Général Outils carbure - Nécessité d’arrosage ?

  • Auteur de la discussion 2cv001
  • Date de début
B

bernard52

Apprenti
Pour en revenir à la dilatation, je me suis amusé à calculer la dilatation lors d'une élévation de température passant de 20° à 100°C pour une pièce qui fait 50 mm de diamètre. On trouve 0.048 mm. Effectivement pas négligeable si on cherche à approcher mieux que le 1/10 mm de précision. Une idée de à combien chauffe un pièces après plusieurs passes sans refroidir ?
Tout ça dépend de l'outil , de la matière , de l'avance, de la profondeur de passe...
 
R

ramses76

Compagnon
Pour mes petits usinages de bricoleur, je n'utilise pas d'huile de coupe entière avec des outils au carbure. Les vitesses de coupe sont élevées et l'huile ne tient pas de toute façon et je préfère user plus vite que de m'intoxiquer, si toutefois il y a moins d'usure avec de l'huile entière. Sur ma petite fraiseuse, j'utilise de l'air comprimé en tenant à la main le pistolet pour refroidir à l'eau de condensation aussi car l'air est très humide et surtout pour bien évacuer les petits copeaux qui ont tendance à casser les dents des fraises au retour de l'outil dans une gorge. L'inconvénient de l'air comprimé , c'est la projection des petits copeaux et le balayage si on y va trop fort.
 
Dernière édition:
D

Dodore

Compagnon
Pour l'huile soluble en particulier, elle peut déclencher des réactions allergiques quand elle est propre, et devenir un bouillon de culture assez rapidement.
Heu , oui mais
dans le temps c’était vrai par exemple mon frère fraiseur a l’époque vers 1955 à attrapé des boutons sur tous les bras il a eu droit à un arrêt de travail
pour moi depuis *
les années 60 je n’ai jamais eu de problème et je n’ai pas connu de personnes qui ont eu des problèmes
j’avais déjà dit que j’ai eu 2 fois de l’huile soluble qui a pourri sur un Parc de 20 machines en il fallait nettoyer et désinfecter le bac et la machine pendant un jour avec un désinfectant
autrement dans toutes les machines je n’ai vu utilisé que de l’huile soluble et sans autre problème
les seules machines , que je n’ai pas utilisées , qui avait de l’huile entiere c’etait des machines spéciales genre tailleuse de pignons ou encore les tours à décolleter
donc pour un usage général , pour moi , pour un usage général , il faut uniquement une émulsion d’huile soluble et c’est tout
pour revenir au problème initial lubrifier dés outils carbures, c’est comme on veux
 
Dernière édition:
P

philippe2

Compagnon
les années 60 je n’ai jamais eu de problème
Le contexte de mes remarques est le Lycée dans les années 70, et mes réactions cutanées, dans un contexte général d'allergies. Par exemple, il m'était impossible de rester dans l'atelier de menuiserie de mon grand père quand il travaillait certains bois exotiques.
En revanche, les machines qui utilisaient les huiles entières, taillage d'engrenages ou tour à fileter Cri-Dan ne m'ont jamais posé de problème. Peut-être que la nature d'huile dont la viscosité est un facteur favorable, moins d'éléments volatiles ?
pour revenir au problème initial lubrifier dés outils carbures, c’est comme on veux
C'est bien mon avis. Pour le HSS, forêts et tarauds, lubrification ponctuelle des outils avec des huiles dédiées, rien d'autre.
 

Sujets similaires

alex vintage parts
Réponses
15
Affichages
698
alex vintage parts
alex vintage parts
laurenttanguy
Réponses
0
Affichages
422
laurenttanguy
laurenttanguy
Castor24
Réponses
27
Affichages
5 455
Castor24
Castor24
tournele
Réponses
21
Affichages
9 742
tournele
tournele
gégé62
Réponses
15
Affichages
1 746
wika58
wika58
titus65
Réponses
20
Affichages
6 905
titus65
titus65
A
Réponses
18
Affichages
1 094
Marc le Gaulois
M
ilfaitvraimentbeau
Réponses
25
Affichages
1 981
alainbiggun
alainbiggun
Haut