Projet en cours ...... La féroce 4515

ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 353
cassel 59
Non , un recycleur de métaux et précieux ( cuivre, laiton, bronze, zinc , alu ... ).
Comme si tu allais porter de la vieille ferraille contre un peu d' argent .

Sinon, oui, il y en a qui ont leurs entrées , mais c' est à plus de 30 km , alors que moi, je ne fais que 7.5 km et je trouve mon bonheur .

C' est une affaire de famille . Le grand père avait commencé après la seconde guerre mondiale , il récupérait tout ce qui traînait avec sa brouette .
Et , c' est comme ça qu' ils sont ferrailleurs de génération en génération .
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 353
cassel 59
Bonsoir,

le moment que vous attendiez tous est arrivé . Comment va t' il usiner ses grosses pièces et avec précision ??

Tout simplement du monde, à la disqueuse . Nan hein, t' es pas bien !!:lol: Hey, what did you expect !!!

1 - il faut l' entraînement , par crémaillère et moto-réducteur avec le pignon
2 - il faut un variateur
3 - il faut installer quelques éléments ( pieds et jambes de force )
4 - il faut un Y provisoire
5 - il faut aussi un Z provisoire
6 - il faut également une broche provisoire

Tout ceci résumé sur ces quelques photos :

DSC05799.JPG


Pas génial ce motoréducteur , il fait du bruit . On dirait qu' on lui arrache les dents .
DSC05800.JPG


La poutre du Y est un HEB de 300 mis dans ce sens H , le déplacement du chariot, se faisant manuellement . Quant au Z, il bénéficie d' une vis trapézoïdale ( d' où la clef mixte de 30 ) .
Le moteur-variateur est un 2.2 kw récupéré neuf , jeté à la ferraille .
Il fallait que ce soit propre géométriquement parlant , malgré les soudures et leurs fameuses déformations .
DSC05801.JPG


au travail :
DSC05803.JPG


Au boulot !!
Ah , j' oubliai , le bridage de la pièce maîtresse s' est décidé en 5 minutes...............Allez, on la soude directement au châssis ( 4 points de 2 cm de longueur ) .
Alors, le problème a été le suivant : l' avance ( trop rapide malgré un réglage du variateur à 1 hz , le moteur tournait par intermittence , d' où le mauvais état de surface . La vitesse était alors de 160 mm / min , donc, je n' ai fait que des passes de 5 / 10 ème de mm , sinon, dès que j' atteignais 1 mm , c' est le moteur de broche qui calait . Ensuite, il y a eu une passe finale avec changement de côté des plaquettes .
DSC05802.JPG



DSC05804.JPG


DSC05808.JPG


Le plus dur a été d' usiner la portée du rail en bas

DSC05823.JPG


Gros plan sur l' état de surface :
Un petit passage de lime , et tout est plat , sans stries
DSC05824.JPG


Vérification de la rectitude : je sais, c' est un règle de maçon , acheté neuf , il ne sert qu' à ça , et puis c' est le seul qui fait 3 m
DSC05827.JPG


Les rails sont installés ainsi que le support du Z . ça roule du feu de dieu du bon dieu
DSC05829.JPG


Eh oui, c' est la machine qui usine ses propres pièces maîtresses .
Pour la poutre du Z, il faudra patienter jusqu' à demain .
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 353
cassel 59
Ah oui, j' oubliai , utiliser la broche improvisée a été une souffrance .

Du fait qu' elle se bloquait de temps en temps, dès qu' elle rencontrait une dureté dans le métal , mais, non seulement ça , malgré que toutes les pièces soient faites au tour , que l' on pouvait tourner aisément la broche à la main ( pour sentir une dureté ou pas ) , un bruit bizarre se faisait entendre .
Un bruit de marteau piqueur . à chaque tour un tac . Alors que rien ne cogne ( vis ou clavette ou autre ) .

C' est peut-être pour cette raison qu' il a été jeté . Enfin, pour moi, l' essentiel est qu' il ait fait le job . Et que cela ne m' a coûté que trois fois rien .
Comme quoi, si on veut un moteur 50 hz comme broche, ne pas hésiter à prendre un moteur puissant , genre 10 cv .
 
Dernière édition:
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 353
cassel 59
Allez,

il me tarde ( ça me démange ) de m' attaquer à la poutre du Z .
Vu que la poutre Y était volumineuse , j' ai fait le provisoire en fonction d' elle . Comme la poutre du Z est plus petite en section , j' ai eu l' idée de me servir des cubes de 400 x 400 x 400 comme support ( non soudés ceux là ) , bridés comme sur une fraiseuse et pareil pour la poutre Z ( bridée )

place aux photos :

Bridage à l' aide d' un boulon et un gros flex-grip
Ici, passage sur les côtés pour mise à l' équerre et pouvoir mettre le comparateur pour bien mettre la poutre Z en place , à cause des rails prismatiques , qui n' acceptent pas d' erreurs d' usinage .
L' état de surface est bien meilleur , pourtant , rien n' a changé , sauf le métal .

DSC05841.JPG


DSC05844.JPG



Utilisation d' une fraise de 12 afin de creuser les gorges
DSC05845.JPG


DSC05846.JPG


DSC05847.JPG


Présentation du rail, il tombe direct dedans , nul besoin de lui taper dessus .
Petite remarque : ce sont des rails de 35 , mais leur largeur fait 34 , j' ai failli me faire avoir .
DSC05849.JPG



DSC05850.JPG


Usinage pour la crémaillère , il faut une surface bien plane , tant qu' à faire . Alors, je ne me lasse pas de travailler avec la machine , tant qu' à faire, si on peut faire durer le plaisir, il n' y a aucun mal à cela . N' est-ce pas .
DSC05855.JPG


DSC05856.JPG


DSC05857.JPG


DSC05858.JPG



Voici le Z terminé ( question usinage ) , avec ses rails et sa crémaillère .
DSC05870.JPG
 
ingenieu59
Compagnon
10 Septembre 2013
3 353
cassel 59
Bonsoir,

après avoir fait les pièces principales , vient le moment de l' assemblage et le moment de petites déconvenues , rien de bien méchant.
ébavurage pour que les boulons prennent bien , frein filet et serrage au couple 12 daN pour des boulons de 12 en 8.8
Puis, la peinture finale , et ça donne ceci :

DSC05872.JPG


DSC05873.JPG


DSC05874.JPG


Petit soucis , j' ai un gros écart . Normal, j'avais prévu de mettre du 60 x 40 de chaque côté du Z , qui n' a pas été fait. Résultat, plus qu' à fabriquer des élargisseurs .
DSC05875.JPG


J' avais un morceau de 120 x 40 de longueur 600 qui traînait , surfaçage des 2 faces , puis commence le travail à proprement parler .
DSC05876.JPG



DSC05877.JPG


taillage à l' aide d' une fraise de 16
DSC05878.JPG


seconde face
DSC05879.JPG


Réalisation d' une gorge de 100 mm de large à l' aide de ma fraise diamètre 63 , histoire que le patin soit prisonnier .
DSC05885.JPG


C' est chose faite , il est comme un coq en patte .
DSC05886.JPG


Découpe à la scie pour avoir 4 pièces totalement identiques .

DSC05887.JPG


Et hop, parées pour la peinture .
DSC05888.JPG


Pour , au final, ressembler à ça .

DSC05658.JPG


Au passage, petite vue sur mes tapis nettoyeur de rails

DSC05883.JPG


Voilà où j' en suis actuellement .
Il me reste à faire l' entraînement et la motorisation de tous mes axes , ainsi que l' armoire électrique , la lubrification des patins , les habillages et les options .
 
Dernière édition:
gomax69
Apprenti
16 Juin 2018
156
:guitou59:Magnifique !

J'avais du mal à imaginer la machine avec les photos jusqu'à présent, là je me la représente plus je suis extrêmement impressionné !!

Merci pour le partage !! :pop:

Par contre j'ai une question : Vu la taille de la machine il faut un sacré bout de matière comme brut pour faire une pièce aux dimensions max de la machine :smt104! ça sera pour quelle genre de pièce ?
 
franck67
Compagnon
22 Décembre 2011
785
je vois que tu ne mets pas les rails du X sur le meme plan , solution que je trouve tres bien :supz:

par contre t'as surement modelisé la machine non ? t'aurais pas un dessin de l'ensemble , j'ai du mal a me rendre compte vu les dimensions extraordinaire de l'ensemble ...
comment ca marche tes tapis ? ils s'enroulent qq part ?
 

Dernières discussions

Haut