Quelques petites améliorations sur tour Optimachine WM280V-F

PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #121
C'est vrai que c'était limite (il y avait quand même 2 tours de spirale) !
Pour l'utilisation ultérieure, je décalerai les mors (semelle) pour que la roue plastique soit au dessus des épaulements :
P1050847.JPG


Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #122
Bonjour,

J'ai essayé de tenir compte de vos remarques.
Un peu de fraisage pour blanchir les faces, un peu de tournage pour dresser les bouts et direct avec une fraise de 16 pour la rainure (qui s'ajuste pli-poil sur les semelles).
J'ai usiné les pentes en fraisage de profil car je ne voulais par incliner trop l'équerre, mais ce n'était pas le "top" (le fraise avait tendance à glisser du mandrin et vu la dureté du corps, je ne peux même pas envisager de mettre un tirant !) !
Quoi qu'il en soit, c'est fait et cela fait un peu plus sérieux, non :
P1050852.JPG


Cordialement,
PUSSY.
 
M
Milodiou
Compagnon
18 Sept 2011
1 618
:smt039
Ça fait plus serieux effectivement et ça doit mieux serrer :smt023
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #124
Bonjour,

J'ai profité de la fraicheur matinale pour avancer dans le projet.
L'allonge était terminée depuis hier soir. J'ai donc attaqué le joint de oldham :

1) Pour les deux faces de la première languette.
- je ne pouvais pas tenir la pièce dans l'étau (risque de basculement et équerrage impossible).
- je ne pouvais pas travailler par retournement et je devais me servir du tambour gradué (très imprécis) du mouvement vertical. Solution rejetée !

La solution à été de tenir la pièce dans un porte outil sur la tourelle multifix.
- centrage (surtout dans le sens vertical) avec une cale de 6 mm entre la vis de réglage et la tourelle.
- appui direct de la vis sur la tourelle et usinage de la première face.
- interposition d'une cale de 12 mm et usinage de la deuxième face :
2° face.JPG

J'ai eu ainsi mes deux faces parfaitement parallèles.
Très pratique cette tourelle Multifix pour de petits fraisage !
Il faudra d'ailleurs que je réfléchisse pour adapter un étau sur la tourelle pour en multiplier les possibilités !

2) Tronçonnage à la longueur nécessaire.
3) Deuxième languette à 90° de la première :
- dégauchissage de l'étau sur l'équerre (mors dans le sens vertical).
- centrage (surtout dans le sens vertical) avec interposition d'une cale (40 + 6 mm) :
Centrage.JPG

- mise en butée de la pièce sur la cale de 40 mm et usinage de la troisième face :
3° face.JPG

- retournement de la pièce et usinage de la quatrième face :
4°face.JPG

J'ai eu de cette façon une languette parfaitement symétrique et à 90° par rapport à la première.

Je passe sous silence le petit coup de finition pour que tout "glisse bien" !
pièces.JPG

Les premiers essais sont pour bientôt ! Patience.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #125
Bonjour,

La méthode que j'ai utilisée n'étant pas "parfaite",
je donne la bonne méthode pour ceux que ça intéresse (voir fichier joint).

Cordialement,
PUSSY.
 
Fichiers joints
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #126
Bonjour,

Le moteur est en place et il tourne !
Premières constatations :
- la vitesse est à priori trop faible.
- il y a un léger point dur qui faudra corriger.

Quand ce dernier point sera réglé, je verrai si la puissance est suffisante pour usiner.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #127
Bonsoir,

Le problème est réglé :
Il a suffit de rendre les faces d'entrainement légèrement bombées :
Joint.JPG


Je n'ai pas "senti" de différence de fonctionnement entre la fréquence de 100 Hz, la fréquence de 400 Hz et celle de 3KHz, si ce n'est qu'il y a une grande différence de réglage sur les potentiomètres de vitesse, entre "jump" ou pas, pour la même tension au niveau du moteur.
Comme mon moteur est en 12V et que l'alim est en 0-24V, je serais partisan de choisir le mode qui diminue les risques de surtension au niveau du moteur si je mets le potentiomètre "à fond".

J'ai fait un essai d'usinage sur un acier mi-dur.
74 tr/min "à vide", 60 tr/min en usinage à 642 tr/min (soit une avance de 0,186 mm/tr) avec une profondeur de passe de 0,4 mm :
Je suis tombé en panne de batterie au moment de la finition, dommage car c'était impeccable !

Voici ce que je peux avoir en final :
avances.jpg

Le réglage se fera un peu "au pif" !
Vraisemblablement que la plaque support du moteur sera fixée par une charnière sur le banc de façon à pourvoir débrayer facilement le système en enlevant de joint de Oldham.

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 388
FR-84 Cavaillon
Bonsoir
Comment as tu fixé la pièce sur le moteur ?
A+Bernard
 
tournele
tournele
Compagnon
16 Août 2015
1 555
entre deux copeaux
Beau boulot!

si tu mets un tachymetre tu pourrais en déduire tes vitesses précisément non?

Bonsoir
Comment as tu fixé la pièce sur le moteur ?
A+Bernard
on dirait que la partie du joint oldham sur l'axe du moteur est bloqué en place par un boulon. Je pense que pussy a dû réaliser un méplat sur l'axe du moteur pour un meilleur blocage
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #130
Bonsoir,

L'axe du réducteur avait une partie cylindrique suivie d'une partie conique striée et terminée par une partie filetée M5 (que j'ai supprimée) et remplacé par un taraudage M4.
Il y avait aussi une rainure de clavette.
L'allonge de l'axe a donc été alésée cylindrique en entrée, puis conique (un peu plus long que le cône mâle).
Elle est donc maintenue par le serrage sur le cône (j'ai gardé les stries) (il y a une vis Chc M4 à l'intérieur) et en plus, il y a une petite vis pointeau qui prend place dans la rainure de clavette.

Pour la vitesse d'avance, c'est simple :
2 x vitesse de la barre / vitesse de la broche (en mm/tr).
Mais je ne pense pas qu'un tachymètre soit justifié.
Une simple observation du déroulement du copeau et de l'état de surface obtenu sera amplement suffisant !

Cordialement,
PUSSY.
 
chabercha
chabercha
Compagnon
9 Jan 2009
10 388
FR-84 Cavaillon
Merci Pussy
Tu as refait la partie femelle alors que moi j'avais modifié l'extérieur de la partie femelle, la vis Chc permet de réduire le Ø intérieur de la pièce.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #132
Merci Pussy
Tu as refait la partie femelle alors que moi j'avais modifié l'extérieur de la partie femelle (mâle non ?), la vis Chc permet de réduire le Ø intérieur de la pièce.
L'allonge à le même diamètre extérieur que ma barre de chariotage et le "joint" (la partie avec les deux languettes) se loge dans le palier en bout de barre.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #133
Je m'était un peu trompé dans le tracé du tableau des avances !
j'ai corrigé l'image du message #127.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #134
Bonjour,

Ha le bonheur d'avoir un arrêt auto en fin de passe !
Que ne l'ai-je fait plus tôt !
En longitudinal ou en transversal, et dans les deux sens (juste à bien placer l'inter) !
La précision de l'arrêt est plutôt bonne (l'inter sur le banc coupe le relais qui lui, court-circuite le rotor.):

Et la "bête" au travail :

J'ai eu une frayeur : le système ne voulais plus entraîner la barre de chariotage !
Il s'agissait simplement de la vis pointeau qui s'était dévissée.
Il va falloir que je fasse une vraie clavette !

Je manque un peu de couple à basse vitesse, mais pour le moment, c'est mieux que la boîte à vitesses !

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #135
Bonjour,

Je me posais la question : faut-il garder la "petite" vitesse ?
la réponse est oui :
40 tr/min / 9 V / 400 Hz en GV,
36 tr/min / 9 V / 3 KHz en GV,
25 tr/min / 5 V / 3 KHz en GV, limite d'entraînement du trainard,
20 tr/min / 8 V / 3 KHz en PV et
17 tr/min / 5 V / 3 KHz en PV.

Ayant une tension plus forte en "PV", je suppose que j'ai un couple plus important !
Mais le mieux serait bien sûr d'entraîner la barre de chariotage avec une poulie à 2 (3) gradins.
A mettre sur la liste (déjà longue) des choses à faire !

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #137
Bonjour,

Aujourd'hui, j'ai fait ce que je projetais depuis "x" années, un arbre en cm4 pour ma tête d'alésage que j'utilisais jusqu'à présent en serrant sa queue cylindrique dans les mors du mandrin.
Ce n'était guère "protocolaire" !

J'ai commencé par usiner le bout cylindrique coté petit diamètre du cône et le taraudage M16.
N'ayant pas de taraud, il fallait le faire au tour, mais un filetage intérieur borgne, je n'avais jamais fait !
En usinant dans le sens mandrin > contre pointe, on devrait y arriver.
Mais il me fallait un outil "à gauche" que j'ai dû fabriquer (en changeant le grain d'une barre d'alésage) :
P1050922.JPG

L'outil était tout juste assez long, mais comme j'étais réglé pour usiner mon arbre, je ne pouvais pas retoucher l'outil.

J'ai donc dû travailler "en aveugle" (position de l'outil au départ du filetage, dans une gorge) :
P1050921.JPG

Je me suis posé beaucoup de question une fois arrivé à la dernière passe prévue (par VARDEX TT Générator) car la vis "test" ne vissait pas ! En fait j'avais mal converti les données "au rayon" en passant au diamètre.

Ceci dit, voilà le résultat (l'ancien arbre et le nouveau monté, le tête n'étant par encore totalement remontée) :
P1050923.JPG

Cordialement,

PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #138
Bonjour,

J'ai eu dernièrement à faire quelques travaux de fraisage (le bouton de manœuvre d'un tire bouchon) et je n'ai pas pu utiliser l'équerre avec le mouvement vertical (étau trop petit).
https://www.usinages.com/threads/un-defi-reussi.112782/
L'utilisation de la grande équerre de fraisage nécessite de caler entre le mors fixe et la pièce pour obtenir la cote et vous conviendrez que ce n'est guère pratique !
J'ai donc entrepris de modifier cette équerre pour avoir une mise en position répétitive de l'étau et avoir un réglage de hauteur par système vis-écrou (à défaut d'avoir un vrai mouvement d'avance manuel, mais je ne suis pas sûr d'arriver à un tel résultat).
Là encore, "c'est limite", mais en restant raisonnable sur la profondeur de passe, c'est jouable :
P1060173.JPG

14 passes plus tard :
P1060174.JPG

La suite est pour plus tard.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #140
Bonjour,

Une finition s'imposait pour que les deux plans "A" soient coplanaires (à moins de 0,05 mm).
Une chance que l'équerre que je possédait était parfaitement usinée pour me faciliter la mise en position sur le transversal et régler la butée de banc !
La fraise de Ø32 me donnait par retournement une ouverture de 110mm.
110-64=46.
J'avais une fraise de Ø24 et j'ai pu caler mon équerre pour avoir un recouvrement de 0,5 mm. Difficile de faire plus "juste" !
Seule ombre au tableau, la course du transversal était insuffisante et la fraise ne pouvait pas "sortir" de la pièce, m'obligeant à faire une "passe à vide".
Quand j'ai un peu de temps, je regarde si je peux augmenter la course du transversal pour les petites pièces (les grandes (hautes comme ici) butent sur l'étagère ou dans le capot du mandrin).
P1060175.JPG

La trace due à l'arrêt en pleine matière est uniquement visuelle, je ne sens pas de décalage au palpage.
De toute façon, il va y avoir une séance de rodage avec l'étau comme "outil".
Les trous "B" (existants) serviront au blocage en position de l'étau sur l'équerre.
Reste à faire les lardons !

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #141
Bonjour,

Aujourd'hui, ébauche des lardons, en 4 mors car plus productif et plus facile à utiliser que mon dispositif (en cours de modification !) :
P1060176.JPG


Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #142
Une "bricole" pour un membre (qui patiente depuis un moment déjà (11/05)) fait que mon projet est en suspend.
Un peu de patience messieurs, la suite va venir sous peu, promis !

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #143
Bonjour,

La bricole est finie, donc place à mon projet.
Ébauche des deux épaulements sur les deux lardons (un de chaque coté de l'étau) avec ma "fraiseuse maison" :
P1060186.JPG

P1060187.JPG

Il faudra sûrement retoucher les surfaces après vérification des cotes (mais vu la façon de régler la hauteur de la pièce dans l'étau, je ne peux pas faire autrement (pour le moment, c'est la raison de cette modification).

A+ pour la suite.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #144
Bonjour,

Au tour de l'ajusteur de prendre la suite des opérations :
Perçage-taraudages des trous pour le réglage du jeu (malgré la peur de casser un taraud, cela c'est bien passé).
Montage pour percer les lardons en position extrême. Les trous existaient dans l'équerre mais ne débouchaient pas.
Un contre-perçage n'était pas possible, d’où un positionnement sur la table de la perceuse et l'assemblage avant perçage, trou/trou :
P1060188.JPG

Vu la chaleur, je ne peux pas travailler longtemps. Mais petit à petit l'oiseau fait son nid comme dit le proverbe.

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #145
Bonjour,

Le travail de l'ajusteur est fini.
En serrant les deux vis CHc (d'un seul cote), l'étau est bloqué, preuve que je pourrai avoir un guidage glissant en ajoutant du clinquant sous les lardons.
P1060190.JPG

Mais je viens de m'apercevoir que les vis de blocage à l'arrière "tombaient" (pour certaines positions de l'étau dans l'équerre) dans une rainure de positionnement de l'étau. Il va me falloir la combler pour avoir un fonctionnement sans encombre.
P1060189.JPG

Reste à concevoir/réaliser le système de déplacement/réglage de la position.

Cordialement,
PUSSY.
 
wika58
wika58
Compagnon
17 Déc 2006
13 063
FR-54560 Lorraine
Sacré modif. :supz:

Et tout ça sans fraiseuse...
Tu m'épates sur ce point.:smileJap:
Quand je vois tous ce que tu fais.:tumbsupe:
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #147
Bonjour,

J'ai commencé le système de déplacement.
Plutôt que d'avoir une très grande vis, j'ai préféré avoir un système d'ancrage mobile pour le support du palier sur la semelle de l'étau.
Cela me permet d'avoir une vis courte (car je n'aurai que 60/70 mm de course possible, la moitié de la hauteur de l'équerre) et je pourrai placer l'étau plus ou moins haut par rapport à la hauteur de pointe du tour !
Le support du palier étant une petite pièce, elle à pu être usinée entièrement en mandrin 4 mors :
P1060191.JPG

la bride, quand à elle, à été usiné en fraisage car bien adaptée à la taille de mon petit étau.
Un peu d'ajustage pour finir la forme de la rainure de la bride et "ça marche" !
Je vous garanti que "ça tient" car même deux coups de marteau n'ont pu le décaler :
P1060192.JPG

P1060193.JPG

Les puristes me diront que le volant de manœuvre sera derrière la semelle de l'étau, mais si l'utilisation s'avère trop contraignante, je referai un support en y intégrant un renvoi d'angle.
Mais le fait d'avoir une vis "courte" me permettra de l'usiner plus facilement (il faudra passer par la case "filetage" car je n'ai qu'une filière "fixe" en M10x100 !).

Cordialement,
PUSSY.
 
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #148
Bonjour,

Par curiosité, je me suit livré à une comparaison entre la réalisation d'un prisme en fraisage et en tournage en 4 mors, en excluant l'usinage des bouts "en roulant" en fraisage (uniquement du travail d'enveloppe !) :
J'ai choisi comme pièce de comparaison le support de palier (100 x 35 x 20).
Bien que l'outil de fraisage ait 4 dents, il est pénalisé par le fait qu'il doive parcourir une plus grande distance et par le fait que le prisme n'est obtenu qu'en faisant 7 opérations !
Fraisage.jpg

Il n'y a que 6 opérations en tournage :
Tournage 4 mors.jpg

Comparatif.jpg

Cordialement,
PUSSY.
 
Dernière édition:
Mcar
Mcar
Compagnon
3 Fev 2018
1 281
Haucourt Moulaine 54860 Lorraine
intéressante analyse , mais si je puis me permettre
en tournage ta vitesse de coupe sur un dia. 100 à 795 tr/ min sera de +-250m/mm ce qui est comme tu l'imagines beaucoup trop , de plus tu vas travailler au choc, donc la solution fraisage sera bien meilleure.
ceci etant, bravo pour ton approche et analyse,
 
Dernière édition:
PUSSY
PUSSY
Lexique
25 Oct 2010
6 181
FR-17800 Charente maritime
  • Auteur de la discussion
  • #150
n tournage ta vitesse de coupe sur un dia. 100 à 795 tr/ min sera de +-250m/mm ce qui est comme tu l'imagines beaucoup trop , de plus tu vas travailler au choc,
Lors de mon usinage, je tournais à 350 tr/min au départ et j'augmentais prograssivement jusqu'à atteindre 1100 tr/min vers le centre.
C'est pourquoi j'ai précisé "en moyenne" !
Le travail au choc ne pose pas de problème majeur avec un outl à pastille "W".

Cordialement,
PUSSY.
 
Haut