Dépannage moteur de fraiseuse chauffe anormalement

  • Auteur de la discussion pierreLG
  • Date de début
J
Jmr06
Compagnon
on arrive à donner le maximum de précision à la caméra
Dans ma boîte, les personnes qui font les essais thermiques ont estimé que la meilleure mesure se fait avec un thermocouple. Dans l'idéal, les points de mesures sont identifiés à la conception et des trous ou des rainures sont prévus pour noyer la sonde dans la matière. Si non, la sonde est plaquée en contact sur la surface avec un petit boîtier isolant. Dans tous les cas, il y a une espèce de graisse qui assure le contact thermique.
La caméra thermique est utilisée pour faire une cartographie thermiques complète dont les valeurs sont recalibrées avec les points de mesure des thermocouples. En fonction de l'émissivité des surfaces, la mesure à la caméra varie, et comme on n'étalonne pas en fonc de l'émissivité qu'on ne connait pas, on utilise les sondes comme point de référence.

PS : La gamme de température qu'on mesure va de -40 à +120 °C environ. J'imagine que la meilleure méthode doit dépendre de ce qu'on mesure. Ce qui explique les différences d'approche.
 
pierreLG
pierreLG
Apprenti
Oui comme tu le dis @Jmr06 si la préparation de surface est faite en conséquence avec inserts, couplant et isolation la sonde fonctionne parfaitement ! Tout comme si tu mesure directement le flux dans des doigts de gant.
Mais juste au contact on arrive pas à garantir de résultat fiable pour la sonde de contact, c'est assez marrant j'aurais pas parié la dessus à la base.
La caméra on nous a expliqué la différence entre l'étalonnage et la calibration c'était intéressant de connaître ces différences.
Pour la caméra on nous à dit aussi attention au sources parasites, car elle fait la moyenne des valeurs relevés sur la zone de focalisation d'où l'importance d'avoir le bon angle la bonne distance (et du coup de se replonger un peu dans les maths :smt017 )
C'est toujours sympa de faire des expériences sur des sujets qu'on pense maîtriser je trouve car on est souvent surpris des résultats.
Concernant les gammes de mesures on est sur du 0 / 650°c de notre côté pour des mesures d'apparitions de points chauds compris entre 350 et 420°c
Cdlt
Pierre
 
G
guy34
Compagnon
salut,
C'est toujours sympa de faire des expériences sur des sujets qu'on pense maîtriser je trouve car on est souvent surpris des résultats.
et c'est intéressant aussi de venir en parler ! merci pour vos échanges , le niveau est top
A+++++
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
dans ton cas avec un moteur IP23 la carcasse n'est pas en contact avec le stator et chauffe par rayonnement , ce qui fausse un peu la mesure de température , du moins son interprétation..de même qu'un IP55 est plus chaud après quelques minutes d'arrêt du fait du transfert de la chaleur ...
 
FB29
FB29
Compagnon
sur les fils en sortie moteur j'avais effectivement les marquages UVW sur les fils marrons mais aussi sur les fils noirs, pas de XYZ
OK, tu as UVW marron et UVW noir à la place de UVW et XYZ, ça revient au même, c'est juste une question d'appellation.

Par contre les deux côtés ne sont pas équivalents contrairement à un moteur classique. Le moteur Dahlander doit être alimenté du bon côté, sinon ça ne va pas, le moteur chauffe et grogne. Et attention, le bon côté est aussi inversé entre la petite et la grande vitesse !.

Voir ici le cas résolu d'un moteur Dahlander branché à l'envers et qui chauffait. En #21 une tentative d'explication à ce que la surchauffe ne soit qu'en petite vitesse justement.
 
Dernière édition:
pierreLG
pierreLG
Apprenti
OK, tu as UVW marron et UVW noir à la place de UVW et XYZ, ça revient au même, c'est juste une question d'appellation.

Par contre les deux côtés ne sont pas équivalents contrairement à un moteur classique. Le moteur Dahlander doit être alimenté du bon côté, sinon ça ne va pas, le moteur chauffe et grogne. Et attention, le bon côté est aussi inversé entre la petite et la grande vitesse !.

Voir ici le cas résolu d'un moteur Dahlander branché à l'envers et qui chauffait. En #21 une tentative d'explication à ce que la surchauffe ne soit qu'en petite vitesse justement.
Bonjour,
D'accord, je vais éplucher ce topic, merci pour le lien et pour les explications :smt023
comme la partie élec. semble trafiquée je pense que c'est possible qu'il y ai eu inversion
cdlt
 
G
guy34
Compagnon
salut ,
je vais éplucher ce topic,
pas trop la peine .... tu fais un essai ( pas long ) , en ayant tout débranché , d'appliquer le 400 sur une couleur , puis sur l'autre ; une des 2 doit faire tourner en PV dans le silence , l'autre tente la GV avec le court- circuit manquant sur l'entrée PV : et ça doit renacler ....
tu devrais pouvoir déduire la PV , puis le reste en suivant
A++++
 
pierreLG
pierreLG
Apprenti
salut ,

pas trop la peine .... tu fais un essai ( pas long ) , en ayant tout débranché , d'appliquer le 400 sur une couleur , puis sur l'autre ; une des 2 doit faire tourner en PV dans le silence , l'autre tente la GV avec le court- circuit manquant sur l'entrée PV : et ça doit renacler ....
tu devrais pouvoir déduire la PV , puis le reste en suivant
A++++
Bonjour,
Super, je vais tenter cette manip :smt023
cdlt
Pierre
 
FB29
FB29
Compagnon
tu fais un essai ( pas long ) , en ayant tout débranché , d'appliquer le 400 sur une couleur , puis sur l'autre ; une des 2 doit faire tourner en PV dans le silence , l'autre tente la GV avec le court- circuit manquant sur l'entrée PV : et ça doit renacler ....
Tout est dit en deux lignes :smt041 !
 
J
Jmr06
Compagnon
Par curiosité, j'ai regardé sur le net le branchement des Dahlander, et j'ai trouvé cela.
Je suppose que K2 et K3 sont activés en même temps pour passer en grande vitesse, et on active K1 uniquement pour la PV.
1631178511542.png
 
chabercha
chabercha
Compagnon
Bonjour
2 possibilités pour changement de vitesses.
Avec commutateurs, en premier, inversion de sens de rotation et ensuite changement de vitesse.
1631180025361.jpeg


Avec contacteurs, sans inversion de sens de rotation, il suffit d'ajouter, un com ou contacteurs.

contacteur bi 24v.JPG

A+Bernard
 
osiver
osiver
Compagnon
Je suppose que K2 et K3 sont activés en même temps pour passer en grande vitesse, et on active K1 uniquement pour la PV.
Oui et attention à l'interverrouillage électrique et de préférence en plus mécanique pour éviter les soleils :wink:
 
Bbr
Bbr
Compagnon
Pour l'interverrouillage mécanique avec des contacteurs télémécanique LC1Dxx01 il faut que K1 soit intercalé entre K2 et K3.
L'interverrouillage électrique est assuré par le contact NC des contacteurs LC1Dxx01 (le suffixe 01 de la référence indique que le contact auxiliaire incorporé au contacteur est un type NC).

Pour des questions de sécurité sur les interverrouillages électriques de contacteurs (démarreur étoile-triangle, inverseur de marche, etc.) le contact auxiliaire doit faire partie du contacteur de base et non d'un bloc de contacts auxiliaires ajouté sur le contacteur.
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
bonjour
cela concerne les anciens contacteurs , les récents ont un NC+ un No d'origine
1631252200679.png
 
pierreLG
pierreLG
Apprenti
Bonjour,
Hier j'ai eu le temps de faire quelques essais avec la caméra thermique
en faisant tourner la fraiseuse 25min (embrayée mais sans usiner) en vitesse rapide échauffement du moteur, une fois la t° stabilisée,
t° carter moteur environ 55°c
t° ouverture de ventilation supérieur (sortie d'air) moteur 70°c
passage en vitesse lente et là : montée des températures et diminution notable de la ventilation
une fois les t° stabilisées :
t° carter environ 63°c
t° ouverture de ventilation supérieur moteur 85°c
TR000005.JPG

TR000004.JPG

J'ai tenté de repasser en vitesse rapide, et les t° redescendent du fait de la ventilation
Qu'en pensez vous ? ces températures sont elles normales ?
Cdlt
Pierre
 
FB29
FB29
Compagnon
essais avec la caméra thermique
Superbe les photos ! On voit bien que ça chauffe dur ! Surtout au niveau des bobinages, donc courants trop élevés. Tu as fait des mesures de courants ?

Edit: le problème c'est que on ne sait toujours pas si c'est le moteur ou la machine :shock: ... Il n'y a pas longtemps le moteur était les tripes à l'air, et maintenant il est remonté sur la machine :eek: ! Mais ça donne quoi moteur seul branché directement sur le secteur ??

Si l'inversion des couleurs ne donne rien de mieux, il faudra songer à remplacer le moteur ou le laisser tourner en l'état jusqu'à ce que mort s'en suive :???:.

Eventuellement tenter une ventilation supplémentaire, mais il y a tellement de pertes en l'état que ce serait comme un pansement sur une jambe de bois, amha :prodigy554:.
 
Dernière édition:
pierreLG
pierreLG
Apprenti
Superbe les photos ! On voit bien que ça chauffe dur ! Surtout au niveau des bobinages, donc courants trop élevés. Tu as fait des mesures de courants ?

Edit: le problème c'est que on ne sait toujours pas si c'est le moteur ou la machine :shock: ... Il n'y a pas longtemps le moteur était les tripes à l'air, et maintenant il est remonté sur la machine :eek: ! Mais ça donne quoi moteur seul branché directement sur le secteur ??

Si l'inversion des couleurs ne donne rien de mieux, il faudra songer à remplacer le moteur ou le laisser tourner en l'état jusqu'à ce que mort s'en suive :???:.

Eventuellement tenter une ventilation supplémentaire, mais il y a tellement de pertes en l'état que ce serait comme un pansement sur une jambe de bois, amha :prodigy554:.
Bonjour,
oui c'est un vrai grille pain, j'ai pas encore fait de mesures de la partie élec .... c'est vraiment pas mon domaine et ça m'inquiète de me lancer la dedans :smt017
j'ai quand même fait une petite thermo de l'armoire voir si il y avait un possible échauffement, mais pas de point chaud dedans ...

oui j'ai déjà un moteur qui traine et qui devrai éventuellement faire l'affaire en remplacement en cas de décès de celui actuel. Mais il me faudrait peut-être prévoir la platine d'adaptation dès maintenant tant que je dispose d'une fraiseuse opérationnelle :-D

cdlt
 
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
bah !l'hiver approche , ça chauffera l'atelier ... :jesors23:
blague à part la mesure des intensités nous en dira plus , et l'ajout d'une ventilation forcée prolongera sa durée de "survie" !
Zep
 
S
supadit
Nouveau
OK, tu as UVW marron et UVW noir à la place de UVW et XYZ, ça revient au même, c'est juste une question d'appellation.

Par contre les deux côtés ne sont pas équivalents contrairement à un moteur classique. Le moteur Dahlander doit être alimenté du bon côté, sinon ça ne va pas, le moteur chauffe et grogne. Et attention, le bon côté est aussi inversé entre la petite et la grande vitesse !.

Voir ici le cas résolu d'un moteur Dahlander branché à l'envers et qui chauffait. En #21 une tentative d'explication à ce que la surchauffe ne soit qu'en petite vitesse justement.
je confirme, exactement le problème que j'ai eu la première fois que j'ai eu a faire a un dalhender :D .

pour la chauffe faut quand même reconnaitre qu'un moteur ça encaisse, ( voir les moteur de dorure sur les presse offset semi rotative, a 10cm des huile a 280° le tout 8h/10h/j)

la protection actuelle sert plus a protéger la ligne électrique que la machine, elle a dut être ajouté suite a mise en conformité (il faut un sectionneur cadenassable,la pièce en métal a la base du levier), tu devrais a minima ajouté un fusible pour le circuit de commande, et un magnéto-thermique pour ton moteur ( genre gv2 ), plus protection du moteur de lub
 
Dernière édition:
zeppelin54
zeppelin54
Compagnon
ne pas confondre ce DRT cadenassable
1631287998770.png


avec celui de @pierreLG qui ne l'est pas
1631287947131.png

mais ça ne change rien au fait que ses moteurs sont très mal protégés !
 

Sujets similaires

Y
Réponses
2
Affichages
975
Y
C
Réponses
2
Affichages
819
C
FTX
Réponses
18
Affichages
2 601
FTX
jeanmichel1946
Réponses
7
Affichages
1 931
jeanmichel1946
jeanmichel1946
T
Réponses
31
Affichages
3 925
touramoto
T
Haut