[rénovation] Perceuse CINCINNATI CHOMIENNE PE

jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

Ne possédant pas encore de machines, j'ai répondu à un besoin de base : percer droit :lol:.
Donc j'ai rentré cette perceuse colonne digne de ce nom. Elle était dans son jus lorsque je l'ai récupérée.

N'y connaissant rien, je ferai appel à vous pour me corriger si je n'utilise pas les bon termes techniques.

Je l'ai lavée sommairement grâce au breuvage (eau + Vigor + white-spirit) dont j.f. a vanté les mérites sur son post Le petit chimiste.
C'est impressionnant d'efficacité. Ce n'est pas un nettoyage en profondeur, mais cela permet au moins de distinguer les différents composants. En fonction du temps libre je la nettoierai à fond... ou pas !

Voilà les photos après la douche :



Sous la crasse, la plaque signalétique nous en apprend un peu plus :



Le moteur Somer d'origine, peut se brancher soit en tri 380V soit en tri 220V.



Le mandrin semble aussi d'origine. C'est un Albrecht en B12. Fait rare, c'est le modèle tout inox (d'après le catalogue, série péciale pour le médical et autres secteurs ou la stérilisation de tout le matériel est de mise) :



Il est monté sur un adaptateur CM1/B12 de chez Röhm :



Premières impressions :

Points positifs :
  • - lors des essais chez le vendeur : bonnes performances de perçage malgré le moteur à la puissance ridicule. Silence de fonctionnement. Rigidité.
    - Etat général correct pour une mamie de 44 ans.
    - Rien de cassé, tout fonctionne en souplesse.
    - Composants d'origine de bonne facture

Points négatifs :
  • - Broche en CM1 alors que le vendeur m'avait assuré que c'était du CM2.
    - Plaque d'affichage des rapports de démultiplication remplacée par du PVC.
    - Mandrin limité à 8 mm. Je n'ai donc pas pu tester les performances pour des perçages virils.
    - Puissance du moteur limitée ?

Questions :
Vu la puissance ridicule du moteur en triphasé (0,5cv) quelle est la solution pour alimenter la bécane sachant que je n'ai pas le triphasé à la maison :
  • - un condensateur permanent avec le moteur actuel ?
    - un variateur de fréquence avec le moteur actuel ?
    - remplacer le moteur par un plus puissant en monophasé ?
    - un variateur de fréquence avec le moteur triphasé plus puissant ?

La dernière solution est évidement la plus séduisante, mais aussi la plus chère.

Cordialement.

Jim.
 
steevel3
steevel3
Ouvrier
4 Mai 2011
261
Rambouillet (Yvelines)
Salut Jim,

Je suis désolé je ne peux répondre à tes questions mais juste te dire que j'aime bien ton petit nettoyage/sauvetage d'une "mamie de 44 ans" ! :supz:

Les machines Cincinati sont elles de bonnes machines ?? (Je crois que oui mais je n=peux me tromper... :oops: )

Bonne soirée.

Amicalement Steeve.
 
Vieulapin
Vieulapin
Compagnon
24 Nov 2008
2 903
Chartres
Bonjour,

Tu es sûr que la broche est en CM1 ? N'y a-t-il pas un réducteur CM2/CM1 bloqué dedans ? Parce que j'avais tourné des poulies pour une Cincinnati Chomienne rigoureusement identique à la tienne et la broche était bien en CM2, avec un mandrin de 13.

Mettre un condensateur sur ton moteur va te faire perdre encore de la puissance. Déjà que tu trouves qu'il n'est pas assez costaud, ça ne va rien arranger... Pour la mienne, j'ai tout simplement remplacé le moteur (opération facile) par un monophasé.

Pour répondre à Steevel3 : oui, ce sont d'excellentes machines, à mon avis de qualité comparable aux Sydéric.

Cordialement
 
K
KY260
Compagnon
17 Août 2008
6 629
89
Pour commencer, je changerai le moteur par un 750W mono dans ton cas.

comme le dit Vieulapin, regarde si tu ne trouves pas d'adaptateur coincé dans la broche.
sinon, en Cm1, on monte quand meme à 14.5mm, ce n'est pas ridicule.

si tu perce souvent du assez gros, monte un moteur en 1500tours plutot que 3000, ça sera certes handicapant pour le petit, mais benefique pour le gros perçage. Tes vitesses seront simplement divisées par 2.

pour le mandrin, trouves un gros en 1.5/13 ou 3/16 et montes le sur un arbre, ça se trouve facilement.
garde precieusement ton mandrin de 8mm, pour les petits forets, c'est un enorme plus.
 
JieMBe
JieMBe
Compagnon
17 Mai 2009
1 161
Maine et Loire
Salut,

Sans savoir sur quel type de pièces tu travailles il est difficile de répondre de manière définitive. Pour ma part j'ai retapé une perceuse Précis qui est sensiblement du même gabarit que la tienne hormis que sur la mienne je n'ai malheureusement pas un cône Morse femelle, mais un cône mâle Jacobs J2. La machine étant sans moteur au moment de l'achat, je lui ai greffé un moteur triphasé de 370 W (donc comme le tiens) et un variateur de fréquence prévu pour un moteur de 250 W. Au final cela s'avère très pratique à l'usage, la courroie est quasiment toujours sur la seconde vitesse, et le potentiomètre me permet de faire varier la vitesse de 100 à 2000 tr/min. Je change de vitesse seulement lorsque je perce un Ø ≥ 10 mm ou vraiment du très petit. Autre avantage, il suffit d'une pédale ou d'un switch placé du coté de la butée de profondeur pour transformer la perceuse en taraudeuse, et ça c'est très intéressant si tu as de nombreux taraudages à faire.
Évidement avec cette machine il ne faut pas espérer percer au delà du Ø 13 mm, c'est déjà juste et de toute façon la courroie a bien du mal à passer cette puissance, et c'est aussi limite en hauteur.
Si tu peur d'être trop limité par la puissance de ton moteur, je peux te suggérer de te procurer un variateur mono/tri de 1CV (ou 750 W). Tu alimentes avec ton moteur d'origine, et tu verras à l'usage si il est nécessaire de changer ou non le moteur.

JMB
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #6
Bonjour à tous,

steevel3 a dit:
Salut Jim,
Je suis désolé je ne peux répondre à tes questions mais juste te dire que j'aime bien ton petit nettoyage/sauvetage d'une "mamie de 44 ans" ! :supz:
Les machines Cincinati sont elles de bonnes machines ?? (Je crois que oui mais je n=peux me tromper... :oops: )
Bonjour Steve,

Merci pour le compliment. C'est assez sommaire comme nettoyage/rénovation, principalement par manque de moyens et aussi par manque d'outillage (je pars de rien).

Il y a peu de chances que j'aille aussi loin que certaines rénovation complètes (sublimes soit-dit en passant) vues sur ce forum.

Concernant la qualité des machines Cincinnati, c'est du très bon matériel.
La mienne a été utilisée en production, donc par des professionnels, pas forcément tendres avec les machines.
Je m'attendais à avoir quelques mauvaises surprises lors du démontage. Contre toutes attentes, c'est comme neuf à l'intérieur. Les photos bientôt.


Vieulapin a dit:
Bonjour,
Tu es sûr que la broche est en CM1 ? N'y a-t-il pas un réducteur CM2/CM1 bloqué dedans ? Parce que j'avais tourné des poulies pour une Cincinnati Chomienne rigoureusement identique à la tienne et la broche était bien en CM2, avec un mandrin de 13.

Mettre un condensateur sur ton moteur va te faire perdre encore de la puissance. Déjà que tu trouves qu'il n'est pas assez costaud, ça ne va rien arranger... Pour la mienne, j'ai tout simplement remplacé le moteur (opération facile) par un monophasé.
Malheureusement la broche est bel et bien en CM1.
Voici une vue en coupe provenant de la version fraiseuse



Et voici la photo de la mienne :



La conception est très proche. C'est juste inversé.

Sur la mienne en partant du centre, on distingue :
  • la pièce 2 (la broche) qui est la seule pièce qui tourne.
  • Autour, un écrou (pour clé à ergots) permettant surement de régler la précontrainte des roulements, qui ressemble à la pièce 5 sur le schéma.
  • Enfin, la pièce 3, qui est le cabestan.

Conclusion, pas de trace de réducteur. Je vais donc devoir me contenter du CM1.


JieMBe a dit:
Salut,
Si tu as peur d'être trop limité par la puissance de ton moteur, je peux te suggérer de te procurer un variateur mono/tri de 1CV (ou 750 W). Tu alimentes avec ton moteur d'origine, et tu verras à l'usage si il est nécessaire de changer ou non le moteur.
KY260 a dit:
Pour commencer, je changerai le moteur par un 750W mono dans ton cas.
Merci pour vos conseils.
Ils font bien ressortir que ma priorité (logique) c'est d'estimer si la puissance est suffisante pour mes besoins.

N'ayant fait que trop peu de test chez le vendeur, c'est justement ce que j'ai encore du mal à cerner.

Voici donc la liste des actions à venir :

  • Acheter un condensateur pour voir ce que le moteur a dans le ventre.
  • Faire des essais.
  • Si pas assez puissant, solution de Vieulapin et de KY260 : moteur mono plus puissant
  • Si assez puissant, solution de JieMBe : variateur de fréquence sur moteur existant.

Jim.
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #7
Bonsoir,

La modération et l'administration du forum nous permettent de nouveau d'éditer nos messages :P

J'ai donc ajouté des commentaires, des photos et fini de rédiger le message ci-dessus.

Cordialement.

Jim.
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #8
Bonsoir,

J'ai peu avancé. Le condensateur permanent a été commandé la : http://www.condensateur-web.fr

Condensateur permanent 25 µF à cosses - Capacité : 25 µF

C'est la première fois que je commande chez eux. J'espère ne pas avoir d'histoire vaseuse dont la VPC a le secret.

Je vous tiens au jus.

Jim
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #9
Bonjour,

Remarque :
Le câblage qui suis est temporaire. Comme indiqué plus haut, le but est simple = tester la solution condo + triangle sur ce moteur.
Si les performances et le comportement sont satisfaisants, un câblage définitif sera réalisé avec les bon presse-étoupe, l'éclairage, ainsi qu'une platine de fixation pour le condensateur.


Passage étoile à triangle :
Le condensateur est arrivé, 4 jours après la commande, bien emballé et c'est la bonne référence. Bon point pour le vendeur.



La finition est bonne, c'est un RP-2 de chez Italfarad, fabriqué en Italie. Aucune idée concernant la fiabilité. On verra...
Par contre, idiot comme je suis :maiscebien: j'ai commandé le modèle à cosses Faston alors qu'il existe une version à câble qui - non contente d'être plus facile à câbler - est IP55.

J'ai viré l'ancien câblage, il était réalisé en rigide (dangereux). Voilà ce que l'on observe une foi dépouillé :



Les cavaliers (? je ne suis pas sur du terme) du boîtier de raccordement sont dévissés et repositionnés.
Passage du montage étoile au montage triangle.



Merci à Labobine pour ses sites très didactiques.

L'éclairage a dégagé et sera remplacé par des LED. Vérification au multimètre des prises de la maison pour déterminer où se trouve la phase.
La platine de commande est re-câblé en bipolaire : marron phase, bleu neutre et vert/jaune terre.



On peut difficilement faire plus simple. Le diagnostic n'en sera que plus facile. Ca me va bien, je suis une quiche en électricité.


Démarrage :
Ça tourne dans le bon sens du premier coup !
Le démarrage du moteur est instantané. La vitesse met entre une et deux secondes à se stabiliser (inertie ?).
Pas d'à-coups, de résonances ou de bruits suspects. Le moteur chauffe légèrement. Au jugé, 35 à 40°C après une petite demi-heure d'utilisation.


Courroie :
Ce modèle est équipé de courroies plates de très faible épaisseur.
Je n'ai aucune idée du paramètre qu'il faut vérifier, ne de valeur cible. Selon le réglage choisi, des résonances assez fortes peuvent apparaitre.

J'ai donc réglé la tension au jugé, avec un triple objectif :
  • faire disparaitre les résonnances
  • ne pas patiner
  • ne pas perdre le parallélisme axe broche//axe moteur (car le support moteur est monté sur silentblocs, donc légèrement souple)


Perçage dans l'alu :



N'ayant pas encore d'étau dédié ni de kit de bridage, c'est le Sambre & Meuse de l'établi qui a inauguré mes premier copeaux.



  • Matériau : Alu 2014
  • Pointage : foret à pointer HSS-E T&O 120°
  • Perçage : diamètre = 8,2mm / Profondeur = 20mm forêt HSS-E Riss
  • Vitesse : environ 900 tr/min
  • Lubrification : WD40
  • Taraudage M10 : à la main, lubrification huile diesel 5W40.

Perçages rapide :P . Très très peu de vibrations. Plus besoin de pointer au pointeau. Plus besoin de pré-percer avec un plus petit foret (du moins jusqu'à 8,2mm).
La rigidité est très bonne, même en position haute et broche descendue à fond.
Malgré une puissance devenue anecdotique (370 W :lol: ) du fait du passage en triangle, je n'ai pas ressenti le moindre ralentissement.

C'est en accord avec ce qu'expliquent les piliers de ce forum : une bonne MO est d'abord rigide avant d'être puissante !

Bon, ça reste de l'alu donc facile. Dés que j'ai du temps, je teste sur de l'inox :twisted:
Ça risque d'être moins drôle :???:

Cordialement.

Jim.
 
R
RC02
Nouveau
3 Juin 2009
19
Aisne
Salut Jim,

Tout d'abord, l'idée de remplacer la pauvre ampoule par une LED est une TRES bonne idée.

Tu n'as même pas besoin de modifier le câblage pour ça, maintenant les ampoules se montent en direct sur du 230 Volts. Par contre, il va falloir changer le culot, pour en mettre un neuf aux normes, du type E27 (plus gros) ou E14 (plus petit). Après, il y a la baïonnette de type GU-10, comme employé pour les Spots et plafonds.


En tout cas, c'est une très bonne chose pour toi d'être tombé sur cette occasion. Le mandrin Röhm me parait excellent pour les petits forets, par contre je pense qu'une commande déclenchement via le cabestan serait un plus appréciable pour cette machine très robuste et bien née.

Encore bravo pour ce sauvetage qui augure le meilleur.
 
Dernière édition:
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #11
RC02 a dit:
Salut Vilcoyote,


RC02 a dit:
Pour ta broche : A mon avis, il me semble judicieux un de ces quatre de démonter la broche, et d'en faire quelques mesures pour en réaliser une copie via quelqu'un équipé d'un tour CN.
J'ai prévu son démontage dans les règles. Il me manque une clef à ergots digne de ce nom, car c'est bien bloqué.


RC02 a dit:
Pour le moteur : je vais dire une énormité ici, mais bon, soyons fous.
Il me semble possible de faire sauter ta courroie et de l'alimenter en direct avec un moteur de perceuse à main, relié à un accouplement qui va bien.
Ce n'est pas dans mes intentions.
La transmission par courroie d'origine est très silencieuse et absorbe bien les éventuelles vibrations.

RC02 a dit:
Les perceuses modernes incluent un variateur très bien foutu qui permet de faire tourner la broche suffisamment lentement pour faire du taraudage en douceur. En plus, la boîte de vitesse généralement montée (vitesse 1, vitesse 2 et mode Super-couple) te permettrait de faire du perçage à paramètres contrôlés. En prime, l'inversion du sens de rotation, le top du top pour libérer le taraud ou se défaire d'un copeau trop écroui qui ne veut rien lâcher.
Oui. C'est pour cela que je guide d'abord le taraud grâce à la perceuse colonne. Puis je décale la tète de perçage (la pièce est toujours dans l'étau avec son taraud engagé). Je finis à la perceuse/visseuse à main, qui me permet de faire la finition sans me fatiguer.

Cordialement.

Jim.
 
MF69
MF69
Apprenti
26 Déc 2009
209
Oullins (69)
Bonsoir jimfells

Je possède également une Cincinnati mais il s'agit d'une PE13
Ma broche est aussi en CM1 mais la transmission se fait par une courroie trapézoïdale
Les 2 poulies peuvent se permuter et permettent d'obtenir 8 vitesses de broche de 320 à 6000 tr/min avec le moteur d'origine qui est comme le tiens un Leroy de 0,37 Kw 1/2 ch mais en 1500 tr/min
Je l'utilise sur du mono 220V au moyen d'un variateur de frequence Altivar 28
La puissance du moteur est bien suffisante et cela ne m'a jamais posé de problème lors de perçage jusqu'à 18 mm maxi (le mandrin prend jusqu'à 13 mm)
Je l'utilise aussi pour le taraudage grace au variateur qui permet des vitesses plus basse et l'inversion de la rotation

@+ Michel
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #13
Bonsoir Michel,

Intéressant ce que tu m'écris là :
- La tienne est équipée pour du 13mm -->1500 tr/min
- La mienne est limitée à 8mm --> 3000 tr/min

C'est cohérent. Plus on perce petit, plus on (peut) tourner vite.

Cordialement.

Jim
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #14
Bonjour,

La restauration de la perceuse reprend. Je suis bloqué par le choix du presse étoupe au niveau du boîtier de raccordement moteur. Le modèle actuel en plastique est mort et je dois le remplacer.

Entouré en rouge sur la photo ci-après.



Je n'arrive pas à déterminer quel filetage choisir. Mesuré au pied à coulisse, le taraudage dans l'aluminium du boitier fait 17,2mm environ. N'ayant pas de jauges de filetage, je ne sais combien de filets/pouces ou /mm.

Quel modèle avez-vous installé sur les vôtres ?

Jim
 
K
Kador
Apprenti
20 Mai 2012
191
Quel déterrage ! A vue de nez ton soucis de presse étoupe est un faux problème, en effet avec ton condensateur tu ne pourras pas fermer hermétiquement le boitier, donc soit tu le changes carrément (et hop le presse étoupe on met ce qu'on veut, soit c'est un peu en l'air quitte à mettre un vernis sur les contacts (bof bof mais ça dépend de la pièce)
 
B
Ben
Compagnon
25 Juin 2008
1 370
Bonjour,

Effectivement, ça deterrre grave :supz:

Mets un presse étoupe avec un écrou à l'intérieur tout simplement.... :idea:
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #17
Bonjour,

Je me suis mal fait comprendre. Le condensateur n'est plus là (remplacé depuis par un variateur de fréquence).

C'est une vielle photo dont le seul intérêt était de localiser le presse-étoupe en question. Je voulais juste savoir quel diamètre et/ou filetage de presse-étoupe vous aviez utilisé.

Cordialement.

Jim.
 
B
Ben
Compagnon
25 Juin 2008
1 370
Si, J'ai compris, tu cherches un presse étoupe correspondant au filetage de ta boîte de connexion?

En 17? Rare, voici un lien de presses étoupes, il y a du M16 et 20, pas besoin d'utiliser le filetage d'origine, tu mets l'écrou fourni avec le presse étoupe à l'intérieur de ton boîtier, suis clair dans mon explication?

http://www.conrad.fr/ce/fr/FastSearch.html;jsessionid=402F21BE4F7F7DC46D251ADB2074D533.ASTPCEN23?search=Presse+étoupe+&initial=true&categorycode=#

J'espère que cela répond à ton problème.
 
Dernière édition par un modérateur:
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #19
Bonsoir Ben,

Merci pour le lien. En fouillant dans mon bazar j'en ai finalement trouvé un avec le filetage qui va bien. J'ai pris quelques clichés, car les dimensions ne me disent absolument rien.


Diamètre à l'intérieur des filets


Diamètre à l'extérieur des filets


Ca rentre pile poil. Comme c'est vissé, même pas besoin du contre-écrou.

Jim
 
jimfells
jimfells
Ouvrier
16 Août 2010
443
  • Auteur de la discussion
  • #21
Bonsoir,

La rénovation avance trop lentement à mon gout. Mais je ne lâche pas le morceau.

1°) Amélioration de la lubrification.
Je dois pas être doué, mais je trouve les graisseurs cuvettes type "LUB" anti-ergonomiques.
Même en appuyant fort et bien dans l'axe, j'en met plein partout (cette phrase ne doit pas constituer un prétexte pour que le sujet dérive :whistle: )
Donc remplacement par des DIN 71412. Merci à Celtic14, à charge de revanche.





Pour le dernier graisseur en tête de broche, j'attend de savoir comment on démonte.



2°) Démontage de la broche :

J'ai constaté des "crans", lorsque j'actionne le cabestan broche en rotation. Broche arrêtée, aucun "cran". D'autre part, lors des rotation à la main, un roulement qui gratte. Tout cela mérite un démontage et vérification de la géométrie.

D'abord un peu de documentation. Le seul plan approchant disponible, c'est celui de la série MT (postérieure à la PE). Je ne sais si des différences autres que les pièces de fonderie différentes existent entre ces deux séries. Mais ça nous permettra au moins de savoir de quoi l'on cause.




Dépose Repère 7 - "Fourreau de broche" du châssis, dépose Repère 11 - "Ecrou réglage jeu de broche" :



Dépose du criclip d'arrêt du roulement Repère 10 :



Démontage du support de veiner colonnette pour dé-contraindre les deux roulements Repère 12 du bas.

Et là je bloque :| Je n'arrive pas à démonter la broche de son fourreau. J'ai essayé de tapoter gentiment dans l'axe de la broche, mais n'ayant pas envie de la fausser, j'ose pas y aller franco.
L'arbre étant tournant, les roulements devraient en toute logique, être montés serrés sur la broche, et glissant dans le fourreau. N'ayant pas les cotes du fourreau, je ne connais pas les ajustements, et par conséquent, la température à atteindre pour dilater suffisamment.

Comment sortir cette broche ?

Jim
 
B
Ben
Compagnon
25 Juin 2008
1 370
Bonjour Jim,

Tout doit sortir par le bas du fourreau, les roulements ne sont pas montés serrés.

Si tu chauffes, chauffes seulement le bas du fourreau.

Tapes pas trop fort sur le haut de la broche.

Bon courage!
 
B
Ben
Compagnon
25 Juin 2008
1 370
Précision: les roulements du bas sont solidaires de la broche par 2 ciirclips, celui du haut est monté dur sur la broche mais restera dans le fourreau lors de la dépose de la broche.

Mets la bride serrée au centre du fourreau, tu places la bride posée sur chaque mors de ton étau, tu revisses le bouchon de 1 ou 2 tours, pour pas que la broche tombe à terre, et tu tapes avec un maillet ou une cale en bois sur le sommet de la broche.
 
G
g_gau
Nouveau
29 Nov 2010
28
76
Ben a dit:
Si, J'ai compris, tu cherches un presse étoupe correspondant au filetage de ta boîte de connexion?

En 17? Rare, voici un lien de presses étoupes, il y a du M16 et 20, pas besoin d'utiliser le filetage d'origine, tu mets l'écrou fourni avec le presse étoupe à l'intérieur de ton boîtier, suis clair dans mon explication?

http://www.conrad.fr/ce/fr/FastSearch.html;jsessionid=402F21BE4F7F7DC46D251ADB2074D533.ASTPCEN23?search=Presse+étoupe+&initial=true&categorycode=#

J'espère que cela répond à ton problème.
déterrage, car moi aussi je regarde pour une perceuse a colonne.
et aussi pour essayer de compléter l'énorme quantité d'info que l'on trouve sur ce forum.

un presse étoupe en 17,2 je croit que c'est du PG11.
 
Dernière édition par un modérateur:
Haut