Reconditionnement SYDERIC SF 120 UB

MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir à tous,

Je n'avance guère, tentant de trouver une solution pour déposer la bague de retenue des roulements, si simple en apparence.
Ma première clé à ergot étant un échec, la solution suivante devrait en venir à bout... j'espère ?
L'idée est de prendre un morceau de fer plat de 10mm, percé et alésé au diamètre de la bague, une sorte de ceinture ; le but étant d'éviter glissement et dérapage.
En perçant un trou latéral débouchant et pénétrant un peu (3 mm environ) dans la dite bague, en y inserrant un téton en acier, un morceau de foret par exemple, avec une levier correct, normalement, ça devrait venir ?
Pour info, sauf erreur, il s'agit d'un pas à gauche.

Attentif à toutes idées et suggestions, merci et bon vent.

Cordialement, JCD.
 
M
metalux
Compagnon
Hello

Pas con cette multiprise transformée en pince à ergots :tumbsupe:
 
G
Guillaume78
Apprenti
Super travail bien détaillé sur cette Sydéric SF120UB !

Je suis sur le point d'en récuperer une aussi, j'espère donc bientôt faire partie de l'équipe ! :wink:

Au plaisir de vous lire ...
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour Guillaume 78,

Attention au modèle visé. Plusieurs types de broche on été montés, dont deux avec des roulements de 68 ou 72.
68 = galère, 72 standards, disponibles et à un tarif abordable.
Avec les 68, le fourreau fait 83 mm, les 72 probablement proche de 90 ?

Bonne pioche et bon vent,

JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir et bonjour à tous,

J'ai trouvé un créneau pour me pencher sur la dépose des roulements.
Si la première tentative de démontage n'a pas été positive, cette fois, la bague ceinturée ne pouvait pas me résister.
Comme décrit précédemment, la clé n'est qu'un morceau de fer plat épais alésé au diamètre de la bague écrou, 45 + une virgule.
L'élément bridé sur les roulement par trois trous équidistants a été percé transversalement en pénétrant de 4 mm dans la bague, garantissant un parfait alignement.
La goupille " dépose " étant un foret retourné, un boulon de 5 perpendiculaire s'est chargé d'en interdire un recul éventuel pendant l'effort.
Je passe sur les perçages taraudages sans intérêt.

La clé avec le foret retourné et sa vis de blocage. Avec un levier de 30 cm et un coup de paume assez sec, la bague est venue sans être torturée.

P9280403.JPG


Le tout dans l'étau.

P9280399.JPG


Les divers éléments dont des roulements piqués, HS !
Je n'ai pas trouvé de joint torique dans la bague écrou, mais un joint en cuir ; ça en dit long sur l'âge de la machine.

P9280402.JPG


PRÉCISION pour les intéressés, récapitulatif filetages :
Les deux bagues frontales de la broches, externe interne, sont des pas à droite.
La bague écrou de retenue des roulements est à gauche ; c'est logique, et il suffit de regarder le premier filet.

Il me reste désormais à trouver le truc ou et à faire un montage pour confirmer la concentricité de la broche ?
Si voilée, j'aurai travaillé pour rien, un fiasco total ! La bague restant dans le fourreau ne sera ou rait déposée qu'après cette confirmation.

Normalement à suivre ?

Bon vent,

JCD.
 
Dernière édition:
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Si ma façon de procéder peut sembler compliquée, trop longue et ridicule peut-être ? les roulements étant probablement les origines montés il y a 60 ans environ, les pièces devenant rares et chères, j'ai pris le maximum de précautions.
Une précision : le massacre ne faisant pas partie de ma vision mécanique, je proscris marteaux et burins, en recherchant des combines non agressives.

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir,

La broche déposée, l'analyse des portées met en évidence des traces d'oxydation importantes sur celle du joint spi.
Je pense avoir deux solutions :
Faire une passe en supprimant 1 mm afin de retrouver une cote joint à la norme (avec une fragilisation de la broche), ou baguer + 1 mm et reposer un joint majorée, le 46 existe.
Cette seconde option, préférable je pense, imposerait une reprise du diamètre interne de la bague frontale filetée.

Ci dessous la broche, le code de couleur identifiant les portées.

P9290408.JPG


Rouge : L'axe porte fraises qui me servira de zone de contrôle de concentricité.
Orange : La portée de joint spi très piquée.
Jaune : Portée de roulements en bon état, heureusement.
Blanc : sans intérêt.

Avant de me lancer dans ce baguage, je dois confirmer la concentricité de la broche sur ses deux portées en utilisant des V improvisés ; les mesures effectuée entre pointes sont correctes.
Là je croise les doigts, espérant que le comparateur reste proche du ZÉRO ?

Vos avis sur l'idée du bagage sont les bienvenus.

Bon vent, JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

N'ayant pas de V à ma disposition pour contrôler la broche sur ses portées, j'ai improvisé un montage assez lourd et stable, en utilisant deux étaux dans lesquels j'ai bloqué des roulements, le tout placé sur une plaque acier épaisse pour y coller mon comparateur.
Les roulements étant rectifiées, avec un léger film d'huile fluide, les frottements sont minimes.

Le cliché du truc.

PA010416.JPG


Les mesures du faux rond :
Cône SA porte fraise, comparateur sur la portée retifiée -1/2 100 em
Cône SA CM2 avec un arbre B16 (la photo), quelque soit la zone mesurée - 0
Cône SA pince ER32 avec une pince ER20 - 0 légèrement flottant.

Le reste suit doucement. Le dessus de la table croisée est nettoyée ainsi que la colonne.
La tête sera la prochaine étape. Nettoyée à fond et remontée, je pourrai faire d'autres mesures avec le fourreau remonté.
Je dois trouver une combine pour déposer le volant de réglage, les idées sont les bienvenues !
Concernant le ressort de compensation absent, j'envisage son remplacement par un vérin à gaz... à voir ?

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
G
Guillaume78
Apprenti
Je n'ai pas ma machine sous les yeux pour te renseigner, mais en tout cas c'est un super travail, très sérieux.

J'attends la suite avec impatience :smt007
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir Guillaume 78,

Que pense-tu de mon idée réparation de broche, refaire une passe ou baguage de la broche ?

Merci, cordialement.

JCD.
 
G
Guillaume78
Apprenti
Martin, je pense que la rectification de la broche est une bonne option ( pour moi ).
Pour 2 choses :
  • Sa simplicité (comparé à baguer l'arbre, la tu ne fais "que" retirer de la matière)
  • Le diamètre de l'arbre est (largement) surdimensionné, donc la fragilisation ne sera que minime. En plus, ce n'est pas une zone ou les efforts appliqués sont grands, c'est une zone "étanchéité".
Voila le choix que j'aurais fait ...

Bon courage peut importe le choix ! :)
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour Guillaume78,

Faire une passe pour supprimer le zone piquée a été ma première idée.
La diamètre minoré passant de 45 à 44, le joint spi 45 60 10 origine à 44 60 7 ; ce qui n'est pas un problème.
La seconde, pour ne pas enlever de matière tout en minimisant les frais de restauration a été le baguage, diamètre majoré d'1 mm, soit 46, passe de finition usinée entre pointes sur la broche. Matière bronze dont je dispose.
Pour l'instant, mon emploi du temps étant chargé, je note et engrange toutes les idées qui seront mise à plat le jour "J."
En attendant, profitant d'un peu de temps, je démonte ou tente de démonter tout ce qui est encore greffé sur la tête - particulièrement le volant- avant de la passer à la lessive.

Merci et bon vent... à suivre,

Cordialement, JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir ou bonjour,

La fin de journée passée sur la tête (de la machine), j'ai enlevé très facilement le volant qui me résistait ; c'était tellement simple !
La tête retournée ou à l'envers, la crémaillère à sa place maintenue par un morceau de bois dans l'alésage de la colonne, je n'ai eu qu'à tourner ce volant qui est venu sans la moindre difficulté.
L'élément le plus tenace a été la platine support poulie relais. Après une chauffe de deux vis sur quatre, le problème a été résolu.
Tête capot après lessive au pinceau et à l'eau chaude, rinçage haute pression.
Pas la moindre trace de violence mécanique, un petite fissure sur la base du capot.
PA030417.JPG


La capot sur lequel un numéro apparait, qui inspirera peut-être certains d'entre vous sur les origines de la machine

PA030419.JPG


C'est tout pour aujourd'hui.

Bon vent,

Cordialement, JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Le nettoyage du moyeu de broche a été le révélateur d'un détail mettant en évidence la façon de travailler de l'intervenant qui a remplacé les roulements... certainement au marteau et à la bourrin !
Bref, heureusement, seule la base est éclatée partiellement. La seule incidence est une mise en place un peu forcé sur la tête de la machine. Je ne tenterai rien, le remontage se fera tel quel.
Tous les autres éléments oxydés sont en ce moment en électrolyse.
Il me reste la capot à décaper " chimique et eau chaude, " et, après un remontage test, la table croisée ; dans plusieurs semaines certainement.

Ci dessous l'état du moyeu :

PA050426.JPG

Guillaume 78, pour revenir à mon idée de baguage, 1 mm sur le diamètre, ça ne fait que 0,5 d'épaisseur... c'est peu
juste. N'étant pas compétant dans ce genre d'opération, je prendrai le temps de la réflexion, je ne voudrais pas tomber dans l'irréversible ?
Un autre détail à prendre en compte, le remplacement du joint spi par un compatible ; minoré ou majoré ?

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Ci-dessous l'état d'avancement nettoyage décapage.
Le décapant chimique utilisé n'étant pas facilement exploitable, particulièrement le rinçage, j'ai utilisé une ponceuse vibrante pour venir à bout du capot carter. Les reste n'est que le résultat de trempage, électrolyse et brossage.
La tête subira le même sort dès que possible, la table croisée, lorsque j'aurai trouvé de l'aide pour la déplacer.

PA090429.JPG


Second cliché, les moutons à 5 pattes quasi introuvables aujourd'hui, ou à quel prix ! les roulements de broche, des TIMKEN origine.
Dans le cas présent, deux pour le prix d'un, et port gratuit.

PA100431.JPG


Je vais désormais pouvoir me projeter dans la remise état mécanique qui représentera pas mal de travail et surtout de réflexion ; je ne voudrais pas tomber dans l'irréversible.

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
G
Guillaume78
Apprenti
Bonjour Martin,

Super travail, c'est propre ( et c'est le cas de le dire :wink: )

Je maintiens mon avis de réusiner l'arbre et non le baguer, c'est la solution la plus simple pour toi.

Le logement de ton moyeu a l'air bien éclaté, es tu sur de ne rien faire ? J'aurais bien mis un coup de TIG histoire de limiter la casse au remontage ..

Continues comme ça, j'ai hâte de voir la suite ! et bravo pour les Timken :)
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour guillaume 78 et à tous,

Pour l'instant, la priorité est toujours au démontage, décapage nettoyage.
Tout les éléments sont rangés dans des boites en attendant de reprendre du service.
Après un bilan global, tout étant noté au fur et à mesure des démontages, je penserai mécanique ; ce qui est déjà un peu le cas.
La broche à elle seule est un sujet de réflexion. Même si géométriquement en très bon état, entre la portée de joint et le remplacement de la bague auto lubrifiante supérieure, 1- je ne dois pas me planter, 2 - ce qui sera fait devra tenir dans le temps ; les divers avis seront les bienvenus.
Concernant le moyeu, le cassure étant située au niveau de l'épaulement de centrage, je ne m'inquiète pas trop.
Quand à ressouder, je devrais trouver une personne compétente dans le registre fonte ?
En supposant qu'il y ait déformation, ce qui ne serait pas étonnant, je ne sais pas si mon tour De VALLIERE serait apte a reprendre tel ou tel alésage en respectant une parfaite concentricité ; qui n'est pas altérée en l'état.
La suite... probablement et logiquement, la tête ?
Le gros morceau et le plus lourd sera pour la fin.

Bon vent, cordialement, JCD.
 
Dernière édition:
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir tronix,

Merci pour ces précisions dont je prends note.

Cordialement, JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Simple information qui pourrait peut-être rendre service et faciliter la remise en état de nos machines.
Les roulements pouvant être des moutons à 5 pattes, ou à des tarifs dissuasifs, j'ai trouvé une société CHINOISE spécialisée dans le négoce de roulements toutes marques, tous modèles.
Un exemple :
Les TIMKEN montés sur ma SYDERIC, 19149 X 19267 X.
Ces TIMKEN, origine USA, me sont proposés à 11,36 Dollars US les deux jeux ; cônes et cuvettes.
Le bémol, il faut un minimum de commande de 100 dollars.
Une commande groupée permettrait peut-être de solutionner bien des problèmes ?

La société : HONG KONG BEARING GROUP LTD.
Le contact que j'ai eu est très bien. La réactivité étonnante.

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Si la semaine a été énergivore en nettoyage, aujourd'hui je me contente de détailler le démontage du moyeu de poulie relais. N'ayant pas de presse à ma disposition -pas encore-, j'ai improvisé un montage pour ne pas impacter les divers éléments et surtout pour éviter de casser la semelle ; il n'y a rien de compliqué et je n'ai rien inventé.
Le principe est simple :
J'ai utilisé les 4 trous à ma disposition pour fixer un morceau de cornière sur la base, l'aile verticale ayant comme but de rigidifier le montage.
Au centre, le trou étant déjà existant, un écrou sur lequel j'ai fait un épaulement a été monté au BLOC PRESSE fort.
Pour l'extraction, j'ai utilisé une tige filetée de 12 dans laquelle j'ai placé une bille au centre, un classique.
La dite tige bien graissée ainsi que la bille, le démontage s'est fait en douceur.
Les roulements sont venus avec un extracteur pour l'extérieur, et à l'étau en poussant pour le second.
Si mes méthodes peuvent sembler longues, je fais avec les moyens du bord, en respectant le matériel.


Le montage dans l'étau.

PA140441.JPG


La tige de 12 et sa bille.

PA140443.JPG


L'axe sorti.

PA140444.JPG


A l'instant T, tous ces éléments sont au nettoyage.

Courant de semaine, normalement, le décapage de la tête devrait être achevé.

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Le travail nocturne ayant du bon, calme et tranquillité, le moyeu de la poulie relais avec ses petits est sorti de son bain, remis à neuf. L'entretoise dissimulée sous la crasse et sortie de son logement, explique le fonctionnement du principe de réglage de la poulie relais. Cette entretoise servant de pivot, seul le boulon opposé est à débloquer lors d'un changement de position de courroie ; logiquement, il doit manquer une rondelle Belleville ou un truc ?
Quand à la tête de la machine, le gros du décapage est achevé. Le moment venu, probablement après des essais, le travail aspect débutera ; quand j'en serai arrivé là, je serai dans la phase récréative.

Ci-dessous lé tête décapée et le moyeu désoxydé.

PA150446.JPG


A suivre...

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
Dernière édition:
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Petite -très- avancée dans le registre nettoyage, celui du socle... passionnant !
L'artiste peintre qui consulte ce forum voudra bien m'excuser d'avoir détruit son œuvre " black board."
3 heures de décapage ponçage, sans oublier le meulage des soudures origines. Il me restera à boucher une trentaine de trous ?
Quand au désassemblage de la table, obligé de la retourner ou de la mettre sur cales pour accéder à la noix du transversal, je suis toujours au point mort.

Le cliché du socle rajeuni et mobile. J'ai utilisé les 4 trous existants pour poser 4 roulettes basiques, CU 70 kilos l'unité.

PA270477.JPG


Les prochaines lignes ? lorsque j'aurai trouvé de l'aide ou un petit palan à chaine ?

Bon vent, cordialement.

JCD.
 
Dernière édition:
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Resté silencieux quelques semaines, si mon projet n'a pas beaucoup avancé, il n'est pas resté au point mort.
Ci dessous, quelques étapes de la progression.

Après un nettoyage en profondeur de l'ensemble de la table croisée, en partie reposée sur le socle, je vais pouvoir travailler à bonne hauteur sans le moindre risque.

Aidé d'un palan, c'est TRÈS lourd, trop pour un bonhomme seul, voir dangereux, retournement de la table croisée pour désolidariser les noix.

PB130481.JPG


Les éléments séparés.

PB130482.JPG


Après un nettoyage en profondeur, la base posée sur le socle, bridée avant déplacement.

PB150005.JPG


La table suspendue en cours de lavage.

PB160008.JPG


Tous les éléments nettoyés, des traces de grattage sont visibles.

PB160010.JPG


Pose de la tête sur la colonne.
PB170014.JPG


La machine aujourd'hui. Si elle n'est pas encore belle, elle est propre.

PB170017.JPG


Il me reste désormais la remise état mécanique qui représente pas mal de travail, particulièrement sur les poulies et moyeux ; les roulements étaient prévus.
Un exemple : je ne comprends pas pourquoi l'axe de la poulie relais fait 24,7 et l'alésage de la poulie 25,1 ?
Bref, je ne suis pas sorti de l'auberge ! Ne disposant pas de plateau pour mon De VALLIERE, je vais devoir trouver des combines ?

Bon vent,

Cordialement, JCD.
 
Dernière édition:
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
bonsoir martin ,tres joli boulot , attention aux adresses a hk ce sont a tout les coups des revendeurs de boites referencées sur alibaba ,ils demandent des minima de commandes tres elevés et les frais de transport le sont tout autant ,ça leur permet d'enganger du cash en usd a hk ou il n'est pas soumis au fisc chinois continental ! en cherchant tes roulement tout simplement sur alibaba tu pourras les avoir apres peu etre un ou deux refus (il faut entrer le mini a gauche sur la page des resultats ) il n'y a pas de risques j'ai commandé des dizaines de roulements spéciaux et de precision sur alibaba et je ne suis tombé que sur de la top qualitée (timken ,fag skf etc ) en express ça met environ une semaine et demi pour l'europe ,pour chez moi c'est deux semaines ,une par dhl ou fedex mais ça n'en vaut pas toujours la peine ,ça triple quasiment le prix de la marchandise (douane si il y a lieu comprise )
je peut eventuellement t'aider dans ta recherche d'un fournisseur il faut juste que j'aille fouiller dans mes factures
bonne continuation
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonsoir jetpack 2013,

A propos des roulements, j'ai frisé l'échec restauration, plus exactement elle aurait pu ne pas commencer.
Les coniques de la broche étant spéciaux, particuliers aux premiers montages des 120 UB, comme je l'ai écrit précédemment, j'ai heureusement trouvé mon bonheur.
Si je n'ai pas une charge de travail aussi LOURDE que la remise aux normes de ta machine -je suis avec attention ton sujet- comparativement ma SYDERIC est une bricole ; j'ai quand-même de quoi m'occuper avant de faire les premiers copeaux. Tributaire de la météo, la suite attendra le printemps.
Je me suis toujours méfié des roulements provenance ASIE, probablement à tort ; le syndrome des génériques ?

Pour changer de registre : tu te souviens peut-être de mon MP dans lequel j'évoquais des souvenirs très anciens sur ma présence à MADAGASCAR. Sans rentrer dans les détails qui seraient hors sujet forum, malgré mes 7 ans lors de notre arrivé en 1955, je n'ai rien oublié !

Bon courage pour la suite de ton projet.

Merci, cordialement, JCD.
 
Dernière édition:
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
je me souviens tres bien de ton message
les roulements asiat ....la plupart de leurs unités de production sont celles qu'ils ont recupéré chez nous ,j'ai jamais eu de soucis meme avec des roulements de precision (jusqu'a du p3 apairé ) et contrairement a "chez nous " ce sont eux qui cherchent quand tu leur demande une ref spéciale et etrangement j'ai toujours reçu de la marque jamais de noname ...une seule fois du mob russe ....et c'est pas si mauvais au fond
mada ne s'oublie pas une fois qu'on y a vecu on appartient a vie a ce pays c'est comme ça
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour jetpack2013,

Mis à part les 2 roulements particuliers, je n'ai pas encore acheté les classiques ; je vais consulter alitruc.
Quand penses-tu faire les premiers essais de ta machine ? après tant d'énergie dépensée et d'acharnement, elle devrait être plus précise qu'une standard usine.
Pour revenir à MADA, nous étions à FIANARANTSOA... FINAR, région des hauts plateaux, le climat y était agréable.

Merci pour le tuyau, bon courage pour la suite de tes travaux.

Bon vent, JCD.
 
jetpack2013
jetpack2013
Compagnon
ça vas prendre encore quelques semaines ,plein de petites pieces a refaire ou reprendre des détails principalement mais qui font une bonne dose de travail aussi ,pour ce qui est de la precision ...on verra bien ce qui est sur c'est qu'elle seras mieux que d'origine
ma mere est née a fianar je connais bien c'est joli et agreable
 
MARTIN
MARTIN
Compagnon
Bonjour à tous,

Pour répondre à tronix :

A propos des bagues réparation, je me suis renseigné localement.
Disponibles à RENNES, à 22 € ht, ce n'est pas la ruine. Le problème sera traité plus rapidement et efficacement, comparativement à une tentative d'usinage maison.
Ce n'est qu'un détail qui me permettra de porter mon attention sur les autres " problèmes " qui ne manquent pas ; ce ne sont pas des montagnes à garvir, en principe, simplement quelques heures de tournage en perspective.

Bon vent, cordialement.

JCD.
 

Sujets similaires

Alainkoe
Réponses
70
Affichages
43 114
JIMBOOM10
JIMBOOM10
Haut