dans la rainure visible sur la photo de l'ensemble dans l'étau ci-dessus (en tournant on approche ou écarte de l'engrenage spiro conique en bout d'arbre de celui de la noix)
1684266568016 (2).jpg

La vis d'origine avait été perdue et remplacée par une btr sans tête malade, j'en ai 'arrangé' une vite fait qui immobilisera sans marquer le corps.

1685999461095.jpg

Une autre petite aide technique usinée à la va vite pour visser et ajuster le serrage des écrous à ergot des 3 volants, car avec le déport des dits volants, les clefs à ergot plates ne passent pas. Au serrage de ces écrous, il ne faut pas perdre de vue que l'on appuie sur des cages à aiguilles, on en sert pas un roulement conique! Sur cette machine c'est sans doute à cause de ça que les cages et leurs butées nt été meurtries.
1684079627040.jpg
 
Dernière édition:
T

tournele

Compagnon
- Quand on arrive à l'étape de la révision de la broche horizontale il fat immobiliser le pignon avec un morceau de bois dur ou il va aller se marquer sur le corp en fonte. Le joint torique est changer d'office pour gagner 10 ans de paix. J'ai appliqué le protocole emprunté de la broche horizontale de la Schaublin 13 gen2 https://www.usinages.com/threads/schaublin-13-broche-horizontale-derniere-generation.151827/ que ce soit pour le nettoyage ou le graissage. Au remontage il est impératif de régler le jeu de l'ensemble roulement du palier avant(A) de la broche tant que celle-ci n'est pas remontée. le remontage exige de la délicatesse pour ne pas marquer la butée à bille arrière, une fois la broche engagée sur les deux paliers j'ai effectué un premier serrage(B), je contrôlerai les jeux après avoir fait tourner un peu la machine. Malheureusement je n'ai pas de photo de cette étape.
rochehorizontale.JPG

- Puis on remonte le lardon AVANT d'engager la broche horizontale. Pour qu'il soit maintenu parfaitement en place il faut introduire les 2 goupilles glissant juste dédiées à cet effet dans le bâti puis le lardon. Le système est fit de façon à ce qu'il y ait pratiquement pas de jeux même lardon non appuyé, alors il faut faire rentrer la broche précisément et à peine cabrée juste pour s'engrainer sur le pignon de sortie de boite (le long pignon). On remonte et on fixe le palier arrière du quel la vis du Y est solidaire on règle le jeu des 4 'pousse lardon' et voilà! :-D Il me reste des photos du lardon et de son montage.


1684266567131.jpg

1684266567171.jpg

1684266567153.jpg

1684266567045 (2).jpg

La tête verticale est en excellent état, zéro jeux, zéro bruit, alors juste un nettoyage soigneux sans démontage de la broche, contrôle des jeux, graisse neuve là aussi et on réassemble.
1684266566967.jpg

1684266567014.jpg

Seul bémol, c'est d'espérer que le spy situé à la sortie de la broche n'est pas cuit comme les autres, ou il faudra quand même l démonter entièrement pour changer ce spy.:rolleyes:. contrôle 'manuel' des jeux ça semble ok, je ne resserre rien pour l'instant sur les rattrapages de la tête verticale et je la remonte ainsi.

1684266566933 (3).jpg
 

Sujets similaires

Joe13
Réponses
5
Affichages
1 186
MIC_83
M
B
Réponses
11
Affichages
8 802
tournele
T
M
Réponses
24
Affichages
14 018
tournele
T
T
Réponses
21
Affichages
10 106
tournele
T
baptiste44
Réponses
95
Affichages
28 158
baptiste44
baptiste44
G
Réponses
11
Affichages
8 738
manivel41
M
M
Réponses
34
Affichages
10 156
Gcrimi2005
G
pierremertus
Réponses
9
Affichages
6 539
tournele
T
R
Réponses
6
Affichages
1 004
Rover75
R
L
Réponses
8
Affichages
1 328
lion10
lion10
p.e.basile
Réponses
19
Affichages
2 122
p.e.basile
p.e.basile
EncoreUnPseudo
Réponses
14
Affichages
621
jojomouth
J
C
Réponses
3
Affichages
856
'Charlie
C
Haut