Retomber dans le pas, encore et encore !

  • Auteur de la discussion PUSSY
  • Date de début
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 214
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

En faisant le ménage dans mon ordi, j'ai retrouvé ces liens et documents :

http://www.gadgetbuilder.com/Dog_Clutch.html
http://www.cgtk.co.uk/metalwork/lathe/dogclutch
Voir la pièce jointe screwcutting clutch1.pdf

Bien sûr, le problème de la retombée dans le pas à été maintes et maintes fois traité, mais je tenais à montrer cette approche très prometteuse selon moi :

1) Ce système fonctionne selon le principe du filetage aux repères, mais sans les repères sur la broche et sur la vis mère (il ne reste QUE la butée de banc) !
2) Comme l'avance auto ET le filetage "passent" par le même chemin, le système rend son service à l'un ou à l'autre.
3) Selon le mécanisme de crabotage utilisé, il peut "servir" dans les deux sens.

Plutôt que d'utiliser une clavette comme montré sur l'animation et compte tenu que la mise en place d'une telle clavette peut s'avérer problématique (manque de place, nécessité d'ajouter un pignon,...), Je suggère un crabotage à bille en lieu et place de la clavette entre le pignon de broche et la broche :

DOG-CLUTCH.jpg


- La grande partie "roue libre" autorise un embrayage facile (à faible vitesse néanmoins !).
- Le système est utilisable dans les deux sens.
- Le levier de crabotage peut-être couplé à l'inverseur de sens de rotation de la broche.

Mais :

- Il faut percer la broche.
- Le passage de broche est condamné si le système est en place.
- Que fait la bille en position débrayée quand la broche tourne ?

Est-ce une piste à explorer ?
J'attends l'avis d'experts pour proposer des améliorations.

Cordialement,
PUSSY.
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

J'ai une question bete.
Pourquoi s'embeter à faire des systemes plus ou moins compliqués et/ou plus ou moins précis et se compliquer l'existance alors que le fait de ne pas débrailler la vis mère répond de manière précis et simple à la question?
Il y a certainement des cas de figure pour lequels çà ne marche pas et ou il faut faire autrement, mais perso, sur l'ensemble des filetages que j'ai fait, j'ai toujours pu m'en sortir comme çà

A+
 
yvon29
yvon29
Compagnon
31 Juil 2012
3 975
FR-77250 Fontainebleau
Bonjour
ne pas débrayer est la solution imparable: absolument aucun risque d'erreur
seul impératif:reculer l'outil du filet pour s'affranchir des jeux..

le seul Pb c'est si on fait un un long filetage ça peut sembler long...

notez qu'on peut passer à la volée et donc la durée par 6 a 9 ...
faudra pas oublier de repasser au harnais ensuite...
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 413
F-69400 villefranche sur saone
J'ai pas regarder les liens, je ne lis pas la langue anglaise
Je pense qu'il existe suffisamment de méthode
Aux repères
A la longueur
Appareil a retomber dans le pas
Qui n fait leurs preuve tu
Bonjour
ne pas débrayer est la solution imparable: absolument aucun risque d'erreur
seul impératif:reculer l'outil du filet pour s'affranchir des jeux..

le seul Pb c'est si on fait un un long filetage ça peut sembler long...

notez qu'on peut passer à la volée et donc la durée par 6 a 9 ...
faudra pas oublier de repasser au harnais ensuite...
Attention attention tout les tours ne permettent pas le passage à la volée, certain tour comme le Cazeneuve HB ne le permette pas, sur ce tour si on change la position volée harnais on ne retombe pas dans le pas
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 214
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #5
Salut,

J'ai une question bete.
Pourquoi s'embeter à faire des systemes plus ou moins compliqués et/ou plus ou moins précis et se compliquer l'existance alors que le fait de ne pas débrailler la vis mère répond de manière précis et simple à la question?
Il y a certainement des cas de figure pour lequels çà ne marche pas et ou il faut faire autrement, mais perso, sur l'ensemble des filetages que j'ai fait, j'ai toujours pu m'en sortir comme çà
A+
Bonjour,

Tout simplement pour avoir un arrêt automatique, aussi bien en filetage qu'en chariotage :
Peu de tour possèdent l'arrêt / débrayage en filetage et les petits tour d'établi n'ont pas de débrayage de l'avance automatique (lorsqu'ils en possèdent une !).

Et je trouve que rechercher d'autres solutions est enrichissant, cela ne semble pas être le cas de certains.

Cordialement,
PUSSY.
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
c'est incomparable ! j'ai réaliser des filetages singer sur des vis de 3,5mm (en pouce) donc j'ai pas pu utiliser LRDLPas, j'y est passé une demis journée. pour quelques vis.
avec un LRDLPas en une demis heure c’était torché ext.
ne pas débrayer est la solution imparable
cette réflexion est pour des gents qui ne font pas beaucoup de filetage.
c'est toujours pareil> quel quantité ont produit par jour ? et qu'elle sont les impératifs financier ! le client est prêt à payer ? pour ?
avec LRDLPas il y à aussi le positionnement parfait quant ont reviens en première position , retour chariot sur la buté ext.
le seul prob que l'on rencontre c'est avec les pas exotiques <anglais et autres>
Et je trouve que rechercher d'autres solutions est enrichissant
+1
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 413
F-69400 villefranche sur saone
Je me suis servi de tour qui avait un arrêt sur butée de la vis mère , il me semble que c'était hernault somua
Sur ce tour on peut régler une butée qui agit sur l'inverseur des avances , il ne faut pas débrayer la vis mère , on est obliger de revenir au point de départ par inversion du.sens d'avance
Chose surprenante le système marche pour tous les pas même les filetages non métrique
Anecdote
Au début de ma carrière de tourneur il y a environ plus de 50 ans , j'ai eu à faire des filetages pas du gaz ,
J'ai commencer mon travail en faisant marche avant , marche arrière, jusqu'à ce que le chef me dise ... Mais non regarde , il faut faire comme ça ... Et il a manipuler une manette située sur le trainard, cette manette commandait l'inverseur des avances . J'en suis rester tout bête ... Et j'ai revu le même principe sur le tour hernault somua 45 ans plus tard
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
cette réflexion est pour des gents qui ne font pas beaucoup de filetage.
c'est toujours pareil> quel quantité ont produit par jour ? et qu'elle sont les impératifs financier ! le client est prêt à payer ? pour ?
avec LRDLPas il y à aussi le positionnement parfait quant ont reviens en première position , retour chariot sur la buté ext.
le seul prob que l'on rencontre c'est avec les pas exotiques <anglais et autres>

+1
Je te dirais que je fais beaucoup de filetages, à 70% uniques, sur un tour d'outilleur en inversant la marche, avec des longueurs d'environ 50mm. maximum, question vitesse, à 200tr/min. on a quand même assez d'avance au travail, lorsque je fais des vis de chariot ou trapézoïdales notamment sur un autre tour où j'emploie l'appareil à retomber dans le pas, c'est aussi assez rapide.
Mais vouloir faire de la vraie production à l'heure actuelle est une illusion avec ces moyens-là, j'ai la chance d'avoir pas trop loin un fabricant de machines à tarauder-fileter par tourbillonnage, et quand je vois la vitesse de ces machines…
Moralité, il faut choisir son camp, faire du sur-mesure et imaginer des outils spécifiques par exemple pour les filetages borgnes comme j'ai fait en Tripan et bien gagner sa vie ainsi, ou investir des quantités de zéros et se battre sur les demi-centimes à la pièce, la plupart des usineurs, comme Dodore ou moi ont fait toute leur vie du spécial ou de la réparation et ont chacun développé leur système préféré, donc ne sois pas trop réducteur avec cette remarque, souvent les clients ont tendance à nous déprécier pour tirer le prix vers le bas, à nous de leur montrer(et prouver) que le savoir-faire a un cout. :wink:
 
J
jeje_03
Compagnon
28 Déc 2012
1 227
Les combrailles
Salut,

Et je trouve que rechercher d'autres solutions est enrichissant, cela ne semble pas être le cas de certains.
Ne le prends pas mal. j'ai bien precisé que ce n'est pas que je trouve celà inutiile, juste tous les filetage que j'ai eu à faire, je n'en ai pas eu besoin. çà ne veut pas dire que sur certaines opérations c'est indispensable! et justement lesquelles.
Pardon, mais quand je lis certains topics, j'ai l'impression de certains se complique la vie. Parfaois juste histoire de dire j'ai fabriquer un systeme.
Parfois, le mieux est l'enemie du bien.

Je suis un amateur, j'ai beaucoup de chose à apprendre, mais dans mon pays de rugby, souvent la regle, c'est : il faut revenir aux fondamentaux :)

A+
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Je crois que nous restons sur le cas de la discussion courtoise et polie, chacun fait part de ses expériences, il n'y a surtout pas lieu à polémique, je trouve que le seul moment où il faut devenir ferme et restrictif est lorsque la sécurité est en jeu, la finition est affaire de chacun, certains ont eu un formateur qui estimait qu'un filet devait être un miroir à la loupe 2,5X, d'autres que le jeu était le seul point important, pour moi c'est surtout une question de difficultés, fileter un trou borgne de manière précise et sans casse m'a pris un bon ment de réflexion pour gagner en vitesse, pour d'autres c'est la longueur etc…
Au final, ce qui est important est de faire avancer le schmilblick.
beret.gif
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 602
Reims
J'ai jeté un oeil vite fait au systeme. Si je comprends bien, il s'agit d'ajouter un embrayage dans la liaison broche/entré de boite d'avance, c'est cela?
Mais une fois debrayé, on ne peut pas bouger le trainard à la manivelle:???: je vois pas...
Tout ce qui permet un debrayage pour un filet withworth m'interresse!
 
Dodore
Dodore
Compagnon
27 Oct 2008
16 413
F-69400 villefranche sur saone
Deux solutions
Soit ne pas débrayer , apparement ça ne te conviens pas
Soit changer de vis mère pour en mettre une en pouce et là tu n'aura plus de problème .... Sauf pour les filetage métrique
Ah'! Mais c'est bien sûr , j'y pense .. Il faut fabriquer un tour avec deux vis mère , une en pouce, une en métrique ,et on utilise l'une ou l'autre en fonction du filetage à faire
 
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 602
Reims
Ou plus simple on monte un appareil a retomber dans le pas electronique à la façon Pussy...
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 214
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #14
J'ai jeté un oeil vite fait au systeme. Si je comprends bien, il s'agit d'ajouter un embrayage dans la liaison broche/entré de boite d'avance, c'est cela?
Mais une fois debrayé, on ne peut pas bouger le trainard à la manivelle:???: je vois pas...
Bonjour,

C'est aussi ce que j'avais remarqué et qui me gêne un peu sur le principe.
En y réfléchissant de plus près, le principal (seul ?) intérêt est d'offrir un débrayage en filetage ET en chariotage et de ce fait, il n'est peut-être pas d'une grande utilité.
Tout ce qui permet un débrayage pour un filet Withworth m’intéresse !
Mon appareil à retomber dans le pas électronique, sans pignon et pour tous les pas est plus réaliste et surtout plus facile à réaliser et à mettre en œuvre !
Sauf que (je n'ai pas essayé), il faudra sans doute attendre un "certain temps" (comme disait un dénommé Fernand) pour avoir le "top départ" avec certains pas.
pour rappel, le nombre à renseigner sur mon appareil est le numérateur de la fraction (une fois réduite à sa plus simple expression) de "pas à faire / pas vis mère" = rapport "Nb de dents roues menantes x rapport de boîte / Nb dents roues menée".
Et cela fonctionne donc pour les pas approchés puisque l'on tient compte du réel.

Moralité, ce dispositif tient plus du "chef d’œuvre" que de l'utilitaire.

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
midodiy
midodiy
Compagnon
24 Sept 2009
7 602
Reims
Où alors comme sur le schema du pdf, il y a une manivelle en bout de vis mere à droite donc une fois debrayé, on fait revenir le trainard par cette manivelle...
 
D
durasup
Ouvrier
28 Juin 2012
278
centre france
bonsoir,
donc ne sois pas trop réducteur avec cette remarque
ce qui est réducteur c'est de faire un retour chariaux, quant ont à un ARDLPas ext.
à nous de leur montrer(et prouver) que le savoir-faire a un cout
ont vis pas dans le même monde (ni dans le même pays) si un client trouve moins chère ailleurs, il ira ailleurs et tu le perdra, en France la concurrence est dure, tu peu bien lui expliqué ce que tu veux ext.
ont parle bien de la même chose du "spécifique ou dépannage"
pour me contredire l'autre jour un gars est passe pour que je lui face deux bague en bronze aux cotes courante ? je lui est expliqué que je ne pouvais pas les sortir aux même prix que les fournisseurs habituelle ! il à insisté ? je lui est fait :mrgreen:.
des client comme cela ça fait longtemps que j'en avais pas vu :shock: :lol:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 214
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonsoir,

Au vu des pas que l'on est susceptible d'usiner et compte tenu des pas courants des vis mère, la vis mère tourne moins vite que la broche.
En plus de devoir déplacer le trainard, cette petite manivelle devra donc combattre l'inertie de la transmission broche- boîte (réducteur), même si la broche est débrayée.
C'est pourquoi j'avais cherché un système d'embrayage - débrayage qui autoriserait l’entrainement en sens inverse par la broche, sans perdre la synchronisation.
Cela revient à la méthode "marche avant - marche arrière", mais avec un arrêt automatique en fin de filetage.
Mais c'est beaucoup de complication pour finalement peu d'avantages !

Cordialement,
PUSSY.
 
Okapi
Okapi
Compagnon
20 Août 2012
3 364
Suisse Romande
Je trouve le système de Pussy très malin pour avoir fait des essais en me servant des capteurs utilisés pour les compte-tours, et pour moi ce n'est pas plus long sauf sur certains pas qu'avec l'appareil à pignons, par contre pas à la portée de tout le monde peut-être et surtout plus délicat, quand à savoir se vendre durasup, je travaillais pas mal pour des français, avant que la situation économique se casse la figure autant chez vous moins maintenant, c'était toutes les semaines que j'allais poster mes colis, donc le problème n'est pas là, mais dans la spécialisation, pour faire deux bagues tournées si j'ai la matière(sinon je ne prends pas car commander pour deux bagues…), je donne un prix au client(ne travaillant quasiment qu'au devis ou prix convenu), je lui dis d'aller prendre un café et de revenir les chercher et l'affaire est faite, une manière de travailler qui fonctionne très bien, le client pour avoir tout de suite est prêt à bien payer. :wink:
Les personnes capables d'usiner une bague filetée de serrage en fin d'arbre dans un délai très court ne sont pas légion, ou alors tu habites dans une région surpeuplée en ateliers mécaniques, je ne connais pas spécialement le centre mais je travaille pour des gens dans le 13, le 83 et j'en passe, même des belges, et bien sur la région parisienne, là il n'y a personne pour faire les travaux de réparation.
 
Haut