Dépannage Réglage parallélisme presse plieuse

  • Auteur de la discussion romain
  • Date de début
romain

romain

Compagnon
Bonsoir,
Je remets actuellement en service une ancienne presse plieuse Linares.
C'est une machine dont la cinématique est proche des Colly (V fixe et porte lame supérieur mobile guidé par barre de torsion, butée mécanique)
La machine fonctionne parfaitement, j'ai par contre un petit défaut de pliage.
Quand je plie deux morceaux de tôles le coté gauche plie légèrement plus que le droit. J'ai bien mis la machine de niveau (Elle n'est plus sur les cales en bois...), mais le défaut persiste toujours un peu. Je sais que cela se règle normalement sur ces machines, mais je ne l'ai jamais fait....
Le porte lame est guidé par une barre de torsion qui tient le porte lame par deux biellettes, il y a un réglage permettant de monter/baisser chaque coté, je voulais savoir si c'est bien là qu'il faut agir.
Quelqu'un a t il une expérience sur ces machines?
Bonne soirée.

20220722_115938.jpg


20220808_175755.jpg
 
Dernière édition:
C

cancer49

Compagnon
-Bonjour "Romain"
-Je vois que ça ne se bouscule pas sur le sujet , ta machine ne doit pas être très connue,
- comment est assurée le synchronisation de la descente ? -un embiellage ? -un montage série des vérins ? (un vérin maître double effet alimente par sa chambre avant le deuxième vérin ) - un diviseur de débit ? ou simplement des butées mécaniques réglables en fin de course de pliage ?
-j'ai pratiqué sur presses à injecter ,sur presses. à frapper , presses à découper , mais les plieuses je n'ai jamais eu l'occasion de me "chicaner" avec
- si tu as de la doc essaye de nous en dire un peu + ( vue pièces dét.. schémas électr .. et hydrau..
 
C

cancer49

Compagnon
-Sur la photo la "batteuse" est posée sur des billots de bois ; j'espère que pour travailler elle à bien été posée sur un sol stable (béton ) bien que cette machine semble "construite à l'ancienne mode" et semble bien rigide des flexions ne sont pas à exclure si elle n'est pas bien assise au sol ??
 
P

papeteme

Compagnon
Bonjour,
Les pièces métalliques qui portent les lumières oblongues sont-elles des cales pentées, plus large d'un coté que de l'autre, sorte de coins ou lardons qui positionneraient la fixation de la biellette avec précision, sans jeu.
Si oui, peut être suffit-il de translater latéralement ces règles pour permettre un léger déplacement de l'attache de la bielle sur le tablier mobile après avoir légèrement desserré la fixation.
Quand le porte-lame nu se trouve être à peu de distance du socle qui reçoit le vé, peux-tu avec des cales ou un calibre fait à la demande , déceler un écart d'ouverture qui confirmerait ton impression.
Papeteme
 
romain

romain

Compagnon
Bonsoir,
Merci pour vos messages.
Le coulisseau est accroché via deux bielettes à une barre de torsion. L'accrochage des biellettes se fait bien via des coins, je pense que c'est là dessus qu'il faut agir.
Par contre le problème est plus vicieux....
J'ai peaufiné la mise à niveau, il y a un réel mieux. Le défaut est maintenant très faible je dirai même presque acceptable....
Par contre j'ai deux modes de fonctionnement:
Un mode où la lame remonte immédiatement à l'arrivée sur la butée (Appelé "tôles minces"), et un mode où elle s'arrête en butée basse et on remonte en appuyant sur la pédale de remontée (Appelé "tôles épaisses").
Et bien en remontée automatique (Tôles minces), le défaut très faible et en remontée manuelle (Tôles épaisses), le défaut est beaucoup plus important...
Je l'utiliserai principalement en mode "tôles minces", mais j'aimerais bien comprendre...... .
Je n'ai pas trouvé de différence entre ces deux modes mis à part la remontée automatique, ça n'agit pas sur les électrovannes de l'hydraulique dans tous les cas.
Le mieux étant parfois l'ennemi du bien, je vais attendre de m'en servir un peu voir ce que ça donne, et si j'arrive à trouver plus d'infos avant de peaufiner les réglages.
Bonne soirée.

20220809_151633.jpg


20220809_151646.jpg
 
mickbzh

mickbzh

Compagnon
Bonsoir, normalement pour des gros défauts de pliage, il faut agir sur le réglage des butées de vérins et pour peaufiner le réglage il faut régler les fixations intermédiaire de la lame de pliage.
Au vu des photos je pense que cette plieuse en ai dépourvue donc réglage des cales pentées de la bar de torsion.
Il n'y a pas non plus de table de bombage donc le plis sera normalement légèrement plus ouvert au centre du pliage.
 
C

cancer49

Compagnon
- Bonsoir
- Donc le parallélisme de cette machine est réalisé par cette "barre de torsion" ( dans mon domaine de presses à découper ils l'appelaient palonnier ) peut être qu'il y a un peu d'usure au niveau des bagues sur les axes de cette barre et sur les bagues des biellettes ( sur les presses à découper qui tournaient de façon intensive on les remplaçait en préventif périodiquement )
-si les vérins sont raccordés en // est-ce-que les tuyauteries ,depuis le groupe hydraulique, sont de longueurs identiques pour les deux vérins
-Reste toutes les finesses attachées à ce métier ! "mickbzh" semble connaitre le domaine peut-être à t'il quelques astuces en stock pour redonner vie à cette "mémère"
 
romain

romain

Compagnon
Bonsoir,
Merci pour les messages.
Il y a deux butées qui permettent de limiter la descente du porte couteau. Elles sont dans les deux trous oblongs à droite et à gauche, indépendantes des vérins. Il faut aussi que je creuse pourquoi j'ai une différence entre les modes de pliage.
Oui il n'y a pas de bombage, c'est une "petite" 2m.
Mais je reste ouvert à tout conseil ou toute info sur cette marque assez peu connue.
Bonne soirée.
 
romain

romain

Compagnon
Bonsoir,
Pas beaucoup d'intervenants, mais je pense que comme moi beaucoup ne connaissent pas trop ces machines. Je vais donc alimenter le sujet avec les résultats de mes investigations, cela pourra peut être servir à quelqu'un d'autre pour la suite... .
J'ai avancé un peu et trouvé je pense la source principale du problème.
Comme expliqué le coulisseau descend et est arrêté par une butée réglable (En réalité deux vis à droite et à gauche commandées simultanément). En plus de cette butée "mécanique", deux fins de course sur chaque vis arrêtent automatiquement la descente la butée atteinte.
Ci joint quelques photos pour comprendre, et deux vues de dessus montrant le moteur de commande des butées et les roues vis sans fin commandant les deux vis. La chainette de velo sur la droite commande un compteur pour savoir où on en est.

Donc je m'aperçois que en butée ça touche à droite et il y a plus de 3mm de jeu sur la butée de gauche. Le souci doit venir de là.
On voit qu'on peut facilement désaccoupler la commande mécanique pour régler, ce que je ferai demain...
Bonne soirée.

20220810_183644.jpg


20220810_183658.jpg


20220810_183807.jpg


20220810_183813.jpg
 
F

FELIX

Compagnon
Ca veut dire quoi des butées mécaniques ?
Ce sont des butées, hyper solides, sur lesquelles le tablier s'appui en fin de course et reprennent donc tout l'effort des vérins ?
 
romain

romain

Compagnon
Oui, c'est ça, vu la taille ça doit reprendre l'effort des vérins. Mais en pratique l'hydraulique se coupe dès que ça arrive en contact grace aux fins de course placés sur les butées (Je n'ai pas compris pourquoi il y a un fin de course de chaque coté, un seul aurait suffit, peut être par sécurité).
 
U

uelbud

Guest
pour celle que j'ai utilisé

tu à la descente de contact ou approche puis le pressage celui ci étant limité par la pression que tu lui assigne
ainsi que la fin de course qu tu dois aussi réglé
des abaque te donne cela en fonction des différent critère eps tôle angle de pli etc

cela fait partis d'une formation pas si simple que cela de plié correctement
j'ai toujours eu un amis qui me réglé la machine et me laissé faire mes pliage ...........je faisait que suivre ses consignes




les butée fin de course de limite mécanique
un équilibrage dois étre fait pour réglage de base cela dois servir à évité que ça pousse de travers en fin de course

comme tu ne presse pas toujours sur la largeur complète du larmier il faut bien un guidage pour maintenir en ligne la descente de la partit mobile

le réglage dois être a la fois sur les butée mais aussi hydraulique

si tu a un lycée technique essai de discuté avec un formateur certain savent comment effectué les réglage de base sur les différentes machine





le reste dois être par la limitation de la pression
 
Dernière édition par un modérateur:
FB29

FB29

Rédacteur
Aucun rapport avec le sujet sans doute, puisque l'origine du problème semble bien circonscrite, mais toute la mécanique de la dernière photo du #9, vis sans fin et chaînes, tourne à sec :smt017 ?
 
A

Alex31

Compagnon
Un mode où la lame remonte immédiatement à l'arrivée sur la butée (Appelé "tôles minces"), et un mode où elle s'arrête en butée basse et on remonte en appuyant sur la pédale de remontée (Appelé "tôles épaisses").

tu ne nous as pas parlé de l'outillage que tu utilises

tu plies "en l'air" ou en "fond de vé"?

"en l'air" => la descente s'arrête avec les butées elect / mecanique

en fond de vé => la descente s'arrête quand la tôle est écrasé entre le poinçons et le vé, c'est le vé qui donne l'angle, (au retrait élastique) près)


Il n'y a pas non plus de table de bombage donc le plis sera normalement légèrement plus ouvert au centre du pliage.

pour le bombage, si on constate un défaut trop important, on peut tricher en calant sous le vé, avec du clinquant, ou du papier Alu, il faut ajouter des épaisseurs jusqu'à obtenir un résultat acceptable (et le noter , pour s'en rappeler plus tard)
c'est fastidieux, c'est pourquoi on a inventé les tablier fixe avec un bombage réglable
 
U

uelbud

Guest
Aucun rapport avec le sujet sans doute, puisque l'origine du problème semble bien circonscrite, mais toute la mécanique de la dernière photo du #9, vis sans fin et chaînes, tourne à sec :smt017 ?
ce serait un manque de puissance mais pas décalage la descente et hydraulique
pur le reste apparement en bonne état bien graissé ..ce dois être un oublie

la partis mobile et guidé avec avec patin ou autres qui sont réglable



la partis ou sont relié les bielle et pas une barre de torsion mais un point d'attache un tube je doute que le tube puisse équilibré la difference de pression en ce déformant

je pense que tu dois éliminé le risque que une partis soit déformé


en effectuant quelque mesure de base

puis mesuré la descente a plusieur hauteur afin de vérifié que sa descend droit
 
Dernière édition par un modérateur:
romain

romain

Compagnon
Bonjour,
Merci pour vos messages et remarques. Je vais essayer de vous répondre
Aucun rapport avec le sujet sans doute, puisque l'origine du problème semble bien circonscrite, mais toute la mécanique de la dernière photo du #9, vis sans fin et chaînes, tourne à sec

Quand je l'ai récupéré c'était graissé par la poussière de meulage... .
J'ai tout nettoyé et un peu graissé, après c'est à l'air libre et ça ne tourne vraiment pas vite, et seulement au départ quand on règle la butée.

tu plies "en l'air" ou en "fond de vé"
C'est du pliage en l'air, je gère tout avec la butée. En fond de Vé j'arrive au delà de 90°, pour le moment pas le besoin.
a partis ou sont relié les bielle et pas une barre de torsion mais un point d'attache un tube je doute que le tube puisse équilibré la difference de pression en ce déformant
Après la machine est ancienne, je ne suis pas sur qu'il n'y ai aucun jeu dans les bielles et si elle s'arrête sur une butée d'un coté le coulisseau doit facilement se décaler de quelques 1/10 pour générer le défaut.

Donc, j'ai remonté la butée de gauche, après plusieurs essais de pliage j'arrive à un résultat quasi parfait dans les deux modes de pliage.
Reste un petit défaut persistant quand je plie à la volée sans arriver aux butées, là c'est sur la fixation de la barre de torsion que je vais agir pour que le coulisseau descende bien droit.
En résumé, tout était à revoir au niveau des réglages, comme c'est souvent le cas sur les anciennes machines.
Je vous tiendrai informé des prochains essais.
Bonne journée.
 
F

FELIX

Compagnon
Je pense que chaque fois que tu fais du pliage, tu devrais régler la butée, même si tu n'as qu'une pièce à faire.
Sinon, même avec une vitesse de descente lente, le plis sera toujours approximatif.
Même si je ne me suis servi d'une plieuse qu'occasionnellement, j'ai toujours fais un petit essai pour régler la butée avant le pliage définitif.
 
romain

romain

Compagnon
Je pense que chaque fois que tu fais du pliage, tu devrais régler la butée, même si tu n'as qu'une pièce à faire.
Sinon, même avec une vitesse de descente lente, le plis sera toujours approximatif.
Même si je ne me suis servi d'une plieuse qu'occasionnellement, j'ai toujours fais un petit essai pour régler la butée avant le pliage définitif.
Oui, bien sur! D'autant que quand tu lâches la pédale, ça continue de plier quelques 1/10 de s...
C'est surtout pour ne pas que le coulisseau se mette en porte à faux en arrivant aux butées, c'est mieux si il descend droit.
 
A

Alex31

Compagnon
quand tu lâches la pédale, ça continue de plier quelques 1/10 de s...

il ne faut pas espérer obtenir un angle précis (je parle pas de précision en minutes ou seconde d'arc) avec un pliage en l'air sans butée

si on ne va pas jusqu'aux butées (elect et/ou Meca), l'angle est approximatif, c'est pas 1/10-me de sec en plus ou en moins sur la pédale qui va changer grands chose
 
C

cancer49

Compagnon
-Bonjour à tous
il ne faut pas espérer obtenir un angle précis (je parle pas de précision en minutes ou seconde d'arc) avec un pliage en l'air sans butée
-les butées mécaniques réglables doivent être prévues à cet effet , et , réglées en conséquence le pliage sera précis puisque la course de la partie mobile ( comment l'appelez-vous ?) ne pourra dépasser ces butées mobiles
- les fins de courses électriques seuls ne peuvent pas assurer une grande précision , d'ou la présence de ce dispositif à butées mécaniques réglables
- les fins de courses sont sans doute ajustés avec précision pour ne basculer que lorsque l'équipage mobile est appuyé sur les butées mécaniques ( c'était le fonctionnement des presses à découper "Sandt-Hydraulique" ou "Schoën" qui découpaient sur tapis ou sur billot acier)
- faire des essais à vide pour confirmer le rôle de ces fins de courses
- Espérons un miracle : qu'un internaute de passage soit en mesure de communiquer notice et schéma de cette machine
 
romain

romain

Compagnon
Bonsoir,
On va considérer que le problème est résolu.
J'ai réglé les coins des bielettes.
Donc pliage en l'air identique des deux cotés, je précise bien que c'est UNIQUEMENT pour que ça pousse droit, je ne fais du pliage qu'en butée.
Essais en butées identique également des deux cotés, en retour immédiat ou en arrêt sur butée.
les fins de courses sont sans doute ajustés avec précision pour ne basculer que lorsque l'équipage mobile est appuyé sur les butées mécaniques ( c'était le fonctionnement des presses à découper "Sandt-Hydraulique" ou "Schoën" qui découpaient sur tapis ou sur billot acier)

Oui, c'est le cas ici, à l'arrêt la pression n'a pas le temps de monter et ça s'appuie bien sur les butées.

Espérons un miracle : qu'un internaute de passage soit en mesure de communiquer notice et schéma de cette machine
Oui, mais j'ai peu d'espoir, un copain qui vend de la machine a peut être une doc dans un coin, mais c'est une marque très peu répandue, pourtant la construction semble très sérieuse. Peut être le réseau commercial n'était pas développé.

Merci pour vos remarques et conseils.
Il me reste quelques détails à comprendre, mais je devrais arriver à plier proprement maintenant.
Bonne soirée.
 

Sujets similaires

tydji
Réponses
24
Affichages
1 088
tydji
tydji
Einzylinder
Réponses
1
Affichages
1 056
Einzylinder
Einzylinder
Pervenche
Réponses
15
Affichages
2 276
rabotnuc
R
N
Réponses
13
Affichages
1 352
nam333
N
J
Réponses
68
Affichages
4 910
alainbiggun
alainbiggun
tournele
Réponses
77
Affichages
4 568
tournele
tournele
Haut