Moteur d'imprimante

Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 412
  • Auteur de la discussion
  • #1
Bonjour,

J'ai récupéré un moteur, dont la référence (HDM, G2.186.5151) me donne chez alibaba un moteur d'imprimante Heidelberg. Ce moteur tourne à 25 remet est en 12V. Il y a cinq connexion sur un broche.
Je l'ai ouvert et dedans il y a bien un moteur 12 V continu à 2 fils (3300 rpm) et un autre composant à trois fils (S, CW, CCW), dont la référence (7286-311B, R10K, L25) me donne sur le net un potentiomètre rotatif à 10 tours de 10 K Ohms.
Le moteur fonctionne très bien en 12V continu. Par contre je ne comprends pas la présence de ce potentiomètre qui tourne en même temps que le moteur (à une vitesse différente). En effet, je mesure bien 10 KOhms entre CW et CCW mais rien avec la borne S. En plus ce potentiomètre n'est en rien relié au moteur.

A quoi peut bien servir ce potentiomètre ?

Ci-dessous, le moteur ouvert avec ses deux composants et le schéma du potentiomètre.


Merci d'avance pour vos explications. Guydo

Moteur continu.jpg




Schéma résistance.jpg
 
vince_007
Compagnon
9 Novembre 2010
1 829
Fronton (31)
Ben c'est tout simplement un servo moteur, c'est un moteur de positionnement, il n'est pas fait pour tourner en permanence dans un sens.

Le potentiomètre sert à connaitre la position, c'est assez courant en servomoteur, notamment en modelisme.
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 412
  • Auteur de la discussion
  • #3
Merci Vince.
Pour moi un servomoteur avait trois fil avec un point milieu. Là ce n'est qu'un simple moteur à courant continu. C'est le potentiomètre rotatif qui fait que le couple est un servomoteur ?

Si le potentiomètre sert de positionnement, je ne devrais pas pouvoir mesurer une résistance entre S et CW ou CCW ?

Guydo
 
JmGmJ
Apprenti
15 Avril 2016
53
Bonsoir,
Comme l'a dit Vince ce dispositif doit être un servomoteur dont il manque tout l'electronique de contrôle.
Le potentiomètre délivre une tension sur la borne S qui est utilisée dans une boucle de réaction pour faire tourner le moteur de maniere que par rapport à une tension servant de reference, la différence de tension entre cette référence et celle du point S soit nulle.
Si une valeur de résistance entre CW ou CCW et S n'est pas comprise entre 0 et 10K le potentiomètre est HS.
(CW = Clockwise et CCW = Counter Clockwise <=> sens des aiguilles d'une montre et sens inverse)
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 493
Je ne suis pas sûr qu'on puisse parler de servomoteur. Là, on a juste un moteur et une réduction entraînant un potentiomètre 10 tours.
L'intérêt est de pouvoir connaître la position de l'élément entraîné par le moteur (une feuille de papier puisqu'on parle d'imprimante ?) même s'il faut que le moteur fasse un grand nombre de tours pour l'amener d'une position à l'autre. L'électronique associée peut-être très simple suivant la fonction à réaliser. Par exemple, un simple comparateur double peut définir (de façon réglable) les points de départ et d'arrivée d'un mouvement. 8-)
 
JmGmJ
Apprenti
15 Avril 2016
53
Bonjour,
d'après wikipedia :
"
Un servomoteur (souvent abrégé en « servo », provenant du latin servus qui signifie « esclave ») est un moteur capable de maintenir une opposition à un effort statique et dont la position est vérifiée en continu et corrigée en fonction de la mesure. C'est donc un système asservi.

Le terme servomoteur désigne également de manière abusive le préactionneur, la plupart du temps pneumatique (système membrane/ressort), plus rarement hydraulique ou électrique d'une vanne de régulation. Dans ce cas l'asservissement de position est toujours effectué par un organe distinct nommé positionneur.

Un servomoteur est un système motorisé capable d'atteindre des positions prédéterminées, puis de les maintenir. La position est : dans le cas d’un moteur rotatif, une valeur d'angle et, dans le cas d’un moteur linéaire une distance. On utilise des moteurs électriques (continu, asynchrone, brushless) aussi bien que des moteurs hydrauliques. Le démarrage et la conservation de la position prédéterminée sont commandés par un système de réglage.

Pour un ajustement précis de la position, le moteur et son réglage sont équipés d'un système de mesure qui détermine la position courante (p. ex. l'angle de rotation parcouru relatif à une position de départ) du moteur. Cette mesure est effectuée sur un réglage rotatif, p. ex. un résolveur, un réglage incrémental ou un réglage absolu (réalisable p. ex. par un potentiomètre).

Le système de réglage souvent électronique compare le signal à une valeur prescrite de la position de consigne. S’il y a une déviation, le moteur est commandé dans la direction qui garantit le plus petit chemin à effectuer pour arriver à la valeur de consigne. Cela a pour conséquence de faire diminuer l'écart. La procédure se répète aussi longtemps et, jusqu'à ce que la valeur courante se trouve incrémentiellement ou par l'intermédiaire d’une approximation dans les seuils de tolérance de la valeur consigne. Alternativement, la position du moteur peut être saisie aussi numériquement et comparée via un ordinateur approprié à une valeur prescrite..."

etc.
 
vince_007
Compagnon
9 Novembre 2010
1 829
Fronton (31)
Merci Vince.
Pour moi un servomoteur avait trois fil avec un point milieu. Là ce n'est qu'un simple moteur à courant continu. C'est le potentiomètre rotatif qui fait que le couple est un servomoteur ?

Si le potentiomètre sert de positionnement, je ne devrais pas pouvoir mesurer une résistance entre S et CW ou CCW ?

Guydo
Ben entre CW et CCW, tu va mesurer 10KOhms, pour la borne S, ça va dépendre si il est en butée ou non. CW = ClockWise (sens horaire) et CCW = CounterClockWise (sens anti-horaire).

Ce moteur est bien un servomoteur, il peut être multitour ou pas mais il sert à positionner quelque chose. Le papier je ne pense pas, peut être la tête d'impression. En tout cas ,c'est un positionnement absolu donc ya un moment où il faut qu'il tourne dans l'autre sens sinon on arrive en butée du potentiomètre.
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 412
  • Auteur de la discussion
  • #8
Merci pour toutes ces explications.

Il n'y a pas de butée "visible" sur le potentiomètre. Mais peut-être qu'il y en avait une et qu'elle est HS, ce n'est pas impossible, puisque c'est de la récup (d'où d'ailleurs peut-être l'absence de mesure entre S et CW ou CCW). Toujours est-il qu'il pourra toujours me servir de motoréducteur en 12V.

Guydo
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 493
Au besoin un potentiomètre 10tours, ça se remplace :wink:
 
Guydo67
Compagnon
29 Novembre 2007
1 412
C'est vrai, mais il faut que je puisse le commander par un logiciel, sinon il n'a pas d'intérêt.
 
osiver
Compagnon
7 Septembre 2013
10 493
C'est à la portée de n'importe quel microcontrôleur. 8-)
 
MARECHE
Compagnon
6 Février 2011
2 695
Nancy
Bonjour,
C'était les systèmes analogiques 0-10 volts: la potentiomètre est alimenté en 10 volts, le curseur donne une tension 0-10 volts dépendant de la position, qui attaque une entrée d'un ampli op de puissance. La commande va sur l'autre entrée. Le moteur est entre la sortie et la masse pour pouvoir tourner dans les 2 sens. Un réseau RC correcteur s'occupe de la marge de phase (revoir les équations des systèmes bouclés). C'était très courant il y a 20 ans.
Salutations
 
La dernière réponse à ce sujet date de plus de 6 mois
Sujets similaires Forum Date
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Modélisme
Moteurs thermiques et véhicules associés
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electricité, variateurs, convertisseurs et moteurs
Electronique spécifique CNC
Discussions générales sur la conception
Haut